Accueil arrow News arrow Dernières news arrow CROIRE = MANQUE = CONFIANCE = BANQUES
CROIRE = MANQUE = CONFIANCE = BANQUES Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-06-2022 04:16

Pages vues : 1359    

Favoris : 64

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Sacrieustie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
 
frise_fresq_itali.jpg
 
 
CROIRE = MANQUE = CONFIANCE = BANQUES
CROIRE : du latin credere (confier, en
prêt (bancaire : les anciens banquiers se nommaient
”Marchands de confiance”), croire, penser et se
fier à : crédit, crédo, crédule ; tenir pour « vrai »
une histoire, une info, croire toute ce que
raconte un média nécessairement lié au capital et,
au régime partisan.
Se fier à, avoir confiance en = le départ du
social et de la racine du mal : la saisie
par la dualité Dedans-Dehors, la perte
d’autonomie, la béquille (transhumaniste,
le Dehors).
 
CROIRE AU CORPS-MENTAL (se prendre pour un consommateur sur 2 jambes et une cervelle et un estomac, et croire à un sexe comme on croit à une monnaie [montrer, comme le rouge-signal Rothschild] et à la confiance en une banque). MONTRER : LE TEMPS DE LA MONTRE, LE TEMPS DE L’EXHIBITION OU REPRÉSENTATION : on montre l’heure, on met en VALEUR le temps en l’exhibant-exhibitionnisme : addiction à cette valeur-argent socialisante religieusement.
 
EXHIBITION OU REPRÉSENTATION = OBLIGATION
GÉNÉRALISÉE DE JOUIR ET DE SE DONNER EN JOUISSANCE
SUR LES RÉSEAUX (sociaux, smartphoniques, ou
dans des phénomènes du politico-social),
DÉFINITION DE LA DÉMOCRATIE COMMERCIALE OU
DU CONSOMMATEUR DEVENU EN 89 LE ROI, LE WINNER.

CROIRE = MANQUE = OPINION : SAISIE/REJET,
jusqu’au TAUX (QUI EST UN ARRANGEMENT [du Diable,
de celui qui aide à organiser, à placer,
LE SPÉCIALISTE, tel BlackRock]).
Les évolutionnistes de leur « Terre promise »
identique au MANQUE PROVOQUÉ PAR LA
FABRICATION DE L’ADDICTION : en 1840 les
frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient
ceci : « Vendre une perle que vous avez à
quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire
des affaires ; mais vendre une perle que vous
n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas,
voilà ce qui s’appelle faire des affaires ».
(Réf. page 451 du livre de Jacques Attali,
Les Juifs, le monde et l’argent).
Ainsi, les frères Oppenheim et leur
paroissiens inventèrent LA CHUTE

(Ancien Testament genre ”voyage dans le temps”),
LE MANQUE, ILS INVENTÈRENT L’ABSTRACTION
QUI DÉBOUCHE SUR L’ABSTRACTION,
LE VIRTUEL INFORMATIQUE ACTUEL
la totale mise en valeur de leur temps.

OPINION = LE BINAIRE DE SAISIE/REJET, et la
SAISIE = LE TAUX, ou LA TÂCHE : du latin médiéval :
tasc(h)a (redevance, dérivé du latin taxare (toucher
souvent et fortement), atteindre, plutôt dans le
sens dévaluer, donc d’OPINIONER : SAISIR OU REJETER
(un placement, un emprunt, une opinion), taxer (au
taux), écotaxe, surtaxe, taximètre, et racket.

SUR QUOI EST CONSTRUIT LE CAPITALISME DES FRÈRES
OPPENHEIM (et de leurs paroissiens tels les
Rothschild-Rockefelletr et les Larry Fink, BlackRock,
Vanguard et autres CAC 40 et Cie.) ???

SUR L’ABSTRACTION DE LA SAISIE, LE PIRE QUI PUISSE
ARRIVER EN CE MONDE : CRÉER LA SAISIE,
CRÉER UN BESOIN, CRÉÉR UNE ABSTRACTION, UNE OPINION,
UNE POLÉMIQUE, DONC UN ÉVOLUTIONNISME CAR L’OPINION
OU LA POLÉMIQUE N’A PAS DE FIN ET RESSEMBLE FORT À
L’OISEAU PHÉNIX, INCREVABLE ; UN DÉBAT, UNE ÉLECTION,
ET SON CONTRAIRE LE REJET, ET ENTRE LES DEUX
« LA BAISSE DU TAUX DE PROFIT [ou d’opinion, de calcul] ».

« Demandez à l’homme le plus fortuné du monde,
s’il connaît son Soi. Il vous dira « non ».
Que peut-on connaître si l’on ne connaît pas le Soi ?
Le savoir humain est bâti sur une fondation si fragile ».
(Ramana Maharshi, entretien 43 du 28-3-1935).

SAISIE = ATTEINDRE UN BUT OU OBTENIR QUELQUE CHOSE.
C’EST-À-DIRE VOULOIR SORTIR DE L’UNIVERS POUR
LE MELIORER (le transhumanister, l’augmenter).
A-MÉLIORER : du A privatif et du latin melior :
NE PAS rendre meilleur, car en désirant atteindre le
but de « rendre meilleur » ou d’augmenter (la réalité),
c’est entrer dans la dualité et racine du mal :
DEDANS-DEHORS, qui, en faisant ”sortir” de l’Univers
engendre la croyance d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont IN-TROU-VABLES, PUISQUE NOUS
SOMMES L’UNIVERS, NOUS SOMMES LE TROU, ET
DANS UN TROU, IL N’Y A QUE LE TROU, DONC
PAS DE TROU À SAISIR OU À VOIR. Il est
impossible de rejeter ou saisir quoi que ce soit.
Dans l’état de VACUITÉ (1), ON NE PREND PAS,
ON NE REJETTE PAS ; DANS L’UNIVERS, NOUS, LES
CONCEPTS DE MANQUE OU DE CHUTE FAÇON BIBLE ET
DE RESTE SONT INTROUVABLES.

NOUS, L’UNIVERS, N’AVONS NI CONCEPT D’INTÉRIEUR,
NI CONCEPT D’EXTÉRIEUR.
LE CRIME ET LA VERTU NE LAISSENT PAS DE TRACES.
WINNER ET LOSER N’EXISTENT PAS.
LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU,
OU SAISI.


DÈS QU’UNE LOI HUMAINE S’INSTALLE,
LE MANQUE ET LA SAISIE S’INSTALLENT,
LE CRIME ET LA VERTU S’INSTALLENT
ET LAISSENT DES TRACES APPELÉES ”HISTOIRE”.



Le capitalisme reposant sur la racine du mal la SAISIE engendrée par le Dedans-et le Dehors en forme de sujet face à l’objet, depuis l’après 1789 le cancer s’est installé dans le capitalisme : IL NE PEUT PLUS SAISIR COMME IL LE VOUDRAIT (les Marxengelsistes appellent ça « baisse du taux de profit »), la saturation des marchés (le libre échangisme socialiste et sa démocraitie mercantile) ; ce qui a rendu nécessaire pour le capitalisme de FAIRE UNE CURE : la phase du confinement covid-19, L’HOMÉOPATHIE (2) DU CAPITALISME consistant à s’injecter son propre poison. Ainsi dans le cas du covid-19, les doses fortes furent réservées aux humains sains, ceux du non-capitalisme, donc les salariés ou collaborateurs, et la dose homéopathique fut réservée au capitalisme où nombre d’entreprises tirèrent de leur maladie (la baisse de la saisie) des bénéfices ou saisies énormes, tels les Pizer et autres GAFAM…

L’autre remède homéopathique mais à doses meurtrières, sauf pour le capital, fut la guerre de 1914-1945.
Donc le capital devait après 1945 arriver au remède covid-19 de 2019 en un agent infectIeux EXTÉRIEUR : LA SORTIE DE L’UNIVERS ; ET COMME LE REMÈDE S’AVÉRA INSUFFISANT DANS LE TEMPS, LA « GUERRE EN UKRAINE » FUT LA NOUVELLE HAUTE DILUTION, qui là encore suivant la médecine homéopathique, va affecter TOUS LES EUROPÉENS SAINS PAR DES DOSES ALLOPATHIQUES FORTES ET LES RENDRE MALADES, ET « SOIGNER » LES CAPITALISTES QUI S’INJECTENT SEULEMENT LEUR DOSE HOMÉOPATHIQUE INFINITÉSIMALE, sous le symptôme en prétexte publicitaire ou médiatique de « sanctions contre la Russie », cette Russie devenant de facto le VARIANT POLITIQUE du covid-19.
Le capitalisme en phase terminale de son cancer doit donc maintenant s’amputer de ses méta-stases.

Le capitalisme n’étant qu’un concept-opinion, une croyance, il se croit immortel grâce à sa « mise en valeur du temps-opinion » : LA POLÉMIQUE N’A PAS DE FIN ET RESSEMBLE FORT À L’OISEAU PHÉNIX, INCREVABLE ; UN DÉBAT, UNE ÉLECTION, ET SON CONTRAIRE LE REJET, ET ENTRE LES DEUX « LA BAISSE DU TAUX DE PROFIT [ou d’opinion, de calcul] ». Et par le coupure énergétique à cause du mécontentement de la Russie envers l’Europe, les cancéreux de l’Union européenne FORCENT les cendres de l’Oiseau Phénix pour qu’icelui renaisse dans l’abstraction « écologie », l'automobile à moteur électrique, etc., dont le « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », soit UN TRANSHUMANISME ÉNERGÉTIQUE DE CONSOMMATION OBLIGÉ, dernier espoir du cancéreux capitaliste.

ALORS AU CHOIX : la GÈNE, ou la FLEXION (génuflexion… le genou plié) :
- Continuer à survivre dans ce monde Luciférien sous l’opinion mercantile de l’Empire États-Unis et de ses « alliés » (la ”communauté internationale”), et assurer ainsi le chaos en forme de guerre comme jamais dans l’histoire humaine. Idem en cas de l’Europe se rapprochant de la Russie, où la guerre avec l’Empire sera tout aussi inévitable. Ensuite nécessairement il sera créé une « évolution statique », artificielle, dans les trois règnes =  Minéral, Végétal, Animal et Humain ; le transhumanisme et les « nouvelles technologies » sont là pour ça car totalement dépendantes du capital.
- Déchirer son pacte avec Lucifer et son monde de la saisie et du capital, CE QUI IMPLIQUE LA RÉALISATION DE CHACUN(E), à évidemment ne pas confondre avec le concept « citoyen » (ou ”responsable”, ”collaborateur”), autre nom du consommateur, ou de l’usager, de l’objet !
Dans un choix comme dans l’autre, de la gène ou de la flexion, le sens du mot « Bien » disparaît, comme la dualité Dedans-Dehors disparaît, et seul demeurera, ou le monde Luciférien, ou le Monde Originel délivré de l’évolutionnisme juif et de la saisie ; car il y a loi de succion et Loi de Succion, ou désir et Désir (comme celui du EST ou état d’Être, par rapport au désir de l’avoir du consommateur ou usager).
Dans ce monde Luciférien, le par être ou re-présentation est primordial : le décorum entraîne la re-présentation, le packaging, et aucune libération. On est dans ce monde de la Chute et de la réparation ou mise en valeur du temps : le politisme présent fonctionne en winnerisme : c’est HOLLYWOOD PERMANENT : le winner usager est la star au pouvoir d’achat : il choisit ses slips comme il choisit son genre sexuel comme il choisit par vote électronique sa « représentation gouvernementale »…. La politique de l’après 1789 n’est que la traduction du calcul du marché en un programme marketing et ce programme est une campagne politique publicitaire (voir le banquier Macron et sa Macronie, pas de parti juste une entité à sexualité variable, ne réagissant qu’aux diktats de “marché” ultra-libéraux et une politisme aux slogans marketing organisant le chaos nécessaire à la phase terminale du cancer du capital.


Ce qu’on appelle de nos jours « état modifié de conscience » ne sont que des SAISIES comme de croire au corps-mental, c’est-à-dire à la conscience « ordinaire » (la raison, le mental dans les trois états : veille, rêve, sommeil profond). Or le Soi est au-delà de ces trois états :
Toutes les mauvaises qualités gravitent autour de l’ego. Quand l’ego a disparu, la Réalisation se produit d’elle-même. Il n’y a ni bonnes ni mauvaises qualités dans le Soi. Le Soi est libre de toutes qualités. Les qualités ne relèvent que du mental. Le Soi est au-delà de toute qualité.
S’il y a unité, il y a aussi dualité. Le nombre un donne naissance aux autres nombres. La Vérité n’est ni un ni deux. Elle est comme elle est.
- Question : La difficulté est d’être dans un état libre de pensées.
- Maharshi  : Abandonnez l’état libre de pensées à son propre sort. Ne pensez pas qu’il vous appartient.
Tout comme lorsque vous marchez, et qu’involontairement vous faites des pas, procédez ainsi dans vos actions. L’état sans pensées n’est pas affecté par vos actions.
- Question : Qu’est-ce qui permet la discrimination dans l’action ?
- Maharshi : La discrimination deviendra automatique, intuitive.
- Question : Donc seule l’intuition compte ; l’intuition se développe-t-elle aussi ?
- Maharshi : Ceux qui ont découvert de grandes vérités les ont trouvées dans les profondeurs tranquilles du Soi.
L’ego est comme notre ombre sur le sol. Tenter de l’enterrer serait une sottise. Le Soi n’est qu’un. S’il est limité, c’est l’ego. S’il est illimité, c’est l’Infini, la Réalité.
Les bulles sont différentes les unes des autres et innombrables, mais l’océan n’est qu’un. De même, les ego sont nombreux, tandis que le Soi est UN, et seulement UN.
Quand on vous dit que vous n’êtes pas l’ego, réalisez la Réalité. Pourquoi vous identifiez-vous à l’ego ? C’est comme si on vous disait : « Ne pensez pas à un singe en avalant votre médicament ».
C’est impossible de ne pas y penser. Le fonctionnement des gens ordinaires est pareil. Quand on parle de la Réalité, pourquoi continuez-vous à méditer sur « shivo’ham » [Je suis Shiva] ou « aham brahmâsmi » [Je suis le brahman] ? Il vaudrait mieux en trouver le sens et le comprendre. Il n’est pas suffisant de répéter simplement les mots ou d’y penser.
La Réalité, c’est simplement la perte de l’ego. Détruisez l’ego en cherchant son identité. Parce que l’ego n’est pas une entité, il disparaîtra automatiquement et la Réalité resplendira spontanément d’elle-même. C’est la méthode directe. Tandis que dans toutes les autres méthodes l’ego subsiste.
Celles-ci soulèvent quantités de doutes et à la fin la vraie question reste en suspens. Dans cette méthode-ci, par contre, la question finale est la seule qui existe, et elle est posée dès le début.
Aucune sâdhanâ (discipline) n’est nécessaire pour s’engager dans cette quête.
Il n’y a pas de plus grand mystère que celui-ci : nous cherchons à atteindre la Réalité alors que nous sommes la Réalité [et c’est le TROU]. Nous pensons que quelque chose nous cache notre Réalité et qu’il faut le détruire avant d’obtenir cette même Réalité [fabriquer le Chute et par là même la réparation, le TIQOUN]. C’est ridicule. Un jour viendra où vous rirez vous-même de tous les efforts passés. Et ce qui sera le jour où vous rirez est déjà ici et maintenant.
(Entretien 146 du 26-1-1936).

« La pure Conscience est au-delà de la conscience relative et de l’inconscience ». (Ramana Maharshi, entretien 306 du 26-12-1936).

« L’éveil véritable est au-delà des trois états de veille, rêve et sommeil profond. […] Le véritable éveil est au-delà de toutes différences ». (Ramana Maharshi, entretien 476 du 21-3-1938).

« Le silence est le véritable upadesha (enseignement). Il est l’upadesha le plus parfait. Il ne convient qu’aux chercheurs les plus avancés. Les autres sont incapables d’en tirer une pleine inspiration. C’est pourquoi ils ont besoin de mots qui expliquent la Vérité. Mais la Vérité est au-delà des mots. Elle n’admet aucune explication. Elle ne peut qu’être indiquée [le Gate gate…]. Et comment cela peut-il se faire ?
Les gens sont sous l’emprise de l’illusion [la Re-présentation, Hollywood, l’image, l’histoire]. Si celle-ci est dissipée, ils réaliseront la Vérité. Il faut donc leur dire de réaliser l’irréalité de l’illusion. C’est alors qu’ils essayeront d’échapper à ses pièges. Le résultat sera le vairâgya (le détachement, le Cour ou Maât, direct). Ils se mettront en quête de la Vérité, à la recherche du Soi, et finiront par se maintenir dans le Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 569 du 7-11-1938).

« Le Soi est au-delà de l’ignorance et de la connaissance. Il est absolu. Ces doutes [ces manques] ne viennent pas du Soi, car il est pure conscience et ne peut admettre l’obscure ignorance ». (Ramana Maharshi, entretien 608 du 18-1-1939).

Ce monde luciférien emprisonné dans la causalité ou UTILITARISME, LA CONSOMMATION, et donc dans l’évolutionnisme : « il n’y a pas de fin aux successions causales » Ramana Maharshi, entretien 633 du 23-2-1939) ; comme il n’y a pas de fin à l’opinion ou à la polémique et ainsi on fabrique la mise en valeur du temps selon le vœux des Juifs (3).

« De même, la lumière du Soi est au-delà de la lumière ordinaire et de l’obscurité. Le Soi est absolument seul ». (Ramana Maharshi, entretien 636 du 23-2-1939).

C’est l’état du jnani [l’Éveil du Réalisé ou Bienheureux]. Ce n’est ni le sommeil ni la veille mais un état intermédiaire entre les deux. Il y a la conscience de l’état de veille et la tranquillité du sommeil.
C’est l’état de jâgrat-sushupti. On peut l’appeler sommeil éveillé ou veille endormie ou veille sans sommeil ou sommeil sans veille. Il diffère du sommeil ou de la veille pris séparément. Il est l’atijâgrat (au-delà de la veille) et l’atisushupti (au-delà du sommeil)
Atijâgrat : le jâgrat du jâgrat ati sushupti, le sommeil du sommeil. Il est au-delà de la veille et du sommeil et en même temps il est en eux ». (Ramana Maharshi, entretien 609 du 18-1-1939).



Notes.
1. VACUITÉ (définition) : ce n’est pas ce qu’écrit le dictionnaire Le Robert : « État de ce qui est vide ».
La Vacuité est le Soi, l’état naturel ou ‘EST’ seulement (comme le « N’EST PAS X »), le Sans Pourquoi des choses qui n’ont pas d’essence, et dont aucune n’est ou n’existe en soi et pas soi, comme l’expression « N’EST PAS X » qui revient à dire que les choses ne sont que de simples imputations nominales dépourvues d’être en soi et par soi, ce qui est une définition du FLÉAU (sens de la Balance). Vacuité = le Centre qui est nulle part et la Circonférence qui est partout…
FLÉAU, parce que lorsqu’il n’existe plus d’extrême, le milieu entre les deux extrêmes disparaît. Le FLÉAU est donc un Fléau parce qu’insaisissable, non-identifiable. Le milieu c’est la Vacuité, le Vide du Vide du milieu, c’est-à-dire le Centre qui est nulle part. Le « N’EST PAS X » se détache de l’opinion d’être et de non-être, il ne tombe pas dans l’opinion, le choix et le rejet sources de guerres et d’anéantissements de ce qui est rejeté comme une ordure ou de l’impur dans la dualité pur-impur.

La Vacuité est du Thème de la Fontaine de Jouvence, du Zéro Indien : l’Un véritable : ni être, ni non-être…
ZÉRO INDIEN : comprenant ce monde du désir et de la saisie et donc ce monde des noms-les-formes et du sans-nom-la-forme ; comprenant la dimension profane et le domaine des êtres animés, le nombrable et l’innombrable du cosmos. Telle est la Vacuité dont le nom est ÉVEIL : la PAIX, le VRAI, la non-saisie devenant FONTAINE DE JOUVENCE : tous les enseignements ou connaissances qu’il n’a jamais reçu, l’Éveillé authentique peut les réaliser.

VACUITÉ, SIMPLICITÉ = CE QUI N’EST PAS OFFICIEL, CE QUI N’EST PAS SYSTÈME (L’OCCIDENT EST LE SYSTÈME, L’EMPIRE DE CETTE PLANÈTE ; vous trouvez des bouteilles de Coca Cola et des Églises chrétiennes même en Chine !!!).

2. Remède homéopathique selon le principe antique des HAUTES DILUTIONS TELLES CELLES CONTENUES DANS LA COUPE DE LYCURGUE :
Homéopathie : coupe de Lycurgue :
Nous avons la composition suivante :
Analyse, exécutée par le Dr. Brill :
Silice Si O2 : 73,5%
Sodium oxyde Na2 O : 13,0%
Potassium oxyde K2 O : 0,9%
Calcium oxyde Ca O : 6,0%
Magnésium oxyde Mg O : 0,8%
Aluminium oxyde Al2 O3 : 2,9%
Fer oxyde Fe2 O3 : 1,5%
Bore oxyde B2 O3 : 0,1%
Manganèse oxyde Mn2 O3 : 0,56%
Antimoine oxyde Sb2 O3 : 0,5%
Plomb oxyde Pb O : 0,2%
Phosphore pentoxyde P2 O5 : 0,2%
Argent Ag : 0,05%
Or Au : 30-50 parties pour 1 million, donc cette coupe est à très haute dilution : 0,05% ou 50 parties d’Or métal pour 1.000.000 de parties de verre. Cela correspond à notre Or colloïdal que l’on peut trouver en oligo-élément chez son pharmacien en France par le laboratoire Labcatal, ou celui des Granions (qui ont récemment fusionnés).
Pratiquer l’Homéopathie consiste à donner au malade, à dose infinitésimale, la substance qui, prise chez un humain sain à doses fortes, produit des symptômes semblables à ceux observés sur le malade. Il existe bien-sûr une homéopathie pour les animaux, qui eux n’ont pas de préjugés.
 
3. La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumé page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie : cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Mettre en valeur »…. Là est le problème !!! Et LE JUDAÏSME EST, DU MOINS POUR UN GRAND NOMBRE DE JUIFS, UN SYSTÈME POLITIQUE REPOSANT SUR L’ÉCONOMIQUE, SUR LE MATÉRIEL, SUR LE COMMERCE, SUR LE SOCIAL.

Le « vivre ensemble » facilité par l’informatique et ses « réseaux sociaux » a augmenté la croyance que la TÉLÉPATHIE se passerait de cerveaux à cerveaux, soit sous un crâne vers un autre crâne comme un émetteur de radio vers un récepteur de radio, comme si la tête et donc le corps était le siège de la pensée LIÉE AU SPATIO-TEMPOREL. Cette croyance ne peut que naître en Occident en pleine révolution industrielle avec l’électromagnétisme, et cette logique illusoire de télépathie qui additionnent les cerveaux ou les petites vérités pour en former une grosse lui confère un statut de vérité, comme lors des élections où c’est la quantité d’électeurs qui « possèdent la vérité » (le melior). LE MODÈLE DE CERVEAUX À CERVEAUX NE PEUT QUE PRODUIRE UN VERROUILLAGE MENTAL D’AMPLEUR PLANÉTAIRE QUI EMPÊCHE TOUTE REMISE EN CAUSE : NOTAMMENT TEL GENRE DE VIE = TEL GENRE DE PENSÉE, laquelle n’est qu’un PRODUIT, le RÉSULTAT du genre de vie qui n’est pas à proprement une pensée, mais une OPINION.
Le « Vivre ensemble » en marche de cette actuelle société va produire la société fourmilière où seul un petit groupe de personnes aura le droit de vie ou de mort sur l’ensemble des Terriens. Cette société fourmilière est déjà en place avec ses citoyens ou habitants des villes, des cités, consommant, marchant les uns à côté des autres en un ensemble de « multiples séparatifs », des usagers, des consommateurs, des unités qui vont cahin-caha avec leur dualité.
 
 

Dernière mise à jour : 26-06-2022 04:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >