Accueil arrow News arrow Dernières news arrow ++++Magie Noire-Blanche++++
++++Magie Noire-Blanche++++ Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-06-2022 00:34

Pages vues : 1430    

Favoris : 91

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Hulkerie, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, MIB, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
abraxas_infernal_dictionary-copie.jpg
 
 
++++Magie Noire-Blanche++++
Le covidisme entre dans la I-magier noire
facilement confondue avec la I-magier blanche.
IMAGIER : DUALITÉ DU SUJET OU POUR-VOIR,
Celui qui se prétend savoir observer et
donc posséder, saisir du mental-regard.
 
I-MAGIER ou MAGIE = LOI DE SUCCION, ATTRACTION
”UNIVERSELLE”, Magie, de magnésie, aimant ou
magnes, ”Os d’Horus” (au sens où on dit :
« l’Os de N » : descendant de N, donc de la
même famille. En Inde certains yogis sont
censés pouvoir ressusciter les morts à partir
de leurs os ou de leurs cendres…).


- Magie dans le sens actuel : Superstition et abus des choses naturelles et saintes, et autres invocations des esprits plus ou moins malins. La technologie utilitaire entre dans cette magie actuelle. Produire par des procédés invisibles des phénomènes inexplicables (illusionnisme).
[MAGIQUE] [MAGICUS] : l’art du Diable, le surnaturel et artifice du diable ; c’est la tromperie ou l’illusion, et la dualité : il faut être deux pour que la magie fonctionne : le mage ou magn et le spectateur...
- Magie dans le sens ancien : Celui qui l’étudie, le Magicien, est un homme de dignité et de sagesse versé dans les Sciences ésotériques.
La Magie céleste exercée par les grands hommes de l’Antiquité, consiste dans la THÉURGIE qui est la connaissance et la pratique des secrets les plus curieux et les moins connus de la Nature (1). (D’après Dom. A.J. Pernety, Dic. Mytho-Hermétique).

- Maharshi : Jésus était-il, à ce moment-là, conscient qu’il guérissait les hommes de leurs maladies ? Il ne pouvait pas être conscient de ses pouvoirs. Il y a une histoire à ce sujet : une fois Jésus guérit un homme aveugle. Quelque temps après cet homme devint méchant. Le rencontrant quelques années plus tard, Jésus remarqua sa méchanceté et l’interrogea sur la raison de son comportement. L’homme répondit que lorsqu’il était aveugle il ne pouvait pas commettre de péché. C’est seulement après sa guérison qu’il était devenu méchant et il rendait Jésus responsable de sa méchanceté.
- Question : Jésus n’était-il pas un Être parfait possédant des pouvoirs occultes (siddhi) ?
- Maharshi : Il ne pouvait pas être conscient de ses pouvoirs.
(Ramana Maharshi, entretien 20 du 30-1-1935).

Conformément ou le mental ne peut pas voir le mental, la vacuité ne peut pas voir la vacuité : « Un mental vide qui ne pense pas à sa vacuité, voilà ce qu’on appelle la Véritable Vacuité » (en réf. au Secret de la Fleur d’Or). On ne sort pas de l’Univers pour-voir…..
Mais certains ont fait de Jésus-Christ l’« envoyé », ou le « familier » de Satan, l’antéchrist, le Grand Administrateur, à cause de la MAGIE NOIRE, la SAISIE ; Car Aleph, le Tout en tant que possession de ce Tout comme le rêvent les transhumanistes, est le nom que se serait donné à Lui-même ce Jésus, lorsqu’il disait : « Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin » (Apocalypse 22,13), et passage très suspect au sens d’une possession monstrueuse, winneriste, avec naissance et mort, donc TEMPORAIRE !!!
Et le nombre formé de 22+13=35 exprime, selon Jakob Boehme : « la demeure éternelle de l’âme ». Ce n’est alors qu’une « demeure », spatio-temporelle ! Et ce même Christ selon les Évangiles accomplit 35 miracles, donc 35 tours de magie… Et c’est au 35è jour de jeûne dans le désert que ce Jésus permit à Lucifer de s'approcher pour le tenter, selon les visions du mental de Marie d'Agréda. Le mot Elohim revient 35 fois dans la Genèse.

Grasset d’Orcet dans Œuvres décryptées, vol.1, page 358 édition e/dite de 2002, écrit en érudit de la langue chaldéenne et grecque, que dans cette langue Alph-ao-mega signifie : LE MAGE QUI ENSEIGNE LE LIBRE VOULOIR ET LA DOUCEUR ; et en grec : LE GRAND NIVELEUR. « On sait qu’en grec Alpha est le nom de l’instrument que nous nommons niveau (à bulle). Il figure à la place de la lettre A, sur les plus anciens tombeaux chrétiens des Aliscamps », écrit Grasset. Il ajoute que Dante Alighieri avec toute son école dans le Christ dont il faisait Satan, c’était le Grand Niveleur et le mage ou magicien, qui enseigne le libre arbitre et la douceur, trois choses qu’il niait.

Pas étonnant, puisque ce libre arbitre ou libre pensée signait son arrêt de mort dès lors qu’elle se montrait et se réalisait, car depuis l’invention de l’État et de son gouvernement, l’État se trouve dans l’impossibilité de gouverner en reconnaissant à chacun le droit d’exercer ce libre arbitre ou droit de ne pas être d’accord. La démocratie ou « pouvoir du peuple » est donc une monstruosité du diable, de l’antéchrist (2) ; et les régimes d’assemblée, la fine cuisine politicarde représentative, n’a pu tenir que parce qu’en souterrain, dans l’ombre, s’exerçait occultement le pouvoir de l’État profond de la finance, et d’une judéo-maçonnerie spéculative à grosse obédience comme le Grand Orient de France, et autres réseaux comme Davos, Le Siècle, etc., des usines à fabrication d’égrégores (3), notamment par les jeux vidéos en ligne ou en réseaux… Les gens qui se livrent à ce genre d’activité n’ont aucune conscience de leur action et nourrissent ainsi l’égrégore du winnerisme en la dualité surtout occidentale bien-mal ou bon-méchant, pur-impur.

Le « grand niveleur », ça donnera en France la république égalitariste et la Guillotine égalisatrice avec « liberté-égalité-fraternité », ça donnera l’horreur égalitariste du communisme en URSS et le totalitarisme actuel en Chine de Xi Jinping, nouveau modèle du capitalisme de la City de Londres. Dante Alighieri fut un visionnaire. Le pape ne peut qu’être un envoyé du Satan ou Satam, le Grand Administrateur ou Grand Architecte de l’Univers, bref, LE MONDE OCCIDENTAL (pas de pape en Orient) ; ET C’EST LA RACINE DU MAL QUI A SA SOURCE EN OCCIDENT, EN EUROPE DANS CES PAYS À PRÉTENTION DE CIVILISATION CHRÉTIENNE, DONT LE CLOVISME FRANÇAIS ! C’EST POUR LE MOINS PARADOXAL POUR UNE RELIGION QUI PROMET LE PARADIS AUX DÉSHÉRITÉS !!! LE WINNERISME A BIEN SA SOURCE EN OCCIDENT, LAQUELLE EST EN TRAIN DE DEVENIR UNE SOURCE NOUVELLE EN CHINE !…

Le but du Théurgiste était de rendre par une Magie cérémonielle, appelée Magie Théurgique ou Bienveillante, les Esprits visibles aux yeux des mortels. Faire entrer en résonance les Atomes en sommeil avec ceux du Théurge (Fréquence, émission-réception), Circonstance. Avoir le geste juste, la parole juste au moment juste et en rythme, donc DANS L’INSTANT !
La THAUMATURGIE sait faire des MIRACLES.

> LE CONTRE (sens de Magie humaine et donc de cancer du Pouvoir) :
“ Or vous sçavez, Messieurs, que de tous les animaux il n’y a que l’homme seul dont l’âme soit assez noire pour s’adonner à la Magie, et par conséquent celuy-cy est homme ”. (L’autre Monde. Le Soleil : le Parlement des oyseaux. De Savinien de Cyrano de Bergerac).
> LE POUR (sens de Magie Divine) :
“ La Magie avait toujours été considérée, dans les anciens temps, comme une Science Divine, comme la Sagesse et la Connaissance de Dieu. L’Art de guérir, dans le temps d’Esculape [Et du Christ], d’Égypte, et d’Orient avait toujours été magique ” (Isis Dévoilée. Vol.2, part.2, H.P. Blavatsky)
Ne pas oublier que la Magie existe depuis que l’homme existe !
Maintenant si Magie est la manière de l’utilisation du pouvoir du mental d’un Adepte sur ces forces de la Nature (pouvoir siddhi : voir la page précédente), alors il y a danger, parce que la Nature devient servante, alors qu’elle ne devrait être qu’aide ; sauf peut-être, si ces connaissances sont utilisées pour le bien, c’est-à-dire s’il y a ÉCHANGE-BALANCE-NATURE/ADEPTE/COMPAGNONNAGE.

La Théurgie se rapproche du Chamanisme, le SÂMAN, le spécialiste de l’Âme humaine, celui qui peut soigner. (Voir le Chamanisme, de Mircea Eliade).
« Tracer des cercles et brûler de l’encens sont des niaiseries et des jongleries », dit Paracelse.
Magie = nécessairement CONDITIONNEMENT, SOUMISSION (ENVOUTEMENT et l’ingénierie socialiste est une forme d’envoutement étudiée par Gustave Le bon, dans la Psychologie des foules, annonce de la mise en place de cette société fourmilière du « vivre ensemble » et de son « tout connecté »).

Le point souligné page 359 par Grasset dans son livre cité ne manque pas de sel, comme on dit : « La religion de Dante conduit à la tyrannie des hommes d’esprit, et celle de Rabelais à la tyrannie des imbéciles ; toutes deux sont à éviter, mais la dernière, qui se traduit pas le suffrage universel, est encore la plus tolérable » ; peut-être encore au 19è siècle époque de Grasset d’Orcet, mais certainement plus de nos jours…

Prononcer un nom crée une “ réalité ”. Si l’on ne connaît pas le nom de quelqu’un, c’est un inconnu (conception de l’Égypte ancienne), un insaisissable, un non-identifiable, un non-né. A l’origine, écriture et magie sont liés : nommer l’objet par le verbe, l’orale, le fait, créait cet
objet en le nommant, puis l’animait en lui donnant le mouvement.

L’Imagier reproduit un portrait, un objet dans la Pierre, sur une toile ou un papier. Dessin/Peinture/Sculpture.
1 – D’après le Moyen Âge l’image est ce qui réfléchit l’objet, la personne dans le cerveau. Qu’elle image me “renvoie” (miroir, émission-réception) l’autre avec son vêtement crasseux ??
2 – C’est la reproduction INVERSÉE que réfléchit une surface polie. (Définition du 12ème siècle), et dualité sujet-objet.

Avec la technologie télévision et informatique, nous sommes sous la TYRANNIE DES IMAGES-MOTS-MAUX.
L’image exprime la pensée que ne peuvent pas exprimer entièrement les paroles, les écrits ce sont des croquis à la place du Verbe !
Sage comme une image. Mais l’image est donnée à l’enfant pour qu’il se tiennent tranquille !
Sagesse : Ça je estre, qui est la connaissance de Soi. Les images dans le corps-mental se transforment constamment (mécanisme de l’idéation).
IMAGE et Concept : l’image r-enseigne celui qui ne savait ou qui ne saura plus lire.
L’ENSEIGNE/BANNIÈRE/FLAMME/DRAPEAU.
Une vision ne peut s’exprimer qu’en image par la dualité sujet-objet. Il faut après pour bien l’interpréter, une ou plusieurs dizaines d’années, surtout si l’on met par écrit cette vision.
IMAM de la racine AMMA. Marcher en tête. Initialement ce titre désignait celui qui se mettait devant les Musulmans pour faire la prière.
L’image résume/concentre bien quelque chose. Il y a comme un temps court.
L’ICÔNE : c’est aussi un signe de reconnaissance. Elle représente l’invisible dans le visible. Le Peintre a été choisi pour voir l’invisible, sorte de vision à distance, l’icône représente une petite image. [ICOINE, ANCONE], EIKONE en Grec Byzantin image exprimant un dogme. C’est l’image idéale, tout confort ou rassurante, synonyme de « paix ».
Elle essaye de représenter le Divin, ou encore de FIXER l’Esprit dans l’image.
C’est un moteur, un outil de méditation. L’icône évoque la Russie, les terres plates, avec un HORIZON bien présent. Cela pourrait être un “passage”, une Porte étroite entre le CIEL et la TERRE.
C’est un labeur PHYSIQUE et SPIRITUEL.
L’icône ne représente pas qu’un sujet religieux comme le visage d’un homme Saint dans la religion Orthodoxe ; c’est un moyen d’accès avec aller et retour.

Nous sommes embarqués dans des temps très dangereux car soumis à la MAGIE NOIRE, notamment par les égrégores (3) devenus autonomes grâce aux réseaux de toutes sortes facilitant une MÉDITATION MONDIALISÉE, RYTHMIQUE, CYCLIQUE, EN FRÉQUENCE, CRÉATRICE D’UNE FORME PENSÉE QUI EST DEVENU AUTONOME, c’est d’ailleurs le sujet du mind-control commencé après 1945 et la « guerre froide » entre capitalisme de l’Empire et le capitalisme d’État de l’URSS, et aussi le sujet de nombre de films et séries hollywoodiennes dont celles d’horreur dans la montée en puissance du mondialisme.

Il y a quelque chose de nettement plus puissant que l’ustensile, l’arme, issue de la découverte du feu vulgaire : le mind-control par la TYRANNIE DE L’OPINION suite à la libération de la libre pensée en Occident à l’époque de la Renaissance. Si les Anciens Grecs furent soumis à la question sur le pourquoi de beaucoup de choses y compris sur eux-mêmes, l’humain de l’après Renaissance est soumis à ses préjugés ou idées reçues se croyant le winner définitif, tel que le montre le transhumanisme, qui se croit tout savoir, alors qu’il n’est même pas conscient qu’il fonctionne uniquement dans le DEHORS de la racine du mal la dualité Dedans-Dehors et la SAISIE. C’est pourquoi l’humain moderne ne doit pas craindre de prendre sur la gueule et sur sa maison une bombe nucléaire, MAIS BIEN IL DOIT CRAINDRE ET TRIOMPHER DE SON MENTAL, LEQUEL N’EXISTE PAS : « En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler [le mind-control étatique en ingénierie sociale], cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l’instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même » (Ramana Maharshi, entretien 43 du 28 mars 1935).

« Le détruire [le mental] veut dire ne pas l’admettre comme existant en dehors du Soi [comme de vouloir ”sortir de l’Univers” pour le contrôler]. Même en ce moment, le mental n’existe pas.
Reconnaissez-le. Comment le pourriez-vous autrement que dans vos activités quotidiennes ? Elles se déroulent automatiquement. Sachez que le mental qui les commande n’est pas réel, il n’est qu’un fantôme procédant du Soi. Voilà comment le mental peut être détruit ». (Ramana Maharshi, entretien 76 du 29-9-1935).
« Être homme est péché. Ce sentiment d’être homme n’existe pas dans le sommeil profond.
C’est la pensée du corps qui fait naître l’idée de péché. La naissance de la pensée est en soi péché ». (Entretien 164 du 24-2-1936).
« Le mental est insaisissable. En fait, il n’existe pas. La voie la plus sûre pour le maîtriser, c’est de le chercher. Alors, ses activités cessent ». (Entretien 194 du 30-5-1936).

« Un voleur se trahira-t-il lui-même ? Le mental se trouvera-t-il lui-même ? Le mental ne peut pas chercher le mental [comme l'Univers ne peut pas sortir de lui-même]. Vous ignorez ce qui est réel, et vous vous accrochez au mental, qui, lui, est irréel, tout en essayant de trouver qui il est. Le mental existait-il dans votre sommeil ? Il n’y était pas.
Maintenant il est là. Par conséquent, il est impermanent. Pouvez-vous trouver le mental ? Le mental n’est pas vous. Vous pensez être le mental et c’est pourquoi vous me demandez comment le contrôler.
S’il existe, il peut être contrôlé. Mais il n’existe pas. Comprenez cette vérité par la recherche. La recherche de ce qui est irréel est infructueuse. Cherchez donc la Réalité, c’est-à-dire le Soi. C’est la manière de maîtriser le mental. Il n’y a qu’une seule chose qui soit réelle.
- Question : Quelle est la seule chose réelle ?
- Maharshi : C’est ce qui est [le Sans Pourquoi, le non-Sphinx] ; le reste n’est qu’apparence. La diversité n’est pas sa nature. Nous lisons les caractères imprimés sur le papier mais nous ne tenons pas compte du papier qui en est le support.
De même, vous vous laissez prendre par les manifestations du mental et vous laissez de côté le support. À qui la faute ?
(Entretien 238 du 20-7-1936).


IMPORTANT : Autrefois, du temps du mythe du SPHINX, Œdipe devait l’affronter et pour triompher du Sphinx il devait prendre sur le mental, ou AUGMENTER son mental. De nos jours de « civilisation », l’être humain CONTRAIREMENT À L’APPARENCE LE FAISANT CROIRE DEPUIS LE SIÈCLE DES « LUMIÈRES » FRANÇAIS PAR LE WINNERISME DE LA RAISON QUE CETTE RAISON FAIT DE L’HUMAIN UN DIEU, C’EST LE CONTRAIRE D’ŒDIPE QUI EST RÉALISÉ : PAUVRETÉ DU MENTAL ET AUGMENTATION DU CORPS, avec l’exemple récent du covidisme transhumaniste qui fait du corps-mental le triomphe à l’égale d’un Dieu selon le principe transhumaniste de son augmentation de la « réalité » (le corps). L’humain actuel est en sens inverse de l’Humain du temps des PAÏENS : IL DOIT PRENDRE SUR LUI CONFORMÉMENT À SA LOI DE SUCCION QUI SUCCE TOUT PUISQUE LE ‘MOI’ OU EGO EST AUGMENTÉ DANS SON MENTAL, alors que le ‘moi’ des Païens ne l’était pas ; vieux dilemme du Moi-Collectif/Moi-Individuel toujours non résolu à ce hui. Le Moi-individuel de l’humain présent est augmenté : rien que des processus par le mental et ses cinq sens : appréhender le monde entier par ses cinq sens et tout dans le matérialisme, aussi appelé « laïcité », c’est-à-dire LA CROYANCE EN CE CORPS-MENTAL QUI EST MAINTENANT CONSTRUIT EN CE SENS (de la « réalité augmentée » !!!).
« RÉALITÉ AUGMENTÉE » = CONFORT-SÉCURITÉ BÉQUILLE AUGMENTÉES PAR LA TECHNOLOGIE = PRIVATION DE LIBERTÉ = SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE (où seuls les cancéreux du Pour-Voir auront doit de vie et de mort sur les troupeaux) ; C’EST CELA L’INVERSE PAR RAPPORT AU TEMPS DU MYTHE DU SPHINX… LES ANCIENS ÉTAIENT NETTEMENT PLUS LIBRES CONTRAIREMENT À L’APPARENCE DE LA MODE DE L’ESCLAVAGE (notamment à cause d’une technologie rudimentaire : pas de moteur ni d’éclairage à l’électricité dynamique [contraire de l’électricité statique…]…). Après l’humain du Sphinx, place à l’humain de l’ustensile et de l’utilitaire… à l’anglo-saxon, surtout américain et protestant !



Notes.
1. Art de transmuter un métal vulgaire en Or véritable, prouvant que le Labour est véritable et vérifié, dont un exemple est écrit dans Hermès dévoilé, 1832 :
« Ayant fini mon oeuvre, je pris 100 grammes de mercure distillé et les mis dans un creuset. Aussitôt qu'ils commencèrent à fumer, je jetai dessus 1 gramme de mon soufre transmutatoire, il devint en huilé au-dessus du mercure et je vis ce dernier qui se figeait successivement de plus en plus. Alors j'augmentai mon feu et le fis sur la fin plus fort en le continuant jusqu'à ce que mon mercure fut parfaitement fixé, ce qui dura environ une heure. L'ayant coulé dans une petite lingotière, je l'éprouvai et le trouvai meilleur que celui de la minière.
Que ma joie fut vive et grande ! J'étais hors de moi-même, je fis comme Pygmalion, je me mis à genoux pour contempler mon ouvrage et en remercier l'Éternel… ».

2. Pour l’école de Rudolf Steiner il y a deux antéchrists : Ahriman-emploi et Lucifer-labeur.

3. Retour sur le mot ÉGRÉGORE tant il est lié au conformisme révolutionnaire actuel, à son N.O.M. et « Great Reset » et à son ordre établit dogmatisé, mondialisé par technologie : en plus d’opinion publique, égrégore signifie aussi : formes-pensées vibrant à un même rythme tendant à s’assembler pour constituer cet égrégore. Alors il y aura autant d’égrégore qu’il y a de familles, de classes, de communautés, de partis politiques, de philosophies, de sectes, de religions, bref d’opinions. Par exemple, les membres d’un parti ou mouvement politique liront les mêmes journaux et se nourriront mentalement de courant de pensée bien déterminé ; ils auront un langage propre et des expressions identiques dont ils useront et abuseront pour évangéliser, même s’ils en ignorent le plus souvent le sens véritable. Bref, ils se croiront « libres », alors que ce sont les premiers conditionnés par des « larves astrales » constituant leur égrégore, comme des vampires se nourrissant de leur sang, d’autant plus redoutable que nous ne pouvons pas nous en rendre compte lorsqu’ils nous ont atteint personnellement, le siège de son action de situant exclusivement dans notre inconscient. C’EST POURQUOI UN ÉGRÉGORE EST UNE FORME-PENSÉE COLLECTIVE INFINIMENT PLUS DANGEREUX QUE L’HOMME LE PLUS RICHE DE LA PLANÈTE ET DE WALL STREET RÉUNIS, CAR IL EST ENGENDRÉ PAR LE MENTAL CRÉATEUR D’UNE MULTITUDE D’ÊTRES ET S’ÉTALE SOUVENT SUR DES CENTAINES VOIR DES MILLIERS DE GÉNÉRATIONS.
L’égrégore est donc comme une PIEUVRE DONT LES TENTACULES SONT SES MEMBRES QUI SE CROIENT « LIBRES » MAIS QUI SERVENT À LEUR INSU UN MÊME MONSTRE IDENTIQUE : sous prétexte de création et d’organisation, LE POUVOIR DU DIABLE EST IDENTIQUE AU POUVOIR DU DIEU DÉMIURGE OU GRAND ARCHITECTE ORGANISATEUR DE L'UNIVERS.

ÉGRÉGORE = PRINCIPE DU DIABLE : CELUI QUI ORGANISE UN PETIT BOUT DE VÉRITÉ (de verroterie, V.I.T.R.I.O.L. Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Operae Lapidem [ou Occultum Lapidem] (Descends [ou explore] dans les entrailles de la terre [donc réalise le Soi, ou le « Connaître toi-même par toi-même »], en distillant [ou en rectifiant] tu trouveras la Pierre de l’Œuvre [le ”Je suis ce JE SUIS”]).
Ainsi, la Vérité pour qui ? Par quelle saisie ?
L’égrégore comme le diable bouffe de l’organisation (a). Ramana Maharshi dit que la Libération est déjà là. Mazu Daoyi (709-788) dit la même chose parce que : « Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [et s’il n’y a pas de loi eu dehors, il n’y en a pas non plus au dedans de soi-même] ».
DONC AMBIGUÏTÉ DE CE QUI DE NOS JOURS EST APPELÉ « DÉVELOPPEMENT PERSONNEL », Y COMPRIS LES ARTS MARTIAUX ET LE COMMERCE AUTOUR DU YOGA ET DU SALUT OU RÉDEMPTION !!!

Avec le mot ÉGRÉGORE il est essentiel de distinguer :
- Le socialisme qui prétend « servir les autres », et fait ainsi dans la dualité Dedans-Dehors comme s’il se mettait en DEHORS DE L’UNIVERS, ET PIRE : QUI PRÉTEND SE « SACRIFIER » POUR UNE CAUSE. Pour un judéo-maçon du 33è degré comme C.W. Leadbeater, il écrit page 28 dans Rites Mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, à propos du mystique : « il me semble perdre l’immense avantage de l’effort accompli par l’occultiste [au sens d’appartenance à une loge ou à un groupe], soutenu par l’aide si considérable des Êtres supérieurs [sic] dont il évoque la présence [?] ». Ici les « Êtres supérieurs » peuvent allègrement être confondu avec l’esprit de groupe ou une forme d’opinion publique. Leadbeater précise tout de même que les deux formes de chemin de vie mènent « vers Dieu ».
- Le mystique et la contemplation, dont évidemment Ramana Maharshi fait la partie. Et ici l’égrégore n’existe pas, du moins au départ, car ce sont les autres, le dehors, qui peut en faire, ou du bien, ou du mal, ET TOMBER DANS L’ORGANISATION, DANS LA CRÉATION, LE CONCEPT (a).

DIABLE, DIEU, CONCEPTION = ORGANISATION, PROJET-PRÉDICTION (à des fins d’ego et calculs de confort-sécurité).

COMME LE DIABLE : AIDER À ORGANISER, qui est la définition même du mot CONCEPTION : donner naissance à : organiser le chaos, ou ARRANGEMENT INTENTIONNEL D’ÉLÉMENTS, DONC ISSU DU MENTAL QUI VEUT « ORGANISER », ARRANGER, AUGMENTER, FAIRE MIEUX QUE LA OU SA NATURE !!! DONC LE CONTRAIRE DE CE QUE DIT MAZU. Le transhumanisme veut « augmenter » l’homme et la « réalité ». D’une certaine façon cela suggère que tout est pensé ou que tout a été conçu, genre créationnisme et même genre Intelligence Design ; il y a donc le même PARADOXE que la Réalisation du Soi : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

COMMENT PEUT-ON EN TOUTE CONFIANCE RECONNAÎTRE DE FAÇON ABSOLUE UNE CONCEPTION ? En l’absence de tout « QUI SUIS-JE ? » ? Il ne s’agit pas ici de conception évidente telle celle du jardinier d’un parc communal qui a taillé les arbustes de haies pour former un labyrinthe et arrangé les parterres de fleurs en dessins géométriques.

L’égrégore comme le Diable bouffe de l’organisation, laquelle engendre cet égrégore, car le soi-disant « ordre » organisé par le mental humain est désordre et nourriture à égrégore, car toute chose s’ordonne d’elle-même dans son « Je suis ce JE SUIS », son EST, correspondant au « Reste tranquille et sache que je suis Dieu ».

Aucune chose n’existe ni n’a existé comme l’énonce l’entretien 264 du Maharshi, puisque sous la menace d’être bientôt rayé par l’oubli, de sorte que le MARIAGE entre « ceci s’est passé » et « ceci ne s’est pas passé » sera effectif. Rien n’a lieu ou n’aura lieu, car sous prétexte de création et d’organisation, LE POUVOIR DU DIABLE EST IDENTIQUE AU POUVOIR DU DIEU DÉMIURGE OU GRAND ARCHITECTE ORGANISATEUR (le GADLU judéo-maçonnique qui calcul, qui géométrise façon Pythagore, façon Lucifer et les « Lumières » du 18è siècle français) : les deux se confondent dans leur pouvoir orgueilleux et winneriste de la mort qui est d’effacer ce qui est né ou créé, de faire en somme que ce qui existe n’a pas d’existence, et ça doit être cela qui horripile les transhumannistes parfaits créationnistes. Comme l’exprime le Maharshi dans l’entretien 264, le monde ne souffre pas de devoir finir en « big crunch » (ou crush, implosion), IL SOUFFRE DE NE PAS AVOIR COMMENCÉ : DE NE PAS AVOIR ENCORE « EU LIEU », TANT QUE L’HUMAIN CONTINUERA À TOMBER DEHORS (tenter de vouloir « sortir » de l’Univers pour le voir, pouvoir….).
Le EST ou « Je suis ce JE SUIS » est sans durée, sans histoire, sans espace, sans opinion…

a. Extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».
« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! »
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».
 
 

Dernière mise à jour : 07-06-2022 01:25

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >