Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le N.O.M. est mort sa queen a crevé
Le N.O.M. est mort sa queen a crevé Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-09-2022 07:40

Pages vues : 556    

Favoris : 25

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
charles2-menorah_lempire.jpg
 
 
Le N.O.M. est mort sa queen a crevé
Londres c’est la capitale du mondialisme au
sens de Gouvernance mondiale, au sens de
L’IDENTIFICATION : BIG BROTHER :
POSSÉDER TOUS LES TERRIENS POUR EN FAIRE
ET FER UNE SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE.
EN EFFET, CELUI QUI CONNAÎT L’IDENTITÉ DE
LA PERSONNE, LA POSSÈDE ET LA DOMINE.
C’est le principe élémentaire de la
VULGAIRE LOI DE SUCCION : CELLE DU
VOYEUR, CELLE DU JUDÉO-MAÇON SPÉCULATIF
qui veut RE-CONSTITUER et VOIR toutes les
faces du polyèdre, singerie du Tout, PAN,
qui  serait selon lui la « vraie religion »,
donc celle du VOYEUR, CELLE DE LUCIFER,
CELLE DU SATAM QUI ORGANISE, QUI
ARCHITECTURE, QUI POSSÈDE ET NOUS POSSÈDE,
QUI NOUS DOMINE, NOUS SOUMET.
 
Autant le Terrien que le judéo-maçon sont
sous la VRAIE LOI DE SUCCION : Eucharistie,
soit la nécessité vitale et le besoin
incoercible de re-trouver à l’existant son
Soi : le Centrum Centri éternel, car se
« situant » Ici et Maintenant donc hors
de l’invention du concept espace-temps qui
n’est en somme qu’un vulgaire CORPS-MENTAL.
Alors se pose depuis les millénaires de la
croyance au corps-mental, celui de la
RELIGION : LAQUELLE EST LA « BONNE » ?

RÉPONSE : AUCUNE. Car toutes sont sous
la domination d’un NOM-LE-FORME OU
D’UNE IDENTIFICATION : le « isme », donc
le truc, le système comme le système
politique républicain, monarchique,
ou tyrannique.
Et paradoxalement, la pire « religion »
ou socialisation-harmonisation du Terrien est
celle qui ne dit pas son nom, qui est cachée
comme la judéo-maçonnerie spéculative
comme celle de sa « république » qui
se dit « universelle », « indivisible » et
laïque, c’est la pire religion sans religion
donc QUI DIVISE, QUI CENTRALISE
puisque elle
augmente l’ego par son système économique :
le capitalisme et la consommation ou voie
de succion aliénante sous forme de cette
« eucharistie marchande » des boutiquiers juifs.

LA PIRE DES RELIGIONS : AUCUNE, donc
LA LAÏCITÉ :
« La Franc-maçonnerie constitue en effet le
cœur de toutes les religions et ne devrait
jamais être liée à aucune en particulier
-
cependant que chaque Franc-maçon reste
parfaitement libre de professer la religion qui lui
convient le mieux, chacune étant une facette
de la vérité », écrit Leabeater page 203 du
livre cité plus bas, et conforme à cette
RELIGION DU VOYEUR SOUS
LA LOI DE SUCCION : BOUTEILLE (”vas-y voir” ou
bout-oeil, et récolte des infos, consomme
POUR ATTEINDRE LE BUT, OU TON BUT, TROUBLE
PARFAIT DU ICI ET MAINTENANT ET RELEVANT DES
TROIS RELIGIONS DE LA DÉCHÉANCE : LA CHUTE
OU LA GLÈBE ADAMIQUE DU SALAIRE du travail
à la sueur de son front pour le bien du
capital de certain(e)s).
Nous avons là la définition de la LAÏCITÉ et
également la définition d’un lointain avatar
de la JFM : la Société Théosophique qui, dans
sa Résolution adoptée par le Grand Conseil de
la ST copie la JFM :
« …aucune doctrine ou opinion ne s’impose à
l’acceptation des membres de la ST, et qu’il
n’en est aucune qu’ils ne puissent à leur gré
accepter ou rejeter ». Bref, chacun est libre
de ses opinions, comme dans la JFM-Laïcité
et sa « liberté de pensée » la même escroquerie
que le « peuple roi », car aucun gouvernement ne
peut reconnaître à chacun le droit de ne pas
être d’accord : C’EST POURQUOI NOUS PATAUGEONS
EN PLEIN PARADOXE DE LA RÉALISATION ET C’EST
MALHEUREUX, DESTRUCTEUR ET NULLEMENT DEPUIS
DES MILLÉNAIRES « GRAND ARCHITECTE ».

Or par la tech. actuelle amplifiant la voie
de succion, les entités de Pour-Voir du
N.O.M. et de leur gouvernement possèdent
maintenant tous les humains, TOUTES LES
INFORMATIONS POSSIBLES ET IMAGINABLES,
par le I socialiste (tous connectés).
C’est aussi simple comme définition de
l’état actuel du monde DOMINÉ ET MINÉ
PAR LA CASTE DE LA COURONNE ANGLAISE
ACOQUINÉE DE JUIVERIE, DE PROTESTANTISME
ET DE JUDÉO-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE
et PALANTIRESQUE.

La POMPE de la couronne ne peut que cacher
sa face la plus sombre que celle du simple
sujet de sa « majesté », la face anglaise
la plus sombre que n’importe quelle royauté
existant encore à ce hui sur la planète Terre.


L’actuelle judéo-maçonnerie soutenant la couronne d’Angleterre est née dans une taverne à Londres en 1717, sous le causisme ou causalité de la glèbe adamique, dont de la juiverie de l’Ancien Testament ou du BIG BANGISME : LA CAUSE, LE CRÉATIONNISME PUIS L’ÉVOLUTIONNISME  « Adam, notre parent originel, créé à l’image de Dieu, le ”Grand Architecte de l’Univers” [LE SATAM OU GRAND ADMINISTRATEUR : CONSTRUIRE OU FAIRE/FER], devait avoir les Arts libéraux [sic, le libéralisme…] gravés dans son cœur - et en particulier la Géométrie », écrit le Dr. James Anderson dans ses « constitutions » de la Judéo-maçonnerie spéculative (ou moderne dans cette tradition de la tyrannie de l’opinion où chacun veut posséder sa petite vérité singerie de la réalisation du Soi appelée aussi ”développement personnel”, ou ”responsabilité”, ou encore ”raison”…). Comme l’écrit le 33è degré judéo-maçon C.W. Leadbeater dans Rites Mystiques Antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, l’actuelle judéo-maçonnerie spéculative est issue du PATRIARCAT (la « foi des Patriarches ») que Leadbeater voit comme « la pure tradition originelle » (il oublie que c’était plutôt « MÈRE NATURE » ou « MÈRE DIVINE »).

Parallèlement au Londres de 1717, en France se constituera le Degré de Clermont et Rites de Heredom pratiqués en privé, et évidemment aux États-Unis nouvellement unis, cette JMC est introduite par des colons en de nombreux rites non encore structurés socialement.

JUDÉ-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE ANGLAISE = RELIGION : RELIER, RÉSEAUX (nécessairement sociaux qui ne pouvait qu’amener le talmudiste yahiste Zuckerberg et sa face de book, son I-nternet socialiste et républicain). Processus de la dialectique historique ou matérialiste qui prétend imposer à des groupes, à une nation, puis au monde entier, comment se comporter comme un individu unique, COMME N’ÉTANT QU’UN SEUL CORPS PHYSIQUE, UN SEUL CORPS MENTAL, UN SEUL CORPS SPIRITUEL (JUDÉO-MAÇONNIQUE SELON LES LEADBEATER AND CO., LE TOUT ENGENDRÉ PAR LA MATIÈRE : LE BIG BANG. AINSI CHAQUE CONSOMMATEUR NE SERAIT QU’UNE CELULE DE CE CORPS, CE À QUOI RÊVE DE PARVENIR LA JUIVERIE AMÉRICANO PROTESTANTE TRANSHUMANISTE EN UNE SINGERIE DU CORPS MYSTIQUE OU EAUX PRIMORDIALES INFORMATISÉES…
EN L’ÉTAT ACTUEL DE CE MONDE ET DE SA DÉMOCRATIE MARCHANDE OU EUCHARISTIQUE, DE PLUS EN PLUS SEULES LES SOCIÉTÉS OCCULTES EXERCERONT LE VÉRITABLE POUVOIR POLITIQUE AIDÉES DE LA MÊME OCCULTE INTELLIGENCE ARTIFICIELLE.

En 1725 la Loge d’York se proclame « Grande Loge de Toute l’Angleterre » huit ans après la fondation dans une taverne de la Grande Loge d’Angleterre, et quelques mois après la formation de la Grande Loge d’Irlande.

HORRIBLE CONFUSION ENTRE UN DIEU EXTÉRIEUR NOMMÉ « ARCHITECTE » OU « COUVREUR, CHARPENTIER », ET LA CONSCIENCE INFINIE OU RÉALISATION DU SOI ; HORRIBLE NON-RÉSOLUTION DE LA CONFUSION, DU DILEMME, ENTRE LE MOI-COLLECTIF ET LE MOI-INDIVIDUEL.
« Dieu nous couvre », qui dégénéra en « Bouc et compas » (« Goat and Compasses » pour « God encompasses us ») (page 204 du livre de Leadbeater cité).

La royauté anglaise a sa source en France avec un PLANTAGENÊT. Éléonore d’Aquitaine dans un permier temps reine de France, puis reine d’Angleterre par son mariage avec Henri II : une grande partie de la France devient alors anglaise, l’Auvergne notamment devenu colonie anglaise ; ainsi commence le principe du mondialisme à la Alexandre : coloniser, posséder le monde par un unique royaume se voulant « universelle », comme sa future république mondialisée à partir du 1789 français nécessairement judéo-maçon.
IMPORTANT : avant Alexandre le « Grand » la Vie est construite sur PAN, le Tout, Mère Nature : la vie dans son ensemble est CYCLIQUE et perpétuellement renouvelée POUR TOUS, Mais après le début de mondialisme d’Alexandre et suite aux ergoteries philosophiques après le socratisme et le platonisme, ON VOIT LE MOI-INDIVIDUELLE S’AMPLIFIER NETTEMENT : tous les « citoyens », donc leur moi-individuel, ont désormais « accès » à la vie éternelle, on commence ainsi à calculer, à distinguer, diviser, à opinioner ou mémoriser ; on passait du Moi-Collectif au Moi-Individuel différencié du groupe ou de la tribu…

La bataille de Bouvines donne la défaite des Plantagenêt anglais anciennement français ! (La France de César a toujours été coincée entre les Allemands et les Anglais : guerres de Cent ans, de 1914-45… Et si elle était restée LA GAULE ???)
Suite à cette bataille de Bouvines, qui fait perdre la moitié de la France aux Anglais, L’OLIGARCHIE ANGLAISE (les barons anglais) Y PERD AUSSI SON FRIC. L’oligarchie se rebelle et va obtenir de Jean sans Terre la Grand Charte (Magna Carta) avec principalement le CONTRÔLE DU POUVOIR ÉCONOMIQUE, AU DÉTRIMENT DU POUVOIR POLITIQUE.

Parmi plusieurs mesures, la Magna Carta reconnaissait le droit aux Juifs de commercer en Angleterre. Cette directive fut abrogée par Édouard 1er en 1290 qui expulsa l’essentiel de cette communauté. Le rétablissement des liens entre Anglais et Juifs se fit avec l’instauration de l’anglicanisme sous le règne d’Henri VIII (soutenu par la finance juive des Mendes, Portugais marranes et faux Chrétiens sous le roi Jean II), Henri VIII qui martyrisa les Païens ou Paysans : le catholicisme fut l’objet de nombreuses persécutions jusqu’au 19è siècle ; là encore ; évacuation de la Nature suite à : la Réforme, l’imprimerie et le départ de l’AMPLIFICATION DE LA TECHNOLOGIE QUI NE POUVAIT QU’ÊTRE LIÉE À LA FINANCE (JUIVE) ET SES BANQUES, SYSTÈME DE LA SAISIE QUE L’ON VA RETROUVER CHEZ LES META, GOOCLE ET PALANTIR AND CO.

Après 1789, comme au départ de la guerre des Hébreux contre les Païens où le Divin se situait partout, en tous lieux, quand les prophètes des Hébreux évacuèrent des dimensions entières de la Nature : pierres, sources, arbres, certaines récoltes et fleurs furent déclarés comme « impurs » car souillés par des divinités cananéennes de la fertilité, à 1789 il va se passer la même chose en un RENVERSEMENT DES ÉLÉMENTS NATURELS : les Juifs actuels vont devenir les WINNERS à commencer par les Rothschild, les Shiff, Gunzburg, Cassel, etc. Pareil : ÉVACUER LA NATURE, ÉVACUER L’ÉVEIL pour le remplacer par la chefferie qui fabrique les âmes. Comme déjà écris, l’Angleterre de la City de Londres devient le nombril de la finance internationale facilité à partir d’Oliver Cromwell et le déplacement de la finance juive de la Hollande vers la City sous la direction de Menasseh ben Israël. LE DIEU ARGENT PRENAIT SES AISES POUR DIRIGER LE MONDE EN TOUT CONFORT ; OU SELON JACQUES ATTALI, L’AUTRE FACE DE DIEU IDENTIFIAIT, FLIQUAIT, SES PAROISSIENS ET ENCENSAIT LEUR POUVOIR D’ACHAT.

À la fin du 19è siècle, jamais des entrepreneurs comme Cecil Rhodes (1853-1902) n’auraient pu développer leur industrie diamantaire comme De Beers sans l’appui décisif de Nathaniel Mayer de Rothschild (1840-1915). La guerre de 1914-18 ne surgit pas sous prétexte d’un assassinat, mais est le résultat d’ego amplifiés sous le coup de crises financières et de façon de vivre, jusqu’à Vatican 2. Le contrôle des communications est fondamental pour la finance juive et la politique (comme l’opinion, le socialisme ou le tout connecté et l’argent qui circule) ; voyez qui sont les fondateurs de Google et de Facebook, Palentir etc. ! Ce ne sont pas des Chrétiens…..

1192 : élection du premier Maire de la City de Londres : la bourgeoisie ou le Moi-Individuel ou le citoyenisme s’installait sur sa pyramide. La « liberté » ou la démocratie marchande s’installait : les Anglais voulaient marchander librement sans que l’État se mêle de leurs affaires (c'est le libéralisme).

À partir de Joseph Nassi et l’Empire Ottoman s’installait le messianisme moderne, rabbinique, avec les Isaac Louria , Sabbatai Tsevi, le frankisme et le concept du « mieux » qui sera l’apport certain de l’évolutionnisme : le tiqoun (réparation), qui donnera le concept de l’Ein sof et directement L’ACTUELLE RÉGIME RÉPUBLICAIN FRANÇAIS DES DROITS DE L’HOMME : LA RÉPUBLIQUE « UNIVERSELLE » JUDÉO-MAÇONNIQUE CONFORME À LA RELIGION DE C.W. LEADBEATER.
EIN SOF N’EST QU’UN CONCEPT, UN NOM, DE PLUS ISSU DE L’INCONSCIENT COLLECTIF : LA MÊME SOUPE RÉPUBLICAINE POUR TOUS.


MOI-COLLECTIF (ou socialiste, monde du I comme Internet et tout connecté en religion du plai-sir, du loi-sir : être permis pour l’ensemble), ou MOI-INDIVI-DUEL (ou consommateur) ?

Les Anciens se représentaient la Terre sous la forme d’une TOUPIE portée par un PIVOT-AXE très aigu. C’est ce Pivot auquel présidait la Déesse égyptienne Isis, et c’est pourquoi elle était appelée « La Chaise », à un pied (Padam, pied en sanskrit signifiant le Soi), comme on pouvait voir autrefois chez les montagnards Auvergnats qui s’en servaient pour traire leurs vaches, avec cette chaise-pivot, en forme de T, dont le pieux s’enfonçait en la terre. C’est le T portant la double barre horizontale : samek (escabeau, support). Rejoint MIR-IAM : L’AURORE, LA POINTE DU JOUR : LE SEUIL ENTRE LA VEILLE ET LE LENDEMAIN…  CONCRÈTEMENT ET AVANT TOUT : « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS », LE SURFEU.

AURORE : dans toutes les civilisations l’Aurore est le symbole de l’Éveil dans le Lumière retrouvé.
AURORE = LE TOUT EST POSSIBLE D’INSTANT EN INSTANT. L’Aurore Boréale tend à suggérer l’existence de l’Après-Vie ; l’Aurore symbolise un mode d’existence lumineux et mystérieux à la fois.

Gate gate... ou Transparence : « avoir le ”chic” », dit une expression populaire, ou « Chic, chouette ! » (la chouette, oiseau nocturne en relation avec la lune, et encore à ce hui divinité de la mort, aussi cette expression ”chouette” inconsciemment doit faire référence au SURFEU OU VÉRITABLE ÉTAT D’ÊTRE : la nature des choses consiste en les choses et en elles seules) ; avoir le chic ou avoir la transparence, la facilité, la liberté, être en harmonie avec ce qu’il convient. Bref, chic renvoie à l’Amour, à la Gratuité, à la Félicité, au Soi. Le français du Moyen-Âge dit : chiche : 1175, du bas grec kikkon, au figuré : un rien. Chiche : avare, le fait d’être chiche ; un chiche-face était un homme maigre et avare. Un chicot est une pointe. Son radical est en catalan xix, qui se prononce ”tchiche”, en auvergnat ”tches” ou ”tchet”, et répond au vieux français mie ou rien. De là l’espagnole chiquito (petit) ; l’auvergnat chétit et le français chiche ; en grec kyklos (pépin).

CHOUETTE ou un, une aigle : OISEAU PHÉNIX, COMME PTAH A LA FACULTÉ DE SE FÉCONDER LUI-MÊME, soit la personnification du temps qui coule ou Androgyne, enfantant de lui-même, l’œuf d’où sortait Éros. De là la superposition des deux sexes (chez l’Androgyne) qui décorent nombre de poteries troyennes (fouilles de Schliemann, voir ci-dessous). Dogme de l’androgynisme rayonnant sur tout le monde antique, et 20 siècles plus tard, Socrate devait se suicider à boire la ciguë pour l’avoir divulgué (selon Grasset d’Orcet, Œuvres décryptées, vol.2, page 51). Ceci, avant que la classe de marchands de ceux qui copyrightaient le monothéisme qui s’étaient approprié les dépouilles d’une caste sacerdotale dépossédée : ils réussirent, dans leur Ancien Testament, à copier scrupuleusement et à compiler ces anciennes légendes MAIS EN EN PERDANT COMPLÈTEMENT LE SENS ! (Deux périodes : de Moïse à Salomon, et de Salomon à l’ère chrétienne). CETTE CASTE SACERDOTALE DE MARCHANDS, DE COMMERÇANTS, ET DE LEUR ANCIEN TESTAMENT VA FAIRE DE SON EIN SOF LE POLITISME LE PLUS DUR AVEC SON CULTE DE L’ÊTRE SUPRÊME LE PLUS FERME MAINTIENT DE L’ORDRE, ENCORE PUISSAMMENT À L’ŒUVRE À CE HUI : SOUS LA FORME D’UNE SINGERIE DE JEHOVAH RÉPUBLICAIN (deux Jehovah. Voir aussi la page Les Juifs mettent en valeur le temps mais).

Dans toutes les langues « chic » exprime quelque chose de très petit, de presque rien, de très pointu, comme l’extrémité d’une racine, bref, un PIVOT, UNE TOUPIE UN ADN. C’est ce pivot qui est le symbole d’Isis, surnommée « La Chaise ». Isis signifie la lettre X, et est essentiellement celtique et veut dire en égyptien comme en gaulois = « une chaise » (sessa en gaulois). Aussi Isis porte toujours une chaise en guise de coiffure.

Toupie (hache, etc. Labryx et « Être suprême »), Axe, Pivot sous son nom hébreu de Mir-iam, la « Pointe du Jour », l’Aurore, Marie de « Marie Mère de Dieu priez pour nous, maintenant et à l’heure de notre mort ». C’est la Vierge Noire (voir page précédente : Sainte Mère Vierge Noire, et Variation du Thème de l’Oiseau Phénix : tous les ans à Noël, la Vierge Noire se transformait en poule noire et avalait le Dieu Gauvain ou Guion, métamorphosé en pépin de grenade (symbole de perfection divine et Surfeu). Elle en accouchait dans l’Instant d’un œuf d’Or, qui n’était autre que Noël, le « Nouveau Soleil », ou le « Front brillant » FONTANELLE (petite fontaine ou Zéro Indien...).

LA POINTE DU JOUR : Les Naharvales furent restés fidèles à leur double divinité « Alci » (Ahl, qui en allemand signifie « pointe », et « kitz » qui se traduit pas « chatte » : le chas de l’aiguille. Nom qui signifie : ANDROGYNE (sens de non-dualité), et dans la période du respect des animaux c’est devenu le double chat à une seule tête nommé « Carabas » (ou Carvan, le Géryon ou Karifou à triples corps des Étrusques), la grande Divinité des Pélasges chypriotes et éoliens, et encore à ce hui le héros des contes de Fées : Couri en chypriote (matou et bas, comme l’espèce de bottes que les Grecs nommaient « bassarides ». Carabas est ainsi le CHAT BOTTÉ : il apparaît dans l’art parmi les fouilles du docteur Heinrich Schliemann… (En réf. à Œuvres décryptées, vol.2, de Grasset d’Orcet. Grasset qui écrit page 79 que « tout les hommes de génie sont manifestement androgyne [hermaphrodite : forme humaine à deux sexes en même temps])

Fuseau, Toupie, écheveau (même Thème que la Chaise d’Isis, écheveau, du 15è eschevel, du latin scabellum (tabouret), dérivant vers escabeau, par extension « dévidoir », puis « écheveau »). Voir eschiele et eschale en français du Moyen-Âge qui signifient : échelle, escalier, escalade, et sorte de PILORI où l’on exposait les criminels. Pilori ou Bâton, Axe. La croix se lisait crux en latin, et stavros en grec [qui par dérivation donnera le symbole de la crucifixion, ”Stavros” ou ”Tavros” le poteau où les Anciens fixaient leurs lois : voir les Pierres-Lois ou Édits du roi Asoka].
Shiva linga, comme toutes pierres dressées ou Menhir, soit le Thème des Divinités en fuseau. Les Dieux du fil et de la corde étaient qualifié de « funestes », le fil représentait en effet le dernier degré de l’exténuation du jour et de la vie ou la mort. Ces Divinités ont toutes la tête ceinte d’une fil ou d’une bandelette et tiennent à la main une lance ou une mince baguette de myrte, qui a même signification. Même symbolique que ce qui a une extrême ténuité : aiguille, épée, épine, voile. De là les noms de Tanit (l’exténuation) ; Athena (l’épine ou l’aiguille qu’on donnait pour femme au Dieu fil.

Grasset d’Orcet dans : Archéologie mystérieuse, vol.1, chapitre Paphos, ses monastères et la fête de Vénus : « Le nom de ce Dieu [celui du Thème de l’artisanat du tissage], qui figure plus fréquemment sur les vases grecs, est précisément le radical de « Covocle » : KO, KV, KVS (1), en latin Ceus. Il s’écrit par l’ancienne forme du K et de l’X, qui est une croix. La prononciation de ce signe cruciforme était multiple au possible, mais toujours double, comme khr, phth, khsi, iks, ist, etc. ; en un mot, c’était un véritable idéogramme, que chacun prononçait à sa façon, comme nos signes numériques actuels. Ainsi la croix se lisait crux en latin, et stavros en grec [qui par dérivation donnera le symbole de la crucifixion, ”Stavros” ou ”Tavros” le poteau où les Anciens fixaient leurs lois] ; frigus en latin devenait en grec kyos, et ainsi de suite. Tous ces mots veulent dire « tressé », « croisé », et par extension « fil » (tissage ou broderie, et Dieux du fil (2).

Le lingam de shiva étant l’équivalent du E trident des Divinités de l’EAU (régénérescence) : Neptune, Chalchiuhtlicue, de Shiva, voir le Caducée d’Hermès, voir aussi la profondeur sans fin du mot « DÉVERGONDÉ » : D’E vers gond d’E, depuis le E (matière trinitaire) vers le pivot ou Shiva-chaise du I (CHICOT). Donc Retournement de la Lumière ou Retour à l’Unité depuis et par le déploiement des dimensions physique de l’être, et par le d’E-sir, ou à partir du E, comme l’enseigne la Tapisserie de la Dame à la Licorne.

AURORE ou ÊTRE : L’UNIQUE CHOSE AU MONDE OÙ L’ON NE S’HABITUERA JAMAIS, DONC LE SEUL ANTI-SYSTÈME POSSIBLE ! ET QUI EST LA BELLE AU BOIS DORMANT QUI S’ESTROPIE EN SE PIQUANT À UN FUSEAU ? ET QUI DEVIENT LA MÈRE DU « PETIT JOUR » ET DE LA « BELLE AURORE » ? MAIS LA BELLE ESTROPIÉ OU VÉNUS DE MILO (la Servante ou EVE complémentaire de Ptah devenue manchote, et esclave fugitive de l’Hadès (Ptah Maître du Royaume des Morts pendant la nuit, dont certains vont faire l’enfer).
EVE, EAU OU TROU : LE RIEN DU TOUT….
LE TROU EST BIEN LA SEULE CHOSE EN CE SPATIO-TEMPOREL À LAQUELLE ON NE S’HABITUE JAMAIS VU QUE DANS UN TROU IL N’Y A PAS DE TROU À VOIR. C’EST POURQUOI LA RÉELLE EXISTENCE EST INSOLITE OU SPONTANÉE PAR NATURE. Celui qui voudrait l’organiser sera le Diable, le Grand Organisateur ou Grand Architecte, Grand Administrateur.
LE SEUL RÉEL = LE TROU : tout ce qui est déjà et dûment recensé, voir prévu dans ses moindres détails, en viendra nécessairement à SUR-PRENDRE PARCE QU’ELLE EST L’INSTANT OU ABSENCE DE TEMPS : LE TROU, LE GATE GATE, LA TRANSPARENCE, LE VITRIN, LE FLUIDE OU LE VOLATIL : L’EAU.

L’EMPIRE JUIVO-RÉPUBLICAIN DE CHARLES (III) VEUT ENTERRER LES GAULOIS, LES PAÏENS. L’EMPIRE LE MONDE DE LA DIALECTIQUE HISTORIQUE HOLLYWOODIENNE ET INFORM-ATIQUE EN SINGERIE DU CORPS MYSTIQUE, CONTRE LA COMMUNION DES SAINTS OU DES RÉALISÉS (Nous dans le ”futur” ou les Eaux Primordiales) LESQUELS NOUS LE FONT DÉSORMAIS SAVOIR PAR LE PHÉNOMÈNE OVNIS ET DES PHÉNOMÈNES INCOMPRÉHENSIBLES PAR LA RAISON ACTUELLE…
 
[En haut de page : le prince Charles (III) devant la Menorah à huit branches et aux 8 bougies, annonçant le 8 couché symbole de l’infini également choisi par le talmudiste Zuckerberg pour son Meta. Et chiffre du Christ cosmique. Chiffre figurant l'éternité immuable ou l'autodestruction. Il représente aussi le point d'arrêt de la manifestation. En Chine, le 8 exprime la totalité de l'univers (le chiffre 9 exprime le Ciel). Chiffre de l'équilibre et de l'ordre cosmique, selon les Égyptiens. Chiffre exprimant la matière, il est aussi le symbole de l'incarnation dans la matière qui devient elle-même créatrice et autonome, régissant ses propres lois [tel le rêve du transhumanisme]. (Réf. Les Nombres Symbolisme et Propriétés, par Steve Desrosiers). Sur la photo Charles et sa femme fêtent la rabbiniste Hanoucca; la femme de Charles porte la neuvième bougie comme pour symboliser une menorah à 9 branches]

 
Notes.
1. Textes avec des termes grecs précédés dans leur structure consonantique. Grasset d’Orcet remplace certaines lettres tombées dans l’oubli par leur équivalent latin : le C et le F, par exemple, pour le qoppa, et le digamma (F avec son w).
 
2. Dieux du fil et de la corde qui ont conservé le nom de « funestes » (qui annonce la mort) ; le fil représentait en effet le dernier degré de l’exténuation du jour et de la vie ou la mort, LE SURFEU : ainsi les divinités infernales ont la tête ceinte d’un fil ou d’une bandelette et tiennent à la main une lance ou une mince baguette de myrte ayant même signification. Cheveu, épine, épée, voile, tout ce qui a une extrême petitesse ou finesse, tel le « Gate gate… ». Communion des Saints ou Sentiment Océanique ou de NON-DUALITÉ pouvant représenter l’Inconnaissable à jamais : ”MORS ULTIMA LINEA RERUM EST” (le Surfeu) : le ‘Je’ n’est pas le consommateur ou citoyen en de multiples séparatifs en « vivre ensemble » dans un groupe mondialisé (socialisme) en unités qui vont cahin-caha dans leur dualité Sujet-Objet, le ‘Je’ n’est pas la perception d’une collectivité, il est au-delà des accidents du spatio-temporel ou loi de succion, l’attraction ”universelle”
 
 

Dernière mise à jour : 17-09-2022 10:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >