Accueil arrow News arrow Dernières news arrow COVID 19 = DRESSAGE, COULAGE DANS UN MOULE
COVID 19 = DRESSAGE, COULAGE DANS UN MOULE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-05-2020 01:40

Pages vues : 396    

Favoris : 65

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Déconfinement, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Histoire, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
flammes_gp450.jpg
 
 
COVID 19 = DRESSAGE, COULAGE DANS UN MOULE
Ce que la ploutocratie-oligarchie appelle « progrès »
Et surtout depuis l’après 1945 il y a une séparation
de plus en plus nette et brutale entre fabricants
(celle ploutocratie-oligarchie) et fabriqués (Nous,
les masses ou milliards de Terriens).

Le fabriqué, le confiné ou déconfiné par les
seules contingences sociales et d’HOTC (Histoire-
Opinions-Temps qui coule) dont il n’a pas à décider,
le confiné ou déconfiné, le fabriqué, doit vivre
dans le temps linéaire ou historique entre un
passé et un futur. Le souvenir lui sera interdit,
il ne doit pas regarder en arrière, vers son Soi (1).
Seul le Pour-Voir fabricant d’âmes s’accorde cette
possibilité et l’interdit aux confinés. Seul le
Pour-Voir a droit au ‘Je’ ou Soi, CE QU’IL CROIT,
car par sa croyance il met une distance…
 
 
Page dédiée à tous les prostituées et prostitués cityonisés du social,
qui veulent se protéger en protégeant les autres et ainsi se conforter,
se rassurer de ne pas être encore au temps de leur mort.

Ce n’est pas nouveau et commence par le dressage qui s’appelle « éducation », et l’État sous régime capitaliste et républicain va se présenter comme la Providence, la Mère protectrice et nourricière distributrice de « bon point » aux « bons » citoyenisés. Comme déjà écris, le pouvoir politique étant maintenant depuis 1789 indissoluble du pouvoir économique, c’est ce pouvoir économique des banques et de leur monde des affaires qui pilote le pouvoir politique. Ainsi le pouvoir politique défendra le système du salariat inhérent à l’argent du pouvoir d’achat et de la consommation. Et dans le cas actuel du CoVID 19 le pouvoir politique se protège d’une fort possible crise sociale résultant d’une crise sanitaire, c’est-à-dire que le pouvoir politique se défend contre la population. La sécurité qui compte vraiment pour le pouvoir politique n’est pas celle des peuples, mais celle du système économique, ce que l’on appelle généralement la « sécurité nationale ». Par conséquent, le retour à la normalité ou « après Co-VID 19 » ne sera pas autre chose que le retour au capitalisme : aux HLM et aux résidences secondaires, au tumulte de la circulation, à l’alimentation industrielle, à la pollution de l’air, aux transports privés, au tourisme de masse, etc., etc., : tout change et rien ne change dans cette voie des 10.000 ans de l’Agriculture.  

Cette séparation entre fabricants et fabriqués a été favorisé par la révolution industrielle tout au long du 19è siècle, révolution annoncée déjà dans l’Encyclopédie des Diderot et Cie (avec signes précurseurs à la Renaissance avec l’arrivée de l’imprimerie, de Galilée et la Réforme). Révolution matérialiste et technologue qui va agrandir l’abîme entre fabricants et fabriqués : le spectaculaire et tout confort du côté winner (les médaillés du clinquant), côté loser ce sera une palanquée de misères, une disruption matérielle qui met en évidence un abîme séparant le vaste continent des frustrations de la classe populaire, laborieuse, nourrie d’espoir, des îlots de richesses insolentes et protégées comme les fortunes des Facebook, Google, et autres Bill Gates, à y ajouter les traditionnelles Rothschild et leurs paroissiens financiers….
Chacune de ces deux catégories winner-loser vivait et vit toujours dans son propre monde, s’ignorant l’une l’autre, luttant l’une contre l’autre (voir la phase Gilets-Jaunes), avec un seul langage qui est celui de la confrontation (y compris par élections et statistiques interposées). C’est ainsi que les choses tournent, jusqu’à nos jours, comme une sorte de malédiction répétitive par sa propre auto-génération. POURQUOI ? Parce que, et en refrain, cette démocratie est construite sur les conflits d’intérêts, de par les ego qui l’entretiennent elle est condamnée à la frustration permanente par ses propres limitations, elle est donc stérile, nulle en permanence.

La révolution industrielle est seulement la conséquence de l’enrichissement de la nouvelle classe bourgeoise appelée « citoyen » (habitant des villes), qui laissa CROIRE que tout le monde pouvait parvenir au « bonheur » (de la possession). Évidement le mental humain étant un killer, il tomba rapidement dans le CONFORT et la RÉPÉTITION, LE FIXISME, CE QUI ALLAIT PRODUIRE UNE CONSOMMATION SANS FIN (le progrès, l’évolution, la croissance), AVEC L’ALIÉNATION DE POSSÉDER, D’EN AVOIR TOUJOURS DAVANTAGE, EFFET D’AUTOMATISME DES HABITUDES ACQUISES.
Dans des pays soi-disant « développés », d’immenses espaces constituent encore à ce hui des « temples de la consommation », où des humains déambulent – telles des zombies à moitié conscients – en se laissant entraîner dans le tourbillon des acquisitions inutiles, pour finalement aboutir à l’impasse financière et morale et à la dépression. Cette ivresse de la possession ressemble à un virus que des hommes « d’affaires » font accroître pour nourrir leur propre soif inextinguible de s’enrichir sous l’emprise de l’appât du gain ET DU POUVOIR.

Surtout ici en France, depuis les formes extrémistes de contrôle du confinement, la distanciation sociale PHYSIQUE entre individus, et sa variation en déconfinement, le contrôle des masses par cette ploutocratie du pouvoir économique se poursuivra de plus bel. Le pouvoir politico-économique tient à survivre et ne baissera pas les bras comme ça. Les masses n’ont pas été consultées ou mobilisées, mais IMMOBILISÉES. Ainsi le pouvoir politique marié intimement avec le pouvoir économique sera nettement plus en guerre contre les peuples que contre un virus quelconque ; et ce pouvoir étatique tentera de se déresponsabiliser en imposant aux peuples des conditions de survie de plus en plus virtuelles, artificielles, virtuel comme le rêve les Juifs-Google et leur désir de devenir « immortels », ici-bas.

L’ennemi du Pouvoir politico-économique C’EST LE DÉLINQUANT, LE DÉVERGONDÉ, LE TERRORISTE, LE GILET JAUNE, CELUI QUI NE FAIT PAS COMME « TOUT LE MONDE ». Le dévergondé comme son sens l’indique sort des gonds de la bien pensance et en effet ne respecte pas les fameuses lois si chères aux Hébreux-Juifs et leurs suiveurs judéo-maçonniques spéculatifs genre Grand Orient de France. Lois fussent-elles édictées par la dite morale castratrice, la dite religion ou le dit « bon sens » relatif aux réalités illusoires, c’est-à-dire au seul visible terrestre par les pauvres cinq sens dépendant du killer mental, et à court terme : une loi naît, puis un jour meurt….
D’E vers gond d’E : depuis le E (le trident, la matière) jusqu’au pivot vertical et Axe de la lettre I. Donc RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE depuis et par le déploiement de l’ÊTRE et nécessairement par le mental qui sert à CELA : d’E-Sir : s’installer à partir du TRINITAIRE : Pouvoir spirituel, Pouvoir politique, Pouvoir économique.
SOCIAL = PLAIRE À LA SOCIÉTÉ : ÊTRE AGRÉABLE AUX AUTRES COMME LE SOURIRE SERA COMMERCIAL AFIN DE MIEUX VENDRE N’IMPORTE QUOI. Parce qu’il n’existe pas d’autre Réalité que la Réalisation du Soi : Vers-I-fication, vers I de Ici et Maintenant ou Instant, sans jugement, sans loi, sans confort de ceci ou cela, donc SANS POSSESSION, parce QU’ON NE souhaite pas plaire à la société afin de mieux se « vendre », afin de mieux se prostituer. Social = posséder son « amour propre », soit une D’E-MISSION DES É-GARÉS, DES E RANGÉS, DES E PÈPÈRES OU EN PANTOUFLES, DES E FIXÉS COMME LES IDÉES FIXES OU PENSÉES UNIQUES.
ATTENTION AUSSI DEPUIS CETTE ÉPOQUE DU KALI YUGA À L’ORGUEIL INVERSÉ COMME DE JOUIR DEVANT SES LIMITATIONS…..


Donc et comme souvent répété, « l’ennemi de la liberté » ce sera celui ou celle qui refuse de porter un masque (une PERSONA), ou simplement qui désobéit au régime, le « dévergondé » qui ignore les ordres venues du sommet de la pyramide ploutocratique, qui refusera de se faire hospitaliser, qui refusera la « distanciation sociale » et les « gestes barrière », etc.
Comme expliqué plus haut avec le besoin de la ploutocratie de couler les masses dans le même moule, le but de la crise sanitaire du Co-VID 19 est LA DOMESTICATION DES MASSES, ET QUE LE JOB DE LA PLOUTOCRATIE NE SOIT AUCUNEMENT REMIS EN CAUSE, ET QUE L’ON SUPPORTE SANS MOUFTER LE MAL ET QU’ON IGNORE OU SOIT INDULGENT OU COMPRÉHENSIBLE ENVERS CEUX QUI L’ONT DÉCHAÎNÉ.

Pourquoi le dévergondé, le délinquant ou « terroriste » dérange (l’ordre établi par l’opinion de certains) ? PARCE QU’ILS SONT IMPRÉVISIBLES ET DONC SOURCE DE PANique : on ne peut plus aviser ou calculer face à eux, on est comme paralysé, privé de temps ou de dualité sujet face à l’objet devenu inexistant. C’est pourquoi les Grands Êtres sublimes ou Réalisés vivants sont pas essence IMPRÉVISIBLES ; leur sagesse peuvent adopter n’importe quelle apparence (Persona). Ils apparaissent à ceux qu’ils veulent aider selon les facultés de ces derniers sans jamais tourner le dos à aucun.

Comme souvent répété ici, et comme avancé à mon médecin homéopathique le 8 avril 2020, CE VIRUS N’A RIEN DE NATUREL ET EST LA CONSÉQUENCE DU MODE DE VIE DE CETTE CIVILISATION ALIÉNANTE ET PRODUCTRICE DE MALADES MENTAUX, DONT LES PLOUTOCRATES À LA TÊTE DES ÉTATS.


Si le virus de cette variation grippale appelée Co-VID 19 vient de Chine, cela ne surgit pas d’un seul coup ; la Nature ne « saute » pas, elle n’a pas de frontières nettes, infranchissables entre les règnes. En effet, il existe des noms-les-formes qui ne peuvent être définis ni comme plante ni comme animal, car ils sont en perpétuelle mutation. Ensuite il faut constamment avoir en tête la notion d’ÉGRÉGORE : des pensées ou concepts toxiques et invisibles produisant un égrégore particulier peuvent très bien se concrétiser à terme en microbes tueurs ; et quand ces pensées s’assemblent à grande échelle, mondiale, elles « se précipiteraient » dans le monde physique sous forme d’épidémies, après leur « incubation » sur le plan subtil des élémentals, comme « colonies d’élémentals ». Par conséquent, que le Co-VID 19 provienne d’une province de Chine ou d’ailleurs, ce n’est pas la réponse satisfaisante, car il y a toujours un « avant » (comme l'avant du 11 septembre 2001). Cet AVANT du Co-VID 19, se situe dans les habitudes de penser liées au style de vie des humains… PRINCIPALEMENT CE MODE DE VIE SI UTILITARISTE DEPUIS PLUS DE DEUX SIÈCLES….
   
RAPPEL : la Chine a une compétence bureaucratique-policière et une bureaucratie façon URSS de Staline mise au service et du Co-VID 19 et de son économie capitaliste. Une Chine autoritaire et ultra-utilitaire et ultra-productiviste facilité par la militarisation de sa société. C’est en Chine que se concrétiseront les fabricants d’âmes dénoncés plus haut. À ce hui nous sommes dans la phase socialo-politique où la peur, le chantage par le sentiment, le culte du Big data et du tout connecté et du social est encore indispensable à la ploutocratie pour manipuler les masses.
Dans cette ingénierie sociale du Co-VID 19, Nous allons de plus en plus êtres, Nous les losers, des INSECTES observés et dirigés par les winners entomologistes et behavioristes qui sont étrangers, extérieurs à ce qu’ils observent et c’est le cas de ce gouvernement Macron en France coupé de la Réalité des peuples. Cette ploutocratie est tentée par la possession d’une science qui lui permettra de posséder l’objets de ses études, donc les êtres humains, de les manipuler, de les former selon leur concept qui ne sera que fantaisie d’un jeu intellectuel qui se prétend « logique » ou « raison ». Bref, l’attitude mental du DICTATEUR COMME EMMANUEL MACRON QUI NE SUPPORTE PAS D’AUTRES ARGUMENTS QUE LES SIENS. EMMANUEL MACRON EST UN FABRICANT D’ÂMES, ET SON PEUPLE N’A PAS À DÉCIDER OU À LE CONTREDIRE…..

SECOND RAPPEL : Les ploutocrates  et psychopathes fabricants d’âmes sont nécessairement sous l’idéologie de Sigmund Freud et J.G. Frazer : le social et son béhaviorisme a acquis son caractère général uniquement SUR LA QUANTITÉ, COMME AUX ÉLECTIONS OÙ C’EST LA QUANTITÉ QUI DEVIENT LE WINNER ; donc le social freudien sera la similitude d’un très grand nombre d’individus plus ou moins fabriqués avec le même mental : l’incapacité des humains à dépasser une orientation vers les objets sexuels de la petite enfance, ce qui sera rentable pour la suite une fois qu’ils seront adulte.
J.G. Frazer, par exemple, a rapproché un certain modèle de mythe et de comportement social d’un terreau commun d’ignorance et d’associations d’idées primitives au sujet de la fertilité et du sacrifice. Un mélange semblable de besoin, d’instinct et d’ignorance tâtonnante semble avoir produit le même modèle de comportement dans différentes parties largement séparées du monde.

Frazer et Freud, en cherchant aussi à interpréter la composante fluide, non rationnelle, motivante de la vie humaine, s’intéressaient à quelque chose qui vient d’un passé primitif et même animal, quelque chose qui nous lance des rappels perpétuels des limitations plutôt sordides et meurtrières de l’intelligence humaine, quelque chose qui nous est suggéré par une mythologie de l’instinct primitif et proche de la Vraie Télépathie, sinon qui est la Vraie Télépathie avant l’apparition du langage parlé.

Le futur sera INTUITIF ou ne sera pas (il risque de rester au niveau actuel du rationnel et de la raison lesquels sont tant destructeurs). Intuitif veut dire : Maât, direct, sans le temps et son spatio-temporel, au sens que l’intuition englobe le mental rationnel dans quelque chose de plus vaste que lui-même et n’est donc pas limité par lui. INTUITION = SUPRA-RATIONNEL OU HYPER RATIONNEL QUI DÉFINIRA LE MODE DU MENTAL DES FUTURS HUMAINS.



Note.
1. Réaliser le Soi correspond à l’Éveil, lequel n’est pas à chercher puisque ce serait aussitôt retomber dans la dualité sujet-objet en dissociant la substance et sa fonction. Il s’agit donc de chercher la voie des Réalisés vivants comme Ramana Maharshi, et d’étudier leurs enseignements et pratiques pour se rapprocher de l’Éveil parfait au moment même où l’on engendre l’esprit d’Éveil pour la première fois : le recueillement libre de pensées comme de fabrications de concepts contribue à l’apparition de l’esprit d’Éveil, puisque l’Éveil n’a pas la moindre essence et que LES PRATIQUES SONT TOUTES LES CONDITIONS DU PAYS DU RIEN DU TOUT OU DU SANS DEMEURE.

L’ÉVEIL EST INTROUVABLE conformément à son principe : « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi), ou selon la devise alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ». L’Éveil n’est pas la carotte du messianisme lequel messie doit aussi rester introuvable pour faire avancer le truc ! L’Éveil est introuvable parce qu’IL EST, et n’est pas un objet de méditation, ni un objet d’étude, ni un objet de pratique. Seul se tourner vers la voie des Maharshi et étudier leurs pratiques et enseignement est possible, TOUT étant fractal, Tout dans Tout.
 
 

Dernière mise à jour : 01-05-2020 02:21

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >