Accueil
Cette ci-vile-isation du CALCUL (mental) Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-08-2021 23:55

Pages vues : 463    

Favoris : 87

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Croyance, Feu, Guerre, Nostalgie, Peur, Pointe, Raison, Résistance, Silence, Vie

 
serie_poids_mejeuretvaccine.jpg
 
 
Cette ci-vile-isation du CALCUL (mental)
et de l’huile de pierre (pétrole et son
« prix du baril » variable…)
et de son « Offre soumise à conditions »
typique de la « gratuité » du capitalisme !
Dans cette vile-isation ou isolée, en réduction
à sa propre raison ou propre calcul, icelle ne
saurait imposer aucune limite, c’est la
« liberté », d’où la maladie de l’égalitarisme,
aucune limite dans les plaisirs, aucune limite
dans la satisfaction immédiate de n’importe
quel désir, aussi criminel et détraqué ou
immoral qu’il soit.
 
Le sentiment et la santé fonctionnent sur le
productivisme de la marchandise, et l’actuelle
idolâtrie de la femme, voir les Metoo et autres
Black-machins homoféministes, ne pouvait que
s’accompagner de la POSSESSION DE LEUR SEXE
COMME SI C’ÉTAIT LEUR COMPTE EN BANQUE.
Le féminisme et autre LGBTisme en capitalisme
C’EST LA POSSESSION, LA SAISIE AVEC OBLIGATION
MONDIALISÉE DE JOUIR ET DE SE MONTRER EN
JOUISSANCE. L’hystérie mondialisée autour
du covid-19 n’échappe pas à cette règle
universelle du capitalisme : POSSÉDER :
VOUS VOUS FAITES PIQUEZ AUX ARNm pour
MIEUX POSSÉDER (pour vous faire posséder).


LE CANCER DE CE MONDE : LE POUR-VOIR
ÊTRE POSSÉDÉ (ou « organisé », « civilisé ») :
Extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».
« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».


Ci-vile-isation = conditionnement, organisation sociale : par exemple les « valeurs », morales ou de comportement sont des PROGRAMMATIONS DE L’INDIVIDU SELON LA DUALITÉ SUJET-OBJET et LOI DE SUCCION : le sujet associe à certains objets ou choses, des qualités ou actions, des opinions de « bien » ou de « mal » qui ne sont « enregistrées » par le mental ni par ce mental ni par un calcul rationnel, ni à travers une « révélation divine » (ou ”texte descendu du ciel”), Mais par conditionnement social, si efficace dans les premières années de la vie de l’humain, et à des actions ou expériences suivant une réaction des parents ou d’un extérieur, suivant la dualité récompense-blâme, laquelle fabrique à l’enfant un état de confort ou de malaise (l'état binaire de l’informatique…). De cette façon et par répétition pour bien programmer l’enfant, se développe une certaine géométrie mentale qui va opinioner le « bien » et le « mal » dans le futur et ainsi de suite, la liste est désormais infinie, notamment les gestes à ne pas faire en « société » (comme montrer son zizi à tous les passants… alors qu’en privé c’est « pipi-caca et bite-vagin » ou inscriptions pornos sur des murs dès qu’on est en privé, sans regard sur soi… hypocrisie de cette ci-vile-isation !). Cela pour démontrer que les « valeurs » n’ont pas de réalité en propre, et sont comme dans l’art une question de « goûts et de couleurs » et ainsi de variations selon les cultures et les lieux géographiques de la planète.
Depuis des générations et générations les masses des Terriens sont programmés à percevoir uniquement l’État, son salariat et ses marchandises, sous l’autorité d’un patriarcat hérité des trois religions abrahamistes., donc LÉGITIMÉ OU « AUTHENTIFIÉ ”sous garantie de l’État” », même si, comme actuellement et de plus en plus clairement cet État exerce une action manipulatrice politico-commerciale trompeuse et contraire au bien-être des masses.
Manipuler les masses par la « MÉTAPHORE » : étale une comparaison entre deux êtres ou deux situations : une source de chagrin, un déluge verbal, ou un monument de bêtises sont des métaphores. L’État va utiliser des métaphores pour manipuler les masses : vous et les autres, votre sécurité et celle des autres, métaphores d’autant plus puissantes qu’elles s’adressent maintenant directement au CORPS largement « augmenté » depuis le déluge technologique et médical qui ne pouvait que prendre la suite. La première grosse métaphore mondialisée fut celle du 11 septembre 2001 : « guerre au terrorisme », en 2020-X c’est « guerre aux virus », dans les deux cas l’État se révèle le Dieu protecteur de la nation abec l’aide de son complexe militaro-industriel et dans le deuxième cas avec l’aide du complexe de Big Pharma et de ses drogues.

Analyser les métaphores ou TRAMES est une purification du mental essentielle pour la liberté de ne pas se laisser programmer comme un robot, et de s’approcher le plus possible du SEUL RÉEL : le « Qui suis-je ? ». Évidemment il est clair que cette VRAIE LIBERTÉ DE PENSÉE ou de LIBÉRATION DE LA PENSÉE est par essence ANTI-ÉTAT (”de droit”, fondé sur ce même mental ou raison), ANTI « VALEURS RÉPUBLICAINES » CAR ALORS UNE TELLE PURETÉ DU MENTAL ENTRAÎNERAIT POUR N’IMPORTE QUEL GOUVERNANT UNE POPULATION INGOUVERNABLE ! Pour que ça ne soit pas le cas : il faudrait qu’en très peu de temps, une grosse fraction des Terriens RE-trouve le Soi originel, et alors un État n’aura plus sa raison d’exister et disparaîtra de lui-même comme n’ayant jamais existé.

RAPPEL IMPORTANT : dans cette ci-vile-isation du tout connecté (en apparence), malgré les déluges de variété de réseaux et canaux de toutes sortes, LES SOURCES SONT TOUJOURS CELLES DES « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE », aussi bien en haut de la pyramide qu’en bas chez les masses. INFORMATION INFORMER signifie : rendre informe : la même soupe pour tous.
Sauf erreur, il n’existe pas dans la « charia » des droits de l’homme d’articles qui interdisent à l’État d’altérer les fonctions psychiques des citoyenisés. La fabrication de la liberté semble suivre le même évolutionnisme que celle des Juifs (Attali, page 18, Les Juifs le monde et l’argent) : la logique des « plus ça change et plus…  », soit plus il y a de liberté et moins il y a de liberté : ce que le citoyen (le polis, du mot politique) appelle « liberté », ce n’est que le droit (droit de l’Homme) de rechercher les conditionnements qui l’arrangent le mieux, dont il jouit le plus (évolutionnisme, capitalisme, le « isme » étatique l’autorise même à voter), ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convient à l’autre. Résultat : de perpétuels conflits entre individus, partis politiques, classes ou nations. Toute notion de VALEUR fabrique la dualité valeur-médiocrité ou nullité, soit la dualité WINNERS-LOSERS si présente dans ce monde actuel. Et dans le productivisme du capitalisme, on peut diviser sans fin un corps indifférencié, anonyme ou numérisé comme dans les sociétés anonymes (par actions) du capitalisme.

Le citoyenisé étant devenu une caisse-enregistreuse, un objet qu’on pique comme on pique une nourriture pour la PASTEURISER (stériliser), il n’est plus une personne, mais un objet, pasteurisé comme si le citoyenisé était du bétail prêt pour la consommation, une marchandise qu’on pique pour qu’elle soit « saine », c’est-à-dire qu’elle soit à son winnerisme maximum dans la recherche du profit conformément à l’évolutionnisme juif, puisque le citoyen est devenu un OUTIL (et avec l’IA il devient un robot-machine), jamais un but, puisque nous sommes dans le messianisme où le messie ne doit jamais arriver, où la carotte attachée à distance de la tête de l’âne pour le faire avancer ne doit jamais être mangée.


Comme Nous sommes de plus en plus dans un monde de POSSESSION ET DE POSSÉDÉS, à qui appartenez-vous : à la république et à son salariat, son argent et ses marchandises et en la croyance à l’ego du consommateur ? Ou appartenez-vous à l’Unité Originelle des Eaux Primordiales ?
En tout cas, comme Nous sommes DANS l’Univers, et Il est en Nous, Nous sommes soumis à cet Univers. Personne ne peut posséder le corps OU L’UNIVERS de l’autre comme le tente l’étatisme républicain et capitaliste utilitariste à l’anglo-saxonne avec l’ingénierie politico-sanitaire et sa médecine de l’industrie capitaliste tout cela en un groupe de têtes d’œufs qui décide de la vie et de la mort des masses. En d’autres mots/maux, avec le coup du sanitaire covidesque hollywoodien, Nous sommes dans la situation où les têtes d’œufs cancéreux du Pour-Voir sont DEHORS l’Univers, et Nous, les Masses, Nous sommes DEDANS LEUR UNIVERS COMME DES RATS DE LABORATOIRES DANS LEURS CAGES, OU DES BÉBÉS DANS LEURS ÉPROUVETTES. L’abominable dualité Dedans-Dehors est bien la RACINE DU MAL : LA SAISIE, LA LOI DE SUCCION. Or, DANS l’univers, seulement dans le DANS : IL N’Y A RIEN À SAISIR, parce que Dedans et Dehors sont INTROUVABLES. Mais avec le Dehors pour les Cancéreux du pouvoir, et le Dedans pour les Masses, les possessions sont SANS LIMITES : la quantité, la diversité en une uniformité égalitariste peut se diviser sans fin comme un corps indifférencié.

Le WINNERISME DE LA LIBERTÉ est égal à celui de sa suppression : en inventant la liberté et suivant le principe de l’évolutionnisme (juif, voir Attali ci-dessus), plus la liberté augmente et plus son contraire la contrainte ou la soumission à un pouvoir s’augmente de même. Plus les réseaux et sources de connaissances sont nombreuses ou augmentées, et inévitablement plus elles proviennent du sommet de la pyramide oligarchique qui fabriquent ces sources.
Tous « ismes », en science, en religion, en politique et en philosophie ne peut échapper à la robotisation des comportements pour fabriquer son « social », sa « ci-vile-isation ». Pour harmoniser ce social ou les convictions-opinions des masses, ces « ismes » ont la nécessité absolue, sous peine de mort, de travailler sur les illusions avec évidemment des illusions (mortels dans le cas du génocide commencé avec le Great Reset).

Il devient de plus en plus sensible que ce monde présent se dirige vers sa perfection.
MAIS DANS QUEL SENS ?
- Dans celui de l’actuel monde Luciférien de l’ego, de la possession ou de la dualité sujet-objet et de sa carotte messianique des Demain On Rase Gratis (DORG), déjà annoncé par un Klaus Schwab dans son « Great Reset » ? Vous dépossédez pour mieux vous posséder : technique du politisme de la démocratie : vous êtes instruit, gavé de « culture », connecté ou « branché [au réseau ou au social] », mobilisé, participatif puisque vous êtes un « collaborateur » et un « usager » maintenant un « vacciné » et donc vous assumez une NOUVELLE CONSCIENCE (inverse, puisque désactivée par le sécuritaire de l’injection-injonction, non seulement de l’ARNm, mais des déluges de manipulations du régime capitaliste et républicain et de sa démocratie marchande).
- Ou dans celui de l’éternel Instant du Ici et Maintenant ?
Dans un cas comme dans l’autre, le mot BIEN n’aura plus aucune signification, et seule demeurera : ou bien la victoire de ce Monde Luciférien, ou bien de l’Unité Originelle. La réponse dans ces deux cas ne doit probablement pas se trouver ailleurs que dans le « Qui suis-je ? »
« Ce palais, ce champ de bataille et tout le reste (le monde) n’existe nulle part, sinon dans les appartements de ton propre palais. En fait, l’Univers tout entier s’y trouve. Car le monde du roi Padma est situé à l’intérieur de la maison du saint, et tout ce que tu as vu ici a eu lieu à l’intérieur du palais de ce roi dans ce monde. Tout cela est pure fantaisie, une hallucination [appelée « réalité »]. Ce qui EST, c’est l’unique Réalité qui n’est ni créée ni détruite. C’est cette conscience infinie que l’ignorant prend pour l’Univers. ”De même qu’une immense ville existe au sein du rêveur, les trois mondes (1) sont contenus dans un atome minuscule. Il ne fait pas de doute qu’il y a des atomes dans ces mondes, et chacun de ces atomes contient également les trois mondes” » (L’histoire de Lila, Yoga Vasistha, YV III,52).



Note.
1. Les trois mondes : les corps, les biens et l’environnement ; les désir, forme, sans forme ; les veille, rêve, sommeil profond ; ou encore la triade : le connaisseur, le connu, la connaissance.
 
 

Dernière mise à jour : 19-08-2021 00:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >