Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Masquévolution
Masquévolution Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-09-2020 00:36

Pages vues : 132    

Favoris : 22

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Adam, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Blanc, Bombes, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Clown, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Fléau, Foi, Forêt, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Jehovah, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Masque, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Montagne, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Noir, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Westinghousé, Yokaï

 
supermansculpture_ego_consommat.jpg
 
 
Masquévolution
Plus on soigne ce corps et plus
il devient douillet.
La Terre entière ne suffit plus
pour combler ses désirs de
consommateur car il a chu de la sorte
dans le capitalisme et sa démocratie,
alors qui pourrait le satisfaire,
avec quelle réforme ? et avec
quel argent « l’autre face de Dieu » ?
Mais, comment ce « Dieu » peut-il,
Lui aussi, être en « évolution » ?
Serai-ce l’humain en messianisme ?
 
Ce qu’ici-bas la masse appelle « réel »
n’est que des noms-les-formes qui tirent
leur évidence du sens commun, de
l’inconscient collectif, ET NON DE
LA CONNAISSANCE JUSTE, CELLE DU  ZÉRO INDIEN.
Cette « évidence » est par essence un
MENSONGE COMME L’IDÉE OU L’OPINION COMMUNE,
SURTOUT LA DUALITÉ DE CE QUI EST PUR ET
IMPURE ET  AINSI DE SUITE.

Si la vérité n’est qu’un partage d’opinions
selon le catalogue « Inconscient collectif »,
Les Écritures disent la vérité, au même titre
que la propagande du régime capitalo-républicain.

Comme le régime (ses valeurs) est contesté,
alors rejetez les Écritures issues de
l’inconscient collectif.

La Libération a pour base l’état de SINGULARITÉ,
soit l’état de MOINE, chose difficile depuis des
millénaires d’étatisme.
Singularité ou Vacuité, chose difficile surtout
depuis la naissance du capitalisme.
La Libération fin de la fin des émotions négatives,
elle s’impose dès leur cessation.
La LOI DE SUCCION a pour cause la SENSATION, et les
consommateurs par leur force vicieuse des opinions
ont toujours des sensations, parce qu’ils seront
ça et là sujets à des concepts dualistes.
La LOI DE SUCCION s’applique à la dualité
Agent-Patient relatif à un continuum individuel.

La pensée qui ignore la Vacuité,
s’arrête puis reprend son vagabondage
comme dans l’absorption sans fictions,
voilà pourquoi il faut RE-trouver la Vacuité.

Si l’ego existait, il y aurait de quoi
avoir peur (surtout celle entretenu par l’État
qui ravale les humains au rang de SUPER EGO) :
« votre député, votre sécurité, vos vacances,
votre ceci, votre cela »
.
Or comme il n’y a pas de ‘moi’
qui donc peut encore avoir peur
(et se masquer à lui-même) ?

Il est certain qu’il n’y a pas de conscience
en l’absence d’objet connaissable, et achetable ;
comme il n’y a pas de temps sans quelqu’un
pour en avoir conscience et ainsi le fabriquer.


Au Pays du Rien du Tout il n’y a pas de « demeure ».


Nôtre mental-ego fabrique le monde et rien d’autre d’extérieur.
LA FONTAINE (1) CONTENANT LE LIEU AU CONTENU DE LA CONTENANTE CONTENUE. (Concerne le Zéro indien ou « Multiplication » en Alchimie).

« La solitude se situe dans le mental [chitta]. Un homme peut fort bien se trouver au milieu de la foule et conserver sa sérénité ».
« De même les pouvoirs occultes (siddhi) ne sont que dans le mental. Ils ne sont pas naturels au Soi ».
« Les doutes s’élèvent dans le mental. Le mental est né de l’ego. L’ego provient du Soi. Cherchez la source de l’ego et le Soi se révélera. Lui seul demeure. L’Univers n’est que l’expansion du Soi. Il n’est pas différent du Soi ».

« Le mental n’est qu’un amas de pensées. Les pensées s’élèvent parce qu’il y a le penseur. Le penseur, c’est l’ego. Si l’on cherche l’ego, il disparaît automatiquement. L’ego et le mental sont la même chose. L’ego est la « pensée-racine » d’où s’élèvent toutes les autres pensées ».

« Si. Dieu est vu dans le mental. Sa forme concrète peut être vue, mais elle n’est que dans le mental de l’adorateur. La forme et l’apparence de la manifestation de Dieu sont déterminées par son mental. Mais ce n’est pas la finalité, car il y a encore le sens de la dualité. C’est comme une vision onirique.
Une fois que Dieu est perçu, le vichara [questionnement, examen du mental, investigation sur la nature de sa propre réalité] commence pour aboutir finalement à la réalisation du Soi ».
Toutes citations provenant des entretiens de Ramana Maharshi.

Dans le TROU il n’y a rien à voir, ainsi ne pas s’appuyer dans le ciel des choses qui ne présente aucun lien particulier.
La FONTAINE au FILET D’EAU engendre en abîme infinie du Saint Chaos de ce qui n’a pas de substance, et l’illusion nécessairement dépendante de l’opinion-ego montre que toute vision ne peut qu’être ERREUR.
SAINT CHAOS = FRACTAL : chaque pore du Bienheureux contient des aires d’Éveil les plus variées qui manifestent de multiples métamorphoses, faisant tourner diverses roues d’enseignements en expliquant toute une variété de soûtras sans que cela eût jamais de fin.
Dans chaque pore du Bienheureux se trouve d’infinis océans d’êtres qui séjournent dans les lieux les plus variés, présentant d’innombrables formes, s’adonnant à tout un éventail de travaux et d’activités, dotés qu’ils sont de facultés les plus diverses.
Dans chaque pore des Bienheureux se trouve les pratiques et méthodes illimitées des Réalisés du passé, du présent, du futur : leurs vastes vœux illimités, leurs différentes terres illimitées, leurs vertus transcendantes illimitées, leurs vies antérieures illimitées, les voies illimitées de leur grande bienveillance, les nuées illimitées de leur grande compassion, la pensée illimitée de leur grande joie.


Au Pays du Rien du Tout il n’y a pas de « demeure ».
Au pays, les habitants produisent des corps ou états mentaux à volonté : sans naissance ni cessation de naissance, des corps qui ne vont ni ne viennent, des corps ni réels ni irréels, des corps inaltérables et indestructibles puisque pas de Mal-à-D.I.T., des corps sans commencement ni fin, des corps dont toutes les caractéristiques se ramènent à une seule caractéristique : celle de n’en posséder aucune, des corps non duels, des corps ne reposant sur aucun point d’appui, des corps infinis, des corps que nulle opinion fictive ne peut emprisonner, des corps qui se meuvent comme en rêve, des corps qui ne se transportent pas dans un miroir (corps comparables à des visions oniriques et à des reflets), des corps de manifestations qui apparaissent dans toutes les régions de l’espace, des corps qui restent immuables dans ce qu’on appelle « temps », des corps qui ne relèvent ni du corps ni du mental, des corps dont rien ne peut arrêter l’activité comme si l’activité était l’espace lui-même, des corps d’aucun œil ordinaire ne peut voir, des corps visibles seulement aux seuls yeux très-purs des Réalisés.

Quelques DEVOIRS au Pays du Rien du Tout.

- Protéger la Ville de la Conscience en ne convoitant aucun objet de l’espace-temps ou samsara.
- Orner la Ville de la Conscience en n’aspirant à rien qu’aux dix sources du Réalisé.
- Purifier la Ville de la Conscience en mettant un terme DÉFINITIF à l’envie, à l’avarice et à la tromperie (nécessairement mercantile).
- Nettoyer les ardeurs de la Ville de la Conscience en réalisant la nature véritable de tous les noms-les-formes.
- Fortifier la Ville de la Conscience en réalisant toutes les méthodes auxiliaires de l’Éveil.
- Embellir la Ville de la Conscience en y érigeant des palais dédiés aux concentrations.
- Illuminer la Ville de la Conscience en fréquentant toutes les aires d’Éveil des réalisés pour y recevoir des enseignements sur la Connaissance transcendante.
- Consolider la Ville de la Conscience en s’efforçant constamment de pratiquer les activités et vœux des Réalisés.
- Défendre la Ville de la Conscience en la protégeant toujours contre les amis de mal et les armées de Mara [démons, système, désirs, civilisation, etc.].
- Irradier la Ville de la Conscience en y introduisant les lumières de la sagesse de tous les Bienheureux.
- Restaurer la ville de la Conscience en écoutant tous les enseignements prononcés, ou non, par les Réalisés.
- Aider la Ville de la Conscience en ayant une confiance profonde dans tous les océans de mérites des Réalisés.
- La Ville de la Conscience est sans limite grâce à la grande bienveillance à tous les mondes.
- Enrichir la Ville de la Conscience en y accumulant tous les grands mérites qui comblent la dimension absolue.
- Amener la Ville de la Conscience à la Liberté en y concentrant toutes les dimensions absolues des dix vents de l’espace (est, sud, ouest, nord, quatre points collatéraux, zénith et nadir, soit la totalité de l’espace).
- Amener la Ville de la Conscience à la pureté parfaite en évoquant tous les Bienheureux.
- Connaître l’essence de la Ville de la Conscience en reconnaissant le manque de nature propre de toutes choses (dans le Trou il n’y a rien à voir, sauf le Trou).
- Enfin, faire l’effort de se rendre soi-même dans la Ville de l’Omniscience pour conclure au caractère illusoire de la Ville de la Conscience, et CELA est le point essentiel correspondant au : « SAVOIR, POUVOIR, OSER, SE TAIRE ».

(En référence au Soûtra de l’Entrée dans la dimension absolue, chapitre : La reine Mayadevi).


Note.
1. FONTAINE : Symbole de la Queste du Graal ou Réalisation du Soi. Chez les Germains la Fontaine de Mimir contenait l’eau du Savoir. Fontaine, Trou, Seuil : le voyage dans l’Hadès où se trouve la fontaine de l’Oubli, eau impropre à la consommation ; de même aller au-delà du lac de la mémoire qui favorise la mémorisation ou MISE À MORT DU I, DE L’AXE. Cette eau est gardé par le GARDIEN DU SEUIL, LUI SEUL PEUT RENDRE CETTE EAU CONSOMMABLE AFIN DE FAIRE VIVRE ÉTERNELLEMENT….. (Gardien Seuil : « Je est un autre » rendant la Vraie Nature possible…)
Nombre de Fontaines de par la France sont aptes à soigner la Mal-D.I.T. et pour cause, voir celle de Lourdes par exemple si flagrante.
Il ne peut qu’y avoir DES Fontaines (en nombre infini) au Pays du Rien du Tout et dans la Ville de la Conscience…

La Gardien du Seuil et sa Fontaine se retrouve chez Aimé Michel dans sa Parabole des Neufs Clés :
« Vous êtes si jobards, mes petits agneaux, que quand vous trouvez une clef, il vous faut sa porte, et quand vous trouvez une porte, sa clef.
Et le monde est si peu contrariant que toute porte a sa clef, et toute clef sa porte.
Le monde, mes petits agneaux, n'est qu'un labyrinthe de portes ouvertes qui font semblant d'être fermées.
Si vous voulez vous y perdre, ne vous gênez pas, surtout. Voici la recette : on ne lâche pas sa clef, et on ouvre, on ouvre.
La porte dont je parle, sachez-le, n'est visible qu'ouverte et, pour l'ouvrir, il faut, je ne dis pas trois, mais bien trois fois trois clefs. Pas six, ni huit, mais Neuf.
Tant que vous n'aurez pas la neuvième, les huit autres n'ouvriront rien, et l'on vous tiendra pour fou. On dira : « Voyez le fou avec ses clefs ! »
Puis vous trouverez la neuvième. Alors, ayant franchi la porte, épargnez-vous de revenir pour crier : « J'ai trouvé ! J'ai trouvé ! »
Car, dans la Porte Invisible, nul ne vous verra plus, et votre cri sera muet.
Epargnez-vous de revenir ».
(Le Mysticisme, l'Homme Intérieur et l'Ineffable - 1973).

Pour le PASSAGE DU SEUIL, DE L’ENTRÉE, IL FAUT PAYER : AVOIR LES CLÉS : le diction populaire dit : « Il faut montrer patte blanche », le BLANC étant le Blanc de l’Instant, soit LE CHRIST et la VIERGE NOIRE.
Il n’existe pas de Fontaine liée à la Queste du Graal qui n’est de Gardien du Seuil ; l’eau de la moindre fontaine dans nos villages français est gardée par des lions ou des dragons, des monstres marins ou des sphinx (quatre).
Bien-sûr la Fontaine symbolise la FIXATION CAVALANTE : l’eau n’est jamais stagnante mais vivifiante.
« LE FLEUVE QUI VA À LA MER NE PEUT SUPPRIMER SA SOURCE ».
 
 

Dernière mise à jour : 07-09-2020 00:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >