Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Cas du sef Yuval Noah Harari (part.1)
Cas du sef Yuval Noah Harari (part.1) Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-05-2022 23:19

Pages vues : 251    

Favoris : 25

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Bimbo, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, MIB, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
yuval-harari-forumdavos-cerveau.jpg
 
 
Cas du sef Yuval Noah Harari (part.1)
leur monde du vrai-faux, du pur-impur
exacerbée par les « vérificateurs de
l’information »
aux ordres des vérificateurs
supérieurs…
Dans leur « vrai-faux » se trouve évidemment
le transhumanisme et ses accessoires comme
« l’agenda 2030 » qui se considère
nécessairement comme le « pur », comme LA VÉRITÉ,
comme le WINNER, la Nature, les humains consommateurs
et chieurs leur apparaissant comme « impures ».


MENORAH CONTRE OUROBOROS.
 
 
La racine du mal, la dualité Dedans-Dehors se déchaîne dans le covidisme : mise en place effective de Big Brother : LA LIBERTÉ DE SATAN, LE GRAND ORGANISATEUR OU ARCHITECTE DE SON UNIVERS : AUGMENTATION OU MULTIPLICATION DES INDIVIDUS POUR EN FAIRE DES TROUPEAUX ; LA LIBERTÉ N’EXISTERA ALORS QUE POUR CELUI OU CEUX QUI DÉCIDENT DU HAUT DE LA PYRAMIDE DE CE QUE LES TROUPEAUX DEVRONT VIVRE ET SENTIR UNIFORMÉMENT.
Mais, qui paye le diable, ou le groupe oligarchique, LA RÉSEAU, qui rêve de posséder la planète ?

Dans le RÉSEAU se trouve nécessairement le Forum économique mondial de Davos. RÉSEAU = FÉDÉRALISME = TOUT DANS UN MÊME BUT À ATTEINDRE. Dans ce RÉSEAU se trouve évidemment Klaus Schwab, et le Juif sef (séfarade) Yuval Noah Harari.

SOCIALISME = VOULOIR LE COVID, ORGANISER PROPAGER LE COVID AFIN DE PROGRAMMER LES MASSES À CE QU’ELLES ABANDONNENT LEUR VRAIE NATURE, soit L’INVERSION de la Réalisation : ILS VEULENT RÉALISER LE SOI EN GROS, POUR TOUS : ACCULER DE FORCE LES MASSES À LA SAINTETÉ, DONC FABRIQUER UN NOUVEAU CONFORMISME, EN POLITIQUE, EN MORALE, EN CONSOMMATION.
Républicanisme = singerie de la Réalisation du Soi, ce que tenta l’URSS des Lénine-Staline-Trotsky : L’UNITÉ DE L’OPINION, LE CULTE DE L’OPINION ET SON « DEVOIR » DE VOTER (aux élections). Culte inhérent à l’Homo Religiosus : LA NOSTALGIE DES EAUX PRIMORDIALES, SOIT RETROUVER LA FÉLICITÉ NATURELLE.
Besoin vital et spirituel, on ne le dira jamais assez, et besoin de RE-trouver LE CENTRE QUI EST NULLE PART. L’athéisme ou la laïcité ne peut qu’être une Variation du Thème Spiritualité (ou Réalisation).

Le plus proche « conseiller » de Schwab est Yuval Noah Harari.

CE JUIF EST UN MALADE (CERTAINEMENT DE SA CIRCONSISON AU HUITIÈME JOUR DE SA NAISSANCE), QUI EST UN PHARE POUR LE HAUT DE LA PYRAMIDE : OBAMA, MACRON, MERKEL, GATES, ZUCKERBERG, même le NEW YORK TIMES ; bref : toute la crème ou élite des Couilles en Or du régime de la pansée unique. C’est donc louche : ce qui est mis trop en lumière NE PEUT QU’AUGMENTER LA DUALITÉ PUR-IMPUR OU LE DEDANS-DEHORS ET LA SAISIE (c’est la même chose pour le bébé « sortant » du ventre de sa Mère…)

Mais, qu’elles concepts sortent du mental de ce Yuval Noah Harari ? Et par son RÉSEAU ils vont nécessairement parasiter le mental des masses ?

Yuval Noah Harari est le chef conseiller « scientifique » de Klau Schwab fondateur et président du Forum de Davos. Il est souvent mentionné en tant que sympathisant nazi (socialisme).

Yuval Noah Harari avant que par la technologie actuel des gouvernements, donc l’État, pourra « pirater » systématiquement tout le monde. C’est la forme de la société fourmilière où seul le chef décidera de la vie, ou de la mort, des masses, du troupeaux.
INDISCUTABLEMENT, COVID-19 = ÉTABLISSEMENT RÉEL DU RÉGIME EFFECTIF DE SURVEILLANCE MONDIALISÉE, DÉCLENCHÉ, GÉRÉ, PAR LE RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN DE L’IDOLÂTRIE DE LA MARCHANDISE ET DE LA LOI DE SUCCION !

Yuval Noah Harari dit l’inverse de Ramana Maharsbi : « Nous, les humains, devrions nos habituer à l’idée que nous ne sommes plus des âmes mystérieuses [entendre par ce sens LE SURFEU (1)], Nous sommes maintenant des animaux piratables ».
IL S’AGIT BIEN DE LA TRANSFORMATION DES HUMAINS EN « ZOMBIS », EN FAUX, EN ARTÉFACTS (Phénomène d'origine humaine, artificielle, soit un concept du mental, un calcul, UNE SAISIE).


Alors, comment se fait-il qu’aucune tête d’œuf qui assiste au concept de Yuval Noah Harari ne le fasse pas conduire dans une maison de fous ?
En France le « ministère de la Vérité » est la « commission pour lutter contre la désinformation » .

Pour résumer à ce moment : Yuval Noah Harari VEUT RENDRE ESCLAVE L’ÊTRE HUMAIN. IL EST DANS LA LOGIQUE JUIVO-ANGLO-SAXONNE DU TRANSHUMANISME : L’HOMME-ROBOT. Terminer le mystère. Avec Yuval Noah Harari c’est : « CIRCULEZ, CONSOMMEZ, YA PLUS RIEN À VOIR OU À CROIRE ». Nous sommes bien dans la logique du « vous ne posséderez rien et vous serez heureux », UNE SINGERIE DE PLUS DE LA RACINE DU MAL : LA SAISIE, LA POSSESSION, MAIS PAS LA FIN DE LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS, PARCE TOUT LE CONCEPT DES Yuval Noah Harari-Schwab fonctionne dans la dualité Dedans-Dehors ! L’être humain est TRANSFORMÉ EN DEHORS, EN SOCIALISME, EN COMMUNISME, SINGERIE DU CORPS CHRISTIQUE : RÉALISER UNE CATHOLICITÉ RENVERSÉE, UNE SINGERIE DE L'ÉGLISE, CELA RELÈVE D'UN AVEUGLEMENT. Cela relève du Processus de la dialectique matérialiste et historique qui prétend imposer à des groupes, à une nation et finalement au monde entier comment il devrait alors se comporter comme un individu unique, comme n'étant qu'un seul corps physique, un seul corps intellectuel, un seul corps spirituel, ces trois corps n'en faisant qu'un, engendré d'un principe unique : la matière. Chaque individu ne serait qu'une cellule de ce corps. Singerie du Corps mystique. Et destitution finale du « pouvoir du peuple », qui n’a d’ailleurs jamais été créé.
Les Yuval Noah Harari-Schwab sont des fabricants d’uniformes, de mécaniques, de « ismes » tout confort, qui plaisent tant aux fabricants d’âmes : les chefs de gouvernements des États sous régime républicain et capitaliste.
Les Yuval Noah Harari-Schwab sont des fabricants d’uniformes : VOILÀ POURQUOI ILS SONT DES PHARES POUR LES TÊTES D’ŒUFS CANCÉREUX DU POUR-VOIR : ces Pour-Voir ne se cachent même plus : ILS VEULENT ÉLIMINER LA LIBERTÉ DE PENSÉE (laquelle s’est suicidé à la Renaissance en Occident avec la Réforme, l’imprimerie, et l’apparition des « nouvelles technologies » dont l’imprimerie figurait en première place). LA LIBERTÉ DE PENSÉE PAR L’EGO….

« Le libre arbitre (de l’ego, vexata quaestio) est l’état présent tel qu’il apparaît aux facultés limitées de jugement et de volonté. Ce même ego voit que ses activités passées se sont déroulées dans le cadre d’une « loi » ou de règles et que son propre libre arbitre n’était qu’un simple maillon dans le jeu de cette loi. L’omnipotence et l’omniscience de Dieu sont dès lors considérées par l’ego comme la force qui agit sous l’apparence de son propre libre arbitre. L’ego parvient donc à la conclusion qu’il doit fonctionner selon les apparences. Quant aux lois naturelles, ce sont des manifestations de la volonté de Dieu, établies par Lui ». (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

« Si notre mental est agité par le sentiment d’imperfection et d’insatisfaction de ce qui nous arrive ou de ce que nous avons commis ou omis, alors il est sage d’abandonner le sens de la responsabilité et du libre arbitre et de nous considérer comme l’instrument prédestiné de l’Omniscient et Omnipotent afin d’agir et de souffrir selon Son bon plaisir. C’est Lui qui se charge de tous les fardeaux et qui nous donne la paix ». (Même entretien 28).

« C’est Lui [le Soi, la Conscience Infinie] qui se charge de tous les fardeaux et qui nous donne la paix », dit le Maharshi (le Sage) dans l’entretien 28, mais pour les Yuval Noah Harari-Schwab, ce ’Lui’, ce seront les programmeurs, leurs machines, algorithmes et leurs élites financières qui Nous analyseront ou qui Nous Réaliserons notre Soi mieux que le Soi Lui-même, donc mieux que Nous-mêmes. Voilà encore une définition du transhumanisme et de sa « réalité augmentée ». Nous savons maintenant d’où vient ce concept.

yuval_noah_harari2.jpg

CE TYPE EST UN DANGEREUX INCONSCIENT, ET OUVERTEMENT DANGEREUX POUR LE CHRISTIANISME, COMME LE SONT TOUS LES PAROISSIENS DE MOÏSE.
DANGEREUX PARCE QU’IL FAIT, COMME TOUS LES JUIFS : RECETTES, IL CONNAIT SON AFFAIRE !!!
NOUS CONNAISSONS DÉSORMAIS NOTRE ENNEMI, ET COMME TOUT EST DANS LE MENTAL, NOUS DEVONS LE « PROTÉGER », LE « SOULAGER », L’AIDER, LE « com-PRENDRE ».
Je t’aime Yuval Noah Harari-Schwab !
Donc, en faisant des humains des ZOMBIS, soit en piratant les organismes, les cancéreux du Pour-Voir qui se prennent pour des Réalisés, QUI SE PRENNENT POUR DES CHRIST EN CHAIR ET EN OS (voir à ce propos la page Cul R Code et cathédrale et clovisme), prétendent en savoir plus sur Nous-mêmes que Nous-mêmes et prétendent ainsi pourvoir « réorganiser l’avenir de la vie elle-même », là encore une variation de la définition du transhumanisme, et surtout UNE NOSTALGIE DES EAUX PRIMORDIALES ET DE LA FÉLICITÉ.

Et selon les Yuval Noah Harari-Schwab : QUI SERA CE « LUI », élite, AUQUEL LES PROCHAINS HUMAINS DEVRONT S’ABANDONNER ???
Toutes ces dangereuses bizarreries EN DÉFINITIF NE CONCERNE QUE LA CROYANCE, À L'ÉTAT DE VEILLE UNIQUEMENT, AMPLIFIÉE DU CORPS, DE L’EGO, DU MENTAL ! D’ailleurs, le transhumaniste juif d’ajouter qu’en piratant les corps, les zélites SAISISSENT le Pour-Voir de réorganiser l’avenir de la vie elle-même : PRINCIPE DÉJÀ ANCIEN DE TEILHARD DE CHARDIN et de ses disciples qui ne font pas mieux, « qui s'enferment aussi dans une conception linéaire du temps [évolutionnisme (3)] et donc nécessairement, dans une dialectique des événements qui existe réellement mais ne contient pas en elle-même son « sens ». Ils se sentent en voyage entre l'Alpha et l'Oméga, en un point de la « perpétuité » que chaque instant accomplit et rejette en arrière. Mais ils ne bouclent pas sur le « Verbe », ils n'accomplissent pas le triangle, première figure fermée, premier cycle. Ils ne connaissent pas par conaturalité le « Je suis celui qui suis », à la fois Alpha et Oméga, dans 1'« éternité ». (Pour réf. à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux). TEILHARD DE CHARDIN = ÉVOLUTIONNISME : L’HORIZONTALITÉ OU L’ESPACE-TEMPS DE LA FLÈCHE DU TEMPS : « entre un Alpha, origine dans le temps et un Oméga final dans le temps, et par le psychologisme de Freud et ses succédanés, qui voit dans le psychisme le tout de l'activité de l'âme, parle du subconscient mais ignore le supra-conscient ». (Jean Coulonval).
Les Freud, les Yuval Noah Harari-Schwab, leur transhumanisme, les communistes et la tyrannie de l’opinion, ont tous la prétention, pour se justifier, d'imaginer des principes à leur mesure. « Que dirait-on d'un mécano qui prétendrait monter une machine à coudre avec les pièces détachées d'une bagnole ? C'est pourtant ce que fait le Communisme [le totalitarisme], Teilhard de Chardin aussi. Et Freud [et les transhumanistes] » (Jean Coulonval).
Donc absolument rien de nouveaux chez les Freud, les Yuval Noah Harari-Schwab, les Teilhard de Chardin et Cie. qui sont tous dans la tradition des « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE ».
« Monter une machine à coudre avec les pièces détachées d'une bagnole » = le transhumaniste qui cherche À PIRATER LA VIE POUR LA RE-CONSTI-TUER. Ces transhumannistes parlent de « conception intelligente ». Mon Dieu !!! Pour eux l’ère de la vie inorganique, sans pipi-caca, commence !!! PLACE AUX ZOMBIS « À LA CAPACITÉ DIVINE » [sic]. PLACE À CE QUE JACQUES ATTALI RÉSUME SI BIEN PAGE 18 DANS : LES JUIFS, LE MONDE ET L’ARGEN(3).

TOUT est dans TOUT ; rien dans le Tout et tout dans le Rien. Le transhumanisme veut « augmenter » l’homme et la « réalité ». D’une certaine façon cela suggère que tout est pensé ou que tout a été conçu, genre créationnisme et même genre Intelligence Design ; il y a donc le même PARADOXE que la Réalisation du Soi : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935). COMMENT PEUT-ON EN TOUTE CONFIANCE RECONNAÎTRE DE FAÇON ABSOLUE UNE CONCEPTION ? En l’absence de tout « QUI SUIS-JE ? » ? Il ne s’agit pas ici de conception évidente telle celle du jardinier d’un parc communal qui a taillé les arbustes de haies pour former un labyrinthe et arrangé les parterres de fleurs en dessins géométriques.

L’égrégore comme le Diable bouffe de l’organisation, laquelle engendre cet égrégore, et l’égrégore DEVENU AUTONOME VEUT S’AUTO-ENGENDRER LUI-MÊME, comme le transhumanisme qui veut « s’organ-iser » et « vivre » 300 ans !

« Le libre arbitre et le destin durent aussi longtemps que le corps. Mais la sagesse (jnâna) les transcende tous deux. Le Soi est au-delà de la connaissance et de l’ignorance » (entretien 193 du 3-6-1936).
« Le libre arbitre de qui ? « Le mien » direz-vous. Vous êtes au-delà du libre arbitre et de la fatalité. Demeurez Cela et vous les transcendez tous les deux. C’est la signification de « vaincre son destin par la volonté ». La fatalité peut être vaincue. La fatalité est le résultat des actions du passé. […] Tant qu’il y a individualité, on est le jouisseur et l’acteur. Mais si elle disparaît, la volonté divine l’emporte et dirige le cours des événements. L’individu reste perceptible à ceux qui ne peuvent pas percevoir la force divine. Restrictions et disciplines sont pour les autres, et non pour les libérés.
Le libre arbitre est sous-entendu dans l’injonction d’« être bon », donnée par les Écritures. Il implique la faculté de vaincre le destin et cela grâce à la Sagesse. Le feu de la Sagesse consume toutes les actions. La Sagesse s’acquiert en compagnie des sages, ou plutôt dans leur atmosphère mentale ». (Entretien 209 du 19-6-1936).
« Le libre arbitre et le destin perdurent aussi longtemps que le corps subsiste. Mais la Sagesse transcende l’un et l’autre, car le Soi est au-delà de la connaissance et de l’ignorance ». (Entretien 346 du 23-1-1937).
« Le libre arbitre ne se conçoit qu’en fonction de l’existence d’une individualité. Tant que l’individualité [l’ego] subsiste, il y a le libre arbitre. Tous les shāstra [Écritures sacrées, traditions] sont basés sur ce principe et conseillent comment diriger le libre arbitre dans la bonne voie.
Cherchez pour qui le libre arbitre ou le destin a de l’importance. Demeurez en cela. Alors les deux sont transcendés ». (Entretien 426 du 12-6-1937).

Si les Yuval Noah Harari-Schwab plaisent tant au Pour-Voir du régime capitaliste et républicain, C’EST TRÈS SIMPLE : ILS EN POSTULE LE PRINCIPE : tout « isme » ou système social tente de contribuer à rendre nécessaire à une majorité d’humains des « vertus », comme 1789 jusqu’à nos jours tente d’inoculer LE WINNERISME dans les masses de citoyenisés ; l’accomplissement de leur « humble devoir » : votez-consommez ! C’est l’illusion angélique couleur républicaine de 1789 en bleu-blanc-rouge que la moralité peut, et doit suffire à suppléer les antiques mœurs détruites par la tabula rasa de 1789. MAIS IL N’Y A PAS PIRE DESTRUCTION SOCIALE QUE D’ACCULER LES MASSES À LA SAINTETÉ, ce que confirme Ramana Maharshi : « Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempérament des individus et leur maturité spirituelle. Il n’est pas possible d’instruire en masse ». (Entretien 107 du 29-11-1935). Mais c’est pourtant ce que tenta la république, et ce que tente plus que jamais ses élites du Pour-Voir, dont les Yuval Noah Harari-Schwab.

Noah Harari-Schwab : « Les humains sont maintenant des animaux piratables ». Mais, depuis quand sont-ils SEULEMENT des animaux ?
Pour Noah Harari-Schwab , « LE LIBRE ARBITRE, C’EST TERMINÉ. AUJOURD’HUI, NOUS [qui est ce ‘nous’ ?] AVONS LA TECHNOLOGIE POUR PIRATER LES ÊTRES HUMAINS À GRANDE ÉCHELLE […] TOUT EST NUMÉRISÉ. TOUT EST SURVEILLÉ. EN CETTE PÉRIODE DE CRISE IL FAUT SUIVRE LA SCIENCE (2) ».

À SUIVRE…

Notes.
1. SURFEU : SAVOIR, POUVOIR, OSER, SE TAIRE (le dernier terme étant l’Essence). « Mors ultima linea rerum est » = la Stargate, le Surfeu, le Point Focal, le Trou. Et DANS UN TROU il n’a que le Trou et donc pas de Trou à voir, IL N’Y A PAS DE POUR-VOIR OU POUVOIR : LE BATELEUR EST UNE VARIATION DE CE TROU : UN FORME DE FLÉAU, LEQUEL EST AUSSI LE MENEUR DU JEU : L’ÉQUILIBRE. Mais le Bateleur est un parfait illusionniste, un manipulateur : il renferme aussi bien le mensonge que la vérité : IL EST L’AMBIGUÏTÉ, L’OUVREUR DU JEU. Comme tout symbole est double le Bateleur l’est aussi et en pire ! Mais sa place dans le jeu en font un compagnon du « GATE GATE PÂRAGATE PÂRASAMGATE BODHI SVÂH » ((Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) ; « Moi je fais mourir et je vivifie » (pourrait aussi dire Shiva… Idem pour les deux pleureuses Isis-Nephtys : Eau de Vie et Eau de Mort-Colle).

SURFEU : Ouroboros : l’énergie se retourne contre elle-même en un Feu Froid sans flamme ni cendre qui réalisera notre Vie au Centrum Centri, quand la puissance ou le Pour-Voir se retourne contre soi, alors l’humain devient, enfin, le CELA, ou le ”Je suis ce JE SUIS”, en devenant le TOUT, PAN, par sa DESTRUCTION OU RENONCEMENT, PUTRÉFACTION, apportant la preuve ultime de son existence. Ce paradoxe de la Réalisation est la RACINE de l’Être, et la Fontaine de Jouvence.
L’Aventure humaine dont le terme est LA MORT : SAVOIR, POUVOIR, OSER, SE TAIRE (le dernier terme étant l’Essence). « Mors ultima linea rerum est » = la Stargate, le Surfeu…

2. Quelle est le sens du mot « science » pour ce travailleur du chapeau, juif ?

3. La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumé page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie : cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Mettre en valeur »…. Là est le problème !!!
 
 

Dernière mise à jour : 15-05-2022 06:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >