Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Loi (1)
La Loi (1) Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-03-2021 21:58

Pages vues : 885    

Favoris : 104

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Loi, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Ouvrier, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Washingtonisme, Yokaï

 
voix_maitre_jeestautre.jpg
 
 
La Loi (1)
ici au sens d’entente, convention, contrat,
s’accorder sur… la LA comme les musiciens
jouant ensemble.

Contre la digitalisation-bétonnage de la planète,
Contre le rat des villes ou citoyen, contre le
rat des champs : le PAÏEN ou PAYSAN.
Voilà des millénaires que ces Terriens
RE-cherchent le LA !
 
 
La Loi est ainsi :
Il sera construit ville, village, et toute construction, en accord avec la Terre. Aussi il ne devra jamais y avoir RECOUVREMENT de la Terre par une quelconque surface bitumineuse bétonnée ou imperméable de plus de 27 mètres carré. Toute route sera construite sans recouvrir de plus de 9 mètres carré la Terre.
Pour construire les routes, il suffira de prévoir un dallage en matière naturelle laissant un espace d'au minimum 90 mm entre chaque dalle pour permettre à la Terre de respirer et aux petites herbes de pousser. Ces routes ne supporterons que des véhicules à sustentation antigravitationnelle (anti loi de succion permettant aux herbes de pousser).
Les habitations seront construites selon le même principe en ménageant des parties permettant à la Terre de respirer.
Dans les villes et villages, les rues et trottoirs seront aussi dallés avec espaces de 90 mm entre chaque dalle afin de permettre à la Terre de respirer et aux petites plantes de s'épanouir et aux microbes de s'équilibrer.

Les constructions seront en matériaux légers, sans cave et avec plan au sol surélevé pour permettre à la Terre de respirer. Toute construction dépassant les 27 mètres carré devra intégrer un espace relié au sol terrestre permettant la poussée de petites plantes. Qui dit antigravitation dit absence de guerre (donc ce n'est pas demain la veille à cause de la loi de succion ou attraction universelle : LE DÉSIR OU LA SAISIE, LE MAL ABSOLUE), donc il n'est plus nécessaire de construire de longs et épais murs contre un supposé envahisseur.

Cette Loi est destinée à laisser vivre le sol terrestre librement. En effet, sous une grande surface de bitume, de béton, se modifie certains paramètres naturels du sol. On le recouvre d'une large chape imperméable (par les immeubles, les voies d'accès, de dégagement, de stationnement, etc.). De ce fait les conditions thermiques et hygrométriques du sol sont modifiés sur une profondeur parfois importante (cas d'implantation d'une voie de chemin de fer avec consolidation du sous-sol par de multiples couches asphyxiantes).

Souvent l'humidité se trouve augmentée car les remontées d'eau ne peuvent plus respirer et s'évaporer à la surface du sol. En outre, pour diverses raisons, (présence d'immeubles, chape de bitume absorbant la chaleur solaire) la température sous-jacente augmente sensiblement et reste constante ; sur des sols elle avoisine 25 à 30° toute l'année, et plus parfois. Ainsi toute les conditions sont réunies pour favoriser la prolifération microbienne, en général anaérobie (microbes vivants sans R).
Alors il faudrait connaître la composition de l'immédiat sous-sol, nous marchons bien dessus, et nous ne nous préoccupons même pas de savoir si une prolifération microbienne est de nature à modifier profondément la nature de l'arène sous-jacente.

Exemple donné par Louis Kervran dans son livre : Preuves en Géologie et Physique de Transmutation à faible énergie.
Le propriétaire d'une ferme doté de nombreux engins décide de faire recouvrir sa cour pour lui éviter de devenir un bourbier à cause des nombreux passages des véhicules. Il fit recouvrir sa cour de sable recouvert d'une chape goudronnée. Au bout de quelques années sa cour était devenu impraticable, avec creux et bosses très accentués. Il fit crever la couche pour constater qu'il se trouvait dessous de la roche schisteuse pourrie, à fleur de sol.

Ainsi le remède que propose Kervran au fermier est celui décrite par cette Loi : des dalles ou petits carrés non recouvert de goudron, toujours pour que la Terre respire, qu'elle s'assèche, se refroidisse (par quelques arbres, des massifs floraux, des rectangles de jardins de mousses diverses comme au Japon, ou des jardins de roches comme dans ce même Japon, etc.). Dans l'idéal les dalles devraient être en pierre, en terre cuite, à l'ancienne, comme par exemple le pavage dans l'antique cité de Pompéi. Une autre solution mais beaucoup moins esthétique et agressive pour les formes de vie : creuser quelques trous et y déverser une solution basique afin d'augmenter le pH du sol, les bactéries responsables le plus souvent ne prolifèrent qu'en milieu acide. Mais cette méthode non esthétique et criminelle, car si elle est appliqué dans une ville, cela peut tout dérégler jusqu'à soulever des immeubles, cas rapporté par Kervran dans un quartier nouveau d'Ottawa au Canada.

Le sous-sol y est formé surtout de schistes un peu pyriteux.  Mais du fait de l'altération provoqué par la couverture asphyxiante du sol, par les rue et les immeubles, la prolifération bactérienne s'y est développée au point que le schiste a été transformé en gypse. Le gypse cristallise, (tout cela évoque beaucoup l'Alchimie !) avec deux molécules d'eau et un volume plus grands que ses composants. la roche foisonne, et la lentille de schiste s'est gonflée au point de soulever un grand immeuble, irrégulièrement la roche n'étant pas homogène. Le soulèvement d'une dalle du sous-sol à atteint 10 cm en quelques années.
Le remède consista à laisser respirer le sol afin d'empêcher cette prolifération bactérienne anaérobie. et dans le cas de cet immeuble il s'agissait de bactéries acido-résistantes, qui peuvent produire de l'acide sulfurique ; donc il fallait alcaliniser le sous-sol par une solution sodique...

Donc le principal remède à l'asphyxie des sols est le DALLAGE (mot du même Thème que Gosier…, soit « détournement » de la loi de succion : avoir la dalle, avoir faim, ou avoir la dalle en pente [aimer à boire]….).
...
Je n’ai pas triché sur les terrains.
Je n’ai pas ajouté au poids de la balance.
Je n’ai pas faussé le peson de la balance.
Je n’ai pas ôté le lait de la bouche des petits enfants.
Je n’ai pas privé le petit bétail de ses herbages.
Je n’ai pas piégé d’oiseaux des roselières des dieux.
Je n’ai pas péché de poissons de leurs lagunes.
Je n’ai pas retenu l’eau dans sa saison [en période d’inondation annuelle].
Je n’ai pas opposé une digue à une eau courante.
Je n’ai pas éteint un feu dans son ardeur.
...
Suite de la Prière de la Pureté

Le coup du covid-19-vaccins-lits-de-réanimation a achevé de « bétonner » (masquer, emprisonner) la planète. L’humain urbanisé dans ses cités de citoyenisé a une existence de plus en plus digitalisée, artificielle. Le coronavirus est un symptôme de la maladie de cette ci-vil-isation : il démasque nostre totale dépendance à la finance internationale et révèle la fragilité, et de cette économie, et de sa technologie aliénante qui va avec. L’ingénierie du régime capitalo-républicain rêve de tout numériser, de tout transhumanister, dans une société fourmilière où seul le fabricant d’âme sera « libre » (de programmer les autres).

E. Macron s’apprête à bétonner à tour de bras en vue des JO de 2024….
Pour faire cesser le ravage planétaire, Nous appelons à bloquer et démanteler trois des industries toxiques qui dévorent la Terre : celles du béton (artificiel), des pesticides et des engrais de synthèse ; à y ajouter l’industrie des métaux ! Pour remplacer l’industrie des métaux, se tourner vers la pierre reconstituée, moulée, comme celle des Anciens comme on peut encore la voir dans les gigantesques blocs antisismiques, ou parasismiques dans des murailles des Peuples du Soleil (Incas, Mayas, etc.) à l’époque où la roue et l’utilisation du cheval ou des bœufs était inconnue !

Le mieux étant évidemment de RE-TROUVER un matériaux qui « POUSSE » comme une plante et qui est « EFFAÇABLE » en un Instant…… (Comme un mur, qui, soudain, à un endroit, devient une porte, et qui dans l’Instant suivant redevient la totalité du mur……). Ce n’est pas une utopie, ou mieux : C’EST une utopie au sens d’échapper au spatio-temporel, puisque TOUT est DANS le mental : TOUT EST DANS TOUT : ZÉRO INDIEN : « Votre connaissance actuelle est limitée [comme la démocratie] ; la véritable connaissance est illimitée et ne peut donc être comprise par la connaissance actuelle. Cessez d’être le connaisseur, et ce sera la Perfection ». (Ramana Maharshi entretien 147).

La Loi est d’ailleurs décrite par Lie Tseu dans son Traité du Vide parfait, chapitre L’empereur Jaune, partie 16 :
« Yang Zhu descendit dans une auberge à l’Est du Song. L’aubergiste avait deux concubines : une belle et une laide. Chacun aimait la laide, aucun n’aimait la belle. Yang Zhu demanda pourquoi et un valet répondit : « la belle sait sa beauté et nous ne remarquons plus sa beauté ; la laide sait sa laideur et nous ne remarquons plus sa laideur ». Yang Zhu dit : « Retenez ceci, mes disciples : qui agit bien sans penser au bien sera aimé de tous ».

LA LOI s’inscrit dans la Liberté ou Réalité inconcevable : on ne peut pas posséder quelque chose comme la Réalité qui engendre des phénomènes, des choses comme la croyance au soi, à l’être animé, à la vie, à l’individu, car dans cet état on ne peut pas concevoir la moindre réalité sans aussitôt tomber dans la tyrannie de l’opinion. En conséquence, on ne fait que parler d’Éveil insurpassable, authentique et parfait, comme l’écrit le Soûtra du Diamant, 22. Personne ne connaît la Vérité super Carotte !


TOUT état dans TOUT, le problème est GRAVE : il est grave tant que Nous ne sortons pas de cet état de CROYANCE : cet état évolutionniste qui a condamné les trois parts trinitaires universelles à des conflits perpétuels de winnerisme (actuellement c’est le mélange politique-économique qui est Dieu). La Chute, c’est la démocratie qui ne peut fonctionner que sur ces conflits de winnerisme ou conflits d’intérêts liés à l’ego, ce qui la condamne à la frustration par ses propres limitations ou non circulation entre spirituel-économique-politique. Car pour être vivante une LOI doit être basée non pas sur un conflit ou un winnerisme quelconque mais sur le CIRCULUS entre ses trois parts ; non pas sur un intérêt mais SUR LA GRATUITÉ, ou SUR LE SEUL RÉEL, non pas sur des « droits » mais sur des DEVOIRS. L’ego-égoïsme et la raison ou le calcul sont de mauvais outils comparé à la GRATUITÉ ou au service. Le calcul ou le désir, la haine ou l’opinion, le winnerisme de dualité winners-losers si omniprésent actuellement dans une société qui se veut « égalitaire », sont des destructeurs d’humains et de la planète. Le seul « État » possible ne peut venir que du « QUI SUIS-JE ? », du « Je suis ce JE SUIS ».

De la LOI vient aussi la SANTÉ : en sortant de l’état maladif de croyant on devient naturellement en état de SACHANT (délivré de la dualité ignorance-connaissance). Un sachant est celui ou celle qui sait que le refus de l’Ensemble ou du Soi, de l’UN, a condamné les trois parts trinitaires à des conflits perpétuels de winnerisme, et c’est LE CHAOS ACTUEL, QUI DURE DEPUIS DES MILLÉNAIRES ET DANS TOUS LES NOMS-LES-FORMES POSSIBLES ET IMAGINABLES (comme les noms-les-formes extraterrestres). Car le chaos qui est en tout mon être, du poil jusqu’au cerveau, se nourrit du chaos qui est autour de moi (comme le coup du Covid-19…) : personne n’est accordé sur le LA ! Seul un Réalisé comme Osiris ou le Christ, ou même Ramana Maharshi ou tout autre Réalisé, transcende ce conflit de l’individuel et du collectif.
Le croyant dit, selon le concept éculé de la foi : « Je ne comprend pas, mais je crois [ou j’ai CONFIANCE en ceci ou cela], je me soumet donc ». Ce temps là est terminé et miné jusqu’à la corde. Désormais, les croyants sont stériles. Il faut des SACHANTS.

ÊTRE SACHANT : reconnaître l’inexistence du moi individuel et du moi des choses, reconnaître leur simple EST (leur « Je suis ce JE SUIS »), C’EST RÉALISER LA VACUITÉ, C’EST ÊTRE CHRIST. La Vacuité est une cité où l’on accède par la trinité des trois Stargates ou Portes :
- Première Porte ou Première Gate : s’ouvre sur le Vide, les attributs « vide » et sans « soi » : évacuation des idées de ‘moi’ et de ‘mien’, donc des idées de possession.
- Deuxième Porte ou Deuxième Gate : s’ouvre sur le sans référence, le sans caractéristiques, repose sur la contemplation des quatre attributs : cessation du concept de « vérité », pureté du concept, inconcevabilité du concept, éloignement de l’absolu ; à y ajouter les dix « inapparences » qui pourraient décrire le nirvana : dans cet état il n’y a rien de tel que la forme, le nom ou le son, l’odeur, la saveur et la texture, la dualité masculin-féminin et la naissance et la mort.
- Troisième Porte ou Troisième Gate : celle des sans souhaits et par là même celle des sans désirs, soit une extase qui a pour objet les attributs « souffrance » et « impermanence » de la vérité de la souffrance, de même que les quatre attributs de la vérité de l’origine : causes primaires et secondaires de la souffrance, sa genèse et son apparition.
Cette troisième Gate comporte alors ceci : « Un mental purifié est élixir, un mental vidé est remède. On dit du mental qu’il est purifié quand il ne s’attache plus à rien. On le dit vidé lorsqu’il ne garde plus rien en lui. Mais si l’on s’attarde sur le vide de cette vacuité, c’est que la vacuité n’est pas encore vide. Un mental vide et qui ne pense pas à sa vacuité, voilà ce qu’on appelle la véritable Vacuité », dit Le Secret de la Fleur d’Or, traduction de Thomas Cleary. Voilà une superbe constante d’absence de constante ou constante d’absence de loi…… qui vient boucler LA LOI…….. Car la moindre loi HUMAINE vient foutre le chaos partout et ouvre la boite de pandore qui déverse ses f(r)ictions des sophistes mondains (la république, son verbiage).

Le sujet et l’objet ne sont que concept mental.
Et n’ont aucune réalité objective.
Le mental présente ainsi deux pôles
Qui ne sont ni éternels ni voués au néant.

Tant qu’il est question de fluctuations
du mental, on est en terre sophiste.
Qui ne se laisse aller aux idées fictives
Voit le mental tel quel.

Venir, c’est voir une apparition.
Aller, c’est ne plus rien percevoir.
Réaliser le sens du venir et de l’aller,
C’est ne pas produire de pensées fictives.

Permanent, impermanent,
Créé, incréé,
Ici et au-delà
Sont des thèmes de Sophistes.
(Lankâvatâra, L’impermanence, 17 : résumé en vers par Le Vénéré des mondes)

LA : EAU, EVE.

Il fallait le capitalisme des Juifs (page 18 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent), pour VENDRE LA TERRE ET SORTIR DE L’EAU PRIMORDIALE. Vendre la terre selon l’antienne talmudique : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entourent » (pages 340, 359 et 365 du livre d’Attali cité).
Ils cherchent en permanence à mettre en avant les services qu’ils peuvent r(v)endre : JE T’AIDE, JE TE SAUVE, MAIS JE T’ASSERVIS : IMPÉRIALISME US, FRANÇAIS COLONIAL AUSSI ANCIEN QUE L’INVENTION DE L’ÉTAT AU NÉOLITHIQUE ET TOUTE DOMINATION AMPLIFIÉE ET SECRÉTÉ PAR LE CAPITALISME.
CAPITALISME ET ARGENT = PUISSANCE, POUVOIR DOMINATEUR EN DUALITÉ WINNERS-LOSERS (le concept d'égalité est un mensonge de plus engendré par l’ingénierie politique au pouvoir).
Tous ceux qui se prétendent « peuple élu » soit « réparateurs [sauveurs] du monde » l’asservissent ; comme l’écrit Attali page 165), « car le monde est, dit la Mishna [Talmud], le résultat d’une ”brisure de vases”. Le rôle du peuple juif [sic] est d’aider à le réparer, en étant solidaire [république, réseaux ou social et politisme] de tous les autres hommes », écrit Attali. MAIS, DE QUOI CES GENS SE MÊLENT-ILS !??? Ils se CROIENT si plein de connaissance, qu’ils veulent la revendre aux autres.
 
 

Dernière mise à jour : 13-03-2021 22:53

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >