Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Des fascistes Juifs en France
Des fascistes Juifs en France Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-04-2009 19:23

Pages vues : 5778    

Favoris : 574

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Enfants, Fascistes, France, Gaza, Israël, Juifs, Paris, Ratonnades, Sionisme, Terroristes

 
israel_feu.png
Des fascistes Juifs en France

 
Le POUVOIR est l’ÉTEIGNOIR de la CHANDELLE
 
Curieusement je cherchais un article pour ce jour, et bien c’est fait :

Connaissant bien le square Rapp et son petit théâtre, dans une minuscule impasse avec un arbre, débouchant avenue Rapp dans le 7è arrondissement de Paris, proche des Invalides, je ne peux qu’être profondément indigné par l’attaque lâche, imbécile, qui dessert totalement l’État d’Israël, attaque d’un petit groupe de crétins se disant protecteur du sionisme et du judaïsme, qui ont perturbés, blessés même des spectateurs, attendant l’entrée d’un spectacle donné ce dimanche aux profits des enfants de Gaza.
 
La fasciste ligue de défense juive est interdite en Israël mais pas en France apparemment ! En regardant les vidéos sur Le Post, on peut en avoir froid dans le dos, tant ce sont des appels de la part de ces extrémistes aux plus bas instincts, à ce qu’il y a de plus sinistre en l’homme, et empiré par l’apport du religieux avec un sophisme poussé au max. Rappel, le tueur du Tsar Nicolas II a écrit sur un mur : « Un roi juif a tué un roi non juif ». Cela veut tout dire de la part de ces extrémistes. Je pense que tous les Juifs ne sont pas comme cela, loin de là. Et a ce compte là, pourquoi pas une ligue de défense des Russes, des Bretons, des gays, des parisiens, etc...
 
 
Source : Alter Info

Des nervis fascistes LDJ et/ou Betar, autorisés en France, ont une fois de plus agressé des personnes sans défense qui s’apprêtaient à assister à un concert pour les enfants de Gaza, ce dimanche à Paris. Deux victimes ont été hospitalisés. Les agresseurs casqués, armés de barres de fer et d’un couteau à cran d’arrêt, se sont, comme d’habitude, volatilisés avant l’arrivée de la police.

Cela s’est passé à 18 H ce diamanche 12 avril à l’entrée du théatre Adyar, au 4 Square Rapp, dans le 7ème arrondissement de Paris, juste avant la représentation de "Talents pour Gaza".

Une bande d’une dizaine d’individus cagoulés pour certains, casqués, armés de matraques, battes de base-ball, barres de fer et d’un couteau à cran d’arrêt, ont violemment attaqué aux cris de "Morts au Arabes", des personnes, notamment des femmes, qui se trouvaient dans la file d’attente du théâtre sur le point d’aller assister au spectacle.

Un jeune homme a été le plus grievement bléssé et hospitalisé, en sang. Un autre qui s’était porté à leur secours a reçu des coups de matraques dans le dos et a été drigé vers le centre médico-légal de l’Hotel Dieu. Des plaintes ont été déposées.

La police, arrivée peu de temps après, n’a pas pu faire grand chose, les fascistes s’étant enfuis à scooters et motos.

On connait désormais le scénario par coeur : quand il n’y a pas beaucoup de monde, des personnes vulnérables, dans un endroit peu fréquenté (le théâtre est dans une impasse), ces valeureux fascistes de la Ligue de défense Juive et du Bétar, chiens de garde du CRIF et amis de Avigdor Lieberman, attaquent sans prendre de risques.

La police les connait mais ne peut pas faire grand chose, étant donné que les pouvoirs publics leur assurent l’impunité depuis des années, en France, leur permettant de s’entrainer militairement, d’avoir un site internet et de s’adonner à des ratonnades comme ils veulent.

Bon nombre de personnes ont déjà été blessées en France, à la sortie de lycées, lors de réunions publiques pacifiques, à la fin de manifestations (lors de la dispersion), et même à l’intérieur d’un tribunal administratif, par ces nervis juifs, qui ne cachent pas leur vocation à s’en prendre aux "Arabes" et aux sympahisants de la cause palestinienne. En avril 2002, ils ont même poignardé au ventre un commissaire de police, qui s’était interposé lors de l’une de leur ratonnades. Le commissaire Alexis Marsan était resté trois semaines en soins intensifs à l’hôpital Saint-Antoine, et son agresseur avait été discrètement exfiltré vers Israël, à la demande du CRIF.

Il faut dire que la plupart de ces dangereux fascistes ont la double nationalité : française et israélienne, et qu’en cas de "pépin", ils sont toujours les bienvenus dans la grande démocratie du pays cher à Dalil Boubakeur !

Sans complexe, le CRIF, l’Union des Patrons Juifs de France et leurs amis, les mêmes qui hurlent au scandale, au "nazisme", à "antisémitiqsme génociadiare" (sic !) à propos des actions de boycott d’israël, qui se font de manière parfaitement pacifique, cautionnent les agressions racistes de la LDJ et du Bétar.

Pas une seule fois, ils n’ont demandé au gouvernment français — qu’ils ne manquent pas de solliciter en permanence pour qu’il réprime des actions citoyennes, non violentes, et symboliques, contre l’occupation et les crimes de guerre israéliens — d’interdire ces ligues fascistes (classées dans la liste des organisations terroristes aux Etats-Unis !), qui s’entrainent ouvertement pour blesser des femmes et des hommes sans défense.

A quand une action des principales associations, partis, syndicats et ONG français, pour exiger l’interdiction de ces nervis de la LDJ et du Betar ?

CAPJPO-EuroPalestine

Source de l’article : EURO PALESTINE
 
 
Goldorak et Dieudonné revisités par les sionistes
 
 
 

Dernière mise à jour : 13-04-2009 23:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >