Accueil arrow News arrow Dernières news arrow CONVENTION = RÉALITÉ
CONVENTION = RÉALITÉ Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-02-2020 23:43

Pages vues : 544    

Favoris : 95

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Conflit, Confort, Conscience, Corde, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Narcisse, Nature, Nihilisme, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Xatemme, Yokaï

 
spectacle_convention.jpg
 
 
CONVENTION = RÉALITÉ
À au minimum deux personnes :
ON PASSE CONTRAT,
ON FAIT DANS LE SOCIAL,
LE GRÉGAIRE COLLANT.
LA COMMUNION ou CONCORDE !

CONTRA(T)-DICTION :
Balance perpétuelle de réconciliation des
CONTRAIRES et cependant INDISPENSABLES.
BALANCE ET MARIAGE…

Actuellement avec le « tout connecté »,
CONVENTION = GRÉGARISME et ÉGRÉRORE
très collant : Social, Usager, Salarié ou
Collaborateur (on cache la soumission).
 
 
CONVENTION : étymologie de venir. Contrat, constitution, constituante, compromis, entente, pacte ou traité, alliance, concorde concordat, procédé, accord, disposition, etc. Mais surtout ARTIFICE entre sujet et objet.

ON PASSE CONTRAT = POINT DE JONCTION : entre ce qui n’existe pas encore et son existence apparente, soit fabriquer un artifice de CONVENTIONNEL ET NÉCESSAIREMENT PROVISOIRE (dans le temps, car les conventions changent suivant les modes du temps comme l’habillage et physique et mental des humains changent suivant le temporel des époques).
Par exemple en n’admettant pas l’existence des objets dits « à l’extérieur », seule la conscience existe. Et en l’absence d’objet, comment pourrait-il y avoir un sujet qui n’a plus son objet et qui ne peut plus exercer sa dualité sujet-objet ? Puisqu’il n’y  plus de conscience !
Ainsi il y a PARADOXE ou MOTEUR CONTRADICTION entre le fait qu’il n’existe que la conscience et qu’icelle n’a pas la possibilité d’exister sans objet (et actuellement son pouvoir d’achat en société capitaliste…).

Fari Lumen in Limine sed Limen in Lumine Ferre (Rhahelim). [Venir au Seuil annoncer la Lumière, Mais mettre le Seuil en Lumière !]. Correspond à ce moteur Contradiction entre sujet et objet dont l’un est dépendant de l’autre, et que présente bien cette célèbre « Marche à l’Éveil » (chapitre 9 des stances de Shantideva), la STARGATE ou SEUIL EN LUMIÈRE :
Le mental ne se trouve pas dans les facultés [intellect],
Ni dans les objets, ni entre les deux ;
La Conscience n’est ni intérieure ni extérieure,
Et on ne la trouve nulle part ailleurs [Le Centre est nulle part et la Circonférence est partout].

Ce qui ne se trouve ni dans le corps
Ni ailleurs, qui n’est ni mêlé ni isolé,
Cela n’est absolument rien. Par conséquent,
Les êtres se trouvent naturellement en nirvana [Félicité].
(Ramana Maharshi ne dit pas autre chose)

Les ignorants ne peuvent apprécier leur naturelle Félicité tant que la croyance à leur ego continuera ses ravages, c’est-à-dire tant que leur ‘moi-je’ ne se dissout pas dans la recherche du « QUI SUIS-JE ? » Pour Ramana Maharshi et des maîtres tibétains le fait que les êtres se trouvent naturellement en nirvana, c’est-à-dire en leur EST, Ici et Maintenant, est la pureté de « l’Absolument Rien » ou Principe Originel et naturel, donc le Nirvana, le EST de l’Instant ou Spontané, DANS LE SANS LIMITE, LE ZÉRO INDIEN.

Si la Conscience est antérieure à son objet,
Quel est on point d’appui [sa cause] pour naître ?
Si elle lui est simultanée,
Quel est-il encore ?
[Question que je me posait à l’école primaire (1)]

Si enfin, elle est postérieur [donc dans le « noir » et loi de succion (2)],
D’où naît la Conscience ?
Il est donc impossible de concevoir
La naissance d’aucune Chose
[d’où le noir visualisé (1)]

C’est-à-dire que rien ne naît réellement mais TOUT fait son « bonhomme de chemin » (le Sentier qui EST À LUI seul la perfection), et cela malgré l’étroitesse et du Sentier et du SEUIL :

« Il n’y a pas d’objets dans l’Esprit-Seulement [le Soi],
Mais sans objet, il n’y a pas de Conscience :
Voilà comment les Ainsi-Venus et Moi,
Nous expliquons la Voie Médiane.

Il ne faut pas concevoir la dualité
Entre naître et ne pas naître,
Avoir une essence et ne pas en avoir,
Être et non-être, car tout cela est vide.

Les sots imaginent que la Libération
Consiste à ne produire que des idées fictions [les frictions des régimes politiques].
Or, privé d’actes de conscience, comment
Le mental pourrait-il abolir le dualisme ?
(Parties de la stance 55, Soûtra de l’Entrée à Lankâ, trad. Patrick Carré)


Comme le régime capitaliste aussi bien que républicain BOUFFE TOUT (aussi loi de succion (2)), la mode est donc à la méditation en entreprises du capitalisme qui prêche « la pleine conscience » certainement pour avoir « un plein compte en banque » et un fort pouvoir d'achat chez les cadres de ces entreprises winneristes comme il se doit en ce régime de « C’est nous les meilleurs aux grosses couilles ! ». Le jeune cadre quasi-bouddha sera ainsi prisé par les supérieurs de ces entreprises car il pourra pratiquer et enseigner toutes les méditations possibles et imaginables selon cette mode de la « diversité marchande », autre forme de « sans limite » À L’ENVERS ! Et certainement rêve de tous les siliconés en leur Vallée de se rendre dans l’Instant n’importe où dans l’espace et consulter l’Omniscience informatique sans intermédiaire, etc., et pourquoi pas, finalement rester indifférent à toutes ces fictions du mental ordinaire et sot.

LE SANS LIMITE, LE ZÉRO INDIEN : un état de mental pur vaste comme l’espace et indifférent à toutes notions d’univers, soit un état mental inépuisable, sans limite, pour s’établir dans tous les ères et cycles cosmiques, un état mental ultime… La « distance » parcourue qui sépare la Constellation d’Orion de la planète Terre est fine comme un cheveu divisé par l’infini… Donc aucune limite, c’est LA TRANSPARENCE OU VRAIE TÉLÉPATHIE QUI ŒUVRE ICI, et qui n’a rien à voir avec des état de prostration mentale ou autre « travail du chapeau »… Le non-limite est l’aspect du Zéro indien du Seul Réel, sa fonction « artistique », transparente et distincte de la luminosité du SEUIL.

Dans le Zéro indien émergent aussi les apparences : un mental pur ne peut que déclencher le Zéro indien, le sans-limite, et reconnaît son essentielle vacuité dans la diversité de la connaissance : la sagesse n’a pas d’autre objet que sa propre vacuité (Centrum Centri) ; cette vacuité étant en même temps Transparence envers les différences de la production interdépendante (la sagesse qui en elle-même ne peut que reconnaître TOUTES les différences puisque TOUT est dans le mental).
AINSI S’APOCALYPSE LA TAUTOLOGIE « JE SUIS CE JE SUIS » COMPARABLE À : « PANique ou SAGESSE NE SURGIT DANS L’INSTANT OU LE MENTAL, MAIS DANS L’INSTANT OU LE MENTAL » (il n'y a pas de faute de logique). Nous avons bien la Tautologie du « Je suis ce JE SUIS », le ‘Je’-‘Je’.
Le ‘Je’ ne peut s’apocalypser, non pas dans le mental actuel, distrait par l’extérieur et non motivé par l’intérieur, oisif et indifférent ; mais uniquement DANS L’ÉTAT NATUREL DU MENTAL, comme l’explique si souvent Ramana Maharshi.

Nous sommes bien dans une société DU SPECTACLE, et ce n’est pas la technologie qui a amplifié ce fait ; tous les phénomènes sont des REPRÉSENTATIONS, DES IMAGES, au sein du mental ; les objets extérieurs n’ont pas d’existence, ils ne viennent pas nous dire « j’existe » (même si peut-être prochainement une « intelligence artificielle » le prétend…), car les objets extérieurs, y compris une I.A. n’ont pas d’existence en dehors de l’expérience ET PRINCIPALEMENT DE L’UTILITÉ ET UTILITARISME que nous pouvons en FAIRE/FER.

D’OÙ EST-CE QUE JE VIENS ? Me posais-je la question dans le cour de récréation comme décrit plus haut. Le Noir ne pouvait me renvoyer qu’en fait : JE VIENS DE NULLE PART ET AINSI JE N’IRAIS PAS « AILLEURS » (temporalité). On appelle la naissance et la mort y afférent : DESTINÉE. NOIR D’« AVANT » ET NOIR D’« APRÈS »,  NON, NON, PAS CE CIRQUE COUCHES-CULOTTES-ÉDUCATION NATIONALE ET SALARIAT DES EXISTENCES (le samsara) ; TOUT CELA N’EST QUE DANS LE MENTAL, donc aussi dans le Soi.
NOIR : mon mental ne peut pas se voir : « Un mental vide et qui ne pense pas à sa Vacuité, voilà ce qu’on appelle la Véritable Vacuité », dit Le Secret de la Fleur d’Or. Idem avec le concept du policier-voleur : « Obliger le mental à se contrôler lui-même, à l‘instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même ». (Ramana Maharshi, entretien 43 du 28-3-1935). AVEC CE POLICIER-MENTAL, IL Y A VISION, DONC POUR-VOIR, POUVOIR… (Le policier veut obtenir des informations comme le capitalisme fera de même sous forme de pouvoir à l’aide de son argent…).

SAMSARA = vagabondage du mental en des fictions, tout confort, et maintenant rémunérateurs, qui constituent le cercle des naissances et des morts et renaissances. Quand le mental devient pur, c’est la Félicité ou Nirvana, et ce n’est évidemment pas bon pour le commerce….
NOIR, PARCE QUE LES PHÉNOMÈNES NE SONT PAS RÉELS PUISQU’ILS DÉPENDENT NON SEULEMENT DU MENTAL, MAIS AUSSI DU CONVENTIONNEL, LES PENSÉES NÉCESSAIREMENT VAGABONDES ET INTERDÉPENDANTES (”Unie dans la diversité” dirait l’Union européenne…), de telles sorte qu’avec la cessation de l’objet perçu et de sa diversité, le sujet percevant est également vide !

DEPUIS DES MILLÉNAIRES LA TRADITION COMPARE CE MONDE À UN RÊVE OU ILLUSION AUSSI MAGIQUE QUE LES TRUCAGES DE L’INDUSTRIE MERCANTILE DE HOLLYWOOD.
Cela signifie deux choses :
1 - Que Rien n’est vraiment soi-même, donc Rien est Rien (le Noir), ce qui ne peut que produire l’énergie libre ou Zéro indien (le Blanc…)
2 - La Source ainsi apocalypsée, LE COMBAT reste à convaincre les ignorants qui croient qu’il y a « quelque chose » (qu’il y a une « réalité » et dès le berceau le bébé met des objets à sa bouche pour s’en persuader conformément à l’eucharistie matérielle et messianique par projection UTILITAIRE (2)).
AINSI NOUS SOMMES VÉRITABLEMENT ENGAGÉ, MONDIALEMENT MAINTENANT, DANS UNE COMBAT D’OPINIONS, UNE UNIQUE AFFAIRE DU MENTAL, AUCUNEMENT PHYSIQUE AVEC ARMES DE GUERRE GENRE TOLE-BOULONS ET EXPLOSIFS, ALORS NOUS SOMMES ENTRÉS DANS UN DOMAINE HAUTEMENT PLUS DANGEREUX QU’À L’ÉPOQUE DES BOULETS DE CANONS EN ACIER. CAR TOUT EST DANS LE MENTAL ET PERSISTERA DANS LE MENTAL ET PAS DANS UNE PUCE INFORMATIQUE, CAR SANS LE MENTAL RIEN NE PEUT EXISTER, MÊME PAS UNE PUCE INFORMATIQUE. ET TOUT EXISTERA QUAND MÊME, MÊME SI UN DANGEREUX EGO FAIT PÉTER LA PLANÈTE, À CONDITION DE SAVOIR CELA…..



Notes.
1. Vers l’âge de 7 ans, dans la cour de récréation étroite de l’école primaire de la rue Ampère à Paris (ma première année de « grande école »). Dans cette cour, en attendant dans la file pour rentrer dans la première année dans la classe de Monsieur Rose en préfabriquée (époque du baby boom à 40 gosses par classe), je me voyais AVANT ma venue sur Terre : DANS LE NOIR DE L’ESPACE (je ne pouvais pas y voir une étoile puisque l’étoile, ce devait probablement être moi… ou Rien…).

2. Eucharistie ou communion, la concorde et sa place du même nom (dans le Paris de l’après 1789). De la cellule jusqu’au marmot humain s’exerce actuellement la Loi de succion bien plus probante que la loi d’attraction…. Peut d’ailleurs, en l’état de sortie de l’Eau Primordiale, se comparer à LA POSSESSION : sucer tout ce qui est à sa portée pour se maintenir en vie ici-bas : de nos jours c’est consommer et avoir toujours plus jusqu’à se faire éclater, donc le contraire du Retournement de la Lumière laquelle est aussi la Loi de succion : le Retour en Dieu, ou Soi ou Instant, en Félicité. Ainsi dans le cas du messianisme ou projection le PRODUIT EN SERA DISTRIBUÉ PAR LE POSTÉRIEUR (après, dans le futur, par le cul, à la ”fin des temps”), SOIT UN FAUX ZÉRO INDIEN (comme par exemple la thermodynamique….).
 
 

Dernière mise à jour : 21-02-2020 00:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >