Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le MAL = l’opinion qui se délaye dans le temps
Le MAL = l’opinion qui se délaye dans le temps Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-11-2020 01:57

Pages vues : 477    

Favoris : 15

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Yokaï

 
 
frise_poliak14.jpg
 
 
Le MAL = l’opinion qui se délaye dans le temps

La polémique ou l’opinion est la seule chose qui
soit « éternelle » ici-bas sans attendre
« l’éternité » ici-bas rêvée par les
Juifs transhumanistes des Google !
Dans la « matérialisme dialectique historique
et scientifique »
le mot « Fin » n’apparaît jamais
sur l’écran : c’est la fiction ou le
cinéma-spectacle permanent, comme maintenant !
Comme l’évolution permanente sans fin….

 
L’opinion ou la polémique, dont fait la partie la
laïcité et sa « liberté d’expression » ou d’opinion
est de la bouffe pour le temps qui coule, donc
pour le mental et ainsi pour l’égrégore.

L’opinion ne sert que dans la dualité
intérieur-extérieur et rend prisonnier
le mental à l’extérieur en le privant
de son intérieur.


Une opinion ou polémique, ou débat, est une croyance puisque liée à la croyance à l’ego, un FANATISME PARCE QU’AVEUGLE, croyance qui peut être juste ou fausse, mais qui ne porte pas en elle-même ses critères de vérité ou d’erreur. Comment pourrait-on savoir si une opinion est « vraie », conforme à la Vérité (qui n’est pas possédable sans aussitôt tomber dans l’opinion !), vérité qui ne peut au mieux qu’être connaissance intuitive passant au-delà de l’idéation ou du calcul. L’opinion se nourrit d’impressions récoltées par le corps, les cinq sens, et donc toujours détruites et renouvelées au vent des événements ou phénomènes illusoires de ce monde, et qui ne trouvera qu’une certaine stabilité dans la magie verbale, dans la dialectique verbal d’autant plus efficace qu’elle utilisera des mots inconsistants ou de la la politique de la langue de bois sans signification précise, comme : démocratie, liberté, égalité, fraternité, fascisme, république, classe, État de droit, etc. Tout un vocabulaire passe-partout et vendeur que les politicards salariés de leur État utilisent en maîtres, des mots chargés D’AFFECTIVITÉ EXPLOSIVE PUISQU’IL S’AGIT D’AGITER LES MASSES AVANT DE S’EN SERVIR, LE SENTIMENT SEUL MOTEUR DES FOULES : À LA TÊTE DES FOULES, UN SOT ET QUELQUES MÉDIAS SUFFISENT….
L’opinion ne peut aucunement être une certitude quelconque ; ce qui en décide, c’est seulement l’ego, le sentiment donc, l’affectif, et c’est pourquoi elle est chose possédée.

L’opinion prétend « savoir », savoir : ne pas se voir (pas de Pour-Voir, pas de dualité sujet-objet), a-visé : privé du Pour-Voir ou du cancer du pouvoir car le pouvoir est la plus grande maladie en ce monde. Pas de Pour-Voir : sans but, sans vices et sans limites. Pas de Pour-Voir car pas de voyeurisme du S (le déploiement universel), le déploiement sans dualité : aucune dichotomie entre pulsion-rythme et voyant).

Tout, PAN étant intérieur sans la catastrophe dualité intérieur-extérieur, la SCIENCE véritable ne peut qu’être INTÉRIEUR en ignorant totalement un supposé extérieur : les autres ou le social, les livres ou la « culture » : la Connaissance véritable n’est pas dépendante d’un extérieur. C’est elle-même et par elle-même, par la Réalisation du Soi qu’icelle l’atteint, la découvre (« Je suis ce JE SUIS »). « Réalisez l’Être pur et toutes les discussions et polémique prendront fin », dit le Maharshi à l’entretien 644 du 3-3-1939.
Mais, le Règne des Marchands du Temple veille pour fourguer à tous les prix de son Phénix son unique extérieur déguisé en unique intérieur de son « vivre ensemble » républicain capitaliste JUDÉO-ISLAMISTE PÉTROLÉ (avec gestes barrière)…
 
 

Dernière mise à jour : 04-11-2020 02:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >