Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Covid-19 = principe du matérialisme
Covid-19 = principe du matérialisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-09-2020 20:58

Pages vues : 119    

Favoris : 11

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Déconfinement, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
 
frise_tet_mort.png
 
 
Covid-19 = principe du matérialisme
menant à la MATRICE déjà décrite dans
Apocalypse 13, 16-17 : « Par ses manœuvres, tous,
petits et grands, riches ou pauvres, libres et
esclaves, se feront marqués sur la main droite ou
sur le front, et nul ne pourra rien acheter ni
vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au
chiffre [numérisation et artificialité de la
société] de son nom ».
 
« Ce sera la Période des Guerres,
Laquelle annonce le kali yuga, l’Ère du mal,
Pendant laquelle les êtres ordinaires
Ne pratiquent jamais le Dharma [le Seul Réel,
la Connaissance].
Cette période passée, la roue
Des mondes continuera de tourner »
(Lankâvatâra, Stance 148).

La stance 151 du Lankâvatâra indique que
le kali yuga, le pire des âges, marque
la fin de l’ère du Dharma.


« De même qu’ils sont venus des bénédictions des bodhisattvas [éveilleur], ils ont existé grâce aux mêmes bénédictions, mais ils ne sont partis nulle part et n’ont pas réellement existé où quoi que ce soit. Ni combinés, ni durables, ils n’entrent dans aucune catégorie.
Il en est, noble fils, comme de ces pluies que provoque le roi des nâgas [sorte de dragons] : elles n’émanent pas plus de son corps que de ses pensées. Elles ne sont la combinaison de rien de particulier et portant, elles ne sont pas invisibles. Toutefois, il suffit au roi des nâgas de concentrer son attention pour qu’elle s’abattent sur le monde jusqu’à l’inonder - ce qui est proprement inconcevable. De même en est-il, noble fils, de tous ces ornements : ils ne se trouvaient ni à l’intérieur ni à l’extérieur du pavillon, mais ils n’étaient pas invisibles puisqu’ils émanaient des bénédictions des bodhisattvas comme de tes propres racines de bien et que tu pouvait les voir.

Noble fils, les illusions du magicien ne viennent de nulle part et nulle part ne s’en vont même si l’art de l’illusionniste permet d’en avoir une vision claire et distincte.
[…]
Les bodhisattvas, noble fils, ne viennent plus qu’ils ne vont et c’est ainsi que je viens [dit le Seigneur Maitreya]. Ils ne marchent pas plus qu’ils ne s’arrêtent, et c’est ainsi que je viens. Ils ne restent nulle part, ne s’attachent à rien, ne meurent pas, ne naissent pas, ne se fixent pas, ne se déplacent pas, ne bougent pas, ne se lèvent pas, n’aiment pas, n’adhèrent pas, n’ont pas de karma ni de rétribution karmique, ne créent pas, ne détruisent pas, et ils ne sont ni éternels ni promis au néant : voilà comment je viens ». (Soûtra de l’Entrée dans la dimension absolue, chapitre : Le Bienveillant Seigneur Maitreya).
Voir aussi la page Maharshi 264.

MARQUE DE LA BÊTE = UNIVERSALISME DU DILEMME BIEN-MAL OU « SALUT POUR LES UNS ET ENFER POUR LES AUTRES », SOIT LE PRINCIPE ACTUEL DU WINNERISME. C’est le PÉCHÉ ou fléau de l’humain des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture, cet humain qui n’est pas harmonieux mais composée d’une humanité de dividus que leur géométrie mentale a répartit DANS LE TEMPS, DANS L’IDÉATION. Or la question demeure tant qu’elle n’a pas été résolue mondialement : « QUI EST-CE QUI AGIT ? QUI SUIS-JE ? », car cette question détermine le sens du mot VALEUR, les autres emplois à tort et à travers de ce mot ne sont qu’opinions d’ego-mental.

Tout ce qu’une conscience conceptualisante actuelle n’est pas capable de définir, donc de fixer, de conventionaliser, passe à ses yeux pour folie.
« Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi », dit le Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante. Tout en sachant que la régression à l’infini va contre l’établissement de la Réalité absolue, ou de l’Être, ou de quoi que ce soit, comme l’indique Nâgârjuna dans les Stances fondamentales, chapitre 1 (et si on ne trouvait nulle part d’effet ? Car ici-bas tout n’est qu’opinion. Dés lors qu’aucun phénomène [dharma ici processus karmique], soit existant, soit inexistant, soit les deux à la fois, ne vient se produire, comment en conséquence l’opinion d’un cause productrice est-elle logiquement recevable ? Stance 1,7. De même Nâgârjuna par la Stance 1,5 met l’accent sur le tout confort de notre pragmatisme de civilisation si commode pour échanger, opinioner, soutenu par un mental imaginatif rétroactif qui nous fait croire à une description existentielle ; bref, le temps est une création du mental : fils mort-né et père mort-né ; et non la temporalité et causalité classique du ”s’il n’y a point de père sans un fils, comment un fils pourrait-il venir à l’existence ?”)…

Qu’est-ce que c’est la kali yuga ? C’est l’âge des êtres humains qui veulent utiliser l’Arc-en-Ciel en passant DESSUS : alors ILS CHUTENT, TOMBENT ET SE TUENT.
L’Arc-en-Ciel est le PONT (de l’initiation comme le Pontife faisant passer le Pont). Seuls les Dieux franchissent avec succès les ponts formés par l’Arc-en-Ciel ; lorsqu’ils le tentent, les devenus mortels font un chute fatale car l’Arc-en-Ciel n’est qu’une illusion qui se tend à travers le Ciel, et non une voie praticable pour les êtres rivés à leurs corps ou ego, lesquels doivent passer par DESSOUS, ce qui n’est pas le cas des êtres du kali yuga qui CROIENT.
Dans l’évolutionnisme actuel, l’humain CROIT que désormais il se tient au sommet de la conscience et pense puérilement que le suite du chemin conduit nécessairement vers des hauteurs toujours plus élevées, en forme de winnerisme. C’est le sens négatif de l’Arc-en-Ciel. Car en réalité, pour atteindre le sommet suivant, il faut d’abord « redescendre » comme par la pratique du Retournement de la Lumière ou « QUI SUIS-JE ? », là où les chemins commencent seulement à se séparer.

C’EST UNE ÉVIDENCE, MALGRÉ SES INDÉNIABLES SUCCÈS, L’ATTITUDE DE LA CONSCIENCE CONCEPTUALISANTE CONTEMPORAINE EST TRÈS INFANTILE ET TERRIBLEMENT INADAPTÉE ET, PAR CONSÉQUENT, HOSTILE À LA VIE. LA VIE S’EST DESSÉCHÉE ET A ÉTÉ ENTRAVÉE, MASQUÉE (covid) ; C’EST POURQUOI DÉSORMAIS ELLE RÉCLAME LA DÉCOUVERTE DE LA SOURCE : À L’ORIGINE, DANS LE « QUI SUIS-JE ? ».

Voir la page Dionysos Dieu du Vin, car Dionysos REPRÉSENTE L’ABÎME DU SAINT CHAOS OÙ SE DISSOUT LES PARTICULARITÉS HUMAINES POUR SE FONDRE DANS LA NON-DUALITÉ QUI NE DISTINGUE PLUS L’HUMAIN ET L’ANIMAL : c’est PAN, le TOUT, la PANique (voir de qu’il est advenu de la fin de vie de Nietzsche). PANique parce que cette humanité dans le tout confort et l’enfermement de sa civilisation et de sa technologie est PANiquée par un petit virus, et qu’elle CROIT avoir échappée à PAN en ne se posant pas la question fatale : « QUI SUIS-JE ? » parce qu’elle est uniquement tournée vers l’extérieur et de ce fait elle fabrique la dualité intérieur-extérieur. Cette civilisation n’en est pas encore arrivée à déchaîner une nouvelle ivresse de sang, remplissant d’effroi et d’étonnement tous les « gens de bien » qui ne savent qu’accuser le mondialisme et le complexe militaro-industriel et la juiverie franc-maçonnique spéculative.

Certain, le mental c’est le KILLER, LE DIABLE PAR ESSENCE, LE FILS DU SAINT CHAOS PROCHE DU RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE (plongée dans « l’inconscient ») VARIATION DES TRAVAUX D’HERCULE CAR PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI. C’est d’ailleurs pourquoi le mental à l’image du policier-voleur devant procéder à sa propre arrestation fera tout pour ne pas se passer les menottes lui-même comme le Soi sera confondu avec le corps (ou la laïcité), comme l’intellect se sert si souvent de mots magiques genre « occulte » ou « mystique », grâce auxquels il fait CROIRE même à des gens à la connaissance développée qu’il y a quelque chose, une cause, un Big Bang !



Oui, en France nous avons l’exemple d’un « spécialiste » particulièrement non-spécialiste, mais spécialiste en fabriquant de mousse (se faire mousser comme il fait mousser toute la fiction française covid-19 et lui-même à la fois : son orgueil, son winnerisme et soif de pouvoir ou d’ascension sociale est visible).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 29-09-2020 21:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >