Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Logique de l’abomination républicaine au pour-voir
Logique de l’abomination républicaine au pour-voir Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-01-2020 01:09

Pages vues : 535    

Favoris : 97

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Conflit, Confort, Conscience, Corde, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Ignocratie, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Marsyas, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Migrant, Morale, Mort, Mot, Narcisse, Nature, Nihilisme, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
 
 
Logique de l’abomination républicaine au pour-voir
 
 
Ce monde du ONE WAY dans tout les sens de cet anglicisme et de la temporalité utilitariste qui va avec !
Un seul sens, interdit le Retour à la Source ou Retournement de la Lumière.
 
 
Logique de l'av(b)omination républicaine résumée par le synopsis du film Joker, bien mis en valeur par le régime capitalo-républicaine, et pour cause : c’est l’habituel chaos humain fabriqué par ce régime étatique poussant un type seul qui doit veiller sur sa mère devenue impotente qui suite aux difficultés engendrés par le régime a créé sans le chercher à la place du régime le chaos À LUI SEUL (donc c’est tout confort pour le régime puisqu’il n’a qu’un seul type à gérer ou à faire « interner d’office », ou a faire exécuter). Le type d’ailleurs est indifférent à ce chaos extérieure mais conséquence de cet extérieur il est en chaos intérieur qu’il ne contient ou sécurise qu’en tuant des gens, crimes qui l’apaise ou qui lui sert de médicaments en quelque sorte.

Dans le début du film Joker, l’individualiste consommateur, donc de manière de vivre et de pratiquer le mouvement de son Faire/fer et vendu par le régime vous pète à la gueule, surtout accompagné par la ragtime sautillant de Joplin qui fut pianiste de bordel, genre de consommation de ce groupement humains qui se prétend « civilisation » et nous voyons des individus déambulant cahin-caha dans leur ego individualiste SÉPARÉS les uns des autres quand pourtant ils pourraient se toucher côte à côte, et la violence qui résulte de cette séparation qui se voudrait « union » est montré par une bande de gamins qui agresse et tabasse un clown faisant de la retape pour appâter le client avec un sourire commercial accentué par son maquillage de clown….. Les Zaméricains dans leur dollar….

Quand on est désespéré on finit par « passer à l’acte » et tomber dans le chaos. Et pourquoi croyez-vous que le régime à facilité depuis l’après 1789 peu à peu l’internement d’office ou « soins [sic] psychiatriques sans consentement », donc on vous enferme, on vous drogue à vous empoisonner à mort, on vous casse. Le plus grave est de se retrouver drogué à mort suite à la « demande d’un tiers », que vous ne connaissez parfois même pas (du genre « autorité administrative », donc du régime) ! C’est dans certains cas un « embastillement moderne », de l’abus dramatique.
Ainsi, selon la logique de l’amplification de l’ego : votre santé, votre député, votre président, votre voyante, votre assurance, votre smartphone, vos vacances, etc. vous faisant croire que VOUS POSSÉDER, QUE VOUS ÊTES ENFIN LIBRE DE CECI OU DE CELA COMME SI VOUS ÉTIEZ ROTHSCHILD, ou Dieu, et par cette exacerbation de l’ego, le régime pousse les individus au « votre ceci » comme s’il cet individu était seul maître après Dieu : tuez, violez, posez un bombe par ci et par là, et en même temps criez autant que vous voulez : « Allah est au bar ! », le régime s’en fou éperdument, il n’est pas menacé par un individu seul et consommateur de sa république et la subissant, car il se fera tuer ou au mieux interner d’office soit en prison soit en asile de fous. Mais ce que le régime craint par dessus tout, c’est un ensemble d’individus qui se révolte contre lui, là s’il fait tirer sur les milliers d’individus, le chaos sera gigantesque et terrible !
C’ESI AINSI QUE LE RÉGIME FABRIQUE LUI MÊME LES TERRORISTES, MALADES MENTAUX OU NON, ET NÉCESSAIREMENT ISOLÉS OU, METTONS, JUSQU’À UNE BANDE COMPOSÉE D’UN MAXIMUM D’UNE CENTAINE DE PERSONNES. LE RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN ET SA KASHER NOSTRA COMMUNAUTAIRE EN CRÉANCE FABRIQUE LES MALADES MENTAUX, IL REND RÉELLEMENT MALADE ET VIOLENT ET HAINEUX, CEUX QUI NE LE SONT PAS ENCORE SONT INCONSCIENT !

Donc le film le Joker est l’ÉLOGE DU « VOTRE CECI VOTRE CELA », ET PEU IMPORTE LE DEGRÉ DE VIOLENCE DANS LA DÉPENDANCE AU TOUT CONNECTÉ, LA DÉPOSSESSION INDIVIDUELLE SINGÉE OU ILLUSIONNÉE EN INDIVIDUALISME DÉSESPÉRÉ VOUS FAIT CROIRE QUE VOUS ÊTES AUTONOME (comme votre future voiture) OU « RESPONSABLE » (comme unique après Dieu, et les Rothschild, ou comme Lui au point où en est cette civilisation), qui vous fait croire que VOUS ÊTES « L’UTILISATEUR », LE CONSOMMATEUR-ENFANT DE LA RÉPUBLIQUE MÈRE MAQUERELLE, CELUI QUI FAIT SON « DEVOIR DE VOTER » POUR LES MARIONNETTES QUI Y JOUENT À L’UTILISATEUR. donc allez-y, posez des bombes partout en criant « Allah est au bar » ou quelque chose comme ça, MAIS SOYER DES MILLIERS À LE FAIRE ET EN GILET JAUNE OU D’AUTRE COULEUR, COMME CELA LE RÉGIME NE SAURA PLUS AU DONNER DE LA TÊTE.

Fondamental : le crédit-crédo-croyance-créance n’est somme toute qu’un RAPPORT SOCIAL, UN GROUPEMENT D’INDIVIDUS QUI ONT « SIGNÉ UN CONTRAT SOCIAL » (une pensée unique ou conventionnelle) OU SIGNÉ DU CONSENTEMENT. Si les banques (juives souvent) fonctionnent et que les commerçants (juifs souvent) ont des clients, c’est à cause du crédit-crédo-croyance-créance, comme le vote au « suffrage universel » fonctionne pas ses clients électeurs. À l’extrême : pas de vote pas de président. Comme souvent dit : les banques s’appelaient autrefois « Marchands de confiance ». C’est pourquoi le système du sécuritaire TOUT CONFORT a été déclenché le 11 septembre 2001 pour faire que les masses se ressoude, ou se grégarise en grumeaux de « vivre ensemble » pour mieux se sécuriser comme un troupeau de buffles se groupe pour faire face à plusieurs lions pour les faire renoncer à une éventuelle attaque.

Donc le « consentement » peut à tout moment péter à la gueule du régime :  ce ne sera plus un individu ou la classe des bourgeois et possédant comme les perruques poudrées qui feront la « révolution » pour posséder le pouvoir, mais la MASSE MONDIALE SOUS CONSENSUS INVERSÉ COMME CELUI EN FRANCE DES GILETS JAUNES QUI ONT SEMÉ LA GRAINE DEPUIS LA FIN 2018 QUI ABOLIRONT TOUS LES POUVOIRS, EN UN ENSEMBLE OU UNE ASSOCIATION UNITIVE DE PLUSIEURS INDIVIDUALITÉS LIBÉRÉS DE LEUR ALIÉNATION ET ENFIN DEVENUE AUTONOME PUISQUE DÉBARRASSÉE DE L’ÉTAT ET DE SES BANDES ORGANISÉES, ET QUI POURRONT ENFIN MARCHER SUR LA MÊME VOIE, CELLE DE LA VRAIE LIBÉRATION LÀ OÙ DISPARAÎTRA PEU À PEU LES CONFLITS LIÉS AU DILEMME QU’ENGENDRE LA DUALITÉ SUJET-OBJET.

Autrefois les Anciens protégeaient leurs malades mentaux, de nos jours ont les isole !

Il y a manifestement une monstrueuse distorsion chez les cancérisés du Pour-Voir qui amplifient le dilemme Moi-Individuel/Moi-Collectif : dernièrement la bande organisée française veut « unifier les régimes de retraite » conformément à la fièvre égalitariste et du tout confort et de l’autre côté et depuis 1789 c’est la course à l’individualité forcené : « Le moi et le social sont les deux grandes idoles » remarquait Simone Weil (cité par Gustave Thibon), et individualité forcené nécessairement de ce winnerisme à l’américaine et en rapport avec le social : honneur, privilèges et prestige et pouvoirs comme sous l’Ancien Régime, et avant tout : VANITÉ, EXACERBATION DE L’EGO, ET POUR ÉCHAPPER AU GRÉGARISME DE CETTE MODE 1789 DU SOCIAL ON SE REFUGIE DANS LE CULTE DU NARCISSISME DU « MOI JE » QUI EST ORGUEIL OU REFUGE DANS L’INDIVIDUALISME.
Le social est maintenant IDOLÂTRÉ (voyez les « réseaux sociaux » et le tous connectés que je dénoncerais jusqu’à ma fin). L’idolâtrie du social donne tout au chef, mais l’idolâtrie de l’ego ou culte du narcissisme ne lui donne rien puisqu’il ne fait qu’acheter pour posséder et jouir !
Quant à la Vraie Libération elle donne ou rayonne NATURELLEMENT vers CE QUE DOIT.
Le social n’a aucune profondeur, tout est en surface, en « couverture sociale », en façade qui sera de la nourriture pour alimenter la tyrannie de l’opinion en réseaux sociaux !
RAPPEL : ON NAÎT SEUL, ON VIT ENSEMBLE UN MINIMUM, ON MEURT SEUL (personne ne le fera à notre place comme personne ne mangera de nourriture à notre place pour survivre !)
SURVIVRE = ÉCHAPPER AU WINNERISME SOCIAL ET AGIR EN DEHORS DE CE WINNERISME. Le satisfait et l’envieux sont identiques car ils sont également hypnotisés par le rang hiérarchique qu’ils occupent dans le rang des vanités et par leur ego impuissant à goûter la Vraie Paix, la Vraie Tranquillité (pas celle du divertissement en pouvoir d’achat ou en « vacances », ou en « développement personnel »…) ; CELA aucun succès ne peut l’offrir ni aucun échec ne peut nous l’enlever.

Le culte du narcissisme et du « votre ceci votre cela » se retrouve dans LA FINANCE QUI ELLE AUSSI S’INDIVIDUALISE, « S’AUTONOMISE », c’est-à-dire EN DONNE L’ILLUSION dans la logique du winnerisme à la 1789 signifiant que TOUT LE MONDE PEUT Y ARRIVER (à devenir riche et « premier de cordée »). Maintenant en « s’individualisant », le capitalisme de Wall Street et de la City de Londres et du « marché » s’emparent du capitalisme industriel : il y a phagocytose par le capitalisme financier sur le capitalisme industriel ou individuel, là encore court-circuit en Moi-Individuel et Moi-Collectif.
L’autonomisation de la finance internationale est la conséquence du règne de l’ego et du personnalisme voulant posséder comme la logique du « votre ceci votre cela », celle du « moi je », « je suis ceci, je fais cela ». Et non la conséquence « de la baisse du taux de profit » comme l’avance Francis Cousin, selon mon point de vue. Évidemment qu’il y a une baisse mondiale de rentabilité vue que le capitalisme est vieillissant (saturation des marchés), et qu’il ne pourra plus jouer à l’oiseau Phénix pour se régénérer indéfiniment après chaque crise comme il en rêve (il se croit éternelle comme le « tuer la mort » des Juifs de Google), il se trouve désormais dans l’incapacité de se régénérer, sa batterie n’est plus rechargeable.
Chaque mode de développement de l’aliénation a une naissance, un développement et une mort, comme tout ce qui naît un jour puis mourra un autre jour (mais ça les Juifs de Google ne veulent pas le comprendre).
Depuis 1968 le capitalisme est agonisant ; selon moi il arrive à maturité aux environs du règne de Louis 9 et des croisades, il va donc avoir une mort prochaine son Phénix est mort en France en 1968.


Capitalisme-Phénix et sa pourriture républicaine fabrique :
- L’armée de réserve d’immigré,
- l’armée des terroristes,
- Le chaos financier ou bancaire,
- Le chaos administratif ou institutionnel,
- La chaos social,
- Le politisme étatique destiné à détruire totalement le Moyen-Orient.

Le capitalisme et sa « république universelle » n’aura jamais la conscience autre que celle de la reproduction fétichiste de son rêve d’éternité : entendez le nombre de fois où est employé le mot « universel » confondu avec le sens de général, c’est un symptôme qui ne trompe pas (on parle aussi de « retraite ”universelle” » comme on parle de « suffrage universel » ou pire en faisant une religion, de « république universelle ». Il ne peut y avoir QU’UN universel comme il peut peut y avoir qu’UNE vérité (PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI et problème du monothéisme).

PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI : comme disait le Curé d’Ars : « Si on se voyait sans masque, on mourrait », on verrait certainement le TROU DE SON CUL, DEDANS ; rejoint la Chanson du Cavalier cité dans la page précédente, où le cavalier en partance pour Cordoue ne l’atteindra jamais, à cause du temps ou HOTC. Et s’il l’atteignait, s’il « ôtait son masque », IL MOURRAIT (SENS DE : IL SE ou EN CHIERAIT PAR LUI-MÊME ET EN LUI-MÊME TELLE L’EAU PRIMORDIALE….), comme la « fin des temps » arrivée où il n ‘y aura plus rien à voir, ce sera alors le « CIRCULER YA PLUS RIEN À VOIR », BREF : LA MORT…. Comme si la Conscience totale, donc PAN serait comme l’APOCALYPSE ET DONC LA MORT ELLE-MÊME, TROU DU CUL : NOUS MOURRONS FASCINÉ PAR PAN OU L’HORREUR DE NÔTRE PROPRE VIDE, DE NÔTRE RIEN DANS LE TOUT ET TOUT DANS LE RIEN. L’arrachement du masque de la personne ou persona APOCALYPSISE la Vacuité et alors le ZÉRO INDIEN ou ÉNERGIE LIBRE LE COMBLE (CE QUI ENTRE PAR LA BOUCHE RESSORT PAR LE CUL)… LE MASQUE EST DONC SIMPLEMENT UN FUSIBLE. Il y a quelque chose de NON-NATUREL, DE TEMPOREL : le masque ou persona est comme une MAL-À-DIT AVEC MÉDICAMENT QUI NOUS EMPÊCHE DE MOURIR EN NOUS EMPÊCHANT LA RÉALISATION DU SOI ET NOUS PERMETTANT LA CROYANCE…. D’UN DIEU OU D’UN ABSOLU, SELON LE DÉSIR DE CHACUN.


Cela fait des décennies que le capitalisme fabrique le social et le ‘moi’, pour que précisément ces idoles du ‘moi’ et du social empêchent définitivement la prise de conscience des masses (ce que Francis Cousin appelle ; « la lutte de classe »). Rejoint le film Joker et l’explication donnée plus haut. Donc le capitalisme et son régime ont compris qu’il ne fallait pas que leurs idoles « social et moi » se casse ou se perde au fond de l’eau, car ses deux idoles lui servent de Phénix ! Alors oui Francis, la seule PANique que craint le capitalisme, c’est la brisure de ses deux grandes idoles (« lutte de classe »). Les deux grandes idoles sont la bouée de secours du vaisseau capitalisme et république. On l’a vu avec le mouvement des Gilets Jaunes, lesquels furent parasités par les deux idoles, et en 2019 on a vu les deux idoles rappliquer.

LES DEUX IDOLES SOCIAL ET ‘MOI’ SONT LA FONTAINE DE JOUVENCE DU CAPITALISME ET DE SA SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION. Vous avez alors le culte de la bite et de l’anus homosexuel, le culte du migrant, le culte féministe et des « Me too » et féminicidisme pour faire peur aux zommes assimilés à des porcs et à des criminels, encore un poncif de la pensée unique, c’est « nouveau vu à la télé » ça vient de sortir ; à y ajouter le capitalisme vert ou écologie tout confort ou « bonne conscience » (comme s'il y en avait une mauvaise...). Ces idoles sont des graines de reproduction dans l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) dans un mercantilisme modernisé ou avec nouveau packaging, du genre « Nouveau, vu à la Télé ! ». Le capitalisme a donc besoin de la production de chaos engendré par ses deux idoles du ‘moi’ et du social.

NÔTRE SEUL ENNEMI C’EST À CE HUI CES DEUX IDOLES DU ‘MOI’ ET DU SOCIAL (Merci infiniment Simone Weil, merci Gustave Thibon pour votre livre : Notre regard qui manque à la lumière). C’est pourquoi notre pire ennemi sont les RÉSEAUX SOCIAUX ET EN PREMIER FACEBOOK (pour preuve, voyez le nombre de produits de consommation courante qui vous incite  à les « rejoindre sur Facebook »).
Donc le capitalisme n’a comme fusible que les luttes « contre la haine » et son autre fusible le capitalisme vert, dont les produits « bio » en font la partie. Voyez l’idole des écoles primaires du régime : Greta Thunberg, DONT LE CAPITALISME N’A RIEN À CRAINDRE, C’EST POURQUOI IL L’A MET TANT EN LUMIÈRE DANS SES MÉDIAS. S’il devait la craindre, nous n’en entenderions pas autant parler ! C’est aussi limpide. Donc la Greta est une production du capitalisme vert.

Le « votre ceci votre cela » EST UNE GRAINE DU CAPITALISME POUR FAIRE DISPARAÎTRE LES PEUPLES (ce que Francis Cousin nomme « prolétariat »).
Un ouvrier mort victime d’un accident du travail lié évidement au capital, nous n’en entendons presque pas parler. Mais de la composition des deux idoles, avec la bite et l’anus et le migranisme et les féministes qui tyrannisent, et les « anti-haine » et l’écologie qui veut « responsabiliser » (rendre INconscient DE L'ILLUSION)), ça oui c’est dans les médias et le tout connecté en réseaux sociaux. LE PEUPLE DOIT DISPARAÎTRE, L’ENSEMBLE DOIT DISPARAÎTRE, ÇA NE RENTRE PAS DANS LES DEUX IDOLES. C’EST LIMPIDE ET ÇA RENVOIE LE DISTORDU DE CE MONDE QUI PRÉTEND À LA FOIS « UNIFIER » LES ÊTRES HUMAINS COMME AVEC UNE RELIGION, ET À LA FOIS LES INDIVIDUALISER, slogan de l’Union européenne ; les individualiser pour mieux faire vendre, mais ça marche aussi avec les « black friday » ou les soldes dans lesquelles les masses zombifiées s’engouffrent.
En être de l’anus et de la bite le capitalisme adore ! Parce qu’il faut du pognon pour exercer cette spécialité !!!


ANTI-HAINE OU ANTI-DISCRIMINATION = CAPITALISME.

Le chaos et la démence sont installés au pouvoir, et dans les mœurs, et pire, chaos et démence SONT DEVENUS UN OBJET DE CONFOR(MISME) : DE LA RÉVOLUTION EN POLITISME, DU PÉCHÉ EN MORALE, DU PHILOSOPHISME, ETC. Les Vrais Amoureux de la Gratuité sont nécessairement rejetés dans le camp du conformisme révolutionnaire qui ne fait plus peur au capitalisme, qui ainsi va transformer l’anticonformisme en conformisme nommé « bon sens ». La folie du régime a pour principe d’exiger son « universalité » à toutes ses sauces : exiger le fini dans l’infini, le bonheur dans les paradoxes de la vie ici-bas, du divin dans la matière soit du divin dans l’humain ; C’est-à-dire exactement ce qui est Gratuit parce que nôtre état naturel. Ce qui est impossible aux humains est possible dans la Réalisation du Soi ou Paradoxe de la Réalisation.

Donc en 2020 nous allons avoir DEUX GRANDES DIVISIONS : les peuples, et les deux grandes idoles. Si le capitalisme et son régime républicain veut, encore, devenir le winner, il devra empoisonner les peuples dans ses deux grandes idoles.

LE SOCIAL ET LE ‘MOI’ SON NÔTRE GRAND ENNEMI, NÔTRE GRAND SATAN OU GRAND ARCHITECTE DE CET UNIVERS MARCHAND.

À MORT LE SOCIAL (l’instinct devenu grégaire et poison en grumeaux) ET SON SOCIÉTAL (son winnerisme et ses ismes ou systèmes et ses sociétés [commerciales]).
Mais savoir que le capitalisme fabrique aussi son propre « À mort le social ! » (contrepoison) car TOUT EST DANS TOUT ET NOUS SOMMES TOUS LIÉS OU DANS LA MÊME VAISSEAU (Voir notamment le lancement du populisme (1)).
Si le capitalisme et sa république fabrique la liberté, il fabrique du même coup son contraire : la soumission, comme il invente l’argent et la valeur il invente du même coup le sécuritaire, les verrous et les voleurs. Donc la capitalisme ayant idolâtré et son social, et son ‘moi’ (comme le consommateur), il fabrique du même coup son contraire : le populisme et l’anti-idolâtrie du social et de l’anti-’moi’. CETTE DUALITÉ COMME ABSOLUMENT TOUT LE PRINCIPE DE LA DUALITÉ ICI-BAS NE PEUT QU’ÊTRE GUERRIÈRE ET RIEN QUE GUERRIÈRE : LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS OU EXPLOITEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES : PAS DE VENDEURS SANS CLIENTS, ET L’INVERSE…
DONC CE N’EST PAS TELLEMENT LA GUERRE CONTRE LES DEUX GRANDES IDOLES FABRIQUÉES PAR LE CAPITALISME, C’EST CARRÉMENT LA GUERRE CONTRE LA DUALITÉ (avec extrême précaution de ne pas tomber, ni dans le monothéisme, ni dans le vacuitisme ou un isme quelconque ou fixation quelconque QUI DEVIENDRAIT MORTELLE ET PROFITABLE AUX DUALISTES).
RAPPEL : l’invention du populisme par le capitalisme est une de ses stratégies politiques pour parquer les peuples déclassés dans une dimension spectrale et médiatique (identitaire ou de big data) qui les rendrait inconscient de leur position sociale.

Le capitalisme s’appuiera toujours sur les privilégiés, jamais sur les pauvres, JAMAIS SUR LE GRATUIT, QUI FAIT PEUR ! Le migraniste de Sanaa qui vient chercher le tout confort et la fraîcheur chez l’Occidental de Mantes-la-Jolie est une privilégié par rapport à son bled ! Alors que l’autochtone ou l’indigène français n’a pas cessé d’être mis « en réserve », oublié, parqué en dehors de Paris, et dégarni, chauve et de plus en plus pauvre, à tel point qu’il pourrait se demander si ce ne serait pas mieux pour lui d’aller vivre à Sanaa….. Bon d’accord, à Sanaa ils n’ont pas de Tour Eiffel ni de statue de la Liberté, ni de camembert, et il fait chaud…… La grande pauvreté ne touche pas les banlieues parisiennes : économie parallèle de la drogue et du déversement budgétaire de l’étatisme français ; il faut aller dans l’Ariège qui n’intéresse personne de la bande organisée de l’État français pour voir la pauvreté de celui ou celle qui pourrait choisir la solution absurde d’aller vivre à Sanaa parce que la vie y est moins chère.
La dernière mouture du film des « Misérables » est l’idolâtrie de l’armée de réserve du migranisme à travers les mêmes relais que ceux de la Greta Thunberg. NON, NON, on n’a pas fait un film sur les misérables Gilets Jaunes de la banlieue de Rouen ou d’autres villes, alors que c’était pourtant beaucoup plus d’actualité ou du Ici et Maintenant.



Note.
1. Populisme : nouveau isme du système fabricant de systèmes en opinion qui s'adresse aux classes populaires [SIC], fondé sur la critique du système et de ses représentants, des élites OU OLIGARCHIE. Bref, c’est toujours la division pyramidale des chefs en haut et des esclaves en bas.
 
 

Dernière mise à jour : 06-01-2020 02:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >