Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les Animaux ne croient pas à l’erreur
Les Animaux ne croient pas à l’erreur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-07-2022 02:10

Pages vues : 1176    

Favoris : 52

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
gateau_cerise_plat_kloug_inclusif.jpg
 
 
Les Animaux ne croient pas à l’erreur
ils ne croient pas au « mieux » et ils
ne chutent pas dans l’évolutionnisme !
De par leur NON-RACINE, les Américains
étant ce KLOUG MODERNE avec la cerise incluse
en dessous, le Melting Pot identique à cette
période tout confort technologique où tout est
connecté comme une nouvelle religion RELIANT,
INCLUANT tous les peuples, où il n’y a plus de
guerre GRÂCE À LA COMBINAISON TECHNOLOGIQUE
ET À CE COCKTAIL EN KLOUG DE L’INDISTINCTION
EN SAISIE INDUSTRIELLE faisant qu’un cochon
n’y reconnaitrait plus ses petits.


LA QUESTION DU « QUI SUIS-JE ? » DANS LA CROYANCE ICI À LA SAUCE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL.
 
 
En effet, dans l’indistinction, DANS L’INCLUSION
produisant l’uniformité il n’y a pas de limites,
on peut diviser sans fin un corps indifférencié.

« Un ingénieur déclara : « Les animaux semblent se
conformer à leurs propres lois naturelles en dépit
de leur milieu et des changements, tandis que
l’homme transgresse constamment la loi sociale
et n’est lié par aucun système défini.
Il semble dégénérer alors que les animaux restent
stables. N’en est-il pas ainsi ? »
- Maharshi (après un long moment) : Les Upanishad
et les Écritures affirment que les êtres humains ne
sont que des animaux tant qu’ils ne sont pas
réalisés. Peut-être même sont-ils pires ».
(Entretien 79 du 29-9-1935).



Les États-Unis sont clairement résumées par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 1 de 1960 : contrairement aux apparences d’un peuple roi OU RÈGNE DE L’INDIVIDUALISME DU CONFORMISME « RÉVOLUTIONNAIRE », EN PROCLAMANT QUE LA SATISFACTION ILLIMITÉE DE TOUS LES APPÉTITS ISSUS DE LA CROYANCE AU CORPS SONT L’ABOUTISSEMENT DIALECTIQUE HISTORIQUE DE 1789 DANS LA LOGIQUE DE LA SAISIE, DE L’ATTRACTION ”UNIVERSELLE”, OU DE LA POSSESSION DES « BIENS » ET DU « BIEN » (le pur) QUE CE SERAIT LE GRAAL DE LA DÉMOCRATIE ET LA SEULE MANIÈRE D’ATTEINDRE LA « FRATERNITÉ » ICI-BAS, SOIT LA MÊME CHOSE VENDUE PAR L’ÉGLISE DE ROME. PRINCIPE DU CAPITALISME ARRIVÉ À MATURITÉ ABSOLUE QUI S’ACHÈVE NON SUR UNE FRATERNITÉ ENFIN ET VRAIMENT RÉVOLUTIONNAIRE (qui sort du conformisme des « Plus ça change et plus c’est la même chose »), MAIS SUR UNE SOCIÉTÉ SOCIALISTE OU GRÉGARISTIQUE QUI A SURVÉCU À SA PROPRE REMISE EN CAUSE OU À SA PROPRE RÉVOLUTION ET AINSI QUI L’A RÉPUDIÉE !
Dans le triomphe américain, l’individualisme se met en représentation dans l’opinion sur la « moralité » des machines et technologies en tous genres pour faire de l’argent et les cuisses des pom-pom girls qui se tortillent lors de l’artillerie lourde de la propagande électorale, amplification du corps par essence !
Les Américains s’imaginent que chacun d’entre eux, chaque consommateur, ne serait qu’une cellule d’un grand corps ; une singerie du Soi ou de la Communion des Saints et une totale croyance au corps.

Il n’y a pas PIRE PEUPLE QUE LE MELTING POT AMÉRICAIN POUR CROIRE À L’ERREUR, POUR CROIRE POUVOIR LA CORRIGER PAR LE « MIEUX », D’OÙ LEUR GRANDE INFILTRATION PAR DES PALANQUÉES DE TIQOUNISTES OU DE RÉPARATEURS TELS LES PRÊTRES DU PEUPLE ÉLU au sein même du Washingtonisme et surtout de l’endoctrinement par l’entertainment…

« L’intégration de l’individu dans le social [américain] s’accomplit sur le plan de l’uniformité des attitudes psychologiques dans l’usage des biens matériels », écrit entre autres Jean Coulonval, et leur individualisme en singerie d’une « fraternité » est résumé ci-dessous par leur concept civilisationnel : « The future is QUEER ». (Là encore on retrouve l’indistinction pourvoyeuse de diversité) :

« Deux individus ne sont pas identiques. Nous sommes tous différents [sic et continuer le dilemme Moi-collectif/Moi-individuel en une collectivité formée de multitude comme l’indifférencié socialisé à l’américaine peut se multiplier à l’infinie].
Chacun d’entre nous est le produit [sic et utilitarisme anglo-saxon] de ses propres valeurs [le protestantisme et la méritocratie et la dualité winners-losers], de ses rêves, ambitions et talents.
À travers cette Fierté [ce winnerisme, cette GOINFRERIE POLITICO-SPIRITUELLE ISSUE DU COURANT DES TIQOUNISTES] nous voulons affirmer nos différences parce qu’en les combinant, cel nous rend plus forts [là encore, sens de l’évolutionnisme : on récolte partout des opinions pour en former une grosse et ce que serait ça l’harmonie ou la « fraternité »]. Et c’est une propagande issue de l’Union européenne à travers Erasmus+ (une officine sous domination du Washingtonisme qui rêve de détruire l’Europe parce qu’elle fait de l’ombre à son winnerisme).
L'Union Européenne, à travers sa structure Erasmus a ainsi affecté 200.000 euros pour que les jeunes puissent être initiés au monde des Drag Queens.


AMPLIFICATION DE LA RACINE DU MAL, LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS.

Voici leur programme de monde indifférencié et par conséquence sans limite puisqu’on peut diviser sans fin un corps indifférencié :
- Explorer le genre sous différents angles, y compris les réalités nationales apportées par les participants.
- Examiner spécifiquement les expériences des jeunes LGBTI+, et envisager une série d'approches et d'actions différentes pour créer de la résilience et accroître l'inclusion.
- Explorer nos possibles "alter ego" et comment ils peuvent être des alliés pour le développement de soi.
- Se familiariser avec "l'art Drag".
- Explorer et célébrer la culture LGBTI+. - Offrir un espace de recherche et de développement personnel aux participants.
- Sensibiliser et faire accepter les personnes LGBTI+ à travers l'Union européenne.
- Atteindre les citoyens, encourager la diversité et la non-discrimination.
- Utiliser le programme Erasmus+ comme un outil pour réaliser des projets qui promeuvent les droits LGBTI+, les droits de l'homme et l'égalité.
Drag Queen : désigne des hommes, en général homosexuels, qui se travestissent de manière ostentatoire, en adoptant des stéréotypes féminins, volontairement exacerbés.

L'ensemble de cette singerie du Corps mystique ou Vraie Fraternité : AMOUR GRATUITÉ salope même jusqu’à l’arc-en-ciel et détruit toutes des structures sociales, pour arriver à son cher MELTING POT.
C’EST LE PLAN DU LAVAGE ET ENSUITE DU GAVAGE DE CERVEAUX COMME LE PLAN DU PSYCHIATRE BEHAVIORISTE DONALD EWEN CAMERON : les peuples ainsi partout déstructurés, sans racines, sans leur Soi, seront facilement reprogrammables par les cancéreux du Pour-Voir. Cameron en parfait CROYANT DU CORPS visant à déprogrammer ou purger le cerveau de ses défauts POUR FAIRE MIEUX en y reprogrammant de nouvelles pensées. La méthode employée consistait en un sommeil prolongé artificiel entrecoupé de séances d'électrochocs (thérapie électroconvulsive et Deep Sleep), bref, la définition même du lavage de cerveau.
C’est leur monde Luciférien de la mise en valeur du temps des Hébreux-Juifs et de leur commerce et de leurs fictions et frictions en messianisme et autres carottes attachées à distance de la tête de l’âne ou du consommateur pour le faire avancer.

Cameron voulait « corriger » un « amas de pensée » pour le remplacer par un autre amas, définition du mental par Ramana Maharshi à l’entretien 168. Dans ce même entretien quelqu’un demande comment déraciner les pulsions sexuelles. « En déracinant la fausse idée que le corps est le Soi. Dans le Soi, il n’y a pas de sexe.
- Question : Comment y parvenir ?
- Maharshi : Parce que vous croyez que vous êtes le corps, vous voyez l’autre comme étant un corps. Ainsi naît la différence de sexe. Mais vous n’êtes pas le corps. Soyez le vrai Soi. Alors il n’y a pas de sexe ».
Et à l’entretien 335 du 21-1-1937 le Maharshi (ou Sage) dit le contraire de la mode anglo-américaine actuelle qui, en bon capitalisme mercantile, vend la diversité :
- Question : Comment faire cesser l’impulsion sexuelle ?
- Maharshi : Elle cesse quand le sens de la différenciation cesse.
- Question : Comment y parvenir ?
- Maharshi : L’autre sexe et la relation à lui ne sont que des concepts mentaux. Dans une Upanishad, il est dit que tous les êtres sont chers parce que le Soi est aimé de tous [dimanas tu kâmâya sarvam priyam bhavati (BAU II.4,5)]. Le bonheur est intérieur [dans la non-dualité Dedans-Dehors] ; l’amour ne vient que du Soi. Il est à l’intérieur de chacun ; ne pensez pas qu’il est à l’extérieur : alors toute différenciation cessera [c’est le site qui souligne].

« Swâmi Annâmalai fut un jour troublé par des pensées d’ordre sexuel. Il se débattait contre elles. Il jeûna pendant trois jours et priait Dieu de le libérer de telles pensées. Finalement, il décida d’en parler à Shrî Bhagavân.
Shrî Bhagavân l’écouta et resta silencieux pendant environ deux minutes. Puis il dit : « Bon, ces pensées vous ont troublé et vous les avez combattues. C’est bien. Mais pourquoi continuez-vous d’y penser encore ? Quand de telles pensées apparaissent, demandez-vous à qui elles apparaissent et vous les verrez prendre la fuite ». Le problème réside dans « À QUI », donc le CENTRUM CENTRI

 
drag-la-cage-au-cerveau.jpg
 
Drag La Cage-au-Cerveau.

Évidemment comme partout dans le régime étatique la programmation ou le dressage commence par l’« éducation », style de la christologie matérialiste incarnationiste : « Ne prends pas ! ne goûte pas ! ne touche pas ! » (Colossiens 2, 21), à y ajouter les « nouvelles valeurs » américaines auxquelles veulent évidemment échapper la Russie et la Chine et nombre d’autres pays.
L’image ci-dessous représente peut-être le spectacle en cours dans des institutions de l’État républicain !

 
washingtonistes_transgenres.jpg
 
Le nouveau BAROQUE de l’Église anglicane.
L’amiral américain transmachin Rachel (Richard) Levine et le secrétaire adjoint à
l’énergie nucléaire des USA, Sam Brinton, étaient invités ce 14 juillet 2022 à une
soirée à l’ambassade de France à Washington.

AVERTISSEMENT : 
Si vous jouez au libre penseur en tyrannie de l’opinion en avançant la moindre petite opinion sur cette image, vous pourrez être inquisitorialisé en antisémite, pardon, en « transphobe » ou en « transgenrephobe » ; et il y aura bien-sûr un jour une ou des lois punissant cette opinion, cette « libre pensée ».
La mode du Lgbtisme est mentionnée dans le journal Libération sur le décodage des lettre LGBTQIA.

Là encore, la mode américaine destinée à envahir en première l’Europe, et certainement ensuite la Russie est destinée au winnerisme du Washingtonisme et des Tiqounistes aux postes clés : C’EST LE PLAN POUR DÉRACINER, POUR ÉTABLIR LA TABULARA RASA BIS REPETITA de 1789.

« Description du projet Erasmus de l’Union européenne : DragTivism se veut une opportunité pour des pairs de différents pays d'explorer l'expression de genre comme une forme d'art, mais aussi comme une forme d'activisme qui permet de défier le spectre du genre mais aussi d'autres situations injustes auxquelles sont confrontés les genres. fossé et les nombreux plafonds de verre auxquels les femmes et les minorités sont confrontées au quotidien ».
« Description of the project : DragTivism is intended to be an opportunity for peers from different countries to explore Gender Expression as a form of art, but also as a form of activism that allows to challenge the Gender spectrum but also other unfair situations faced by the Gender gap and the many glass ceilings that women and minorities face on daily basis ».

Ci-dessous, Macron recevant l'israélien gay Yuval Noah Harari, qui explique dans ses écrits qu'un jour des logiciels informatiques permettront de révéler à des adolescents leur orientation sexuelle avant même qu’iceux n'en aient conscience.

harari-macron-reception.jpg


Dans cette société où le mental est réduit à un algorithme mathématique, il est alors naturel qu’icelle ne saurait imposer la moindre limite pour la poursuite de la SAISIE, ou le PLAISIR, donc aucune limite à la satisfaction immédiate de n’importe quel désir en forme de la SAISIE MERCANTILE du : « Votre député, votre santé, votre voyante, votre assurance, vos vacances, votre thermopompe, etc. ». Ainsi, comment alors condamner un crime ou la cruauté, sinon à partir de normes construites à partir de l’inconscient collectif en train d’être chamboulé par les cancéreux anglo-saxons du Pour-Voir.
BREF, IL EST ÉVIDENT QUE LE CORPS EST DEVENU UN OBJET, UNE MARCHANDISE COMME UNE AUTRE DANS LE MONDE CAPITALISTE : CE MONDE OÙ IL DEVIENT SALUTAIRE DE JOUIR ET DE SE DONNER EN JOUISSANCE COMME SE VAUTRE DEDANS LES DRAGS-MACHINS.
LA GLORIFICATION DE L’INDIVIDU POUSSÉE JUSQU’À SON PAROXYSME ABOUTIT À L’ANNIHILATION DE L’INDIVIDU (au sens de l’annihilation du Soi, au sens de la Per-Sonne, pour fabriquer une troupeau de « multiples séparatifs », des consommateurs, des unités déambulants cahin-caha dans leur dualité Dedans-Dehors).

Voir aussi la page Monde Inclusif = Monde Confiné (grégaire, monde fourmilière), qui participe de la même logique Queer anglo-saxonne et singerie du MATRIARCAT ANTIQUE et de LA MÈRE DIVINE.

À n’en pas douter depuis la naissance
de la voie de l’Agriculture, des villages et
villes pour exploiter ces champs, ne pouvait
que produire la VALEUR et le MIEUX et
LA CROYANCE qu’il est possible d’éliminer
l’erreur : le « zéro défaut » des industries
du capital et du transhumanisme.
C’EST L’ERREUR, C’EST LE JARDINIER ADAM
DEVENU PRODUCTIVISTE : LE MIEUX, LA QUANTITÉ.
Adam n’a pas vu que la Pomme ÉTAIT LE VIDE
PAR ESSENCE (2).
Et si Adam s’était aperçu de son erreur,
il devrait aussi éliminer cet aperçu
qui restait encore un saisie !
Si toute erreur a pour essence la Vacuité,
aucune erreur n’est à éliminer,
aucun « mieux » ou aucune « valeur »
n’est à SAISIR ou à CONCEPTUALISER,
C’EST POUR CELA QUE L’« ÉVOLUTIONNISME »
EST UNE ESCROQUERIE IDENTIQUE AU
« POUVOIR DU PEUPLE » (où icelui serait
enfin devenu le « roi »… de la consommation
et production et de pollution qui s’en suivent…).

Sans le « Mieux » dont participe ce monde ”inclusif”
anglo-américain du Washingtonisme et de la
City de Londres, singerie d’une tentative par
son ”inclusif” d’harmonier, de fraterniser et de
supprimer la dualité Dedans-Dehors, la dialectique
matérialiste et historique qui est sous-tendue par
la foi dogmatique à l’évolution ou au Salut :
la carotte attachée à distance de la tête de l’âne,
ou du consommateur pour le faire avancer et consommer
par de la fiction, donc à l’humain né de la
matière en faisant dans la croyance au corps et aux
cycles des naissances et des morts et au monde
phénoménal des noms-les-formes (le SAMSÂRA), QUE
CET ÉVOLUTIONNISME DU « MIEUX » S’ÉCROULE, ET
L’ACTUEL MONDE SUR LA VOIX INCLUSIVE SE DISSOUT
ET AVEC ELLE LE CONCEPT DE SOCIALISME INHÉRENT
AU DILEMME MOI-COLLECTIF/MOI-INDIVIDUEL EN MÊME
TEMPS QUE DISPARAÎT LA CUISINE DU POLITISME
ÉTATIQUE ET SA LOGIQUE DU « MIEUX ».

Un slogan du « L’Humanité » écrit : « Repenser le
monde, avec l’ambition d’être utile à chacune et
chacun d’entre nous…»
. Avec ça, on est toujours dans
ce monde de la saisie et des humains-objets, ce monde
des « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux ».
Et bien je souhaite être « utile » à personne
parce je suis un VAURIEN, je ne vaux vraiment rien,
et demain encore moins que rien, à l’infini !!!
Valoir c’est le Veau d’Or, l’holocauste du
« peuple à la nuque raide » du peuple élu par
son Yahvé qui se rend compte que c’est « son »
peule qui a la nuque raide ! Et de Moïse Il
« veut » faire une « grande nation ».
(Exode 31, 1-10)



Oui, les êtres humains sont pires que
les Animaux, avec la religion du Queer,
ils se déguisent. Les animaux ne se
déguisent pas et ceux qui changent de
couleurs ou de formes c’est pour séduire
ou pour se protéger.
Ya comme un problème avec les humains qui
autrefois au lieu de se diriger vers l’équateur
de la Terre où ils pouvaient de passer de vêtement
se dirigèrent vers le Nord, vers les régions froides
et les forêts sans fruits comestibles, et froideurs
nécessitant des peaux de bêtes pour se protéger.
C’est à cette époque que les animaux commencèrent à
éviter l’humain car ils savaient ce qui les attendait.
À cette époque l’humain commençait à capter le
feu vulgaire, à l’image si symbolique de la
foudre tombant sur le grand arbre, qui lui
indiquait son funeste futur sous le joug
du métal-mental : le feu vulgaire qui détruit tout
et dont le nucléaire fait la partie.
PARTOUT OÙ RÉGNAIT L’HARMONIE,
L’HUMAIN N’A APPORTÉ AVEC SON « MIEUX »
QUE LE CHAOS parce qu’il a commencé de devoir
disputer aux autres animaux les substances dont
ils se nourrissaient, puis l’humain par son mental
conduisant ses mains produisit des objets divers
qui allaient inévitablement engendrer
DÉSIRS ET BESOINS, COMMERCE, CRUAUTÉS ET GUERRES.

Le phénomène Queer est une énième mouture
du drame de la découverte du feu vulgaire et
de ce qui restera encore pour longtemps :
les uns se tuant au travail tandis que d’autres
sans rien faire engrange toujours plus d’argent,
parce qu’évidemment le phénomène Queer ne pourra
aucunement fonctionner sans l’actuel capitalisme,
LE PHÉNOMÈNE QUEER EST UN DE SES ENGRENAGES, TOUT
COMME LA CAROTTE DU « VOUS NE POSSÉDEREZ RIEN ET
VOUS SEREZ HEUREUX »
.

Que le concept du « Mieux », du « Meilleur »
s’écroule, et l’évolutionnisme s’écroule,
et s’écroule aussi ce « Vivre ensemble »
grégaristique ou « monde inclusif » haute caricature
de la Communion des Saints ou de la Réalisation du Soi,
car :


« La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier », disait Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin » (on n’atteint pas la Vérité comme on veut atteindre un objectif : celui de gagner ou de faire/fer ceci ou cela….ou de devenir ”Mieux”).

Le phénomène Queer, le réchauffisme climatique, et tous les autres habillages destinés à renflouer le capitalisme mourant, sont UNE CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE RELIGION DU NOUVEL ORDRE MONDIAL : LA PIRE DES IDOLÂTRIES : LE CONSOMMATEUR, LE ROI OU LA LOUANGE À SOI-MÊME, LE CITOYENISME, COMME ON PEUT PARTICULIÈREMENT LE VOIR SUR LA PHOTO PLUS HAUT (avec l’amiral américain Rachel (Richard) Levine et le secrétaire adjoint à l’énergie nucléaire des USA, Sam Brinton), LE CONFORMISME DU GRÉGARISME COLLECTIF ET SON « VIVRE ENSEMBLE », LEQUEL PRATIQUE CETTE IDOLÂTRIE DE L’EGO AMORCÉE EN FRANCE À PARTIR DE 1788 ET NOMMÉ « CITOYEN ». CAR IL NE SUFFIT PAS D’ÉLIMINER LE MOI-INDIVIDUEL EN L’EXALTANT COMME SUR LA PHOTO EN QUESTION POUR ATTEINDRE UNE SINGERIE DU DIVIN OU DE LA VRAIE PAIX. Non, la photo illustre cette mode où chacun est devenu le roi, au sens où chacun désormais se rend une louange à lui-même, par son pouvoir d'achat entre autres et surtout par ses opinions, et c’est le winnerisme avec cette amplification du corps confondu avec le Soi totalement ignoré ou caché derrière le « Dieu créé dans la croyance » comme un symbole du Soi.
Ainsi on se trouve devant un CHOIX :
- Trouver le soi-même ou le « Qui suis-je ? » confondu avec le citoyenisme empirique sous tyrannie de l’opinion et pouvoir d’achat, parce qu’icelui n’a pas conscience d’avoir une autre dimension que celle de consommer du berceau au tombeau en exerçant sa loi de succion ; son être s’est totalement aplati à la surface de la couverture sociale et du conventionnel dans le spatio-temporel et les « évidences rationnelles [ou objectives] ». C’est dans cette voie que se situe l’actuelle pire idolâtrie qui montre ses fesses et qui se donne en jouissance si vulgaire à tout le monde tel qu’ici sur ces quelques photos, dans la logique du tout connecté technologique, donc uniquement dans cette croyance au corps.
- Sur l’autre voie, on suce aussi bien du Moi-individuel empirique que des croyances collectives, mais aucunement seulement, pour reconnaître son Soi, plutôt de façon expérimentale. C’est par exemple le parèdre du Gnostique ou son « Compagnon-archétype » (un Neter en Egypte ancienne, son principe parmi les 32 Neter), c’est-à-dire son Soi éternel accompagné de son Nom Divin [Neter] dans le monde du Gate gate... identique au monde du Mystère, parce que pas de but à atteindre, pas de loi de succion si ce n’est l’Unique Vraie Loi de Succion telle la Cène dans l’aurore du Christianisme.
Pour qui s’engage sur le voie du « Qui suis-je ? », la voie de Ramana Maharshi et de Mazu Daoyi (1), la Vraie Prière ou Vraie Oraison tout en utilisant les mots et leurs alphabets de l’inconscient collectif, n’est nullement une prière collective républicaine à la Juif ni à la gloire du Grand Architecte ou « Être suprême », mais un « Service Divin » ou SILENCE VÉRITABLE SEUL LANGAGE.
Cela mesure toute la différence entre l’imagination d’un Dieu créé par une croyance donc dans la racine du mal la dualité Dedans-Dehors, et la Fontaine de Jouvence ou BALANCE AMANT-AIMÉ (en Alchimie symbolisé par le Roi et la Reine ou par l’Homme à deux têtes couronnées)
Les phénomènes Queer, réchauffisme climatique, etc., sont purement UNE CHRISTOLOGIE THÉOPHANIQUE INCARNATIONNISTE : LA CHAIR OU CORPS ET L’HISTOIRE, LE COMPUT DES CALENDRIERS ET DES HEURES MONDIALISÉS, SOIT LE TEMPS MATÉRIALISTE, LA MÊME SOUPE POUR TOUS.
Le phénomène Queer, le réchaufisme, le covidisme, etc., est donc un avatar de la vision de « La Forme de Dieu » [et son Nom] telle qu’elle peut être configurée par une imagination créatrice ignorante totalement de son Soi et sous influence d’un ÉGRÉGORE devenu autonome, et CONFONDU EN CET ORGUEIL DE BOULIMIE, EN CETTE GOINFRERIE POLITICO-SPIRITUELLE ISSUE DU COURANT DES TIQOUNISTES QUI EST DEVENUE UNE CROYANCE IMPOSÉE COLLECTIVEMENT À TOUS, COMME SI ELLE ÉTAIT ISSUE DU PLUS PROFOND DE L’ÊTRE HUMAIN, C’EST-À-DIRE ISSUE DE SON SOI OU DE SA CONSCIENCE INFINE.
NOUS SOMMES BIEN EN PRÉSENCE DE LA PIRE DES IDOLÂTRIES de se donner en jouissance en publique, en CROYANT éliminer le Moi-individuel par des caricatures Queer en parfait nouveau conformisme révolutionnaire s’imaginant la « liberté » de pensée et d’être, cette croyance qu’éliminer le Moi-individuel ferait accéder au « paradis ». 1789 a déjà utilisé ce poncif avec son citoyenisme des « Plus ça change et plus c’est la même chose », et son « pouvoir d’achat » de tout obtenir, et même LA VÉRITÉ !!!

CE MONDE (inclusif ou de même soupe pour tous) EST VRAIMENT EN DANGER COMME JAMAIS DANS SON HISTOIRE HUMAINE. LA MISE EN VALEUR DU TEMPS JUIF, LEUR « MIEUX » EST UN DÉSASTRE ; POUR APERCEVOIR QUE LE DÉSASTRE N’EN EST PAS UN ???…. CEPENDANT, CE MONDE INCLUSIF INCLUANT LE MAL DEDANS-DEHORS NE DOIT PAS NOUS FAIRE OUBLIER QU’IL EST PAR ESSENCE LA FAUSSE LOI DE SUCCION.


Notes.
1. Pas de « Mieux » chez Mazu Daoyi : « Ce qui m’interroge à l’Instant présent constitue ton trésor. Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [s’il n’y a pas de loi à l’extérieur, il n’y en a pas non plus qui puisse être saisie au-dedans de vous-même, car la dualité Dedans-Dehors n’existe pas ; autrement il faudrait inventer une sortie de l’Univers : se mettre au Dehors pour-voir le Dedans…] ».

2. POMME = le Soufre : le même « pas de mieux » que chez Mazu, et comme Ptah : le corps sec et terrestre ne peut rayonner ou DONNER de Teinture, ne peut teinter, que s’il n’est teint lui-même, comme Ptah-Osiris se créé Lui-même et avec Lui ses hypostases : « Tu t’éveilles en paix, père de tous les Dieux ».
Pommes du JARDIN DES HESPÉRIDES : quiconque en mange n’a plus ni faim ni soif, ni douleur ni maladie et les Pommes ne diminuent jamais… SYMBOLE DU ZÉRO INDIEN OU FONTAINE DE JOUVENCE.
LE JARDINIER ADAM A CONFONDU LE CORPS DE LA POMME COMME SES SUIVANTS CONFONDIRENT LE CORPS DU SOLEIL ET ALLÈRENT DÉCOUVRIR LE FEU VULGAIRE QUI ALLAIT PRODUIRE LA MÉTALLURGIE ET LES GUERRES (flèches, épées, armures, canons, obus, tanks, etc., sans oublier les cités tôles-boulons-acier-verre-béton-goudron).
« Ne vous confondez pas avec l’objet, c’est-à-dire avec le corps [comme dans l’exemple du GRAIN cité ci-dessous, l’effet produit de l’Hiver, et pas la caractéristique de froideur de l’hiver, ou dans l’exemple du soleil à la page La Cène, la Pâtée, se Re-Paître]. Cela donne naissance au faux ego, puis au monde et à vos activités dans ce monde, d’où résulte la souffrance [et la métallurgie, les armes de guerres qui vont avec] ». (Ramana Maharshi, entretien 46 du 12-4-1935).

GRAIN-FOCALE « Ceci devient cela ».
Grain (prt) et Hiver (prt) sens de faire des provisions pour cette saison difficile ; encore un bel exemple pour le Croisement dans le Caducée, et en plus situé dans le mot grain (cause) ! Ici c’est donc l’effet produit de l’Hiver, et pas la caractéristique de froideur, ou son sens concret, matérialiste.
Homonyme de Grain : ænxt avec ænx la Croix de Vie ANKH. Les Anciens Égyptiens jouent sur les mots, et sont champion de l’euphémisme.
Donc tout phénomène est « réactif » (comme les sucres-grains). Une cause active (Grain) ne produit jamais un effet direct ou caractéristique, puisqu’elle reste abstraite ou cachée. (La suite sur GRAIN-FOCALE = Ceci devient cela).

Le Jardinier Adam s’est ainsi confondu avec le CORPS SOLEIL et avec le CORPS POMME, ce qui ne pouvait qu’engendrer le DÉSIR, la SAISIE et entraîner sa descendance à la régression appelée « évolution ».
« Toutes les actions que le corps a à accomplir sont déjà décidées au moment où le corps vient à l’existence : la seule liberté dont vous disposez ici-bas, est de vous identifiez, ou non, avec le corps ou mental » (en référence à Ramana Maharshi).
LA POMME REPRÉSENTE AINSI LA NÉCESSITÉ VITALE DU CHOIX :
- Ou ce monde Luciférien de la mise en valeur du temps des Hébreux-Juifs et de leur commerce et de leurs fictions et frictions en messianisme et autres carottes attachées à distance de la tête de l’âne ou du consommateur pour le faire avancer ;
- Ou le monde originel du Divin et de la Fontaine de Jouvence, monde du seul Mieux possible : « Sois tranquille et sache que je suis Dieu » ; et là, on ne croque pas la pomme ni le soleil en confondant leur corps avec son propre corps... comme le font les Queer-machins de leur corps !!!
 
 

Dernière mise à jour : 19-07-2022 03:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >