Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow FLÉAU, DIA-BOULIQUE, DANGER
FLÉAU, DIA-BOULIQUE, DANGER Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-04-2020 00:48

Pages vues : 168    

Favoris : 32

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Déconfinement, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Histoire, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
main_empreinte_chosesden_o.jpg
 
 
FLÉAU, DIA-BOULIQUE, DANGER
issu de l’Ange.
Boule, Roule, ROTO (ronde, course, circuit,
conduite, conducteur Tuyau ou MA-G-ISTÈRE ou
EAU PRIMORDIALE).
DIA-BOULIQUE : GLOBE, BOULE (1), comme sym-bole
(Vache du Ciel, bol ou jatte, outre, sac, baleine,
paquet et balle : projet(er) ou jeter).
DIA = à travers, comme DIAlogue et DIAgonale,
à travers le SEUIL, la Boule, la Pompe (système
comme le piston et en avoir), à travers le Jet ;
DI : deux, comme deux plateaux de la balance
avec le Fléau ou MILIEU (de la voie du Milieu)
donc DI comme DIffamateur-Fléau avec la
balance être/non-être de l’Origine ou le
SEUIL qui efface les apparences…
DIA : le SEUIL sépare comme Trans-en-dense
aussi DIA.
Comme avec le Co-VID 19, le concept de
certains humains ont manipulé les cerveaux
de nombre de générations pour faire du
DIAble le Mal (in) qui serait opposé à ce qu’ils
croient « juste » en se prenant pour des winners.
Ces winners qui ont fait depuis si longtemps
du DIAble le Mal, l’opposition du juste qu’ils
assimilent faussement au VRAI, cas typique
révélé dans la saison de la f(r)iction Co-VID 19
 
 
Tout étant cycle, surtout en matière de « grippe » voir aussi la page : Crimes d’État, propagande, OIGNON

LE MONDE et LE SOI ou INSTANT : Jésus lui dit [à Thomas] « Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui m’ont vu et qui m’ont cru » (Jean 20, 29).

MAIS NON, LES FIXISTES ET DOGMATISTES SONT LÀ ET EMPÊCHENT L’INSTANT, LE CHRIST, comme le rapporte Jean à 19, 6-8 : « Lorsqu’ils le virent, les grands prêtres vocifèrent, disant : ”Crucifiez-le ! Crucifiez-le !”. Pilate leur dit : ”Prenez-le, vous, et crucifiez-le ;  car moi, je ne trouve pas en lui de motif de condamnation”. Les Juifs lui répliquèrent : ”Nous avons une Loi et d’après cette Loi il doit mourir, parce qu’il s’est fait Fils de Dieu” ».
Effectivement, il fallait crucifier ce type qui S’OPPOSAIT AU COMMERCE DES JUIFS…
Le virus corona ou COURONNE D’ÉPINE/RONCE/VACUITÉ….. CETTE VACUITÉ, CE NON-FAIRE/FER OU NON-AGIR QUI FAIT SI PEUR AU MONDE DES JUIFS MARCHANDS ET À LEURS ÉCHANGES-COMMERCES.

Conséquence : dans les très prochaines années, et en corrélation avec la « COURONNE » (CELLE DE LA CITY DE LONDRES ET SES BANQUES), UN MILLION D’ESPÈCES RISQUENT DE DISPARAÎTRE.
CONSÉQUENCE ISSUE DE LA RÉVOLUTION INDIUTRIELLE SUITE À CELLE DE 1789 TOUTES DEUX REPOSANT SUR L’ARGENT ET LEURS BANQUES.
Texte des Nations Unis présenté pas le National Geographic : « Les liens qui maintiennent la nature dans son intégrité risquent de se désunir du fait de la déforestation, de la sur-pêche, du développement et des activités humaines en général. Un million d'espèces risquent de disparaître dans les prochaines années avec des risques graves pour les êtres humains comme pour le reste de la vie sur Terre… La nature a des soucis graves, en conséquence nous aussi. Pour préserver la santé de la planète, nos sociétés doivent dépasser leur seul souci de croissance économique… ».
Cela est bien plus important que la peur artificielle fabriquée de façon cyclique à chaque nouveau package grippal !!! Car sans règne animal et végétal, l’humain risque fort de disparaître et d’être remplacé par ce qu’il « combat » : les Petiotes Chouses, qui lui survivront !

Dans Jean 17 figure la Prière de Jésus, dans laquelle Il parle du Soi et répétant plusieurs fois : « COMME MOI JE NE SUIS PAS DU MONDE », et il précise comme Ramana Maharshi à propos du ‘Je’ et ‘je’ : « Comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. Je leur ai donné la gloire que tu m’as envoyé, pour qu’ils soient comme nous sommes un : moi en eux et toi en moi, afin qu’ils soient parfaits dans l’unité, et que le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé ». (Jean 17, 21-23).

Le DIAboulique ou à travers (DIAgonale) implique l’espace-temps ou la SOIF : LA SENSATION AFFECTIVE LIÉE À LA DUALITÉ SUJET ENVERS L’OBJET. L’humain a soif et devient un POSSÉDANT, UN EGO, UNE CROYANCE : la possession provoquée par l’ego, l’espace-temps se met en action pour le possédant ou ego ou le croyant à quelque chose. Car si l’ego était libre de possession, IL N’EXISTERAIT PAS ; SON EXISTENCE N’AURAIT PAS LIEU. Donc soif de : plaisir des sens (surtout sexuel puis d’opinions), opinions ou prise de position personnelle, moralisme et observances rituelles (notamment dans la judéo-maçonnerie spéculative… et chez les Juifs), et doctrine ou croyance en un ‘moi’ concret ou substantiel.
Marc 10, 21 : « Vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres […] et suis-moi », soit : vivre dans l’Instant ou Ici et Maintenant. Le paradoxe provient de, sans possession, il n’y a pas d’existence ; pas d’être sans avoir, et sans un certain nombre d’aliénations. D’où la difficulté de la dépossession. C’est à ce stade que va entrer en piste L’ÉVEIL, en voici un simple exemple qui illustre le ”Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ” (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi), et qui concerne la SOIF ou DÉSIR : Un verre vin a donné une agréable sensation au buveur. Son regard se tourne alors vers la bouteille, la « source », le sécuritaire ou confort en quelque sorte. Son imagination peut lui faire remonter de la bouteille et son étiquette vers le tonneau, puis vers la cuve, le vignoble, vers l’argent nécessaire au matériel et à l’achat du terrain du vignoble. DONC COMME POUR L’ÉVEIL, IL N’Y A PAS DE LIMITE. ET DANS LE CAS DE LA POSSESSION, CE QU’ON POSSÈDE VOUS POSSÈDE BIEN PLUS QU’UN SIMPLE VIRUS ! PARCE QU’EN APPARENCE, EN ILLUSION.

LA POSSESSION ELLE AUSSI ISSUE DE L’APRÈS 1789 ET SA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE ET SON CULTE DE L’EGO NARCISSIQUE. La récente révolution informatique et numérique a permise la fabrication de grandes fortunes insolentes de Pour-Voir tels les Juifs-Google-Facebook et Bill Gates, Amazon etc., formant cette nouvelle PLOUTOCRATIE DONT FAIT PARTIE LE MACRON. Tous ces gens sont cancérisés par la POSSESSION à côté de laquelle la Couronne Co-VID 19 est très très très pâle.

Le Christ ou Réalisation du Soi.
- Maharshi : Il n’est personne qui, pas même un Instant, ne fasse l’expérience du Soi [ou Instant]. Car personne n’admet être séparé du Soi. Chacun est le Soi. Le Soi est le Cœur.
- Question : Cela n’est pas clair.
- Maharshi : Dans le sommeil profond vous existez ; au réveil, vous existez toujours. C’est le même Soi dans les deux états. Ce qui fait la différence est seulement la conscience et la non conscience du monde. Le monde apparaît avec le mental et disparaît avec lui. Ce qui apparaît et disparaît N’EST PAS le Soi [c’est moi qui souligne]. Le Soi est différent, il donne naissance au mental, le soutient ET LE RÉSORBE. Ainsi le Soi est le principe sous-jacent.
Quand on vous demande qui vous êtes, vous placez votre main sur le côté droit de la poitrine et vous dites : « Je suis ». Là, involontairement, vous indiquez le Soi. Le Soi est donc connu. Mais l’individu est malheureux parce qu’il confond le mental et le corps avec le Soi. Cette confusion est due à une fausse connaissance. Seule l’élimination de cette fausse connaissance [par l’Éveil] est nécessaire. Le résultat de cette élimination est la Réalisation.
- Question : Comment puis-je contrôler le mental ?
- Maharshi : Qu’est-ce que le mental ? À qui appartient-ils ?
- Question : Le mental erre constamment. Je ne peux pas le contrôler.
- Maharshi : La nature du mental est précisément d’errer. Mais vous n’êtes pas le mental. Le mental émerge puis s’immerge. Il est impermanent, transitoire, alors que vous êtes éternel. Il n’y a rien d’autre que le Soi. Rester le Soi est la solution. Ne faites pas attention au mental. Si on cherche sa source, le mental s’évanouit, laissant le Soi non affecté derrière lui.

- Question : Ainsi, nul besoin de chercher à contrôler le mental ?
- Maharshi : Il n’y a plus de mental à contrôler si vous réalisez le Soi. Quand le mental s’évanouit, le Soi resplendit. Chez un homme réalisé, le mental peut être actif ou inactif, seul le Soi demeure en lui. Car le mental, le corps et le monde ne sont pas séparés du Soi. Ils surgissent du Soi puis disparaissent en Lui. Ils ne sont pas déparés du Soi. Peuvent-ils être différents du Soi ? Soyez seulement conscient du Soi. Pourquoi vous soucier de ces ombres ? Comment peuvent-elles affecter le Soi ? »
(Ramana Maharshi, entretien 97 du 19-11-1935).

Le Maharshi dit à l’entretien 54 du 16-6-1935 que dans l’état de veille se trouve la multiplicité ou diversité et le corps. « Dans le sommeil profond, le Soi demeure sans qu’il y ait perception du corps ou du monde. Là, règne le bonheur. Le shruti-vakya [Je suis le brahman] se rapporte à l’état du sommeil profond et non au mode de fonctionnement du mental. On ne peut devenir le brahman [l’absolu] par le seul fait de fait de répéter ce mantra [aham brahmâsmi]. Cela signifie que le brahman n’est pas ailleurs. Il est votre Soi. Découvrez ce Soi ; le brahman est alors trouvé. N’essayez pas d’atteindre le brahman comme s’il se trouvait dans quelque contrée lointaine [pas de but à atteindre] ».

Nous devrions en permanence et naturellement être en état de samadhi, état originel, et au sein de n’importe quel environnement (entretien 54). Samadhi : absorption totale dans la contemplation ; expérience directe, mais temporaire du Soi ; transe ; aussi appellation du tombeau d’un saint.

« Le mental, par ses activités extérieures [si destructrices], donne naissance au monde. De telles activités gaspillent la force du mental [sens du Zéro indien]. Sa force repose dans son intériorisation [centripète, perte ou apocalypse, fléau], quand toutes ses activités extérieurs sont arrêtés [tel que l’enseignait aussi le Crucifié Christ] » (entretien 423 du 7-6-1937). Le Maharshi précise que « La personnalité [donc la possession, l’appropriation] est la cause première des activités extérieures. Elle doit disparaître pour que le Suprême [Christ] puisse être atteint ». Effectivement ce ne pouvait être qu’une horreur pour les Juifs et leurs commerces…..

LA SOIF : DIA-BOULIQUE : GLOBE, BOULE, comme sym-bole : Vache du Ciel, bol ou jatte, outre, sac, baleine et balle, COUPE, VASE : onobiia en gaulois, comparable au vieil irlandais uibne (coupe), en rapport avec SOIF suite à une FATIGUE (ponos en gr.) et biia à l’accent pluriel neutre d’un bio- qui provient soit de biuos (vivant, vif), soit d’un -biion se trouvant dans uidu-bion (coupe-bois, vouge : épieu de chasse et serpe à tailler les arbres) d’où deux sens possibles en plus : liquides de vie, ou coupe-soif. On reste dans le Thème du SEUIL…. (En réf. Dictionnaire Français-Gaulois, de J.-P. Savignac).

NON-POSSESSION = L’EAU PRIMORDIALE OU LE SANS NOM-LA-FORME : LE RIEN DANS LE TOUT ET TOUT DANS LE RIEN exprimé en VI, 29 dans la Bhagavad-Gîtâ : « L’homme de qui le moi est le Yoga [le Soi], qui voit le Moi [le ‘Je’] en tous les êtres et tous les êtres dans le Moi, voit partout d’une égale vision [sans dualité] ». En une autre traduction, cité par le Maharshi : « Le Soi est en tout et tout est dans le Soi ». Le Maharshi dit que cette phrase contient toute la Vérité. « Mais, même ci cela n’est qu’aupachârika (indirect), il n’existe en fait rien que l’âtman [le Soi et soi]. Ainsi l’âtman est l’Être unique ». Et c’est nôtre état naturel et éternel : il n’y a rien à réaliser, « il n’y a rien de nouveau à gagner » est-il une nouvelle fois précisé. ON NE DOIT QUE PERDRE SON IGNORANCE, aussi définition de l’ÉVEIL : « Pour ce faire, il faut remonter à la source de cette ignorance. À qui appartient cette ignorance ? De quoi est-on ignorant ? Il y a le sujet et l’objet. Une telle dualité est caractéristique du mental. Le mental provient de l’âtman ».


Concernant le couronnement du Co-VID 19, la cause chinoise est identique à l’attaque par des bougnoules des tours le 11 septembre 2001. CAR LA NATURE NE PROCÈDE PAS PAR BON : elle n’a pas de frontières nettes, infranchissables entre les règnes. En effet, il existe des « êtres » qui ne peuvent être définis ni comme plante ni comme animal, car ils sont en perpétuelle mutation ; ce qui fait qu’à notre insu il y a constamment un chevauchement entre différents règnes et différents plans.
COMME IL Y EUT UN AVANT LE 11-9-2001, IL Y A UN AVANT LE CO-VID 19, LEQUEL EST ENTIÈREMENT LIÉ AU MODE DE VIE DE CETTE CIVILISATION HUMAINE.
Quel est L’AVANT CO-VID 19 ? Question que l’Occidental aurait du mal à se poser, lui qui fixe tout, car comment surgit le ‘je’ ou ego à partir des matériaux divers fournis par ses parents ? Idem pour le Co-VID 19, il n’arrive pas là par hasard, comme dans l’exemple du buveur de vin cité plus haut… et qui concernent toutes le TEMPS. Et se poser la question du « futur » (de « l’après Co-VID 19 ») sont du même ordre que se poser des questions sur « l’avant » ou le « passé », ou le Big Bang….

QUE SONT LES ACTUELS SAUVEURS DU MONDE ET « SOIGNANTS » (applaudit chaque soir à 20 h) ? Ce sont des UTILITARISTES DESTINÉS À FAIFE REPARTIR LEUR CAPITALISME MORIBONDS, SOIT : « ASSURER LE PLUS GRAND BIEN AU PLUS GRAND NOMBRE », CONCEPT DE LA QUANTITÉ ET DU PRODUCTIVISME (on le voit avec les chiffres et nombres de ses masques dans le chaos de la f(r)iction sanitaire actuelle…….).
Utilitarisme qui vous pète à la gueule dans une radio d’État comme France-Info avec ”Les conseils France-Info” et ses recettes culinaires, etc. : « Comment bien employer son temps de confinement », et à partir du 11 mai 2020 ce sera le : « Comment bien employer son temps de déconfinement ».
L’utilitarisme en forme de Saint Graal utilitaire des « distanciation sociale » et « gestes barrière » et des « plus jamais ça » qui « veulent éviter de faire prendre des risques aux autres » est une variation de l’histoire officielle montée en dogme qu’il est interdit de critiquer (donc une forme de laïcité montée en religion).
UNE SOLIDARITÉ QUI EN A UN COUP DANS L’AILE AVEC SA « DISTANCIATION SOCIALE » MAIS QUI EN RAJOUTE UNE COUCHE AVEC SON : « ON S’REND UTILE ! » (comme confectionner des masques avec  sa machine à coudre), comme disent certains. Mais quelle horreur L’ALIÉNATION MARCHANDE MERCANTILE DE CE FAIRE/FER EN SOLIDARITÉ-UTILITAIRE (comme avec « l’effort de guerre » en 1914… guerre issue de cette même Ploutocratie-Oligarchie pyramidale).

CAPITALISME = MONDE DE L’UTILITAIRE ET DE LA POSSESSION : par les cinq sens du mental, la tyrannie de l’opinion, le moralisme et les observances rituels robotisants un être humain (comme chez les Juifs orthodoxes où c’est parfaitement visible, comme dans une excellente série bien que caricaturale, même si inspiré d’une vie vécue : Unorthodox…).
UTILITARISME ABSOLUE = une naissance, cinq groupes de possession dont les FAIRE/FER, puis vient le vieillissement et la mort, donc tout cela provient uniquement D’UNE NAISSANCE, SOIT UNE EXISTENCE INDIVIDUELLE !!! Laquelle signifie aussi ÉVOLUTION : les désirs sont illimités, comme infinis, ce qu’avaient bien compris les Juifs qui se sont enrichis dessus, du moins probablement pas les nombreux croyants montrés dans la série Unorthodox !


Bref, CE QUI EST CRÉÉ DEVIENT AUSSITÔT IMPERMANENT.

Ces sauveurs et utilitaristes désirent le bonheur d’autrui afin de se sécuriser, de se conforter pour se rassurer eux-mêmes ; afin d’être heureux. Ou bien encore, ces sauveurs veulent bénéficier du mérite d’avoir intercédé en faveur des autres. Comme les Juifs, ce peuple-prêtres qui se prétend « réparateur », ces sauveurs se prennent POUR DES INTERMÉDIAIRES OU DES SPÉCIALISTES ENTRE DIEU ET EUX. BREF, ILS SE PRENNENT POUR CES COMMERÇANTS, ILS SE PRENNENT SURTOUT POUR DES ROIS QU’ILS SONT DEVENUS DEPUIS 1789 (ils renforcent donc leur ego)……

LE FLÉAU ARRIVE :
Mais, rassurez-vous, nous sommes bien à l’AUBE DE LA VRAIE RÉVOLUTION, comme jamais dans l’histoire de l’humanité de cette voie du Néolithique ou voie de l’Agriculture. Cette Vraie Révolution était clairement annoncée il y a plus de 40 ans par Jean Coulonval dans son livre recueil de lettres : Synthèse et Temps Nouveaux.



Note.
1. Boule, comme le Scarabée roulant sa boule de rosée d’un diamètre d’environ 5mm sur un parterre d’herbes encore fraîches un matin d’été, tel que je l’observa à La Jarne près de La Rochelle en 1987. Merci à ce Scarabée pour cette vision-enseignement extra-ordinaire.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 29-04-2020 01:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >