Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Civilisation de l’agression sans fin
Civilisation de l’agression sans fin Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-07-2022 02:07

Pages vues : 530    

Favoris : 38

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
goldmansach_tower_monade.jpg
 
 
Civilisation de l’agression sans fin
Le « plaisir » ou LOI DE SUCCION devient la seule
activité vitale du berceau au tombeau, comme Sade
fut le premier à le comprendre, une plaisir qui ne
peut que se confondre avec le meurtre (avortement,
possession d’armes aux USA, gangs, maffia), violences
sans fin du politisme du pouvoir d’achat.
Dans cette civilisation où la raison est
limité à un calcul par son uniformité elle
ne connaît pas de limite, on peut diviser sans
fin un corps indifférencié, d’où l’opinion
de « liberté ».
 
 
Le citoyenisme est devenu le narcissisme absolu, soit le disparition de l’individualité (le Je suis ce JE SUIS, le Soi ou la Singularité) pour passer de la fabrication d’un individu (un dividu ou divisé), c’est-à-dire un être totalement noyé dans la masse de la consommation inhérente au capitalisme et à sa marchandise : il est RELATIF à la masse ; il y a donc une inversion du sens du mot « individu » QUI DONNE L’ILLUSION D’ÊTRE UNE SINGULARITÉ (ce que le régime appelle « Responsable », donc la raison correspondant à son État de droit machiniste et calculant qui se dit « autonome », le roi).

LA FRACTALE CAPITALISTE ET SA CHUTE :
RAISON ET CALCUL ET SPÉCULATION OU TYRANNIE DE L’OPINION = MASTURBATION MARCHANDE ET MARCHANDISES DES PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE POUR PERPÉTUER LA SOUMISSION DU CITOYEN CONSOMMATEUR AU POUVOIR D’ACHAT.

ÊTRE UN AUTHENTIQUE NOBLE SAUVAGE (un Primitif du monde des Païens de l’Ouroboros) C’EST ÊTRE CONTRE LES JUIFS DE LA MENORAH MARCHANDS DU TEMPLE JUDÉO-MAÇONNIQUE DES SPÉCULATEURS À FOI DOGMATIQUE DE L’ÉVOLUTION ET DE L’HOMME NÉ DE LA MATIÈRE ET CONSOMMATEUR, DONC LA FABRICATION DE LA CONFUSION ENTRE LE CORPS ET LE SOI-CONSCIENCE-INFINIE.

QUE LA DOCTRINE DES JUIFS ET SPÉCULATEURS EN MARCHANDISES ET EN LEUR SOCIAL DE TOUT AUGMENTÉ S’ÉCROULE, ET LE COMMUNISME GRÉGARISTIQUE DE L’UNIFORME DU TOUT CONNECTÉ ÉGALITARISME MARCHAND S’ÉCROULE, ET SON CAPITALISME AVEC ; LE TOUT CONNECTÉ MONDIALISTE S’ÉCROULE ; LE LIBÉRALISME DE PERCY BARNEVIK S’ÉCROULE ; CONSÉQUENCE : LE DOLLAR S’ÉCROULE ; L’ÉTAT S’ÉCROULE, SES POLITISTES ET SES MENSONGES AVEC ; L’EXPANSION EN LA SAISIE ET DESTRUCTION DE LA NATURE S’ÉCROULE ET AVEC ELLE LA PRÉDATION COLONIALE ET LA SAISIE PRIMITIVE DU CAPITAL S’ÉCROULE ; LA CI-VILE-ISATION COMMERCIALE DU « BUVEZ-ÉLIMINEZ » S’ÉCROULE ; LA MORALE DU REPENTIR LIÉE À LA CROYANCE ÉCOLOGIQUE OU AU « PÉCHÉ ORIGINEL » S’ÉCROULE ; L’ÉCHOPPE COMMERCIALE OU L’ON FABRIQUE LE « MIEUX » DE L’UTILITARISME ÉVOLUTIONNISTE DU « RAPPORT À L’AUTRE » S’ÉCROULE ET SON GRÉGARISME PUANT AVEC.
QUE LA DOCTRINE DE L’ÉVOLUTION DES JUIFS S’ÉCROULE ET LE PEUPLE ÉLU DISPARAÎT.
ON EST TOUT ENTIER NOBLE SAUVAGE, comme le sens de ces deux mots l’indique AVEC LES PAÏENS ; OU ON EST TOUT ENTIER POUR CE MONDE LUCIFÉRIEN DE LA MENORAH DES MARCHANDS DES TEMPLES MONDIAUX. IL N’Y A PLUS D’INTERMÉDIAIRES ENTRE LES DEUX, ET SELON LA VICTOIRE DE L’UN OU DE L’AUTRE, LE SENS DU MOT « BIEN » DISPARAÎT.


« Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe de s’implanter où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales ». (Percy Barnevik, PDG d’ABB, 1995)
Ainsi la fonction première du néo-libéralisme « éthique » est l’Anarchie : éviter toute régulation ou toute loi, gouverner les conduite par « la bonne volonté » ou « la bonne loi de succion » plutôt que de recourir à des lois autoritaires ! C’est le principe de la laïcité à la française : LE SELF-MANAGEMENT PROTESTANT ET DE MORAL DE L’ÉGLISE DE ROME, soit, le consommateur devenu le roi !

L’authentique NOBLE SAUVAGE se profilait timidement chez certains groupes de Gilets Jaunes, seulement certains petits groupes. Les autres Gilets Jaunes subissaient le « viol des foules » et de la manipulation policière et médiatique du régime.
Mais il n’existe pas de « pensée du prolétariat » comme le prétendent les Karl Marx. Il y a d’un côte les losers : les ouvriers, le prolétariat ou plus généralement : les masses, et de l’autre côté il y a les travailleurs du chapeau ou intellectuels, qui ont entrepris de faire gober aux masses la praxis d’un courant d’opinion qu’ils ont pondu. Certes, le peuple est soumis à la loi de succion appelé « pouvoir d’achat », les besoins, les malaises, liés à des carences de jouissance matérielle et intellectuelle et spirituelle, mais, et de moins en moins, il est incapable de les exprimer en une syntaxe qui soit compréhensible. Il ne peut que la révolte aveugle et inorganisée (ou dirigée par des meneurs liés au régime).

Le isme du marxisme est par essence un travail du chapeau, un calcul qui opinionne que la matière, la dialectique historique, temporel, est la source de tous les êtres, le Soi inversé ou confondu avec le corps, qui est confondu avec le « Je suis ce JE SUIS » ; alors l’opinion marxiste pour appliquer son dogme ne peut trouver meilleure matière première que le prolétariat en proie au pouvoir d’achat c’est-à-dire en proie aux impressions des cinq sens liées au mental, liées au corps.
Tel genre de vie, tel genre de pensée. Mais une pensée c’est la définition même du mental (un amas de pensées) et la définition même de l’OPINION. Ainsi il y a une opinion du prolétariat (ou une dominante statistique des opinions individuelles des prolétaires), comme il y a une opinion bourgeoise, ou une opinion aristocratique.

Concernant les problèmes de l’humain, tel le feu de forêt lui aussi inhérent à l’aliénation de l’humain, LE CAPITALISME EST L’EUGÉNISME ET LE RECYCLAGE MÊME, CONSTRUIT SUR LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : LA LOI DE SUCCION SUR LA NATURE EST LA CONDITION MERCANTILE DE SA PRÉSERVATION : alors le sot humain replante, et dans x années les feux de forêts continueront de plus bel. Une forêt non-capitaliste ça n’existe plus depuis des siècles. Inondation, feux de forêts, dunes de sables, autant de phénomènes déclenchés par l’humain. Sous l’eugénisme du capital tout est en train de s’effondrer : l’hôpital et la santé, la culture, la forêt, l’économie et les moyens, les relations mondiales, les infrastructures, etc.

Le monde de la banque renverse les rôles, d’objet fabriqué qui se croit éternel et donc Monade il décide de devenir fabricant. Il peut bien nous dire que la vie matérielle du monde (humain) existe indépendamment du mental de l’humain, il n’en décide pas moins, lui inventeur du capital et de l’argent et de la production commerciale qui va avec, de ce que le monde doit être pour fabriquer des humains consommateurs à sa convenance. Et cela réussit dans la mesure où les humains sont des sots qui confondent leur corps avec la seule Liberté possible de la Conscience infinie.
Ce renversement des rôles, par tout ce qui impose à l’ensemble, ne serait pas possible si le Soi, en tant que Vraie Nature de l’Être, était issu de la matière par évolution.
Car l’évolution n’est que le concept mental du temps en forme de géométrie euclidienne de la ligne droite en une flèche irréversible. Les juifs et leur mise en valeur du temps appelée ÉVOLUTION inventent du même coup le Big Bang nommé ÉTERNITÉ, soit l’éternité capitaliste, car le capitalisme est le seul qui se croit éternel : il est le seul qui peut imposer une limite, or il ne le fera jamais car se serait se suicider par lui-même !!!
ET OÙ SE TROUVE LA THÉORIE DE L’ÉVOLUTION ? MAIS DANS LE MENTAL DES JUIFS ! C’EST PARCE QUE LES JUIFS SE CROIENT LES WINNERS, QU’ILS SE CROIENT ÉVOLUÉS, QU’ILS SE CROIENT LE PEUPLE ÉLU EN AYANT ÉVOLUÉ DU STADE PRIMAIRE DE L’AMIBE JUSQU’À SON STADE ACTUEL ; ILS CROIENT AVOIR ÉVOLUÉ DU STADE DE PAÏENS À CELUI DE WINNERS OU D’ÉLUS, ce qui est la même chose.
« L’homme rattache toujours un effet à une cause ; et puisque la cause elle-même doit avoir une cause, cette argumentation devient interminable. En rattachant un effet à une cause, l’homme est obligé de penser. Finalement, il est conduit à découvrir qui il est lui-même. Quand il connaît le Soi, il atteint la paix parfaite. Ce n’est que pour aboutir à cette perfection que l’homme doit évoluer ». (Ramana Maharshi, entretien 644 du 3-3-1939).
L’égalitarisme mercantile du régime pour accéder à la « liberté » (l’enfer) du pouvoir d’achat est contradictoire puisque l’évolution ne peut se faire que dans la dualité : passer de l’état A à l’état B. Quand il y a égalité, aucune différence admise entre A et B, l’évolution de A vers B n’existe pas.

Toute la conscience égrégorienne du capitalisme renversant les rôles, de fabriqué physique devenant fabricant du Soi et du mental des autres, l’égrégore (1) du capital est le démiurge (1), le dictateur à l’état pur dont les sujets ou consommateurs ne sont que des objets à pétrir, à façonner, à fabriquer par le consentement autre nom de la loi de succion (la démocratie et ses élections). D’où la technique du lavage de cerveau.
Oui, le capitalisme est une MONADE (1), ce qui revient à prétendre que les humains sont au service du capitalisme, et non le capitalisme et sa mise en valeur du temps au service de l’humain comme le prétendent les Juifs. Avant le triomphe du capitalisme après les Croisades les êtres humains étaient encore la mesure de toutes choses, mais depuis et surtout après 1789 les êtres humains sont mesurés par les choses du capital !!! Dès lors que de n’est plus la Vraie Nature qui découvre un SENS, un « Gate gate… » (2) à la matière, c’est la matière, l’objet, le CORPS qui confère un sens au Soi, au ‘Je’ ; et c’est le matérialisme, le pouvoir d’achat, un renversement du Soi : Il est confondu avec le corps :
« Ne vous confondez pas avec l’objet, c’est-à-dire avec le corps. Cela donne naissance au faux ego, puis au monde et à vos activités dans ce monde, d’où résulte la souffrance. Ne pensez pas que vous êtes ceci, cela, ou quelque chose ; non plus que vous êtes comme ceci ou comme cela, ou un tel ou une telle. Débarrassez-vous seulement de cette erreur. La Réalité se révélera d’elle-même ». (Ramana Maharshi, entretien 46 du 12-4-1935). Tout ce monde est construit sur cette confusion avec le corps-objet-marchandise.

Même entretien : « Ne vous confondez pas avec le corps. Le corps est le résultat des pensées.
Les pensées continueront à se dérouler, mais vous n’en serez pas affecté. Vous n’étiez pas concerné par le corps quand vous dormiez ; vous pouvez toujours demeurer ainsi. […] Les actions en elles-mêmes n’entraînent aucune servitude. La servitude résulte seulement de la fausse conception : « Je suis celui qui agit ». Abandonnez ce genre d’idées et laissez le corps et les sens jouer leur rôle sans interférence de votre part ». Dès lors que ce n’est plus le Soi qui donne un sens à la matière, c’est la matière et son économie, sa valeur, qui confère un sens au Soi confondu avec le corps-objet, c’est le matérialisme, la monade du capital QUI ALIÈNE LA PERSONNE AU PROFIT DES PERCEPTIONS DU SENSIBLE PAR LES CINQ SENS ET DONC PAR LE CORPS-MENTAL CONFONDU AVEC LE SOI-CONSCIENCE INFINIE. Or ces données du sensible dans le spatio-temporel varient d’Instant en Instant en chaque individu : dividu, et ainsi ne peuvent jamais être identiques chez deux dividus, cela par la nature mêmes des choses. Cependant, l’ego confondu avec le Soi tend par nature de confusion, à fixer, coaguler en conférant un semblant d’absolu et de valeur éternelle à une connaissance du sensible, qui pourtant, par nature, ne peut en avoir. Cette illusion d’absolu, c’est l’OPINION, laquelle n’est jamais en sécurité, elle porte en elle l’angoisse de pouvoir être remise en question. Aussi est-elle toujours en position de défense, ou d’attaque (les débats…). Ainsi, l’opinion est nécessairement sectaire, intolérante, possessive.


Cette civilisation du pouvoir d’achat du corps-objet est décrite par Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux) dans sa lettre 3 du 17-11-1968 à Mr. Gand, évêque de Lille.

Extrait : «  Dans l'état social où je suis né, on existe, mais on n'est pas. Pour mieux dire, l'existant étant de l'Être manifesté, on se perçoit comme existant, mais au-delà on ne perçoit pas l'Être dont on est issu et duquel on participe. Alors, la question : « Qu'est-ce que l'Être ? » se pose, lancinante et obsédante, toujours présente et jamais formulée, faute d'outillage conceptuel et intellectuel, ce qui engendre sur le plan mental comme des maladies de carence. L'ouvrier baigne dans un milieu sensible et des occupations telles que, seule, sa dimension physique lui est perceptible et intellectualisable.

Les ouvriers ne sont pas matérialistes, parce que le isme connote le système de pensée, l'adhésion à une certaine conceptualisation de la totalité de l'existant, à un système du monde, et que l'immense majorité ne pense pas. Ils sont matérialisés, ce qui est tout autre chose. Ils sont en proie aux faits, aux sensations physiques, aux appétits sensibles, comme l'enfant, au ciné et à la télé, est la proie des images. Ils n'ont pas une représentation intellectuelle abstraite du monde, parce que l'intellect ne parvient pas à se connaître lui-même comme élément ontologique autonome, indépendant des sensations. Autrement dit, la dimension métaphysique de leur nature d'homme leur échappe. Ils sont matérialisés, et non pas matérialistes. Seuls, les ouvriers qui adhèrent en connaissance de cause à la doctrine philosophique du communisme (Dialectique matérialiste et historique) peuvent être dits matérialistes. Mais ils sont très rares, et comme ils sont intellectuellement assez doués, ils sont vite embauchés dans des activités bureaucratiques et de propagande du parti, et cessent, ipso facto, d'être des ouvriers. Dans toute ma vie d'usine je n'ai pas rencontré un seul ouvrier qui ait lu quelque chose de Hegel, Engels, Marx, Lénine ou Staline. Leur communisme n'est qu'un sentimentalisme aveugle, irraisonné.

Il reste que le communisme est essentiellement une représentation du monde, de tout l'existant, et en conséquence de l'Homme. Pour lui « dans le principe était la matière » et non le Verbe, ce qui entraîne tout un système ontologique, (une dogmatique) auquel doit se référer toute action individuelle et sociale, avec pour fin des temps eschatologiques où l'homme sera régénéré dans la pureté de son être. Ainsi, le communisme se présente comme un blocage des trois plans essentiels de l'Être :
Sensibilité - Intellect - Volonté, tels que les perçoivent les mystiques (Jean de la Croix).

Il est une religion en ce sens qu'il mobilise la volonté dans la recherche et l'adhésion à un absolu, à une réalité ultime qui est la matière.

Il est une métaphysique, et donc une doctrine politique, en ce sens qu'il enseigne une certaine idée, une certaine ontologie de l'homme, et pour tout dire, une gnose, à laquelle doit se référer toute action concrète dans le gouvernement de la société.

Enfin, il est un système économique, et c'est son aspect le plus vulgaire, le seul qui soit accessible aux prises de conscience des ouvriers, ce qui fait que beaucoup soutiennent le parti communiste, bien qu'ignorant les postulats philosophiques qui en sont le fondement.

Ainsi donc, le communisme est tout à la fois pouvoir religieux, pouvoir politique et pouvoir économique. Il ne les distingue pas, et se présente ainsi comme l'envers de l'Islam, lequel bloque aussi les trois pouvoirs, mais pour soutenir l'unité du divin.

La distinction conceptuelle des trois pouvoirs, incarnée dans les structures de fait de la société, entraîne ipso facto la constitution des castes, qui s'appelèrent dans l'Occident chrétien : Clergé - Noblesse - Tiers-État. Après l'abolition du pouvoir politique du Roi et de la noblesse, en 1789, la distinction s'est effacée entre le politique et l'économique. Au moins en apparence, car le caractère métaphysique du pouvoir politique s'est perpétué clandestinement dans les loges maçonniques où s'enseigne une métaphysique [dans certaines loges].

Pour l'immense majorité de ceux qu'on appelle à « urner » le mot politique éveille seulement l'idée de gestion économique sur le plan national [le pouvoir d’achat]. Il n'a de résonances métaphysiques que pour une très faible minorité des professionnels de la politique, et tout spécialement les Francs-Maçons [par exemple du Grand Orient de France].

Le pouvoir politique étant par définition le gouvernement des hommes, il suppose chez ceux qui l'exercent la connaissance de ce qu'est un homme. Or, cette connaissance étant directement tributaire de ce qui est tenu pour l'Absolu, et vers lequel tend la volonté, il y a des liens directs, comme de théorème à corollaire, entre les concepts religieux et les concepts politiques. En conséquence, je dis qu'il est profondément absurde de dire, comme Mgr Ménager, que les prêtres sont libres de leurs opinions politiques ».


Dans le vécu du EST du Soi, le ’Je’ intemporel spectateur et artiste faisant un avec le Tout car ce qui est dans l’Instant, ce qui est Maât est Art, TOUT EST POSSIBLE PAR LE MAÂT SINCÈRE MAIS TOUT N’EST PAS PERMIS COMME DE CHAMBOULER L’ENSEMBLE. Le EST du ‘Je’ débarrassé du corps-mental-ego est comparable à « la Montée au Ciel » en termes chamaniques.

Dans le régime du libéralisme et de l’exacerbation du moi-individuel (l’ego, le consommateur, contribuable et électeur) et de sa « démocratie » : TOUT EST LIMITÉ, l’ego et ses conflits d’intérêts en politisme de ”pouvoir d’achat” (et électoral) qui privent et condamnent à la frustration par ses propres limitations en « tout est permis » est nécessairement laborieux, mercantile, politique et limité, car cette confusion entre le corps et le Soi (”Ne vous confondez pas avec l’objet, c’est-à-dire avec le corps” dit le Maharshi), ne mène qu’à une chaine sans fin de causes et d’effets appelée ”évolution” : vendre et se vendre dans la loi de succion qui engendre sa variation : LA VALEUR ; aussi le but essentiel du régime est l’éducation des enfants dans la maladie appelée « égalité », c’est-à-dire L’AMABILITÉ COMMERCIALE : POUR LA MONADE DU POUVOIR IL LEUR FAUT ÉLIMINER LES ANTAGONISTES, DONC ÉVIDEMMENT ÉLIMINER LE RACISME, L’ANTI-CECI L’ANTI-CELA, CE NE SERAIT PAS COMMERCIAL D’ÊTRE RACISTE, HAINEUX OU HOMOPHOBE OU -PHOBE QUELQUE CHOSE, ON NE VEND PAS BIEN DANS LA HAINE DANS LE -PHOBE DE L’AUTRE, CE N’EST PAS COMMERCIAL, CE N’EST PAS SOCIAL, L’ARGENT EST FAIT POUR CIRCULER, IL EST NOMADE-MONADE COMME LE JUIF ERRANT ! Si vous voulez vous vendre pour vendre vos services-opinions, comme serveuse, comme commercial, comme médecin, comme politique, comme salariés, vous devez être une « personnalité plaisante » donc en conformité avec la loi de succion ou attraction ”universelle”, vous devez être en harmonie avec la MONADE DE L'OR.
AMABILITÉ OU ÉGALITARISME COMMERCIAL = « PAIX ». C’EST ÇA LA « PAIX » DU LIBÉRALISME : VENDRE-ACHETER EN TOUTE LIBERTÉ, FAIRE DES AFFAIRES EN TOUTE LIBERTÉ !!! EXPLOITEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES EN TOUTE LIBERTÉ ; FAITES-VOUS LA GUERRE EN TOUTES OPINIONS (négociations, palabres, débats, traités).


Notes.
1. Ou une MONADE au sens de Leibniz : « Substance simple, inétendue, indivisible, active, qui constitue l'élément dernier des choses et qui est douée de désir, de volonté et de perception » (dic. Le Robert).
Chez les pythagoriciens la Monade est Unité parfaite (une variation de Soi, l’Unité) qui est le principe des choses matérielles et spirituelles.

2. Le « QUI SUIS-JE ? », équivalent de l’ouverture ou du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) vers : « Le Royaume des Cieux est en Vous ».
 
 

Dernière mise à jour : 26-07-2022 03:07

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >