Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’inquisition existe toujours...
L’inquisition existe toujours... Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-03-2009 19:17

Pages vues : 7575    

Favoris : 115

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Censure, CRIF, Inquisition, Juifs, Liberté, Médias, Pouvoir, Races, Sionisme


1dollarnegre.jpg
 
L’inquisition existe toujours...
 
Dieudonné se déclare candidat "anti-sioniste" aux européennes
 
(C’est vrai que le CRIF semble assez louche pour ne pas dire plus !
Qu’on s’en rende compte par soi-même sur cet article par exemple)
 
Je ne me lasserai jamais de copier-coller ce texte de lutte contre l’inquisition, car elle existe toujours. Et Dieudonné ne s’y est pas trompé.
 
Petit rappel ou INQUISITION MODERNE (valable pour beaucoup de trucs) :

Contrôle de la pensée.

* le chercheur qui dérange perd sa place ;
* l'universitaire qui ne pense pas comme tout le monde perd son poste ;
* l'écrivain qui émet une opinion insolite est censuré ;
* le dirigeant sportif qui veut que ses élèves soient bien dans leur peau et tous heureux de pratiquer, au détriment des médailles, est remplacé.

En résumé, tout ce qui dérange la «pensée unique», destinée à mondialiser l'économie, c'est-à-dire à concentrer les profits dans quelques mains, est balayé.
 
Étant donné que nous sommes entré depuis déjà un moment dans le règne de l’individualisme, et du tout sécuritaire, sécurité contre les maladies, le vole, les assurances de ceci ou cela, etc., car la liste est longue, on peut faire des procès pour diffamation de ceci ou de cela, bref les professions qui embauchent sont les avocats, la police et les systèmes de corrections. C’est très inquiétant.
 
Au Moyen-Age l’État devait fournir au peuple : sécurité et paix, salubrité. La morale était laissée à l’Église, et seulement après l’an 900 environ ; donc vers le 11è siècle la société se répartissait en : clercs, travailleurs, guerriers. (c’est ce qu’il importait au Roi comme société). L’idéologie et la culture à cette époque reste aristocratique. Alors sous ce mot, et dans le bon sens du terme, se groupe tout ce qui est noble, dans le sens d’élégant, de beau et donc de raffiné.
Hors à notre époque, avec ce que j’écrivais plus haut sur l’individualisme, ont a introduit l’atteinte à la dignité humaine, certainement basé sur la « déclaration des droits de l’homme » et remontant à la prise du pouvoir par les bourgeois et les banquiers en 1789. Alors il est très mal vu de faire de son fond de commerce de l’antisémitisme, de l’anti-sionisme (1), de parler de races, de rires des Juifs, de prononcer le mot de nègres, pourtant le nombre de fois que j’entend prononcer le mot pédé est ahurissant, etc. Nous n’en serions plus à l’époque où on enfermait les gens difformes dans des cages ou des cirques ou des fêtes foraines, et pourtant le Moyen-Age m’apparaît une époque plus saine, surtout plus charitable que la notre. L’individualisme et le tout sécuritaire aboutissent à l’abus de droits.

Le lynchage c’est abominable, et ça peut être déclenché par quelques types possédant un quelconque pouvoir, surtout une grande gueule...

Enfin comme écrivait Jean Coulonval : il faut se méfier des ismes ou des dictatures qui imposent à l’ensemble...

Les condamnations récentes de personnalités médiatiques politiquement incorrectes et en particulier l’acharnement dont est victime l’artiste Dieudonné, montre que de tout évidence, en France, et maintenant en Belgique, il existe une volonté affichée du pouvoir d’interdire une certaine pensée en permettant un usage abusif de la loi. A tel point qu’on peut d’ores et déjà établir une liste des habitués du prétoire mais l’humoriste est incontestablement la tête de liste des têtes de turcs de la bien-pensance.
...

Si Dieudonné a largement démontré tout le long de sa carrière qu’il n’a jamais troublé quoique ce soit sinon les consciences endormies, c’est le rire populaire, déclenché par les sketchs de l’humoriste, jugés immoraux par certains, qui est le prétexte à l’exercice du monopole de cette atteinte licite au droit de l’individu.

Lire la suite sur Agoravox.

Note.
1. Rappel, quand on mélange politique et religieux, ça fait un mélange détonnant. Sauf erreur ou méconnaissance, il me semble qu’en Égypte ancienne, pouvoir de Pharaon et pouvoir des Prêtres étaient séparés.

Des sites contre le sionisme ou en parlant.
- http://www.partiantisioniste.com/
- http://www.lepost.fr/tag/anti-sionisme/

Contre la « dérive du web » sur l’anti-sionisme et l'amalgame antisémitisme :
- http://antisemitisme-antisionisme-du-web.over-blog.com/
 

Dernière mise à jour : 21-03-2009 19:42

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >