Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow L’Homme rouge et la Femme blanche
L’Homme rouge et la Femme blanche Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-08-2020 02:24

Pages vues : 175    

Favoris : 27

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Accident, Adam, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Blanc, Bombes, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Clown, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Fléau, Foi, Forêt, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Jehovah, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Masque, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Montagne, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Noir, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Westinghousé, Yokaï

 
renard23voirdeno.jpg
 
 
L’Homme rouge et la Femme blanche
d’après l’Ancien Testament des Hébreux
sont « entrés dans le courant » (dans le jus).
Pour quelle raison ? Condamnation à vivre ?
Parce que les Hébreux subissaient une
politique désastreuse ?
Parce ce qu’ils ne connaissaient pas
le tout confort de l’électricité,
des vaccins, du troc (Wall Street), etc. ?

- Homme rouge : Souffre ou Œuvre au Rouge
(passé, chaud…).
- Femme blanche : Matière réduite au Blanc
(au Sans Pourquoi…). Blanc de l’Instant, froid…
Rouge + Blanc = Or Rose ou AUBE, ENTRÉE, MATIN…
 
 
Alors des Hébreux par leur mental incluant leur Dieu condamnèrent Adam et Ève, il fallait les faire trimer, faire des enfants, suer, faire la guerre, faire la prière, cultiver et produire, échanger, vendre, mentir, posséder…
Le port du masque 2020 est une nouvelle mouture de cet Ancien Testament de la glèbe adamique si collante….
Tout ce monde « entré dans le courant » ou éjecté du Jardin pense avoir atteint le fruit de l’entré dans le courant, ce monde ne fait qu’adhérer à la croyance au ‘moi’ ou possession, à l’être animé, à la vie, à l’individu, conformément à son Ancien Testament qui le condamne ainsi à cette croyance à la vie.

Le Jardin ou Paradis est d’ailleurs décrit par Lie Tseu (Liezi), Vè siècle avant J.C., Traité du Vide parfait, chapitre Présages célestes, partie 14, signifiant que l’ego n’est pas naturel et est la conséquence de cette condamnation à vivre :
- SHUN : Peut-on atteindre la Voie [Tao ou Soi-Instant, la Réalisation de la Libération] et la Garder ?
- ZHENG : Vous ne pouvez garder votre corps, comment pourriez-vous garder la Voie ?
- SHUN : À qui est donc mon corps, s’il n’est pas à moi ?
- ZHENG : C’est une forme qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La vie ne vous appartient pas : c’est une harmonie qui vous est fournie par le Ciel et la Terre. La Nature ne vous appartient pas : elle vous est fournie par l’Univers. Vos descendants ne vous appartiennent pas : ils ne sont que mues confiées par l’Univers. C’est pourquoi vous marchez sans savoir où vous allez, vous vous arrêtez sans savoir où vous restez, vous mangez sans connaître les saveurs. Telle est la force du souffle Yang de l’Univers. Comment pourriez-vous posséder quelque chose ?

Par sa condamnation à vivre, l’ego va inventer la possession, mais dans le mauvais sens, car un « bien » originel, LA FÉLICITÉ EST CE BIEN NATUREL, soit le EST, le Sans Pourquoi, est naturel, mais ce Bien originel va dériver vers un BIEN CALCULÉ DONC CENTRÉ PAR LE MENTAL ET L’EGO VA FAIRE NAÎTRE LA MARCHANDISE par dérive de la Possession naturelle ou Félicité à la possession artificielle de nos jours appelée « liberté » ou « démocratie », ou encore « laïcité » (liberté d’expression, autre forme dérivant de cette possession marchande et de consommation ou utilitarisme) : les biens vont alors devenir des marchandises et le commerce va naître ainsi et l’argent ou la monnaie qui va avec remplaçant le troc peu pratique pour commercer, soit échanger ; ainsi le fameux MARCHÉ pouvait naître avec un futur Wall Street et toutes les bourses des cités et capitales de la planète.

Les Hébreux en faisant éjecter du Jardin par leur Dieu, donc par eux-mêmes, l’Homme rouge et la Femme blanche, allaient les empêcher de « circuler dans la Chambre ronde en une chaleur continuelle afin de les conjoindre EN EAU PRIMORDIALE, soit LA MATIÈRE PREMIÈRE DE LA PIERRE (alchimique ou du Soi, le « rien dans le Tout et tout dans le Rien ») ».
« Chambre ronde » : réflexion du Soi qui rayonne des autres rayonnement des « corps célestes » qui provoque une « chaleur continuelle » (voir cette page sur Ugo Morichini). Évidemment la « chaleur » dans cette chambre n’est pas le vulgaire astre solaire qui « chauffe » la planète Terre…

Dans le Yoga la « chaleur » c’est tapas ou ascèse, le feu intérieur, comme dans la chambre. Tapas est le Feu spirituelle, dont les Saints demandent à être délivrés s’ils ne veulent pas finir grillés comme une viande. Tous les mystiques connaissent ce Feu sacré de l’Amour divin qui les consume au point qu’ils sont souvent obligés d’en demander la délivrance afin de ne pas mourir, à condition qu’ils s’estiment nés……
CHAMBRE = INITIATION, par le rêve notamment…. Mais surtout CHAMBRE = ENTRÉE, PASSAGE STARGATE : MORT ET NOUVELLE NAISSANCE. (Chez les Chrétiens la « Chambre » est le baptisme où la personne est plongée dans le bassin). Chambre = secret, retraite, celle du Renoncement ou Putréfaction. Bien-sûr qui dit Chambre dit clés et serrures….. (1)
CHAMBRE, PIERRE, VAISSEAU, VASE, ENCLOS, VALLÉE : « Nous ne mettons rien d’étrange ou d’étranger en nostre Matière ».
Comment voulez-vous améliorer (méliorer) nostre Matière, sinon en se propre Nature ? (Nature s’éjouit en Nature : Retournement de la Lumière (et Innée-Ignée), parce qu’ainsi elle agit comme dissolvant…). D’où le « Qui qui suis-je ? » de Ramana Maharshi. Et ainsi par nostre Art, Nous achevons en quelques saisons, là où la Nature met des milliers d’années (dans le cycle des naissances et des morts et monde des phénomènes et du désolant).
Le « Qui suis-je ? » ou le Nature s’éjouit en Nature se retrouve dans la phrase de Bernard Le Trevisan dans son Œuvre chimique (aussi chimérique, de rêve) : « Faites Feu vaporant, digérant, continuel, non violent, subtil, environné, aéreux, clos, incomburant, altérant. Et, en mon vrai Dieu, je t’ai dit toute la manière du Feu, et récapitule mes mots, mot à mot. Car le Feu est tout, comme tu peux voir par tous les dits Code de toute Vérité ».
Retournement de la Lumière, l’Entrée, le Puits comme sur le dessin du Roman de Renard en haut de page. LUMIÈRE : LE FEU QUI SUFFIT DU « MILIEU » À LA « FIN ».

RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE : Blanchissez le Rouge (Adam, le Passé) et après rougissez le Blanc (Ève, l’Instant, la Pierre), car c’est tout l’Art, le commencement et la fin, ou ni l’un ni l’autre, mais sans NOIRCEUR ou PUTRÉFACTION, FLÉAU, aucun blanchiment possible. Sans réduction en EAU, aucune conjonction et mixtion possible. Mixtion avant Union ; Altération avant Mixtion ; Composition avant Altération.
Ne pas oublier que comme pour le temps où il faut une personne pour l’observer et ainsi lui donner naissance (on commence à compter avec ses doigts de pieds et mains), pour le POIDS ou PESANTEUR c’est la même chose : il faut un sujet et un objet, car loi d’attraction est quand il y a deux choses. Mais quand il n’y a qu’une chose ou un substance, LA GRAVITATION N’EXISTE PAS. Le poids ne peut exister qu’en regard de deux choses comme Soufre et Mercure, et le poids est attaché en la Composition première élémentale du Mercure  (l’humide et froid augmente le poids vulgaire). POIDS : L’AGENT SUR LE PATIENT (mais un AGENT DIFFÉRENT, POTENTIEL) ; ici on entre dans le moderne qui parle de « non localisation », et d’« effet casimir » (tout agent agit selon la force de la Matière, force ou en fonction de son « vide », suivant son patient…).
POIDS en Thème du Zéro indien : Retournement de la Lumière, BALANCE FIXE-VOLATIL JUSQU’AU FLÉAU FAISANT PASSER LE CORPS FIXE TEIGNE LE CORPS VOLATIL EN SA PROPRE NATURE. FLÉAU VEUT DIRE QUE QUAND LE MÉNAGE (couple, mariage-maisonnée) EST D’UNE INTIMITÉ PARFAITE, IL NE CRAINT PLUS RIEN CAR IL RÉDUIT À LUI ET À SA VERTU TOUT CE QUI RAYONNE AUTOUR ET C’EST LA PIERRE, THÈME DU ZÉRO INDIEN (Multiplication : celle de la Pierre, soit en quantité à l’infini, soit en qualité aussi à l’infini selon la volonté du Libéré. Cette O-pération consiste à recommencer l’O-pération déjà faite selon que Tout est dans Tout, fractal, et en amplification constante comme une lunette optique qui ferait CHANGER D’ÉCHELLE au fur et à mesure).
C’est à partir de cette « échelle » qu’entre le précepte 4 : SAVOIR, POUVOIR, OSER, SE TAIRE, et le dernier terme est le principal (si l’on s’attarde sur le vide de sa vacuité, c’est que cette vacuité n’est pas encore vide. Seul un mental vide et qui ne pense pas à sa vacuité, peut être LIBÉRÉ DU CONCEPT DE VIDE, ET MÊME DE L’ENSEMBLE CONCEPT ET NON-CONCEPT…

Dans quelle vie se trouve celui ou celle qui pense se poser une fois cette question : « J’ai atteint le fruit de l’unique retour [à ma Vraie Nature, à mon Soi] ? ».
Il est effectivement condamné à vivre celui ou celle qui se pose une fois cette question (alors en forme de développement personnel), il lui faut donc se considérer comme né pour se poser cette question puisque la Félicité étant naturelle, il n’y a personne de réel qui puisse obtenir cette qualification de l’« unique retour ».
« Celui ou celle qui pense se poser une fois cette question » n’est alors qu’une désignation dépourvue d’être en et pas soi. Si au contraire, celui ou celle qui pense à se poser une fois cette question en croyant avoir atteint le fruit de l’Éveil, soit celui de l’unique retour, cela ne peut que montrer au grand jour une croyance au ‘moi’, à l’être animé, à la vie, à l’individu, DONC À ADAM ET À TOUTE SA CROYANCE OU RELIGION.

Viendrait-il à un Bienheureux la pensée : « J’ai atteint la condition de Libération » ?
Non, car il faut se considérer comme né, comme éjecté du Jardin, mais naturellement dans le Jardin le mot « Bienheureux » ne veut rien dire. Si au contraire, celui qui est un Bienheureux venait à penser qu’il a atteint la condition de Bienheureux, cela laisserait entendre qu’il croit au ‘moi’ ou ego, à l’être animé (né), à la vie, à l’individu. Cela veut dire qu’en ce cas le soi-disant Bienheureux ne fait que FIXER, TUER, CE QU’IL A NATURELLEMENT EN LUI, IL INVENTE UNE CONSTANTE, UN DOGME. Or le Bienheureux naturellement, dans le Jardin, est sans dualité, sans passions de ceci ou cela, parce qu’il ne se fixe nulle part, il est réellement exempt de passions.

Ne pas fixer, ne pas A-teindre, du A privatif signifiant ne pas teindre.
Le mental qui lorgne vers le pur devrait commencer par être libre de toute fixation comme le but, le TROU ; il devrait fonctionner en ne se fixant sur rien, en ne s’appuyant sur aucune forme (les TROUS SONT PARTOUT) ; il devrait cultiver un mental qui ne s’appuie pas sur les sons, ni sur les odeurs, ni sur les saveurs, ni sur les phénomènes mentaux.
ON NE PEUT PARLER DE CORPS OU DE MATIÈRE SEULEMENT PARCE QU’ELLE CONSISTE EN RIEN. LA MATIÈRE N’A RIEN DE MATÉRIEL, SAUF CHEZ LES CAPITALISTES ET LEURS COMMERÇANTS (leurs échangistes, leurs trocs), SAUF CHEZ CEUX QUI PARLENT DE « RÉALITÉ » EN EN FAISANT UN OBJET, LEUR OBJET QU’ILS VEULENT FOURGUER AUX « SAUVAGES » ! Les ceux-ce de la « réalité » construisent tout ce qu’ils détruisent ; ils sont les agents du faire/fer….

Étonnant, en 2020 on trouve plein d’êtres vivants, parce qu’ils portent des masques, ils signifient qu’ils sont bien vivants et qu’ils ont peur de perdre leur vie à cause de l’extérieur ; alors ils se voilent la face par un masque « sanitaire » censé les rendre sain(t)s, censé leur entretenir la vie conformément à l’Ancien Testament. Les voilés de 2020 entretiennent leur opinion de ‘moi’, celle d’être animé, celle du concept de vie, celle du concept d’individu. Les démasqués authentiques sont libres de tous ces concepts ou non-concepts.

Quand va surgir le concept d’individu, la malveillance ne sera pas loin. Or dans la non-dualité il n’existe ni concept ni son contraire l’absence de concept !
Qu’est-ce que c’est la Gratuité ou Amour ? C’est la NON-FIXATION : parce que tout ce qui est point de fixation n’est pas, en fait, un point de fixation, sinon, ce serait faire de l’opinion. En conséquence, le Libéré pratiquera la Gratuité ou Amour sans se fixer sur quoi que ce soit (il n’est pas un commerçant).

Le mondialisme à pensée unique et la fièvre égalitariste doublée de sa diversité genre genrisme ne peut pas fonctionner, parce que CHAQUE CHOSE FUIT SON CONTRAIRE ET SE RÉJOUIT DE SON SEMBLABLE (aussi principe du Soi). C’EST DONC LE CONTRAIRE DE L’ACTUELLE ÉLECTRICITÉ DYNAMIQUE (220 volts alternatif, et courant continu à divers voltages notamment à partir de piles).


Note.
1. La Parabole des Neuf Clés :
« Vous êtes si jobards, mes petits agneaux, que quand vous trouvez une clef, il vous faut sa porte, et quand vous trouvez une porte, sa clef.
Et le monde est si peu contrariant que toute porte a sa clef, et toute clef sa porte.
Le monde, mes petits agneaux, n'est qu'un labyrinthe de portes ouvertes qui font semblant d'être fermées.
Si vous voulez vous y perdre, ne vous gênez pas, surtout. Voici la recette : on ne lâche pas sa clef, et on ouvre, on ouvre.
La porte dont je parle, sachez-le, n'est visible qu'ouverte et, pour l'ouvrir, il faut, je ne dis pas trois, mais bien trois fois trois clefs. Pas six, ni huit, mais Neuf.
Tant que vous n'aurez pas la neuvième, les huit autres n'ouvriront rien, et l'on vous tiendra pour fou. On dira : «Voyez le fou avec ses clefs ! »
Puis vous trouverez la neuvième. Alors, ayant franchi la porte, épargnez-vous de revenir pour crier : « J'ai trouvé ! J'ai trouvé ! »
Car, dans la Porte Invisible, nul ne vous verra plus, et votre cri sera muet.
Épargnez-vous de revenir ». Le "Taire" du 4 cité plus haut.
(Aimé Michel, Le Mysticisme, l'Homme Intérieur et l'Ineffable - 1973).
 
 

Dernière mise à jour : 26-08-2020 02:55

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >