Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La laïcité n’est pas neutre
La laïcité n’est pas neutre Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-05-2021 22:35

Pages vues : 693    

Favoris : 76

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Numérisation, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Washingtonisme, Yokaï

 
kronos_rubens_saturn_loi_succion.jpg
 
 
La laïcité n’est pas neutre
Un média, un spectacle de l’entertainment, un
journaliste, une école, une université, sont
par essence des rapports de FAIRE/FER.
Ils ne sont pas neutre comme le voudrait la
laïcité à la française. Ils ne sont par hors
sol, ils dépendent de la marchandise et sont
donc dans la dimension de l’aliénation de la
consommation de marchandise : culturel, scientifique,
technique, politique, historiographique,
mémoriel, etc.
 
La laïcité consommatrice analgésie.
L’analgésie de la THÉOCRATIE DE LA MARCHANDISE.
L’analgésique laïcité : une saisie de plus.
Ce monde est sous analgésique du confort-sécuritaire
de cette CROYANCE-CRÉDIT-CRÉDO-CRÉANCE
(dont les « vaccins » covidesques).
L’INSTITUTION, L’ACADÉMIE ANALGÉSIQUE…

C’est pourquoi tout ce qui se prétend, en politique,
en science, en religion, en éducation, de « neutre »
ou de « laïcité » est OPINION et ainsi FAUX, puisque
le soi-disant « neutre » est une construction de
l’Être en soi issu de l’expérience par LE MAL
ABSOLU LA SAISIE EN DUALITÉ DEDANS-DEHORS
nécessairement la conséquence de se
croire EXCLUSIVEMENT UN CORPS (et un mental).

Dans cette conception du monde, aucune stabilité
n’est possible puisque construite dans le temps.
C’est pourquoi la doctrine démocratique accompagnée
de sa république est toujours en conflits victime de
ses propres frustrations engendrées par ses propres
limitations.

Dans la saisie en dualité dedans-dehors tout ce qui
est transmit du dehors par le capital et sa finance
est FAUX par essence, parce que c’est le rapport de
l’inversion omniprésente dans l’idolâtrie de la
marchandise et donc dans les conflits d’intérêts et
dans cette dimension de l’indistinction et du faux
dans le fait que, tout ce qui doit être perçu à
titre humain du point de vu de l’Être réalisé par le
Soi, doit être PROJETÉ, MESSIANISÉ, JAMAIS MIS DANS
L’INSTANT MAIS TOUJOURS MESSIANISÉ, PROJETÉ DANS LE
FLOU OU L’INDISTINCTION PAR LA MATÉRIALISATION EN
FIXATION TOTALITAIRE (la même soupe pour tous ou
le DORG, Demain On Rase Gratis).

Indifférenciation allant de pair avec le chaos,
voir les errances autoritaires de l’État français
pataugeant jusqu’à ce hui dans sa crise sanitaire
covidesque ! Voir aussi le crétinisme ambiant
généralisé, sur tous les sujets !


« Où se trouve autrui [le monde ou les ”les autres”] si ce n’est dans votre propre Soi ? », explique le Maharshi à l’entretien 43 du 28-3-1935.
Quand il y a le concept de dualité, il y a autrui ! Quand il y a l’invention de l’État, il y a autrui, le social, le politisme.
« C’est parce que vous avez faussement identifié votre propre Soi avec le corps, que vous pensez à autrui en termes de corps. Ni vous ni autrui n’êtes le corps ».(Ramana Maharshi, entretien 276 du 5-11-1936, à propos de la « réalité » de la naissance d’une personne, de son existence et de sa mort).

Pour qu’il existe une laïcité, il faut la dualité dedans-dehors : ‘moi’ et les autres, ou « agir pour le compte d’autrui », ou « voler le bien d’autrui », ou actuellement avec la f(r)iction covid-19 et de son ingénierie politique : «  mise en danger de la vie d’autrui ».
Comme l’explique le Maharshi à l’entretien 594 du 15-12-1938 : « Vous désirez le bonheur d’autrui afin d’être vous-même heureux. Ou bien encore, vous voulez bénéficier du mérite d’avoir intercédé en faveur des autres. Dieu n’a pas besoin d’un intermédiaire. Occupez-vous de vos affaires et tout ira bien ». En cette époque du consommateur et de ses objets, autrui est aussi un objet identique à une vulgaire voiture : autrui est un « bien » que l’on vend en fonction de marche et neuf, ici en « bonne santé » pour être « rentable et compétitif », c’est ça l’accusation de mettre « en danger la vie d’autrui », par exemple dans le cas de gens accusés par l’État d’organiser une soirée ou une réunion où beaucoup de monde ne sera pas masqué covid et pourra, éventuellement, « contaminer autrui » : LA NOUVELLE INQUISITION NE DIT PAS SON NOM....
L’ACCUSATION, DONC L’OPINION CONTRE « ces salauds d’anti-masques » et ces « salauds de jeunes » qui organisent des fêtes qui « mettent en danger la ”vie d’autrui” » ; on a donc une justice ADHÉRANT AU POUVOIR C’EST-À-DIRE UNE JUSTICE NETTEMENT PAS LAÏC, OU NETTEMENT PAS NEUTRE ! CETTE JUSTICE ACTUELLE EST ENTIÈREMENT OPINIONESQUE. Vous avez une « dérogation prévue par la loi », vous êtes protégé, vous ne mettez plus « en danger la vie d’autrui », vous et autrui êtes sécurisés contre les microbes, à croire que les microbes sont maintenant eux aussi soumis à la loi, ce qui suppose qu’eux aussi ils ont une « raison » et savent lire et entendre la loi ; et si vous n’avez pas de dérogation vous êtes contre la loi et du coup vous êtes le même terroriste que les microbes ou que les mauvaises herbes, bref, vous êtes un mauvais citoyen ou vous êtes un terroriste. J’exagère à peine, mais le fond opinionesque de toute loi y est bien et résulte de l’affect, de l’ego, de la saisie ou LOI DE SUCCION QUI ELLE, FONCTIONNE DEPUIS LE BERCEAU SANS APPRENDRE À LIRE OU ÉCOUTER UNE QUELCONQUE OPINION ADMINISTRATIVE DE L’ÉTAT.

Par contre, quand « autrui » se réunit tous les mercredi dans un hôtel particulier parisien de luxe pour un déjeuner clandestin, la loi n’existe pas. Il en est toujours ainsi en dualité surtout dans l’État nécessairement hiérarchisé (la loi c’est pour ceux du bas, mais pas pour ceux du haut).

Entretien 648 du 17-3-1939 : « Shrî Bhagavân raconta que Tattvarâyar avait été le premier à répandre la philosophie de l’Advaita en tamoul.
Il disait que la Terre était son lit, ses mains les assiettes pour recevoir la nourriture, son pagne son seul vêtement et qu’il était ainsi dépourvu de tout besoin.
Dans le Mahârâja-turavu (Le renoncement du roi), il raconte qu’il s’asseyait sur le sol nu ; que la terre était son siège, le mental le châmara ; le ciel était son baldaquin et le renoncement son épouse.
Et puis Shrî Bhagavân poursuivit :
« Au début de mon séjour ici, je m’asseyais et je me couchais à même le sol sans étaler aucun drap. Cela est la liberté. Le sofa est une servitude. C’est une prison pour moi. Je ne suis pas autorisé à m’asseoir où je veux, comme il me plaît. N’est-ce pas une servitude ? On devrait être libre de faire ce qui nous plaît et ne pas être servi par autrui.
Être dépourvu de désir est la plus grande félicité. On ne peut le comprendre que par l’expérience. Même un empereur n’est pas à la hauteur d’un homme sans désir. L’empereur dépend des vassaux qui sont sous ses ordres. Tandis que l’homme sans désir n’est conscient de rien d’autre que du Soi. Qui a le meilleur sort ? »

QUI A LE MEILLEUR SORT ? Ceux en haut de la pyramide et dans leurs hôtels particuliers à se bâfrer ? Ou ceux d’en bas qui doivent se soumettre ? Actuellement la réponse est facile et maintenant depuis des siècles : TOUT POUVOIR EST L’ÉTEIGNOIR DE LA CHANDELLE, PARCE QUE TOUT POUVOIR EST LA PIRE MALADIE, CELLE DE LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS QUI DÉPASSE LE PLUS PETIOT CANCER.
La friction covid-19 est bien une ingénierie politico-sociale destinée à mettre en place, réelle, cette tyrannie de l’opinion, soit les fabricants d’âmes en haut de leur pyramide ou de leur « palais de l’Élysée », également au sein de leurs écoles de l’éducation nationale, et les fabriqués en bas. Comme souvent déjà écrit sur le site, ce n’est pas nouveau mais cela n’a jamais été aussi clair que depuis l’après 1945 et sa mise en place du mondialisme, lui-même facilité depuis la propagation de l’électronique à transistor qui remplaça les tubes à vide et déboucha vers la fin de 1970 à l’ordinateur domestique couplé à un poste de télévision à tube cathodique !!! De 1980 à environ 1986, personne ne savait encore à quoi allait servir les ordinateurs domestiques, qui en ce temps coûtaient très cher et ne servaient qu’à des jeux vidéos ou à tenir son budget familial, mais aucunement à un futur « tout connecté », ce qui sera chose faite avec l’ARPANET du DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA), une des agences alphabétiques de l’État profond US, « Agence pour les projets de recherche avancée de défense », agence pour le développement de nouvelles technologies… celles du CHIFFRE… celui du capitalisme).

L’utilitarisme anglo-américain à l’œuvre.

Actuellement, surtout par ingénierie sociale covid-19, le bon exemple de contamination par le POUVOIR est « LA FIRME » : McKinsey, bon recruteur de travailleurs du chapeau à « grandes écoles ». La quasi privatisation en marche des hôpitaux en France (suivant le concept du néolibéralisme), ce ne peut qu’être opérationnel sous l’opinion de la Firme. C’est-à-dire que l’État français se privatise en n’utilisant pas ses propres conseillers, comme si c’était des incapables, et que la bande organisée de l’État doive payer à l’extérieur une bande privée de conseillers ! Et payer avec l’argent des Français qui paient des impôts… Dès lors, les conseillers de la Firme, autre pyramide privée celle-là, vont inévitablement influer sur la politique de la France.
SIMPLE, LA FIRME OU MCKINSEY EST DEVENU UN ÉTAT DANS L’ÉTAT (un État profond comme on le nomme maintenant). Encore une fois en refrain : la démocratie n’a jamais existé.
Le prochain passe-port vaccinal est un outil de plus de l’idolâtrie de la marchandise jouxtée à celle du socialisme à la transhumanisme ; le tout forme le concept de « néolibéralisme » qui demande la limitation du pouvoir de l’État pour continuer à faire toujours plus de fric/flic, comme le définissent très bien un Percy Percy Barnevik et un Philippe Desbrosses.
« Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe de s’implanter où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales ». (Percy Barnevik, PDG d’ABB, 1995)

« Nous savions déjà que l'argent de la drogue représente plus du tiers du flux de devises et des échanges boursiers mondiaux et que, sans elle, le système bancaire international s'effondrerait. En clair, le trafic de la drogue est indispensable à l'équilibre économique mondial. Si l'on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé et le gaspillage des dépenses d'armement, justifié également par l'équilibre de la terreur, on peut considérer que l'économie dominante, dite «libérale», est une entreprise de destruction ».
(Philippe Desbrosses, docteur en environnement, expert consultant auprès de la C.E.E. et du Parlement européen).

Un parti politique français comme « En Marche » et Macron ne peut qu’être en osmose avec la Firme (36,10 environ de l’intéressante vidéo de l’avocat Di Vizio) ; il n’y a pas de surprise chez les « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE »
L’État français emploie donc une société américaine, qui a nécessairement des liens avec le washingtonisme. McKinsey dont le surnom est LA FIRME, allusion au nom de ce film (The Firm, de Sydney Pollac), est le « cabinet » de gestion le plus puissant du monde, comme l’économie de la drogue et des armes dirige ce monde, la Firme est bien parti pour être, niveau mental de ses « collaborateurs », l’État profond le plus puissant que n’importe quel État républicain.
Maintenant en France des informations ou des données de l’État sont aux mains, plutôt aux cerveaux d’une société américaine ! Qui parle encore de démocratie ? Qui parle encore d’un pays nommé « France » ? Les généraux récents qui publièrent cet effondrement de la France avaient raison ! Macron n’est qu’un pantin de plus des Rothschild et de sa City de Londres… Cette famille a des pantins dans tous les régimes qui se disent république, et même monarchie.

La Firme a d’ailleurs beaucoup de casseroles au cul ! Là, on se rapproche du scénario du film de Pollack, et vous allez faire confiance à cette Firme pour vous faire piquer avec leurs thérapies géniques appelées « vaccins » ??? Ah mais, les « spa(é)cialistes » (la Firme, les médecins et « professeurs » etc.) vous pouvez Y CROIRE !… Bref, toujours l’infernale dualité DEDANS-DEHORS LE MAL ABSOLU.

Comme le précise si bien Philippe Desbrosses cité plus haut, l’économie mondiale de la drogue légale ou illégale c’est la même chose dans une banque, et le nombre de morts c’est aussi la même chose au cimetière : en 2016 plus de 42.249 personnes sont mortes de drogues « légales » style opioïdes (à effet semblable à celui de la morphine (1)), soit 116 personnes par jour meurt de drogues « légales » : 11 millions de personnes ont abusées de la prescription de ces drogues. Ceux qui n’en sont pas mort ont développés des addictions à ces drogues anti-douleurs dans cette abomination dualité plaisir-douleur, soit LE REFUS DU SEUL RÉEL : LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS EST LE REFUS DU SEUL RÉEL COMME LA HAINE OU LA COLÈRE EST CE MÊME REFUS DU SEUL RÉEL, IDEM AVEC LA PARABOLE DE LA PAILLE ET DE LA POUTRE…
NOUS NAISSONS SEULS, NOUS MOURRONS SEULS : EXTRAORDINAIRE RÉALITÉ DE LA NON-DUALITÉ, EXTRAORDINAIRE FIN DU SPATIO-TEMPOREL SI MEURTRIER ET SI SOURCE DE PROBLÈMES SANS FIN ; EXTRAORDINAIRE FIN DU SOCIAL ORGANISATEUR DU CHAOS.

Vous êtes Singularité, ou vous n’êtes pas si vous êtes noyé dans le social et son conventionnel ET SUROUT DANS SON SALARIAT HYPER CONCENTRATIONNEL. C’est le sens des paroles du Christ : « Qui perd sa vie la gagne » : ne plus « compter » DANS le grégarisme ou le corps social : LA VÉRITABLE DROGUE AVEC CELLE DU POUVOIR. Certain que c’est l’anti-confort par excellence, mais ce n’est pas naturel : il faudra bien un jour que ça redevienne naturel comme à l’origine, quand il y aura une Nouvelle Terre et de Nouveaux Cieux : sans État, sans salariat et sans la théocratie de la marchandise.

Où est le ‘je’ donc où est le « monde » (le démon : monde à l’envers c’est-à-dire le monde) ?
- Maharshi : Il ne vient pas de l’extérieur, il est en vous. D’où vient-il ? S’il venait d’ailleurs, vous pourriez y être conduit. Comme il est à l’intérieur de vous, vous seul pouvez le découvrir.
- Question : Vient-il [le ‘je’] de la tête ?
- Maharshi : Le concept de la tête s’élève-t-il après l’apparition du ‘je’ ou le ‘je’ s’élève-t-il de la tête ?
S’il est dans la tête, pourquoi celle-ci tombe-t-elle quand vous succombez au sommeil ? Le ‘Je’, ou le Soi, est toujours constant. Son siège doit donc aussi l’être. Si la tête tombe à un moment et se redresse à un autre, comment peut-elle être son siège ? Votre tête repose à plat quand vous dormez, elle se redresse quand vous vous réveillez. Peut-elle être le ‘Je’ ?
- Question : Quel est-il alors ?
- Maharshi : Le ‘je’ vient de l’intérieur de vous-même. Quand vous dormez, il n’y a pas de ‘je’. Juste avant le réveil, la pensée ‘je’ apparaît.
(Entretien 336 du 22-1-1937).
- Question : Je suis dans le monde. J’en fais partie.
- Maharshi : Voilà l’erreur. Si le monde existe indépendamment de vous, vient-il vous dire qu’il existe ?
Non, vous voyez qu’il existe, mais vous ne le voyez qu’à l’état de veille et non pas quand vous dormez profondément. S’il avait une existence indépendante de la vôtre, il devrait vous le dire et vous devriez en être consciente même dans votre sommeil profond.
[…]
- Question : Mais le monde existe dans mon sommeil, même si je n’en suis pas consciente.
- Maharshi : Quelle est la preuve de son existence ?
- Question : Les autres en sont conscients.
- Maharshi : Vous le disent-ils quand vous dormez ou êtes-vous consciente des autres en train de voir le monde dans votre sommeil ?
- Question : Non. Mais Dieu est toujours conscient.
- Maharshi. : Laissez Dieu tranquille. Parlez pour vous-même. Vous ne connaissez pas Dieu. Il n’est que ce que vous pensez qu’il est. Est-Il séparé de vous ? Il est cette Conscience pure dans laquelle toutes les idées se forment. Vous êtes cette Conscience.
(Entretien 453 du 8-2-1938).
C’est pourquoi le concept de laïcité n’est qu’un utilitarisme de plus et lié au social, au dehors.


Note.
1. Rappel :
- Ce qui réveille endort.
- Ce qui endort réveille.
Ce qui réveille endort : empêche de faire le vide pour trouver l’inspiration. C’est-à-dire que l’état de relaxation et de concentration n’est pas présent.
« La baguette de Mercure (Hermès), que l’on nomme Caducée, donne le sommeil à ceux qui veillent et tire du sommeil ceux qui dorment ». (Dans De Ré Métallica. Livre 2, de G. Agricola ; tiré de l’Iliade XXIV).
Des « médecins » donnent une amphétamine ou un stimulant artificiel du système nerveux central : la Ritaline, pour endormir les enfants hyper-actif genre Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH)… La Ritaline est donc UNE DROGUE LÉGALE…. dans cette logique de l’« homme augmenté, dopé » ; la logique du sécuritaire, la logique du CONFORT ET DE L'UTILITARISME : AUCUNE DOULEUR NE SERA TOLÉRÉ, AUCUNE MORT NE SERA TOLÉRÉ, C’EST PAS BON POUR LE PRODUCTIVISME DE LA MARCHANDISE. La douleur est devenue, comme de tout, comme la maladie, une marchandise. On pourra facilement comprendre l’hystérie mondiale actuelle autour des thérapies géniques contre le covid-19 puisque tout est absolument chosifié… LES CHOSES QU’IL FAUT VENDRE… OU RENDRE UTILE À N’IMPORTE QUEL PRIX !
 
 

Dernière mise à jour : 03-05-2021 23:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >