Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Washingtonisme et grégarisme-mimétisme
Washingtonisme et grégarisme-mimétisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-02-2022 03:53

Pages vues : 900    

Favoris : 43

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Bimbo, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, MIB, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme

 
lafayette_washingtonisme.jpg
 
 
Washingtonisme et grégarisme-mimétisme
ou American way of life, ce déluge
de jouissances matérielles uniformément
imposées à tous et à toute la planète.
Ce qui aboutit à l'uniformité psychologique
et à l'étouffement de la Conscience infinie.


Page dédiée aux MIBs
 
 
Washingtonisme : régime républicain et sa foi républicaine de 1791 et ses cadets de familles qui avaient servi sous la perruque de La Fayette (portrait ci-dessus), soit un mélange de chevalerie française et de puritanisme yankee, mais sans tomber dans le soudard du bonapartisme (et sa mode du « bistro », qui veut dire « vite » en russe). Ce sera donc actuellement les héritiers de cette bande de parvenus historiques d’émigrés transatlantiques.
Le Washingtonisme c’est tout simplement le winnerisme, ou compétition et le « exploitez-vous les uns les autres » (le libéralisme), et à mort les losers. Ça se retrouve dans leurs « jeux olympiques » vitrine politique du régime capitalo-républicain.

WASHINGTONISME = COLONISATION DE LA TERRE et PRINCIPE DE LA TERREUR DE 1789 : « Que les « bons » se rassurent, que les « méchants » tremblent », phrase de Robespierre suite au pillage sous étiquette « biens nationaux » (et fièvre égalitaristes) ; il fallait soigneusement tenir en bride les losers auxquels la bourgeoisie avait tiré l’échelle.

Les Big boys with big toys du Washingtonisme se comportent selon leur principe de l’évolutionnisme, comme le socialisme, comme le font Teilhard de Chardin et Sigmund Freud… et les transhumanistes. Ils veulent monter une machine à coudre avec les pièces détachées d’une bagnole. En d’autres mots, ils veulent « améliorer » la Vérité ! C’est-à-dire que leur activité technologique ne porte pas sur la Nature au sens métaphysique ou de la Réalisation de la Conscience infinie, mais est une lutte D’OPINIONS pour construire LEUR RÉALITÉ.

Washingtonisme et grégarisme-mimétisme.

NON, NON, NON, la Grèce hellénistique (après Alexandre), n’a absolument pas inventé le MOI-INDIVIDUEL (démocratie) par rapport au MOI-COLLECTIF du temps des tribus et Chasseurs-Cueilleurs avant le Néolithique.
NON, NON, NON, depuis, les « initiés » (les citoyens), les individuels, N’ONT PAS ACCÈS AU MONDE DE LA « LUMIÈRE » fourguée par les riches perruques poudrées françaises et européennes au 18 siècle, de ce fait les citoyenisés NE PARTICIPENT PAS À LA VIE ÉTERNELLE OU RÉALISATION DU SOI.
Donc DEPUIS L’HELLENISME, IL N’Y A PAS EU LE PASSAGE DU MOI-COLLECTIF TRIBAL AU MOI-INDIVIDUEL DU CONSOMMATEUR ET UTILISATEUR DU RÉGIME, CONSOMMATEUR SOI-DISANT DIFFÉRENCIÉ DU GROUPE ET SOI-DISANT « CAPABLE » D’ASSURER SEUL SON AUTONOMIE PAR RAPPORT AU GROUPE, ce qui était auparavant seulement assuré par des chefs, des prêtres-sorciers.

L’HELLENISME ACTUEL, C’EST LE TRANSHUMANISME ANGLO-AMÉRICAIN : ESSAYER DE SE LIBÉRER DE « L’EMPRISE ALIÉNANTE » DE MÈRE-NATURE (CANNIBALISME ET INCESTE), POUR ACCÉDER AU PODIUM OLYMPIQUE ET WINNER DU « PÈRE-CULTURE ». (Ici en référence au psychiatre jungien Pierre Solié, dans son livre : Médecines initiatiques, aux sources des psychothérapies, par ailleurs une mine de renseignements ; mais son « cannibalisme-inceste », les deux modernes interdits sociaux de l'humain, n’est pas une règle au temps du Paléolithique…. Comme son association en : tribu = promiscuité, n’est pas non plus une règle).
C’EST L’EGO-CORPS qui fait le grégarisme-mimétisme de l’humain.


MIMÉTISME : propriété que possèdent certaines espèces animales, pour assurer leur protection, de se rendre semblables par l'apparence au milieu environnant, à un être de ce milieu, à un individu d'une espèce mieux protégée ou moins redoutée (mimétisme du Caméléon). Et processus d'imitation ; ressemblance produite par imitation machinale. Mimétisme = automatisme inconscient, zombification cachée.
Il y a entre l’humain vulgaire et le Réalisé ou Libéré vivant, le Bienheureux, un abîme infranchissable par le vulgaire.
MIMÉTISME-GRÉGARISME = NOUS VOYONS ET ENTENDONS CE QUE NOUS VOULONS VOIR ET ENTENDRE !! COMME ÇA ON INVENTE UN UNIVERS EXTÉRIEUR ET DES ENGINS VOLANTS AVEC DES NOMS-LES-FORMES DEDANS. CE QUI SERA DU PAIN BÉNI POUR LA « COUVERTURE » (LES MASQUES) PAR LES MÉDIAS, LEUR POUVOIR GIGANTESQUE, LEUR AMABILITÉ-POLITESSE COMMERCIALE ET LE POLITISME DU RÉGIME QUI SE VEULENT TOUS LES MESSIES DU « JUSTE » ET DU « IRRÉPROCHABLE » RÉPUBLICAIN : cette aliénation révolutionnaire qui exige du citoyenisé l’infini dans le fini, le bonheur dans le pouvoir d’achat de la consommation des marchandises du capital, le Divin dans l’humain… Exactement ce même impossible ou Paradoxe que la Grâce nous DONNE : AMOUR ou GRATUITÉ (mais pas celle des Gate-Schwab et leur « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux »).
Les médias sont les premières usines à opinions publiques et grégarisme-mimétisme. C’est-à dire que LES MÉDIAS SONT LES OUTILS PREMIERS DES MANIPULATEURS, LES MÉDIAS SONT LEUR PORTE-VOIX, LEUR AMPLIFICATEUR.

L’humain ainsi programmé par le CONVENTIONNEL ET L’INCONSCIENT COLLECTIF FAIT DANS LE CONFORT PERMANENT PAR SA LOI DE SUCCION : RAMENER L’INCONNU AU CONNU, PAR LA RACINE DU MAL : LE DEDANS-DEHORS ENGENDRANT LA SAISIE.
Ainsi, on ne perçoit pas le monde tel qu’il est mais TEL QUE NOUS VOUDRIONS QU’IL SOIT ; ON FABRIQUE UN UNIVERS, POUR NOTRE EGO, EN UNE GÉOMÉTRIE MENTALE D’UN MONDE CONFORME À NOS ATTENTES ET C’EST CE QUE VEULENT CONSTRUIRE LES TRANSHUMANISTES DES BILL GATE, KLAUS SCHWAB ET CIE. DU RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN. CONSTRUIRE UN MONDE QUI NE MENACE PAS NOS CROYANCES ; UN MONDE DE LA RAISON CONFORME AUX « LUMIÈRES » (des riches perruques poudrées), UN MONDE RASSURANT À RACHETER (par l’argent) APRÈS UNE SOI-DISANT « CHUTE » (Attali, page 18 : Les Juifs, le monde et l’argent). Siècle des « lumières » par ailleurs très friand de démonologie et d’occultisme…
L’univers étant DANS le mental, c’est Nous qui fabriquons l’Univers et ses « images » en noms-les-formes influencés par notre ego, ses opinions, sa mémoire et sa loi de succion en forme de DÉSIRS.
Le temps n’existe que s’il y a une conscience pour le voir et ainsi le fabriquer. Car comme TOUT semble conscience, y compris les noms-les-formes au DEHORS, et qu’il n’y a pas de conscience sans ces noms-les-formes, QU’EST-CE QUI RESTE ? (Comme dans la comptine enfantine : « Pince-Mi et Pince-Moi sont dans un bateau. Pince-Mi tombe à l’eau. Qu’est-ce qui reste ? »).

C’est-à-dire que le Dehors, les objets, ne sont que des « N’EST PAS X » : les noms-les-formes n’ont pas d’être en et par soi, ils ne sont que de simples imputations nominales. C’est-à-dire que la Chose ou nom-la-forme par la désignation du « N’est pas X » est saisie dans sa Singularité, une unicité (bulle (1)) qui contribue à la faire apparaître comme extra-ordinaire, INTEMPORELLE, et comme phénomène INCONNAISSABLE, INSAISISSABLE, INCOMPRÉHENSIBLE. Insaisissable comme le Zéro Indien : « Shûnya (le vide), l’ati-shûnya (l’au-delà de shûnya), mahâ-shûnya (le vide immense), ont tous la même signification, à savoir l’Être réel ». (Ramana Maharshi, entretien 333 du 18-1-1937).

La Connaissance transcendante ne trouve ultimement aucun de ces noms-les-formes qui ne sont que des désignations conventionnelles dépourvues de référents, parce la Conscience réalise que les noms-les-formes ne sont rien d’autre que des perceptions décidant de l’existence, ou non, des noms-les-formes (dont aussi le genre ou CONVENTION « ARN messager ») dans un Dehors tout aussi inventé. Cet état de Conscience peut s’appeler : COUR.
Cette absence de découverte empêche la loi de succion et la manifestation ou le surgissement des noms-les-formes dans le mental ; il y a alors disparition de l’opinion et cette habitude de juger comme si elle n’avait jamais existé ; comme de concevoir les noms-les-formes comme EN DEHORS DE L’UNIVERS, en mode duel pur-impur ou existant-non existant et habillés d’une palanquée de variété de noms-les-formes.

À ce propos le Lankâvatâra résume ainsi :
La connaissance qui, en présence
D’un objet, ne voit rien
N’est pas sagesse mais ignorance
À l’usage des dialecticiens.

L’indistinction illimitée,
L’occultation et la distance
Ne peuvent invalider la connaissance
Qui n’est alors qu’intelligence faussée.

Si, en présence d’un objet réel,
L’âge ou les tares physiques
Empêchent l’intelligence de le connaître,
Cette intelligence est faussée.

Bref, TOUTES CHOSES NE SONT QUE DES CONSTRUCTIONS DU MENTAL.
(Voir par exemple le film Nosso Lar, très « inconscient collectif » et sorte de DORG Demain On Rase Gratis de l’Après-Vie, toutefois avec un insistant fond moralisateur tournant autour de l’ego. Merci tout de même Monsieur Chico Xavier).

ON PERÇOIT ET ÉLABORE LE MONDE SELON CE QUE L’ON VOUDRAIT QU’IL SOIT. Et certains veulent le « changer » en gros mondial par leur « Great Reset » conforme à leurs attentes inhérentes à la loi de succion elle-même inhérente au CONFORT.
C’EST AUSSI L’AMERICAN WAY OF LIFE ET SON « CE QUI EST BON POUR NOUS EST BON POUR VOUS » (définition du colonialisme ou impérialisme).

IL Y A UNE RÈGLE ABSOLUE DANS UN RÉGIME ÉTATIQUE, C’EST QUE TOUS POUVOIRS EN POSSESSION D’INFORMATIONS IMPORTANTES FERA TOUT POUR LE CACHER AU DEDANS EN LE TRANSFORMANT EN DE VAGUES FICTIONS POUR LE DIFFUSER AU DEHORS.

Les transhumanistes et le Pouvoir du régime fabriquent leur monde et voudraient Nous y foutre Dedans. Or on ne peut pas tirer de « loi » d’observations et d’expériences qui ne sont JAMAIS reproductibles ni généralisables comme le prétend l’actuelle définition du mot « science », laquelle définition n’est que celle de la TECHNIQUE : dans le sens ÉGALITARISME RÉPUBLICAIN : Ensemble de connaissances, d'études d'une valeur universelle, caractérisé par un objet et une méthode déterminés, et fondées sur des relations objectives vérifiables (les « preuves » ET LE MIMETISME). Ou encore : Expériences reproductibles en tous temps et en tous lieux et contrôlables par d'autres (tout le monde peut le faire évidemment dans le sens égalitariste et « démocratie » à la 1789-Lavoisier qui en perd sa tête….).

Or l’observation, les « faits », les phénomènes procèdent nécessairement de la dualité sujet-objet. Ce qui est actuellement pris pour de la « science » n’est que de la technique : reconstitution de l’événement, d’une « re-composition » de ce qui a été « dé-composé » par le temps. L’histoire « re-créé » une durée intellectuelle, un enchaînement logique entre des moments abolis en tant que tels, elle « re-fait » les faits et les déforme d’autant. Il y a des faits proprement dits et scientifiquement observables dans la seule mesure où ces faits peuvent être reproduits dans les mêmes conditions [définition citée plus haut]. Le « fait religieux » et le « fait magique » n’existent pas en tant que « phénomènes observables » [le Pour-Voir] car, dans les sciences humaines, l’observateur est lui-même engagé dans le système qu’il observe et il y apporte tant d’éléments d’incertitudes que l’on ne saurait accorder quelque crédit à une méthode qui, prétendant décrire « objectivement » les faits historiques, prouve ainsi qu’elle méconnaît et la notion de fait et la notion d’objectivité ». (Pour réf. à René Alleau : Aspects de l’Alchimie Traditionnelle).

INSAISISSABLE : L’OBJECTIVITÉ N’EXISTE QUE DANS LE CONVENTIONNEL OU CONSENSUS ET DANS L’INCONSCIENT COLLECTIF, ce qui conduit d’ailleurs à l’INSAISISSABLE PHÉNOMÈNE OVNI ANTI ANALYSE « SCIENTIFIQUE » (conventionnel et par consensus) par essence.
Prétendre que seul existe ce qui peut être « scientifiquement prouvé » est L’ERREUR ABSOLUE ; et c’est ce sur quoi se dirige le paradigme transhumaniste qui veut tout mettre en « tôle et boulons » informatique et que ce serait ça pour lui la « liberté ».

MIMÉTISME = GÉNÉRALISATION D’UNE CONVENTION POUVANT ÊTRE APPELÉE « PREUVE » (le « juste » publicitaire des médias en peine de fabrication de « vérité » comme le France-Info gouvernemental). Le « juste » publicitaire de France-Info qui rêve d’une « information juste » est du PUR UTILITARISME COMME SON MONDE SI UTILITAIRE ET EN CHIFFRES QUE SEULE LA TECHNOLOGIE INTÉRESSE ET LA FAMEUSE LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE EST DE LA MÊME LOGIQUE !!!
Tout tourne autour du technologique et de son binaire alors comme les chiffres sont censés « ne pas mentir », l’information doit être « juste » du point de vu du tout connecté de l’informatique…. Mais, QUI, est derrière l’informatique ?

QUI EST LE GRAND ORGANISATEUR MODERNE QUI REMPLACE LE DIABLE (2) ?

C’est le moderne paroissien MIB, le « Travailleur de l’Enfer » (pour reprendre le terme d’Ossip Senkovski et son roman du même titre) : le super Adversaire bien plus Adversaire que l’adversaire Diable et Grand Architecte ou Organisateur de l’Univers.
MIB : nom moderne des Supers Adversaires : Men In Black, changeant de nom-la-forme suivant la logique de penser de l’époque et suivant aussi son degré de technologie.
MIB = VIRUS SURNATUREL (dont même les animaux ont peur, alors qu’ils ne craignent pas la fiction covid19, comme ils ne craignent pas la présence ni le bruit d’un amas de tôles et boulons nommé ”avion”). C’est ici qu’il faut introduire le mot ABSURDE, sorte d’ennemi de la « raison », en tous cas une chose INSAISISSABLE.
Or les MIBs procèdent selon la mode actuelle de la démocratie : ils fabriquent l’illusion de la liberté de penser, alors qu’ils ont les moyens de parasiter sans moufter leur cible. Les MIBs pourraient en tout confort effacer toutes informations gênantes. Paradoxer tels des ectoplasmes vides, ils ne le font pas, tel un scénario répétitif façon FRACTALE où la suppression d’informations n’est qu’une FICTION DE FICTION EN FRACTAL : PARFAIT PARADOXE MÉLANGEANT INTIMEMENT LE VRAI ET LE FAUX, donc le phénomène nie sa propre existence, tout en démontrant des principes faisant qu’une partie des informations est vraie et l’autre fausse.
IL Y A LÀ A CREUSET (lampe ou Croisel comme symbolisée ci-dessous et symbole de la Réalisation du Soi) UN POSSIBLE PARASITISME DE LA CONSCIENCE INFINIE. Un parasitisme qui fait faire du FAIRE/FER et des FAUTES (et qui rend humain…).

On est là en pleine INGÉNIERIE VIBRATOIRE PARADOXALE DESTINÉE À AGIR NUISIBLEMENT SUR L’ÉTAT D’ÉVEIL AUTHENTIQUE ET PARFAIT DE L’ÊTRE….. Bref, UN PUR PARASITE PLUS PARASITE QUE LE MOINDRE PARASITE ICI-BAS, DONT LE SRAS-MACHINE.
CE PUR PARASITE ET ENCORE À CE HUI A-TEMPOREL AGIT SUR LE SPATIO-TEMPOREL ET LES NOMS-LES-FORMES QUI S’Y TROUVENT DEPUIS DES MILLÉNAIRES EN CORRÉLATION AVEC LE MOINDRE OBJET VOLANT INHABITUEL, donc autre qu’un oiseau actuel ou un ancien reptile volant comme le Ptérodactyle. LES MIBS SONT AUSSI HUMAINEMENT LE PUR POLITISME DU « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE ».
Les Men-In-Black dans leur symbolisme positif, car tous symboles sont doubles et ne doivent JAMAIS se voir fixement ou en tout réconfort d’avoir subitement « trouvé une vérité » et en fabriquer une « constante » comme la « vitesse de la lumière », ils sont donc UN FUSIBLE contre les idées reçues et le conventionnel et sa gravité pontifiante et moralisatrice, ainsi que le dérisoire du Diable, de ses Œuvres et de ses pompes.
LES MEN-IN-BLACK SONT AINSI QUELQUE CHOSE DE POSITIF.


croisel2_tr_bleu300.png
 
 
Notes.
1. Bulle ou petiotes chouses atemporel qui subsistent à la mort de tout corps de noms-les-formes. Petiotes chouses : Singularité, Temps sacré (atemporalité) ou, selon le terme de Jean E. Charon dans L’Esprit cet inconnu : « un Espace-Temps du mental » (puisque Tout, l’Univers, y est contenu).

2. Extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».
« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».
 
 

Dernière mise à jour : 21-02-2022 04:36

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >