Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La stérilisation ou contraception sociale
La stérilisation ou contraception sociale Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-05-2020 23:19

Pages vues : 327    

Favoris : 42

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Déconfinement, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Histoire, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
social_informe.jpg
 
 
La stérilisation ou contraception sociale
que c’est si pratique pour tout
pouvoir étatique et d’argent.
Un État qui modifie profondément sa société
en recourant au Pouvoir si meurtrier (les
guerres sont cause des États et non des
individus non contaminés pas le pouvoir et l’argent).
La comparaison de la chute de l’Empire romain
et la chute possible de cette civilisation
de l’après 1789 est valable car toutes deux
dépendent de l’argent et des banques,
en plus nôtre civilisation est HAUTEMENT
DÉPENDANTE ET SOUMISE À LA TECHNOLOGIE
ÉLECTROMAGNÉTIQUE LIÉE À L’ARGENT.
 
 
Les banquiers romains furent en premier des changeurs, ensuite ils vont prêter de l’argent à intérêt, parfois pour le compte de prêteurs désirant rester anonymes ; comme en Grèce, ils acceptaient des dépôts de fonds et, à partir de la fin de la république, tirèrent des lettres de change sur leurs correspondants. Ainsi se trouvaient évités les transports de fonds toujours sous le danger d’être attaqués. À Rome au 2è siècle avant Jésus-Christ le trafic d’argent était bien développée et prenait de plus en plus une forme artificielle bien loin des besoins les plus élémentaires, le capitalisme était déjà flagrant tant faire des affaires prenait une tournure de plus en plus abstraite.

Le chute de l’Empire romain démarre avec sa crise économique : faiblesse générale des moyens de production, lenteur du progrès matériel, difficulté des transports lourds à grande distance, ruine progressive de l’économie italienne par l’extension des latifundia (vastes domaines des grands seigneurs romains où les esclaves élevaient des troupeaux), de mauvaises récoltes, la guerre civile ou étrangère suffisaient à provoquer une grave crise économique. De façon générale, l’économie de l’Empire romain se dégrade peu à peu jusqu’à la grande crise du 4è siècle, et le système des « Annone » (organisation du ravitaillement à Rome rendue impérieuse par le recul de la culture du blé en Italie à partir de la fin de la république), système qui s’efforça de remédier en partie aux vices du système de répartition des produits vitaux en assurant à la population romaine un « minimum vital ».

Rome, tributaire pour sa consommation de blé des provinces lointaines, ne pouvaient subsister que si les communications maritimes étaient assurées. Or, toute la Méditerranée était parcourue par des pirates qui interceptaient les convois.
« Sous la pression non seulement de la plèbe [les Gilets Jaunes d’époque] mais des chevaliers, et, plus généralement, de toute la bourgeoisie possédante, le Sénat dut accepter des concessions de plus en plus graves. On rendit aux tribuns leurs attributions anciennes, on ouvrit à nouveau les tribunaux aux chevaliers, et surtout on dut confier à un seul homme [Pompée] un vaste commandement, dépassant les attributions d’un magistrat ».
Dès 60, trois gros ego : Pompée, César et le très très très riche Crassus [le Bill Gates de l’époque doublé d’un Rothschild], s’unirent secrètement pour dominer la politique et conduire l’État selon leur opinion. « Ils conclurent cette alliance, que l’on appelle le Premier Triumvirat, en dehors de toute légalité, et au seul profit de leurs intérêts particuliers. Fort de l’appui de ses deux complices, César obtint le consulat pour l’année 59, et, aussitôt, reprit la vieille politique des ”populaires”. Il fit voter deux lois agraires, limita les privilèges des gouverneurs de provinces, puis, afin de reconstituer sa fortune tarie par se prodigalités, se fit attribuer pour l’année suivante le gouvernement de deux Gaules : la Gaule cisalpine et la Gaule transalpine ». Cela ne vous rappelle pas, un peu, nôtre époque ?…
DISTANCIATION SOCIALE : RÉDUCTION UNE À UNE DES CITÉS GAULOISES : Besançon, Bitracte, Avaricum, Alésia…

On peut admettre que l’ÉDIT DE MILAN (avril 313) marque la fin de la civilisation romaine « d’avant », et cela par le fait que va naître ce qu’il faut bien appeler LA PREMIÈRE LIBERTÉ D’EXPRESSION (ou laïcité), laquelle signait son arrêt de mort, parce qu’il est évidemment impossible à un État de gouverner quel que soit son régime politique en accordant à chacun le droit de ne pas être d’accord. À partir de cet édit les attaches de Rome à son passé sont désormais rompues.
(En référence à : La civilisation romaine, par Pierre Grimal).

L’épidémie de 2020 (artificielle ou accidentelle) a engendré une étonnante ingénierie sociale en un passage du « tous connectés » en une inversion d’exception dictatoriale par « gestes barrière ».
Si l’on pouvait encore contester l’État et son réformisme aliénatoire comme : le code du travail (lié nécessairement au capitalisme), la réforme des retraites (lié au même capitalisme), et la contestation par la « plèbe » Gilets Jaunes, il est désormais difficile, EN APPARENCE PREMIÈRE, de contester le « C’EST POUR VOTRE BIEN », lequel est bien le même mercantilisme de la possession par l’ego du : « votre député, votre santé, votre assurance, votre boulanger, etc. », la contestation de cette « urgence sanitaire » se fait de plus en plus sentir, du moins et évidemment en dehors des médias soumis au régime.

Sur ces médias soumis aux ordres du régime, le régime retrouve alors une sorte de « vivre ensemble » largement érodé depuis 1789 et la révolution de 1848, et ainsi en France le Macron renforce son cancéreux pouvoir sous forme d’un grand prêtre protecteur et prophète, et nouvelle église tentant de rassembler ses brebis égarées.

L’Empire romain coupé de ses racines, qui naît un jour et meurt un autre jour, ressemble à nôtre civilisation industrielle née sous les perruques poudrées, leurs « lumières » et leur Encyclopédie et leur 1789 : le changement est amorcé, mais ne pourra plus se poursuivre en un énième habillage de l’Oiseau Phénix : État-Argent/Marchandises-Salariat. L’Oiseau Phénix du système vieux de plusieurs millénaires se meurt et ne renaîtra plus ; le temps de la dualité sujet-objet lui aussi né un jour disparaîtra progressivement ; pour faire place à la Dimension absolue ou Soi, qui est Nôtre Essence, Nôtre ZÉRO INDIEN où la perfection se poursuit à l’infini tout en se renouvelant inépuisablement d’Instant en Instant ; des reflets en abîme du Saint Chaos vibrant l’unité de la Fixation Cavalante.

Avec l’aide de la trinité : détachement du relatif à la pureté de la sagesse, accomplissement des qualités d’un Réalisé vivant, réalisation de toutes les pratiques de « l’universellement bon », l’Éveil est en phase de se RE-trouver. Dès lors que les Réalisés poursuivent leur progression ascendante en se familiarisant avec la trinité ci-dessus, leurs mérites atteignent la plénitude, et c’est l’accomplissement du total Éveil pour la première fois. La sagesse n’est pas dans le temps qui coule : elle ne file ni ne flue ! Pas de jours ni de mois, c’est ce qui est appelé en Alchimie « Temps philosophique ».
L’EFFET OU FRUIT DU SOI OU ZÉRO INDIEN NE SE DÉTACHE JAMAIS DE LA CAUSE. Ce qui n’est aucunement le cas des exemples de l’Empire romain et du nôtre !!!
Le Réalisé vivant se voit fondre, fluir [fin 12è siècle :couler, proche de flux ; flueur : écoulement et aussi fleurs blanches, et pertes blanches], parce que les activités de ce dernier ne sont pas extérieures à leurs cause : c’est le non-Agir ou Wou-wei (Wuwéi), le « lâcher-prise » : Tout ce qui se fait spontanément est supérieur à ce qui se fait volontairement. Ce qui veut aussi dire que le temps qui coule n’existe pas : aucun futur ne « viendra » se déplacer sur l’Instant (le présent). La Sagesse au sens de Libération n’a rien à voir avec les stériles réformes ou changements des fièvres gouvernementales liées aux ego du mental, de ces errances aboutissantes à l’opinion de diversité ou multiplicité, en haut comme en bas.

Le LOTUS pousse dans la boue et la vase du fond des étangs : symboliquement il échappe à la souillure du cycle des naissances et des morts et des phénomènes (samsara) et aussi du nirvana (dans le sens négatif du nihilisme (1)) ; la Fleur de Lotus est non duelle au sein même de la dualité et sans souillure en pleine souillure car poussant dans la boue sans que cette boue la souille, lui laissant sa couleur et son parfum enchanteurs.

Par rapport à l’effondrement de l’Empire romain, Nous sommes encore BIEN PLUS FRAGILE, À CAUSE DE NÔTRE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L’ÉLECTROMAGNÉTISME ET SON BINAIRE 0-1. Sans courant électrique, tout s’effondre, puisque tout est connecté électromagnétiquement (surtout à partir de la 5G) contrairement aux humains désormais déconnectés en « distanciation sociale et physique » (humains qui de ce fait deviennent de plus en plus robots). Sans énergie électrique, disparition de l’eau courante et dépolluée, disparition des fournitures de marchandises par blocage des transports et moyens de communications, disparition des soins, etc., disparition de l’argent devenu virtuel sous forme de carte bancaire…. TERMINÉ LE CONFORT ET LES RÉSEAUX…. LES OBÈSES VONT MAIGRIR….

Dans la vidéo ci-dessous, un des effets de la dualité : ici du pur et de l’impur, comme si celui qui se considère comme pur devant supprimer ce qu’il opinione comme « impure », exactement comme naguère les Hébreux et leurs prophètes s’attaquèrent à PAN, au TOUT EST DANS TOUT ; mais pour les paroissiens de Yahvé, PAN est de l’idolâtrie par excellence, ce qui donnera le nom de « Païens » (Pagans) ou Paysans. Comme le montre cette vidéo, l'intolérance des prophètes des Hébreux réussirent à évacuer la Nature de toute présence divine : arbres, fleurs, certaines récoltes, des sources et fontaines et hauts lieux furent déclarés « impurs » puisque souillé par ce qu’ils appelaient « culte de la fertilité », que je traduis par ZÉRO INDIEN, synonyme de créativité. L’action des Hébreux et de leurs prophètes étaient évidemment POLITIQUE : crise historico-politique menaçant leurs deux royaumes…

PAN le Tout de la spiritualité des Païens dit que la vie ne commence pas à une naissance et ne finit pas par une mort, et en prolongeant, qu’une nation ne naît pas et ne meurt pas (comme l’Empire romain) et qu’elle est donc protégé de toutes crises politiques et que même le mot « politique » y est inconnu. (Nation dans le sens ici de non-nation puisque ce mot possède le sens de « naître », du latin natio…. Mais bien un groupe d’humains possédant une origine humaine commune ; ou mieux, une origine du Soi, du TOUT). Or les prophètes hébreux annonçaient la ruine de la nation et la disparition de l’étatisme, pour eux synonyme de l’anéantissement complète d’une nation. Bref, ces prophètes pratiquaient la fameuse carotte politique du social : le messianisme : faire croire pour faire avancer, comme si le « futur » était la carotte-messie destinée à faire fonctionner les masses d’ânes en les transformant intérieurement. POLITIQUE ET RÉFORMES = MESSIANISME ; CATASTROPHES POLITIQUES = « ŒUVRE DE YAHVÉ » (Démiurge).
LAÏCITÉ = INTOLÉRANCE, INQUISITION (en tout cas la laïcité à la française n’est jamais neutre)


Note.
1. CONDAMNATION DU NIHILISME : comme de ceux qui font de la vacuité un point de vue, ils tombent dans le panneau de la dualité sujet-objet, dans le genre de ce petit récit : Un vendeur répond à un client demandeur : « Je n’ai absolument rien à vous vendre ». Le client lui répond : « Eh ! bien donnez-moi de cet ”absolument rien” ». Cependant, attention aux guillemets ! Ne pas prendre les mots pour des objets. Bref, il faut évacuer le concept ou le dogme de la vacuité selon la formule de l’Éveil : « Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi », soit : essayer et essayer encore et encore… en chacun, de lui-même, par lui-même. NE JAMAIS FIXER : on ne peut pas affirmer DANS LE TEMPS ET SON ESPACE, ET PAR DES MOTS, qu’une chose est « éternelle », ce ne sera qu’une opinion ! Les Juifs-Google qui rêvent de cet éternel pour le fabriquer comme on construit une maison sont des ignorants. Les Juifs-Google ne construisent que des opinions, ils en sont prisonniers.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 12-05-2020 23:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >