Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le Prix Nobel n’est plus ce qu’il était...
Le Prix Nobel n’est plus ce qu’il était... Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-03-2009 16:04

Pages vues : 6997    

Favoris : 523

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Camps, Identité, Nazis, Prix Nobel


1dollar_prix.jpg
 
Le Prix Nobel n’est plus ce qu’il était...
Une histoire de tatouage : A-7713
 
Recevoir un prix ou un diplôme de quoi que ce soit ne constitue pas une preuve, ni d’honorabilité, ni de savoir, encore moins de sagesse ! M. R.

Cet article est basé sur celui-ci
et aussi sur cette information

Miklos Gruner a personnellement approché le journal, il y a quelques jours pour proposer un entretien. Gruner a été accompagnée par un chirurgien hongrois.

SOURCE : http://www.henrymakow.com/translated_from_the_hungarian.html
 
[Traduction rapide de Mac et Bibi, extrait]
En Mai 1944, lorsque Gruner Miklos avait 15 ans, il a été expulsé de la Hongrie à Auschwitz-Birkenau avec sa mère, son père, ainsi que son frère plus jeune et son frère aîné. Il dit que sa mère et son jeune frère ont été tués immédiatement après leur arrivée dans le camp. Puis il a, avec son frère aîné et son père, été tatoué avec un numéro de prisonnier sur le bras, et ils ont été envoyés pour effectuer le travail forcé dans une usine de carburant synthétique liée à IG Farben, où le père est mort six mois plus tard. Après cela, le frère aîné a été envoyé à Mauthausen, et, comme le jeune Miklos a ensuite été seule, deux personnes âgées, des détenus juifs qui sont également Hongrois, et des amis de son défunt père les a pris sous leur protection. Ces deux protecteurs du jeune Miklos Lazar ont été les frères Abraham Wiesel.
 
Dans les mois suivants, Miklos Gruner et Lazar Wiesel sont devenus de bons amis. Lazar Wiesel a 31 ans en 1944. Miklos n’a jamais oublié le nombre de Lazar que les nazis lui ont tatoué sur le bras : A-7713. En Janvier 1945, que l'armée russe a été à venir, les détenus ont été transférés à Buchenwald. Durant la période de trois mois, ce transfert a eu lieu, en partie à pied, en partie par le train, plus de la moitié des prisonniers sont morts et parmi eux étaitt Abraham, le frère aîné de Lazar Wiesel. Dans le 8 avril 1945, l'armée américaine a libéré Buchenwald. Miklos et Lazar ont été parmi les survivants du camp. Comme Miklos avait la tuberculose, il a été envoyé dans une clinique suisse et, par conséquent, a été séparée de Lazar. Après avoir récupéré, Miklos émigré en Australie alors que son frère aîné, qui a également survécu à la guerre, s'est établi en Suède.
 
Des années plus tard, en 1986, Miklos en Australie a été contacté par un journal suédois et a été invité à venir en Suède afin de rencontrer un vieil ami nommé Elie Wiesel... Comme Miklos a répondu qu'il ne sait pas quelqu'un avec ce nom, on lui a dit que Elie Wiesel a été la même personne que Miklos avait connu dans les camps nazis sous le nom de Lazar Wiesel et avec le numéro de détenu A-7713 ... Miklos se rappel encore de ce numéro et il a donc été convaincu à ce moment-là qu'il allait rencontrer son vieil ami Lazar et il joyeusement accepté l'invitation en Suède le Décembre 14, 1986.

Miklos rappelle :
« J'ai été très heureux à l'idée de la réunion Lazar, mais quand je suis sorti de l'avion, j'ai été stupéfait de voir un homme que je ne reconnaissent pas, qui ne parlait pas le hongrois et qui parlait l'anglais avec un fort accent français ... oui, notre réunion s’est terminée en une dizaine de minutes. Comme un cadeau d’au revoir, l'homme m'a donné un livre intitulé "La Nuit" dont il prétend être l'auteur. J'ai accepté le livre. Je ne sais pas à ce moment-là, mais tout le monde dit que cet homme n'était pas la personne, il fait semblant de l'être ! »
 
Miklos rappelle qu'au cours de cette étrange réunion, Elie Wiesel a refusé de lui montrer le numéro tatoué sur son bras, en disant qu'il ne veux pas exposer son corps. Miklos ajoute que Elie Wiesel a montré ensuite son numéro tatoué à un journaliste israélien que Miklos a rencontré ce journaliste, et Miklos a dit qu'il n’avait pas le temps de déterminer le numéro, mais ... il est certain que ce n’est pas un tatouage.

Miklos a écrit :
« Après cette rencontre avec Elie Wiesel, j'ai fait des recherches partout, je pouvais après vingt ans affirmer que l'homme se faisant appeler Elie Wiesel n'a jamais été dans un camp nazi, car qu’il ne figure pas sur les listes officielles des détenus ».
 
Miklos a également constaté que le livre qu'Elie Wiesel lui a donné en 1986 à quelque chose qu'il a écrit lui-même a été en fait écrit en hongrois, en 1955 par Miklos le vieil ami Lazar Wiesel et publiée à Paris sous le titre "A Világ Hallgat", qui signifie approximativement " Le silence du monde ". Le livre a ensuite été abrégé et réécrit en français et en anglais afin d'être publié sous le nom d’auteur, Elie Wiesel, en 1958, sous le titre français " La Nuit " et le titre anglais " Night ". Dix millions d'exemplaires du livre ont été vendus dans le monde entier par Elie Wiesel qui a même reçu un prix Nobel en 1986. Le véritable auteur Lazar Wiesel a mystérieusement disparu ...
 
- Elie Wiesel n'a jamais voulu me rencontrer à nouveau, explique Miklos. Il est devenu célèbre, il faut 25 mille dollars pour un discours de 45 minutes sur l'Holocauste. J'ai officiellement signalé au FBI que Elie Wiesel est un imposteur, mais je n’ai pas eu de réponse. J'ai également porté plainte auprès de la Royal Swedish Academy of Sciences, sans résultat. Les Américains et les médias suédois que j'ai essayé de contacter ont été indifférent. J'ai reçu des appels anonymes me disant que je pouvais être tué si je ne me taisais pas, mais je n'ai pas peur de la mort. J'ai déposé l'ensemble du dossier dans quatre pays différents et, si je décède subitement, ils seront rendus publics. Le monde doit savoir que Elie Wiesel est un imposteur et je vais lui dire, je vais publier la vérité dans un livre intitulé « L'Histoire d'un prix Nobel voleur d'identité ».
 

Dernière mise à jour : 14-03-2009 16:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >