Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Foi, Assurance, Poussière
Foi, Assurance, Poussière Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-06-2020 01:30

Pages vues : 320    

Favoris : 46

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
poussierepointsatome.jpg
 
 
Foi, Assurance, Poussière
Eau en poudre-poussière et son Creuset

POUSSIÈRE = INSTANT (Dimension absolue).
 
 
FOI : confiance, assurance. ENFANÇON ou embryon d’infini. LA SAISIE : « Moi seul, je diffère des autres hommes parce que je tiens à téter ma Mère », dit la fin du Verset 20 du Tao-tö king. La Mère ou Dimension absolue, le « Mon Doré » ou Rayonnement universel. Comme une « Fixation cavalante » ou « immobile » car dépourvue de cet « être » réel qui seul serait susceptible de se mouvoir.
Cette entité inébranlable peut s’appeler « Ignorance » et peut être assimilée à la graine dans tous les êtres, laquelle est la graine de sagesse parfaitement pure de la Dimension absolue de tous les Réalisés, une graine comme l’Embryon d’infini.
Le fait de naître à partir de cet Embryon et avec cette Foi s’accompagne des effets karmiques symboliquement représentés par « sept précieux pavillons » (1).
Cette Foi en forme d’Embryon est une effet du rayonnement de la Sagesse : sept pavillons ou sept trésors traduisant l’effet karmique de la pratique des sept membres de l’Éveil (accès à la vision) et interprétation habituel de la symbolique du chiffre 7, notamment le phénomène des sept couleurs de l’Arc-en-Ciel.
La Vraie Foi est comme la Vérité, le Soi, le Cour ou ‘Je’-‘Je’, Elle n’a donc pas a être défendue car Elle n’est pas une opinion.

La FOI DEVENUE SAISIE COMME L’ARGENT (et la saisie du judaïsme par excellence) ET LA CRÉDULITÉ OU CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE HUMAINE : L’être humain qu’il soit « civilisé » ou « sauvage », athée ou croyant, a un besoin irrépressible du Vrai Absolu. Or la plupart du temps il ne connaît pas le Vrai Absolu, son Soi, alors il SAISIE, IL GOBE au passage le premier MASQUE qui se présente, de nos jours les premières infos qui se présentent sur les réseaux technologiques. Pascal, Pensée 224-816 (XVIII Fondements) : « Incrédules, les plus incrédules. Ils croient les miracles de Vespasien, pour ne pas croire ceux de Moïse » (la Super Tautologie du « Je suis ce JE SUIS »). Ainsi, beaucoup de Terriens ne croient que ce qu’ils voient, comme l’étatisme et sa trinité « armée-police-justice », et évidemment toute la classe du scientisme ou de la physique…

Foi en comparaison avec « l’Eau en poudre » ou Poussière ou Foi, le Creuset (porte, trou), le Creuset étant une altération du mot CROISEL : lampe à quatre lobes rappelant la forme de la Croix et pouvant évoquer la Voie Sèche en Alchimie opérative : le labour ou labeur en un temps « haché/ponctuel » selon le concept de synchronisme/simultanéité. (Le sec resserre…). Dans Creuset il y a creux, vase…
500 vases précieux au riche contenu [énergie libre ou Zéro indien) : « des vases de diamant plein de parfums, des vases odorants pleins d’étoffes chamarrées, des vases de jade pleins de boissons et de mets succulents, des vases d’or pleins d’argent, des vases d’argent pleins d’or, des vases d’or et d’argent pleins de joyaux magiques et de lapis-lazuli, des vases de cristal pleins de nacre, des vases de nacre pleins de cristal, des vases d’agate pleins de perles, des vases de perles pleins d’agate, des vases en cristal de feu pleins de cristal d’eau, et des vases en cristal d’eau pleins de cristal de feu… Ce sont donc cinq cents précieux vases de ce genre qui apparurent d’EUX-MÊMES [c’est moi qui souligne]. Il plut alors des joyaux et d’autres choses précieuses qui finirent par combler tous les greniers de la demeure : les parents de l’enfant et les devins attachés à leur service donnèrent au nouveau-né le nom de Sudhana, autrement dit « Bon Trésor », dans le chapitre 1, 3 Manjusri, du Soûtra de l’Entrée dans la Dimension absolue. Voilà bien une description de la Croisel ou des effets du Zéro indien équivalant de l’énergie libre qui est aussi « l’Eau en poudre » ou Poussière variation de l’Eau primordiale…
« Bon Trésor » sous l’aspect des causes, lesquelles sont la rétribution karmique.

LE PLUS GRAVE DE LA SAISIE SERA CELLE ISSUE DU POUVOIR ET POUR-VOIR EXERCÉ PAR L’EGO, DONC PAR LA SAISIE PERSONNELLE.
Par exemple en 1776 une palanquée de riches ego anglais qui émigrèrent en Amérique du Nord et imbibés d’opinions judéo-maçonniques (2) émirent le concept de « nation », un symbole d’unité ou vieux rêve d’aspirer à l’institution d’un « royaume universel », réunissant sous la direction d’un seul chef, ou d’un petit groupe appelé « gouvernement » tous les peuples, de cette nation, et finalement tous les peuples de la Terre puisque ce qui est devenu les États-Unis FAIT SA LOI, SA CROYANCE, SA POLICE ET SON ÉCONOMIE PARTOUT DANS CE MONDE, SOUS L’INFLUENCE ORIGINELLE DE L’OPINION DE LA GRANDE BRETAGNE : LE COLONIALISME DU MONDE POUVAIT COMMENCER, AVEC SON « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous », donc « faire comme tout le monde », c’est-à-dire faire comme le monde de la City de Londres et de ses banques : CONSOMMER, SAISIR, l’intégration sociale de l’individu s’accomplit sur le plan de l’UNIFORME-UNIFORMITÉ dans l’usage des biens matériels ou de consommation à outrance, à obésité. Les Anglo-américains en excellents colonisateurs s’imaginent naïvement que leurs croyances et mode de vie peut convenir à tous les peuples.


Benjamin Franklin, un des « pères fondateur » (ou « sauveurs » version messianisme) des USA fut judéo-maçon et huit autres « pères » sont judéo-maçons spéculatifs ; 11 années plus tard, quand leur « Commandement » est approuvé, les « frères » représentent un tiers sur les 39 signataires. Encore une fois, l’actuelle judéo-maçonnerie spéculative née à Londres en 1717 et reposant sur celle de Cromwell qui recrutait dans tous les corps de métiers pour construire sa « toile d’araignée », son réseau, ne pouvait qu’influencer la fabrication de l’État américain. Liste des judéo-maçons spéculatifs : William Ellery, Benjamin Franklin, John Hancock, Joseph Hewes, William Hopper, Robert Treat Paine, Richard Stockton, George Wolton, William Whipple.
Les "frères" qui signent la Constitution, en 1787, seront encore plus nombreux.
Initié judéo-maçon spéculatif en 1752 en Virginie, George Washington tombe en politique de l’étatisme en 1774 en devenant un winner, alors il remplit son état-major (son staff) comme un État profond de judéo-maçons planqués dans l’ombre. Le billet de un dollar est à lui seul « UNE LOGE JUDÉO-MAÇONNIQUE » EN CIRCULATION AU GRAND JOUR… Voir aussi le « George Washington Masonic National Memorial » en Virginie, créé à l’initiative de judéo-maçons spéculatifs américains, qui, dans un premier temps était destiné à abriter des loges judéo-maçonniques.
L’année 1733 marque l’arrivée de la judéo-maçonnerie spéculative en Amérique du Nord : création d’une Loge de Saint Jean à Boston suite aux mouvements migratoires anglais.

Ce « gouvernement » de régime capitaliste et républicain d’inspiration anglo-américaine qui gouverne, presque, le monde, est totalement d’aspect PATRIARCAL PYRAMIDAL !
Ce système étatique américain allait inaugurer l’infernale dualité winners-losers, si présente dans le monde anglo-saxon.
Ce système étatique américain et de régime capitalo-républicain étant né à un moment mourra à un autre moment, parce que contenant son propre ferment de dissolution : l’ego, la saisie, dans le mauvais sens… si tant est qu’il y ait une « bonne saisie »… Car « saisie » renvoie à la dualité d’un sujet saisissant l’objet, ou d’une cause saisissant l’effet…

La « saisie » étant marié avec l’ignorance, le MANQUE ; mais, y a-t-il un manque ? C’est tout le problème.
- Question : Shri Bhagavan [autre nom donné par les fidèles à Ramana Maharshi] peut savoir quand je deviendrai un jnani [un Réalisé vivant ou Libéré, un Bienheureux]. Je vous prie de me dire quand cela arrivera.
- Maharshi : Si je suis Bhagavan, alors il n’y a personne qui soit séparé de moi, qui doive obtenir le jnana [Connaissance, Sagesse] et à qui je doive parler. Si je suis un homme ordinaire comme les autres, je suis alors aussi ignorant qu’eux. Si bien que d’une manière ou d’une autre, votre question ne peut recevoir de réponse.
(Entretien 559 du 15-10-1938). TOUT est dans TOUT.


Y A-T-IL UN MANQUE, UN TROU (de mémoire) ?
« Il n’existe rien de tel que l’ignorance. Elle ne se produit jamais. Chacun de nous est la Connaissance même. Seulement la Connaissance ne brille pas facilement. Quand l’ignorance est dissipée, la sagesse, qui est toujours là, se révèle ». (Ramana Maharshi, entretien 199 du 10-6-1936).
Dans l’entretien 289 du 30-11-1936 : « Cherchez qui ne réalise pas [le Soi ou Connaissance] et ce qu’il ne réalise pas. Alors il vous sera évident que l’ignorance n’existe pas ». (Rejoint l’entretien 559 ci-dessus).

Difficulté et plaisir n’existe que pour l’ego, que pour le spatio-temporel. « Il n’y a pas d’ego. Sinon, vous devriez admettre l’existence de deux soi. Comment peut-il y avoir l’ignorance en l’absence de l’ego ? Si vous commencez l’investigation [du ”Qui suis-je ?”], vous découvrirez que l’ignorance, qui a toujours été inexistante, n’existe pas, ou vous direz qu’elle s’est enfuie.
L’ignorance fait partie de l’ego. Pourquoi pensez-vous à l’ego et souffrez-vous ? Qu’est-ce encore que l’ignorance ? C’est ce qui est non existant. Cependant, la vie du monde nécessite l’hypothèse de l’ignorance. L’ignorance n’est que notre ignorance et rien de plus. On peut l’appeler ignorance ou oublie du Soi. Peut-il y avoir obscurité devant le soleil ? De même, il ne peut y avoir ignorance devant le Soi, qui est évident et lumineux par Lui-même. Si vous connaissez le Soi, il n’y aura pas d’obscurité, pas d’ignorance et pas de souffrance.
C’est le mental [le relatif, la dualité] qui ressent les difficultés, la souffrance, etc. L’obscurité ne vient ni ne part jamais. Regardez le soleil et il n’y aura plus d’obscurité. De même, regardez le Soi et vous découvrirez que l’ignorance n’existe pas ». (Ramana Maharshi, entretien 363 du 20-2-1937).
Dans le même entretien : « Pourquoi souffre-t-on quand même ? Parce qu’on pense être ceci ou cela. Ce qui est faux. Il n’y a que « Je suis », et non pas « Je suis ceci ou cela », ou « Je suis tel et tel » [et l’actuel mode du consommateur : « votre député, votre santé, vos proches, votre assurance, votre voyante, etc. »]. Quand l’existence est absolue, c’est juste ; quand elle est différente, c’est faux. Voilà toute la vérité ».



Notes.
1. Sept membres de l’Éveil :
1 - Attention-mémoire.
2 - Discernement.
3 - Diligence.
4 - Ravissement.
5 - Souplesse (extatique).
6 - Recueillement.
7 - Équanimité (sérénité).
Ils traduisent l’accès à la « Voie de la vision ».

2. 1717 : fondation de la Grande Loge d’Angleterre, en France Degrés de Clermont et Rites de Heredom pratiqués à titre privée. En Amérique du Nord : introduction par les colons anglais de nombreux rites judéo-maçonniques, mais qui ne sont pas encore structurés collectivement. Dès 1772 en Amérique du Nord c’est la « période des Juifs » : Moïse Hayes de Boston, Spitzer de Charleston, et nombre d’autres inspecteurs qui se réunirent à Philadelphie pour conférer le degré d’inspecteur à Moïse Cohen de Jamaïque, lequel le transmis à Isaac Long. En 1777 en Grande Bretagne, installation d’un Grand Chapitre de la Royale Arche à Londres. (Réf. Rites Mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, de C.W. Leadbeater).
Sans cette judéo-maçonnerie spéculative anglaise, y aurait-il un État actuel nommé « États-Unis », suivant la mode de la fièvre de l’égalitarisme (idolâtrie du socialisme juif) à la judéo-maçonnerie européenne et française ?
Page 481 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Chacun d’eux [des pays comme Russie et Autriche-Hongrie] constituera l’une des matrices de la modernité : le socialisme, la psychanalyse, l’américanisation, le sionisme ».
 
 

Dernière mise à jour : 25-06-2020 01:50

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >