Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Cette ci-vile-isation du Kloug
Cette ci-vile-isation du Kloug Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 11-03-2022 02:37

Pages vues : 1553    

Favoris : 151

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Bimbo, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Empire, Enfer, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, MIB, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
gateau_cerise_plat.jpg
 
 
Cette ci-vile-isation du Kloug
et autres doubitchous roulés sous
les aisselles (1), dans cette singerie
de la religion devenue MÉCANISME
TECHNOLOGIQUE : croyance en la réduction
du temps et de l’espace mélangeant tout
et tous les humains : un « cocktail » :
homme abâtardi (1755), mot anglo-américain
réduction de cocktailed(-horse), mais
surtout boisson constituée de mélange,
Le MELTING POT inhérent au Washingtonisme
bien plus winner que le Marxengelsisme.
 
Plus personne ne voit le DANGER (issu de l’Ange),
car le Kloug ou le Melting Pot est identique
à cette période où il n’y a plus de guerre
GRÂCE À LA COMBINAISON TECHNOLOGIQUE ET À
CE COCKTAIL EN KLOUG faisant qu’un cochon
n’y reconnaitrait plus ses petits.
Tout est noyé dans une ILLUSION DE CONFORT
aucune guerre mondiale depuis l’après 1945
alors ON SE CROIT EN PAIX puisque, même en
2022 avec l’Ukraine, aucune guerre n’est
déclarée et que la guerre du voisin, ne
touche que le voisin, sauf étonnement et
de façon hautement suspect : avec le
phénomène Ukraine,
mais pour par exemple l’Irak, le monde
n’a pas bougé ou imposé des sanctions
économiques à l’Empire USionistan, idem
pour la Libye, la Syrie, etc.

Les guerres maintenant se situent au niveau
DU MENTAL, même s’il y a encore au niveau
des corps des « accidents » avec des morts.

Page dédiée à l’éternelle et Sainte Russie
et au cher Dieu Ptah et ses bandelettes (2).


La « démocratie » et sa fièvre égalitariste
permissive masque en réalité UN CONTRÔLE
TOTAL INFORMATIQUE DES MASSES, D’AUTANT PLUS
EFFICACE QU’IL ÉVITE LA CONFRONTATION PAR
CETTE CI-VILE-ISATION DU KLOUG OU DU
MELTING POT : le VIVRE ENSEMBLE en mélange
des autorités et les masses sur lesquelles
ces autorités ou pouvoir cherchent à imposer
leurs volontés.
Dans ce monde des spécialistes,
les pouvoirs, les « premiers de cordées »
délèguent le soin de DRESSER les masses à
d’autres chaque fois que possible, de manière
à pouvoir se présenter comme « coach » et
ami. Tels les gens se reposant sur le médecin,
les parents sur le maître d’école, etc.
Les formes de contrôle social, en faisant
dans le KLOUG ou MELTING POT, singerie
de NON-SAISIE car élimination du caractère
conflictuel des relations entre supérieurs
et subordonnés dans cette dualité winners
et losers,
font qu’il devient de plus
en plus difficile, pour le citoyenisé, de
se défendre contre tous les pouvoirs, comme
par exemple les salariés devant résister à
l'ego de commerce des grandes entreprises, et
surtout de lutter contre le premier pouvoir :
l’État.


QUI A DEMANDÉ À CETTE OLIGARCHIE JUIVO CAPITALISTE RÉPUBLICAINE DE S’OCCUPER DES AUTRES PARTOUT DANS LE MONDE ?
« En admettant l’existence du monde, je dois admettre quelqu’un qui le voit et qui n’est autre que moi-même. Laissez-moi trouver “moi-même” de manière à ce que je connaisse la relation entre le monde et celui qui le voit. Mais quand je cherche le Soi et demeure comme le Soi, il n’y a plus de monde à voir. Quelle est alors la Réalité ? Seul celui qui voit est réel, et certainement pas le monde.
Ceci étant la vérité, l’homme n’en continue pas moins de discuter en se basant sur la réalité du monde. Qui donc lui a demandé de plaider la cause du monde ?
Le Yoga-Vasishtha définit clairement la Libération comme étant l’abandon du faux pour demeurer en tant qu’Être ». (Ramana Maharshi, entretien 442 du 8-1-1938).


« En admettant l’existence du monde, je dois admettre quelqu’un qui le voit et qui n’est autre que moi-même. Laissez-moi trouver “moi-même” de manière à ce que je connaisse la relation entre le monde et celui qui le voit ».

Bref, si tout est conscience y compris les objets « au dehors », et qu’il ne peut exister de conscience sans objet ou sans ce Dehors, lequel n’existe pas puisque TOUT EST DANS LE MENTAL, QUELLE EST LA VÉRITÉ DE LA CONSCIENCE INFINIE ou du ‘Je’ avec un J majuscule ?
La RÉPONSE ne peut se trouver que dans la Réalisation du Soi, comme le temps n’existe que s’il y a une personne pour le voir, et donc pour le fabriquer ou LUI DONNER VIE, POUR LE MANIFESTER ; IL EN EST DE MÊME DU SOI OU DE DIEU, OU DE DIEUX OU DU RÉVÉLÉ, PUISQUE SA MANIFESTATION OU RÉALITÉ DÉPEND DE L’EXISTENCE DU FIDÈLE AUQUEL ET POUR LEQUEL IL EST MANIFESTÉ.

Le « Dieu qui prie en Nous » c’est nettement le Dieu manifesté prenant vie, pouvant aussi s’appeler TRÉSOR CACHÉ : comme pour le Temps c’est le Fidèle qui « voit » et engendre LA CRÉATION DE DIEU, sans ce fidèle il n’y a aucune création. Dieu ou le Soi se détermine et S’INDIVIDUALISE selon la capacité du réceptacle qui l’accueil, d’où la symbolique des grandes oreilles du Bouddha. Un mystique a pu dire : « La couleur de l’Eau est celle du VASE (3) qui la contient ».
L’oligarchie ou le Pouvoir actuel a son PLAN vieux de plusieurs millénaires de FOUTRE LES MASSES DANS SON MÊME VASE MONDIALISTE (appelé par Jacques Attali : « Gouvernance mondiale », C’EST CE KLOUG DE L’INDISTINCTION, DU SOURNOIS, DE L’ÉGALITARISME, DU GRÉGARISME EN MOI-COLLECTIF BIEN PLUS COLLECTIF QUE DU TEMPS OÙ SEUL LE SORCIER OU LE MÉDECIN-MAN, LE PRÊTRE, DÉCIDAIT DE L’AUTONOMIE DES AUTRES (parce que de nos jours le collectif est amplifié par la technologie informatique de tous et du tout connecté, ce qui n’était évidemment pas le cas il y a plusieurs millénaires, sauf probablement Moïse tétéphonant (pas de faute car loi de succion…) à Dieu : LE VRAI MONDIALISME se rapproche du thème de la RÉSONANCE : Sonner, RE-Sonner.
Le Moïse du judaïsme tout comme Nikola Tesla et Guglielmo Marconi était expert en résonances. Voir l’Arche d’Alliance de Moïse ou le « premier téléphone avec Dieu » (ou avec un compère produisant « la Voix du Saint-Père »). En effet, Moïse c’est la super tautologie : « Je suis ce JE SUIS », Tautologie ou RÉ-Sonnance. Tautologie ou Lapalissade, bref, LA RÉALISATION DU SOI, LE TRÉSOR CACHÉ….

Le Soi ou Dieu en Nous : l’A-dorer, nécessairement demandant un A-dorateur, comme il n’y a pas de conscience sans nom-la-forme, et pas de nom-la-forme sans conscience. « En Le reconnaissant, je Lui donne l’Être » : ÊTRE (et non avoir comme dans cette ci-vile-isation du consommateur et de son avoir soumis à la loi de succion).
ÊTRE = LE NOM DIVIN, LE PREMIER, LA SINGULARITÉ, L’IDIOTÈS, AUSSI LE « DERNIER ».
« Laissez-moi trouver “moi-même” de manière à ce que je connaisse la relation entre le monde et celui qui le voit », dit le Maharshi cité dans l’encadré. Dans le sens du Soi : Nous sommes Lui ceux qu’Il manifeste, mais C’EST LUI QUI EST ALORS LE PREMIER, COMME S’IL AVAIT TOUJOURS UNE « LONGUEUR » D’AVANCE, « Longueur » pouvant s’appeler « PARADOXE » (de la Réalisation) ; « Longueur d’Avance » parce que caché, ou UN qui se manifeste. C’est pourquoi notre possibilité d’Imagination véritablement créatrice, par rapport aux autres mammifères, ne crée pas un Dieu de Hollywood ou de f(r)iction. L’Image de Dieu que CRÉE le fidèle, c’est l’Image ou le Rayonnement, la RÉSONANCE du Dieu qui révèle son Être, sa Vraie Nature épuré de l’ego, tel le TRÉSOR CACHÉ, L’OR VÉRITABLE : OR-DONNÉ ou AMOUR, GRATUITÉ.
C’est donc l’Image, la Lumière, de celui qui Imagina son Être (qui le révèlera par sa Réalisation), comme son propre Nom-la-Forme, comme « miroir ». MAIS UN MIROIR SANS TAIN (sans cet amalgame métallique d’étain et de mercure appliqué derrière une vitre ou une glace), car la recherche de sa propre véritable Nature implique la dualité sujet-objet ou Dedans-Dehors, qui n’existent pas, puis il est impossible de jamais identifier ce qui est Vrai, Réel, le Seul Réel étant précisément ce qui est sans double, et demeure réfractaire à toute entreprise d’identification : le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu. Le Seul Réel est ÉTRANGER à toute caractérisation, donc ÉTRANGER À TOUT EGO OU MOI-INDIVIDUEL (surtout le citoyenisme ou consommateur…).
Le Réel, la Singularité, l’Idiotès, le ‘Je’ ou Soi est SEUL à être SEUL : aucun complément en miroir n’existe ; L’Univers étant dans le Mental, IL N’Y EN A QU’UN SEUL, car il ne exister deux Univers, deux globalités de Conscience et donc d’Existant, car aucun ne pourrait alors être dit « universel », parce que ne contenant pas l’autre et étant limité par lui. Cela pour la même raison que, si l’on tient Dieu pour l’Infini, il n’y en a nécessairement un seul puisque, s’il en existait deux, chacun étant limité par ce qui le différencie de l’autre, aucun ne pourrait être dit « Infini ».

ET PLUS GRAVE DANS UNE PRISON PSYCHIQUE : LE PLAN DEPUIS DES MILLÉNAIRES de construire un ROYAUME UNIVERSEL devient, POUR LA PREMIÈRE FOIS TRÈS CONCRET : EMBARQUER TOUT LE MONDE DANS LA MÊME SINGERIE DE SPIRITUALITÉ DÉGUISÉE EN LOI DE SUCCION tel le : « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », soit LE COMBLE DE LA POSSESSION ET DE L’AMPLIFICATION DE L’EGO.
Or le Maharshi dit bien cet avertissement si fondamental dans l’entretien 107 du 29-11-1935 : « Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempérament des individus et leur maturité spirituelle. Il n’est pas possible d’instruire EN MASSE ».
Mais le régime mondialiste de la démocratie et du capitalo-républicanisme devenu adulte à partir du 1789 français consiste à exiger l’impossible, c’est-à-dire l’Infini dans le fini et l’illimité dans cette démocratie condamnée à la limitation par son fonctionnement sur les conflits d’intérêts, exiger le bonheur dans les contradictions de la vie mortelle, exiger le spirituel dans la matière et la consommation d’objets et de choses, exiger le divin dans le corps et l’ego. Exactement ce même impossible que la Grâce Nous DONNE, LE GRATUIT, L’AMOUR : « Le Royaume des Cieux est en Vous ». Car « ce qui est impossible aux êtres humains est possible au Soi, ou à Dieu [et c’est la définition du Zéro Indien] ».


L’actuel problème Russie-OTAN-Ukraine faisant suite au codivisme est la manifestation de « INSTRUIRE EN MASSE » (MANIPULER EN MASSE) en un énième habillage de peinturlure capitaliste en déguisement d’Oiseau Phénix au sens d’une NOUVELLE SINGERIE DE SPIRITUALITÉ EN MELTING POT ILLUSION D’UN « NOUVEAU TOUT », OU « NOUVELLE UNIVERSALITÉ » en un artifice où toute évolution vers les Mondes Libres sera interrompue avec création d’une évolution statique, artificielle, dans le Règne Minéral, Végétal, Animal et Humain (le Metavers du Juif de la « réalité augmentée ou amplifiée » fait partie de cette NOUVELLE SPIRITUALITÉ : au sens de la CROYANCE : Il faut une personne ou une conscience pour voir le Temps et ainsi le fabriquer, comme la PRIÈRE DE L’HOMME, C’EST CRÉER, c’est-à-dire réfléchir et manifester Dieu, comme l’exprime Ramana Maharshi dans l’entretien 264 du 24-10-1936 : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés », PUISQUE LE MIROIR EST SANS TAIN :

Le Libéré Vivant ou Réalisé Vivant est comparé au reflet dans un miroir sans tâche [miroir clair, sans tain] dans un autre miroir semblable. « Que peut-on trouver dans un tel reflet ? Le pur akasha [éther, ou Lumière de la Conscience]. De même, la Félicité reflétée du jnâni [Sage, Bienheureux] représente la véritable Félicité (ânanda).
Ce ne sont là que des mots. Il suffit que la personne devienne antamukti (tournée vers l’intérieur). Les shâstra [écritures sacrées] ne présentent pas d’intérêt pour ceux dont le mental est tournée vers l’intérieur. Ils sont destinés aux autres ». (Ramana Maharshi, entretien 513 du 16-9-1938).

Aujourd’hui on met le gâteau SUR LA CERISE.


Notes.
1. Telles que ces étranges nourritures de loi de succion apparaissent dans le film Le Père Noël est une ordure.

2. Les bandelettes symbolisent le filet de FLUIDE VITALE ENTOURANT LE COSMOS (Éther, akasha : « Quand je m’approche, Te regardant comme une forme, Tu es un mont sur terre. Désirer voir Ta forme en tant que sans-forme, c’est ressembler à celui qui parcourt la terre ici et là pour voir l’éther. Demeurer sans aucune pensée sur Ta nature fait fondre mon identité, telle une poupée de sucre dans l’océan ; et lorsque je prends conscience de qui je suis, que donc reste-t-il de cette identité mienne (si ce n’est Toi), ô Toi qui Te tiens en tant que sublime mont Aruna ». (The Collected Works of Ramana Maharshi, 1996, p. 108).
« À Lui qui s’est manifesté sous différentes formes : Ishvara, le guru, le Soi ; à Lui qui est tout-pénétrant tel l’éther ; à Shrî Dakshinâmûrti cette prosternation.». (Vers 30 du commentaire d’après Sureshvara-charya sur le Dakshinâmûrti-stotra par
Shrî Shankara).

MAIS PLUS ESSENTIEL :
« Le mental. Mais le mental qui contient l’espace (Akasha) ne serait-il pas lui-même espace ? L’espace est l’éther physique (bhutakasha). Le mental est l’éther subtil (mano’ kasha) qui est, lui, contenu dans l’éther transcendantal (chidakasha). Le mental est donc le principe éther (akasha-tattva). L’éther étant le principe de la connaissance (jnana-tattva), la métaphysique identifie le mental à l’éther. Le considérant comme tel, il ne devrait plus y avoir de difficulté à réconcilier la contradiction apparente contenue dans la question. Le mental pur (shuddha-manas) est éther. Les aspects dynamiques (rajas) et engourdis (tamas) du mental se manifestent sous forme d’objets du monde grossier. Par conséquent, l’Univers entier n’est que mental ». (Ramana Maharshi, entretien 451 du 4-2-1938).

Les bandelettes, de Ptah, peuvent signifier le Vêtement de Lumière, la Résurrection après la Stargate de la Mort, qui est LA PORTE ou POINT FOCAL d’incubation et de germination.

3. Dans la Kabbale, le Vase a le sens de Trésor. Le Vase : le Tout. On retrouve la symbolique du Vase dans la Pistis Sophia. La Shekina dans la mystique juive est elle-même comparé à un beau Vase. Dans la littérature médiévale le vase est bien-sûr le Graal. Le Vase est celui de l’Alchimie (la Coction). Vase ou Fontaine de Jouvence, MATRICE, MOTEUR à mise à la Terre céleste et terrestre.
 
 

Dernière mise à jour : 11-03-2022 03:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >