Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow OUVRIER : celui qui ouvre, qui pointe sur
OUVRIER : celui qui ouvre, qui pointe sur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-02-2021 00:23

Pages vues : 227    

Favoris : 18

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Ouvrier, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Pieuvre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Washingtonisme, Yokaï

 
porte_tra_ouvrier.png
 
 
OUVRIER : celui qui ouvre, qui pointe sur
Celui qui ouvre ou qui ŒUVRE :
dans la Vacuité, dans le sens de l’OUVERTURE
où il n’y a rien à ouvrir, tel le sens de ŒUVRE.
Affirmer qu’il y a rien à affirmer, pas même une
négation, c’est tomber dans l’opinion ou politisme
politicienne d’affirmer une négation, un nihilisme.
 
Par contre, en utilisant l’expression « N’EST PAS X »,
le principe de l’Éveil : « Gate gate pâragate
pârasamgate bodhi svâhâ », du Soûtra du Cœur de la
Connaissance transcendante (Allé, allé, allé au-delà,
allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi),
LE GATE OU CHAMP, PORTE, RESTE OUVERTE (à la Lumière
en ZÉRO INDIEN DE CE QUI N’EXISTE PAS).
Le GATE revient à dire que les noms-les-formes ne
sont que de simples éclairages (en tibétain tha-snyad)
car les nom-les-formes sont dépourvus d’êtreté, de EST,
de « Je suis ce JE SUIS ».

OUVRIER, OUVRIR = LE MOINS D’AMBIGUÏTÉ POSSIBLE (le
”croire pour le voir ou le voir pour le croire ?”).
Paradoxalement le moins d’ouverture ou de Gate possible
vers le DEHORS (qui n’est qu’un concept puisque TOUT
ne peut que se situer DANS le mental).


Le principe du capitalisme et de son régime républicain est la RÉPÉTITION flagrante dans son « Plus ça change et plus c’est la même chose ». : toujours sa « paix » (pour faire du business tranquille), toujours des guerres (pour faire du business tranquille), toujours sa politique (pour alimenter l’opinion-polémique sans fin, le business et les violences ou les guerres) ; TOUJOURS LE POLITISME DES LIEUX COMMUNS ET DE SA « LIBERTÉ D’EXPRESSION » (le conventionnel qui construit son social-politique). Depuis le début du Néolithique et de l’invention de l’État et du commerce, combien de convulsions hystériques, pardon, historiques d’où devait sortir « un monde nouveau » style « Jour d’après » ? Au nom de quel messianisme a-t-on sacrifié des millions d’humains aux cours de la guerre de 1914-45 ? « La France, hier soldat de Dieu, aujourd’hui soldat de l’humanité », vociférait Clemenceau, avec ses droits de l’hommistes qui prétendaient avoir découvert le Saint Graal pour fourguer la liberté aux peuples délivrés de jougs multi-millénaires : tels et sont toujours les thèmes et variations de la mystification en HOTC (Histoire-OpinionTemps qui coule).
Seulement quinze après l’opinion de Clemenceau, le Saint Graal républicain accouchait d’Adolphe Hitler et de Staline ! Tous ces gens vendaient leur prétention, comme de nos jours, que « rien ne serait jamais plus comme avant ». Ce qui, jusqu’à ce hui, fut vrai, mais en sens inverse : tout en général a été et sera encore pire qu’avant, voir l’épisode en cours : Covid-19-X (la répétition même et avec variations du Thème central).

Dans le Thème Covid-19-X il y a tout de même un mini changement, du moins en France : ON NE CONFINE PLUS ! Pourquoi ? Pour éviter l’explosion socialo-économique !
Le capitalisme par essence c’est l’immobilisme : rien ne doit changer : les riches doivent toujours être plus riche et les pauvres toujours plus pauvre.
« Plus ça change et plus c’est la même chose » étant la marque du capitalisme et de son régime, comme ils sont une SINGERIE DE RELIGION, il leur faut abolir le temps et donc l’HOTC ; le capitalisme EST RELIGION : il œuvre, comme Dieu, sur l’invisible, au sens du faux (le capital CACHE comme les excréments sont cachés dans le ventre), du spectre de la marchandise et du tout digital et tout connecté copie du sens du mot religion : relier, connecter ou socialiser les peuples entre eux. Par contre, selon la DIVERSITÉ style Union européenne et nécessairement diversité marchande, il lui faut toujours provoquer un changement dans le spatio-temporel pour pouvoir vendre en permanence (l’épisode covid-19 en est un exemple actuel, les soldes également).
Le RADOTAGE RÉVOLUTIONNAIRE sera le RADOTAGE MÊME de l’interdiction de l’abolition du salariat et donc la poursuite de l’« immortalité » de l’État. Un notaire, un médecin, un « chairman », un député, ne pourra pas demander l’abolition du salariat, ce serait se couper la branche d’arbre sur laquelle il repose et qui le fait vivre !!!

TRÈS IMPORTANT :
Il est facile de s’apercevoir que le Pour-Voir dilue ses pouvoirs : micro-confinement par-ci, « couvre-feu » guerrier pour seulement quelques fins de semaines, etc. Ainsi le pouvoir sait que quelque chose se met en branle, son « plus ça change… » est en train de lentement mais inexorablement vaciller. C’est pour ça que Nous n’avons pas eu le re-confinement brutal de mars 2020, mais Nous avons une dilution des mesures qui marque la faiblesse du pouvoir, une faiblesse de l’aliéné régime capitalo-républicain : tout se noie, s’étouffe dans la non rentabilité de beaucoup de choses car TROP DE CHOSES ISSUES DU DÉLIR CAPITALISTE MARCHAND ET DE LA FOLIE DÉSIR-BESOIN. Tout rêve du « jour d’avant » mais ne le peut plus !
L’ARGENT MAGIQUE TEL LE PLOMB MÉTAL CHANGÉ EN OR MÉTAL tel que le défini un Maurice Allais, C’EST TERMINÉ : « Par essence, la création monétaire ex nihilo que pratiquent les banques est semblable, je n'hésite pas à le dire pour que les gens comprennent bien ce qui est en jeu ici, à la fabrication de monnaie par des faux-monnayeurs, si justement réprimée par la loi. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents ». (Maurice Allais, physicien, économiste, prix du dynamiteur Nobel d’économie en 1988).

Maurice Allais définit ainsi, ET LES RACAILLES DU HAUT, ET LES RACAILLES DU BAS. Mais ce sont tous des RACAILLES DU CAPITAL ! Comme il y a les Fric/Flic du haut, et les Fric/Flic du bas (l’économie de la drogue et des armes dans les banlieues et les mégalopoles), haut et bas servant les mêmes intérêts.


C’est-à-dire qu’il y a à ce hui TROP DE TOUT, TOUT EST DÉSORDRE OU AMPLIFICATION, DÉSÉQUILIBRE, CACOPHONIE, même infâme soupe pour tous, avec les choses graisseuses flottantes nommés INQUIÉTUDES.
À partir d’un élément et d’une question quelle qu’ils soient se transforme en un DOGME TABOU imposé par le Pour-Voir, Nous pouvons être CERTAIN qu’ils sont FAUX par essence : sur la guerre de 1914-45, sur le « trou » de la couche d’ozone, sur le « réchauffement climatique », sur le 11 septembre 2001, sur la f(r)iction coronavirus.
RAPPEL : Nous sommes sous la tyrannie de l’opinion, et quelque soit le sujet, dès qu’une question devient dominante ou générale, mondiale, ELLE EST LA DOMINATION DU FAUX OU DE L’ARTIFICIEL QUI SE RÉPAND : LA MÊME SOUPE POUR TOUS EST À FAIRE AVALER, DE FORCE. Même soupe pour tous ou question dominante qui ne peut qu’exprimer l’aliénation de ce monde capitaliste.


En regard de la citation de Pascal sur les Boiteux, face à la colère qui peut saisir chacun de Nous parce que la Liberté est mise à mort, comme par exemple une personne imbécile qui avance un jugement aussi imbécile que la constitution extérieure, soit le sociale et son éducation qui l’ont façonné, l’autre personne recevant ce jugement imbécile peut facilement se retrouver dans l’impossibilité de se prouver à elle-même qu’elle a raison et que l’imbécile a tort. Cette colère ou cette SOUMISSION À L’AUTRE ET À SON ÉTAT DE SCLÉROSE implique un sentiment chaotique qu’un autre pourrait être autre qu’il n’est et penser autrement qu’il ne pense, ce qui renvoie au DOUBLE, À LA DUALITÉ SUJET ET OBJET, donc qui renvoie AU REFUS DU SEUL RÉEL. Refuser le Seul Réel = avaler la même soupe pour tous.
Un exemple récent est donné par les « Winners de la Musique 2021 » : une noire femme et obèse du corps et des cheveux (pas pratique dans le métro ou dans un lit…), fille d’un riche africain, est winner au prix des albumistes, donc VALEUR MARCHANDE : être noire, albumiste et obèse, c’est le FÉTICHE même du capital et de son antiracisme elgébétistique dans la logique de « l’opprimé » du Thème ou Moteur des « On a beaucoup souffert » (depuis 2000 ans) si à la mode depuis 1945 !…. Cette winneresse a fait un discours évidemment de pleurniche et de privation de liberté. Mais, si cette personne est devant un micro et quelle est le winner, à quoi peut bien servir sa pleurniche autre forme de haine du sujet par rapport à l’objet ou extérieur ??? IL Y A DOUBLON, COPIE, REFUS DU SEUL RÉEL comme tous les « Plus ça change…. » Au micro du winnerisme et du business de l’entertainment on ne mettra jamais UN OUVRIER avec une jolie voix (ou un ouvrier Gilet Jaune, et musicien…..). ET TOUT EST COMME ÇA MAINTENANT.

En d’autres mots, demander à l’extérieur ou à l’autre de convenir conventionnellement qu’il est indésirable revient à vouloir supprimer sa propre indésirabilité même. Car TOUT étant dans le mental, l’Univers donc, le « être soi-même » ou son Soi coïncide dans l’Ici et Maintenant avec « se prendre pour un autre » ; de sorte qu’en croyant opinioner son indésirabilité ou sa haine, c’est lui-même que je critique en personne, donc c’est la winner noir cité plus haut qui se critique elle-même : en lui remontrant que cet autre ou extérieur est autre qu’il se croit, j’espère secrètement qu’il est autre qu’il n’est, conceptualisant qu’il pourrait être non pas lui-même, mais justement un autre. Bref, à insister je ne fais que le jeu d’une copie de l’unique au moment où je prétends le rejeter chez l’autre et le lui reprochant ; je tombe ainsi moi-même dans le piège que je voulais l’en protéger en le lui signalant ! Et plus une civilisation est pourrie, malade, plus elle va fabriquer des extérieurs comme « accusations de viols » sur certains « exemples »….. D’autant que : qui dit « civilisation » dit COMPROMIS LIÉS À LA DÉMOCRATIE construite sur les conflits d’intérêts ; civilisations = compromis entre Absolu et perceptions liées au mental et donc limitées par le spatio-temporel ; ce qui a conduit au règne de l’opinion né en 1789 et où le socialisme en est la maturation historique en se parant des prédicats de l’Absolu (la république se veut « universelle » ou « une et indivisible », comme Dieu qui est UN, sans copie…) ; aussi il n’y a pas plus COMPROMIS, CONVENTIONNEL, IDÉES REÇUES que le régime républicain nécessairement en interpénétration avec le capital. Le régime est comme l’envers d’un cuivre repoussé, une religion à l’envers : la république est une religion inversée : un « isme » ou système intellectuel (si loué par la « raison » chère aux riches perruques poudrées du 18è siècle occidental et à leur Encyclopédie des Diderot et Cie… déjà un embryon de « tous connecté », même soupe, sur papier, une tentative de socialiser les masses pas le productivisme à n’en plus finir : les gravures de l’Encyclopédie de Diderot sont significatives, très parlantes, non sur leur technologie, mais sur leur sens profond ; elles annoncent la fin des paysans qui désormais vont devenir des salariés POUR FAIRE COMME LES BOURGEOIS en devenant des ouvriers en usines, des prolétaires donc, dans le sens de ceux qui sont UTILES au capital….. Les événements de mai 1968 divisèrent en deux : les vrais révoltés Ouvriers d’un côté, et les faux révoltés en une copie de ces mêmes perruques poudrées du 18è siècle transmuées en étudiants de mai 1968, mêmes perruques parce qu’ils avaient aussi l’intention de ne jamais tenir un outil et ne rêvaient que d’un travail où l’on ne travaille pas avec ses mains (comme de nos jours le « télétravail »…) ; de plus, ces étudiants souvent fils de bourgeois qui prétendaient enseigner aux ouvriers ce qu’était la condition ouvrière, vendaient des journaux gauchistes sur les marchés populaires, vêtus de faux habits de travail, y compris les raccommodages. Des perruques poudrées modernes, des crétins. Mai 1968 ne fut qu’un ridicule et DERNIER sursaut des « Lumières ».
En 1967, des milliers de Paysans deviennent ouvriers en usines, ce sont eux les FAUX OUVRIERS DEVENUS SALARIÉS DU CAPITAL EN COMPAGNIE DES VRAIS ÉTUDIANTS FAUX RÉVOLUTIONNAIRES GAUCHISTES CAR VRAIS OUTILS DU CAPITALISME : outils destinés à empêcher la destruction du salariat esclavagiste).

Par principe, quand on entend où qu’on voit l’autre, l’extérieur, brandir un machin qui dit que ce machin contient un poison, on peut être certain en pratiquant LA DUALITÉ SUJET-OBJET DE FAÇON CONSTRUCTIVE, C’EST-À-DIRE EN NON-DUALITÉ, EN NON COPIE (par le « N’est pas X »), QUE LE MACHIN EN QUESTION NE CONTIENT RIEN DE DANGEREUX ET QU’IL N’Y A PAS LIEU DE DIVISER PAR LA HAINE OU PAR LA POSSESSION DE LA LIBERTÉ-VÉRITÉ (possédée par les uns et naturellement dépossédée par les autres en dualité dedans-dehors…). Le tribunal de Nuremberg, on le sait par avance (sa fausseté), par besoin de division par la haine ! Idem pour la mort de Rober Boulin… L’État ou le pouvoir est source de haine par essence, source d’imbécilités par essence, et à insister, je pourrais chuter dans l’illusion de la copie de l’UN, au moment où je prétends la représenter chez l’autre, le dehors, et lui en faire grief : chutant par moi-même dans le piège, le mensonge, que je voulais montrer. Parabole de la PAILLE ET DE LA POUTRE telle cette albumiste obèse noire et winner et richement nourrit des « Winners de la musiques 2021 ». Cette sensation d’être un autre, un double, cesse évidemment à la mort, car c’est moi qui meurt et non un autre : « Je ne peux pas manger pour vous », disait François Michelin, des pneus, disant par là-même qu’on naît seul et qu’on meurt seul, personne ne le fera à votre place !!! DANS LA MORT LA DUALITÉ SUJET-OBJET MEURT LA PREMIÈRE, COMME L’ILLUSION QU’ELLE ÉTAIT !!!

Robert Boulin, ou Aldo Moro, n’acceptaient pas la même soupe pour tous du capitalisme, alors le Pour-Voir du régime les a flingué ! L’État condamne à mort la Vérité ; l’État condamne à mort le Seul Réel ; l’État empêchera toute Réalisation du Soi.

La haine du pouvoir envers Robert Boulin, la haine qui divise dans un État républicain qui vend son égalitarisme marchand « entre hommes et femmes » et qui fait exécuter ceux qui ne sont pas d’accord avec son opinion. La dualité de la haine du sujet envers l’objet : le bien contre le mal, le positif contre le négatif et l’inverse, les Hébreux-Juifs contre les Païens ou la paille et la poutre de ces Hébreux-Juifs les pires idolâtres que le Néolithique ait connue. Cette haine commune à l’ENVIE, au DÉSIR BESOIN DE HAINE. Les dogmatismes engendrent la haine et a revanche de liberté. LA HAINE EST LE PRINCIPE MÊME DE LA TYRANNIE DE L’OPINION : HAÏR CELUI QUI N’EST PAS DE MÊME OPINION (rejoint Pascal et les Boiteux cité plus haut).
Maintenant, supposons qu’un « citoyen » doive devenir l’Empereur, disons, des États-Unis, mais à la seule condition d’oublier ce qu’il a été, donc d’oublier jusqu’à son Soi comme s’il venait à naître sous cette condition ! Ce qui veut dire, comme TOUT est dans TOUT et que ce TOUT est dans le mental : IL N’Y A PAS DE DOUBLE POSSIBLE, TOUTE OPINION EST EXCLUE : ÊTRE IDIOTÈS, SINGULARITÉ, OU NE PAS ÊTRE ; CE « NE PAS ÊTRE » PROPREMENT NIHILISTE EST UNE IMPOSSIBILITÉ : « Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source ! ». Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Il m’arrive encore de désirer le retour au Néant, l’anéantissement du ‘Je’. Mais, écrivant cela, je m’aperçois que c’est impossible. Retour au Néant ? Mais on ne peut retourner « à quelque chose » qui, par définition, ne peut être le Néant, le Rien. L’anéantissement du ‘Je’ ? Mais ce ‘Je’ est la fine pointe de mon âme, par laquelle je suis une « personne », selon la définition qu’en donne Olivier Clément, par laquelle je touche Dieu, je suis Dieu ».

RAPPEL : ce qui sauve l’Ouvrier, le Vrai, c’est le tact (sens de ce qui est Noble, sens du respect, sens de celui qui ouvre, qui met « la main à la pâte », qui est intuitif, qui a horreur du mensonge, qui a de la délicatesse comme l’exprime un Ouvrier authentique comme Hyacinthe Dubreuil dans son dernier livre : J’ai fini ma journée. Donc le Vrai Ouvrier a le geste bien fait, ce qui est une autre forme de pureté du mental.
Le Vrai Ouvrier OUVRE : IL EST MAÂT OU DIRECT, proche du Soi ; il n’est pas ce spectacle mondial de la marchandise (1) circulant telle son HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui Coule).


Le fétichisme de la marchandise idolâtre les émigrés, les féministes, les Nègres, les LGBT (tout ce qui se retrouve comme acteurs dans les produits de l’entertainment de Hollywood et des publicités) ; et déteste le Blanc qui n’est pas homo (homos qui ont un fort pouvoir de consommation et qui ne peuvent qu’être adorés par le capital). Et qui a-t-il derrière le Blanc hétérosexuel ? IL Y A LE VRAI OUVRIER, LE VRAI FRANC-MAÇON, CELUI DE LA RÉVOLTE PREMIÈRE (contre le pouvoir de l’Église de Rome et donc contre le roi, soit contre l’État). Le Nègre ce n’est pas l’Ouvrier ou Artisan, mais le Blanc OUI : celui qui fait peur au capital comme au Moyen-Âge le Franc-Maçon pouvait faire peur à l’État monarchique et son Église malgré que ce Franc-Maçon construisait pour les institutions de l’État (cathédrales, châteaux, ponts, etc.), mais il ne construisait que pour le BEAU, LE TACT, comme expliqué ci-dessus, le contexte politico-religueux monarchique lui importait seulement de façon cachée, dans son Cœur ; par le BEAU il pouvait vaincre le pouvoir (du moins pendant un temps) et ainsi se rapprocher par cette façon du BEAU de la Réalisation du Soi.

Allez dire à un jeune revendeur de drogues dans sa banlieue : « abolition du salariat ! » ; il vous prendra pour un malade ! Car il est directement le salarié du capitalisme, comme le met en lumière ce texte : « Nous savions déjà que l'argent de la drogue représente plus du tiers du flux de devises et des échanges boursiers mondiaux et que, sans elle, le système bancaire international s'effondrerait. En clair, le trafic de la drogue est indispensable à l'équilibre économique mondial. Si l'on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé et le gaspillage des dépenses d'armement, justifié également par l'équilibre de la terreur, on peut considérer que l'économie dominante, dite «libérale», est une entreprise de destruction ». Philippe Desbrosses, docteur en environnement, expert consultant auprès de la C.E.E. et du Parlement européen.

Distribuer dans une banlieue de grande mégalopole un trac sur la communauté première sans État et sans salariat : à ce hui aucun mot ne peut être compris, l’ignorance est absolue ! Ainsi dans ces banlieues, le pouvoir doit leur construire un « Molière simple », « accessible à tous » en tout confort, sans se casser le cul, donc LA MÊME SOUPE POUR TOUS de leur immortel « Plus ça change et plus c’est la même chose », soit L’ASSASSINAT DE L’ÊTRE HUMAIN PAR LES LIEUX COMMUNS OU LA MÊME SOUPE MONDIALE : LA PENSÉE UNIQUE QUI EMPRISONNE-EMPOISONNE TOUS : « L’IDOLE MARCHANDISE DOIT DEVENIR L’HORIZON INDÉPASSABLE DE LA PERCEPTION HUMAINE », C’EST L’AURORE AU DOIGT DE ROSE, OU LE JOUR D’APRÈS DOIT TOUJOURS VENIR « DEMAIN », OU « APRÈS », C’EST-À-DIRE COMME LE MESSIE : JAMAIS. JAMAIS étant l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui Coule).

VRAI OUVRIER = SUBVERSION : LE CAPITALISME VEUT DÉTRUIRE LA TRADITION OUVRIÈRE, comme d’ailleurs le montre Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux ne serais-ce qu’à travers ses mots sur mai 1968 et les étudiants déguisés en ouvriers. Le capitalisme a fait et continue de noircir le passé, la Tradition. Les GPA, PMA sont aussi des outils du capitalisme et de son égalitarisme afin de faire oublier la hiérarchie, qui est sienne par essence pyramidale, en voulant abolir le souvenir où les mères de Paysans et d’Ouvriers pouvaient dire à leurs enfants : « Rappel-toi que tu n’es pas né dans une culotte de drap, mais dans une culotte de toile… » ; de nos jours d’égalité et de même soupe mondiale pour tous ce sera : « né dans une éprouvette de verre….. »
« Ceux qui ont toujours vécu dans le confortable matériel, et surtout dans une position « honorable » [de « gens de bien(s) »] ne peuvent pas comprendre le rôle secret du sentiment de l’humiliation dans le comportement ouvrier [le Paysan devenu ouvrier salarié] » (Hyacinthe Dubreuil, page 9, J’ai fini ma journée). Et autre exemple du tact et sens du EST de l’Ouvrier authentique donné en exemple par H. Dubreuil pages 9-10, il s’agit du père de Dubreuil : Après avoir longuement travaillé dans une usine de l’industrie du cuivre, […] il se trouva que cette usine fut fermée pour insuffisance de force motrice [roue hydraulique et source de la rivière largement captée par la Ville de Paris], la diminution du débit avait immobilisé l’usine. Et comme elle se trouvait dans un village où il n’y avait pas d’autre possibilité de travail, cette fermeture signifiait en même temps, pour les ouvriers, qu’il leur fallait s’en aller ailleurs [déménager, sans indemnité, alors que le patron reçu un dédommagement] ».
« Sans métier, mon père fut très longtemps, dans sa nouvelle résidence, sans pouvoir retrouver un emploi. Et pour lui, ne rien faire était comme une sorte de déshonneur ». Bref, le père de H. Dubreuil pense au suicide. Son père finira par trouver, grâce à son habitude de soigner des chevaux, un humble emploi de palefrenier dans une auberge où descendaient les fermiers des environs les jours de marché (l’automobile à essence n’existait pas encore, du moins, dans le peuple et dans les campagnes). Mais dans cet exemple de l’Ouvrier et de son tact, on est encore dans le capitalisme et sa valeur d’échange ; on est encore dans le « Plus ça change… ».

Ce qui fait peur au capital et à son régime c’est cette FRANCE OUVRIÈRE, dite « France périphérique » (paysanne, ouvrière), celle des GILETS JAUNES, qui ne peut que REVENIR (peu importe son nom, sa forme ou sa couleur jaune ou autre). Le FRIC/FLIC peut mutiler les Ouvriers ou Gilets-Jaunes, mais pas les jeunes vendeurs de drogues et ignorants des banlieues. Le pouvoir du capitalisme utilisera ses ouvriers-soldats vendeurs de drogues CONTRE les Vrais Ouvriers ou actuels Prolétaires. Ces banlieues aux vendeurs de drogues qui sont aussi des QUÉMANDEURS D’ALLOCATIONS (des collaborateurs et soumis à l’État).



Note.
1. Le spectacle mondial de la marchandise synonyme des États-Unis impérialistes : « Les États-Unis n'ont réalisé pleinement l'idéal démocratique, pour autant qu'une utopie puisse passer dans les faits, qu'en dissolvant totalement le sens de la « personne », entité métaphysique et non temporelle. L'intégration de l'individu dans le social s'accomplit sur le plan de l'uniformité des attitudes psychologiques dans l'usage des biens matériels. Il ne s'agit pas pour l'individu d'être une « personne », ce serait se singulariser, mais de « faire comme tout le monde ». C'est l'American way of life que l'Américain s'imagine ingénument pouvoir convenir à tous les peuples. Les nouvelles excroissances du protestantisme américain : christian-science, témoins de Jéhovah, spiritisme, qui gagnent l'Occident européen, relèvent elles-mêmes d'un désir de ressentir les émotions religieuses comme venant d'un Dieu inclus dans la matière. La démocratie ne semble avoir triomphé aux États-Unis que parce qu'on n'y a plus de recherche sur la question de savoir ce qu'est l'homme en soi. Les dernières lueurs d'un besoin de doctrine de l'homme, vu par l'intérieur, qui subsistent en France dans le socialisme et le communisme, semblent bien éteintes aux États-Unis. Il n'y a plus que l'opinion sur la « moralité » des machines à sous ou des bidets à douche ascendante, et les cuisses des pin-up qui portent les pancartes y sont l'artillerie lourde de la propagande électorale » (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, dans un texte de 1960 : LA CATHOLICITÉ FACE AU CAPITALISME ET AU COMMUNISME).

[En haut de page : gouache de M. Roudakoff, d’après une fresque italienne]
 
 

Dernière mise à jour : 24-02-2021 01:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >