Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Loi de succion ou attraction-poids
Loi de succion ou attraction-poids Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-10-2022 18:34

Pages vues : 453    

Favoris : 28

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
goldmansach_tower_casser.jpg
 
 
Loi de succion ou attraction-poids
gravité : l’évolutionnisme juif
nécessairement créé sur un MANQUE, sur
quelque chose qu’il faut « réparer »,
qu’il faut améliorer.
 
Le fantasme de la dualité Dedans-Dehors,
car en loi de succion il y a toujours le
désire de l’autre, le Dehors : jamais Ceci
mais toujours autre chose, et si cette chose
en vient à être possédé, on recommence avec
encore autre chose, toujours nouveau.
C’est le principe du commerce, c’est la
tragédie de l’opinion-polémique lesquelles
comme la chaîne sans fin de causes et
d’effets sont interminables et donc du
tout bon pour le politisme étatique en
opinions et surtout pour son capitalisme
tel l’Oppenheimisme : en 1840 par les
frères Abraham et Simon Oppenheim qui
déclaraient ceci :
« Vendre une perle que vous avez à quelqu’un
qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ;
mais vendre une perle que vous n’avez pas à
quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui
s’appelle faire des affaires ».
(Réf. page 451 du livre de Jacques Attali,
Les Juifs, le monde et l’argent).

C’est aussi le principe du VAGABONDAGE
DU MENTAL où l’idéation fait glisser DANS LE TEMPS
D’OBJET EN OBJET
puisque pas de conscience sans
objet extérieur ni d’objet sans conscience, et
c’est là qu’est supprimer le troisième élément :
LA CONSCIENCE INFINIE, car dans la conscience
relativiste le DEUX C’EST LA GUERRE.
LA LOI DE SUCCION C’EST LA GUERRE SOUS FORME
D’ATTRACTION UNIVERSELLE : le désir étant incapable
de se fixer sur un objet, sauf à être anti-gravitationnel
ou SANS DÉSIR, SANS DUALITÉ SUJET-OBJET.
C’est pourquoi dans le capitalisme qui ne peut que
remonter à la naissance de la découverte du feu
vulgaire et de la voie de l’agriculture et du
sédentaire et de la construction des cités et d’un
État et son administration ; cette loi de succion
fera que le consommateur sera toujours à court
du complément de l’objet, principe de la dualité
sujet-objet.
C’est pourquoi plus que jamais dans nostre
temps si troublé, il est impératif de s’interroger
sur la nature de cet objet et donc sur
LA NATURE DU SUJET par le « QUI SUIS-JE ? ».

S’INTERROGER SUR LA NATURE DE CE QUI
PARADOXALEMENT SERAIT UN « MANQUE »,
CE N’EST QU’APRÈS, QUE L’ÉVOLUTIONNISME
MORTIFÈRE SERA COMME N’AYANT JAMAIS EXISTÉ.


CETTE LOI DE SUCCION EST LE MESSIANISME OU
PRINCIPE DE LA CAROTTE (attachée à distance de
la tête de l’âne pour le faire avancer),
Dans les deux cas le messie pour garder son
efficacité ne doit jamais arriver comme la carotte
ne doit jamais être mangée par l’âne, sinon
l’efficacité tombe et l’âne n’avancera plus,
sauf si on lui présente une nouvelle carotte
comme la loi de succion semble intraitable
(ayant une ILLUSION de « loi naturelle »).

Les choses apparaissent manquantes PARCE QUE
LA LOI DE SUCCION FABRIQUE LE TEMPS : ELLE
FAIT DÉTOURNER, TEL UN LABYRINTHE OÙ LA SORTIE
ET DONC L’ENTRÉE N’EXISTE PAS.
MANQUE = BINAIRE : oui par rapport à non,
Ré-action par rapport à l’Action, le Normal
par rapport au Naturel, etc.
Là intervient la MÉMORISATION tel le disque dur
de l’ordinateur construit par l’humain :
installation dans l’objet, dans la consommation
ou l’utilitarisme, dans la loi de succion en
oubliant le JET (‘Je’ ou Être). Alors il y aura
des MANQUES sous forme d’OBSTACLE, d’opacité,
de masque ou voile, de rideau, et d’AD-jectifs
pour parfaire l’attraction dite « universelle »,
LA LOURDEUR.
Ce sera INTERFÉRER (faire E), ce sera le DÉSIR
ou le LIEN, L’ENTRAVE (en travers) qui va
TISSER des choses et à l’état de veille et
à celui des rêves jusqu’au sommeil profond.
Ce sera la CAPT-I-V-I-té : captif du monde ou
captif de la POSSESSION (pronom possessif et
Manifestation déViée : MON-DE, qui donnera le
DÉ-MON…

LE MONDE EST COMPLET, RIEN N’Y MANQUE, ALORS
POURQUOI L’HUMAIN A-T-IL INVENTÉ LE BESOIN ?
et ce qu’il s’en suit : l’évolutionnisme, et
par-là même le transhumanisme qui vient en
ajouter une méchante couche ??
Certainement avec la découverte du feu vulgaire
l’humain découvrant du même coup la CUISSON
puis un changement au niveau du cerveau qui se
retrouve dans les intestins en des cellules
modifiés par les aliments cuits, feu qui donnera
ensuite la métallurgie, puis les armes de
guerre, il devait croire qu’il pouvait toujours
plus en rajouter de couches il aboutit à ce
qu’il inventa du même coup : LE MANQUE,
L’INSUFFISANCE,
qui découlera nécessairement
du CALCUL.

LE MANQUE NE PEUT PROVENIR QUE DE L’EGO
À L’ÉTAT DE VEILLE ET À LA CROYANCE AU CORPS.
S’il y a un manque, c’est qu’il y a un DÉFAUT,
UNE CHUTE, UN PÉCHÉ, ALORS IL FAUT RÉPARER
(tiqoun juif rabbinique à la Isaac Louria).
Mais qui a demandé à ces gens une « réparation »,
une a-mélioration et d’engendrer ensuite une
palanquée de « sauveurs du monde » et de
quasiment détruire l’ÂGE D’OR, COMME SI LE
SEUL RÉEL ÉTAIT « INSUFFISANT » ?


Alors le mental de l’humain va faire dans
l’ÉCHO-nomie (échangisme, commerce).
Le temps économie et utilitaire devenait
le temps qui coule seulement dans un seul sens.
C’est la COURSE EN AVANT, L’ÉVOLUTIONNISME LE
VECTEUR DÉVORANT (KRONOS) AVEC APPARITION DES
CONTINENTS, DES MERS, DES MONTAGNES ;
L’ESPACE DE L’ÂGE D’OR DEVENAIT VULGAIRE
GÉOGRAPHIE, RITES ET COUTUMES ET LOIS
S’INSTALLÈRENT. C’EN ÉTAIT FINI DE LA
MERVEILLEUSE FANTAISIE (laissé à ce hui à
l’industrie capitaliste de Hollywood).
Enfin, la mort vint sanctionner en apparence
de « définitif » ce passage du Saint Chaos au
chaos humain et au cosmos qui se prétendent
« ordre » où le principe d’illusion succédait
au principe de Merveilleux, le principe de
causalisme en dualité cause-effet au principe
de NON-FIXATION ou de NON-DUALITÉ.



Y a-t-il une interférence matérielle (un « effet Larsen ») entre le corps reflété et l’image reflétante, puisque pas de conscience sans objet extérieur ni l’objet sans conscience ?
Le « QUI SUIS-JE ? » se concrétise par exemple avec un magnétophone : personne (sauf le Dehors, les autres), n’y reconnaît sa voix, et les gens en écoutant leur voix éprouvent un vague sentiment de malaise ou de doute identitaire. Pourquoi ? Mais parce que dans l’écho il y a le concept de temps, tel le « Qui suis-je ? » et que LA VÉRITÉ FAIT PEUR.
QUEL EST LE PIRE ENNEMI DU POLITIQUE PROFESSIONNEL DANS L’ÉTATISME ?
C’EST LE SILENCE.
S’il n’obtient pas d’écho, il disparaît, son social-socialisme n’existe pas ; idem pour sa démocratie.

Si, dans la schwaberi-harari de leur « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », QUE DEVIENT L’ÉCHO, QUE DEVIENT LE « QUI SUIS-JE ? ».

IL Y A PIRE : LE MOÏSE DU MOSAÏSME DES HÉBREUX-JUIFS se trouve aux prises à une RÉSONANCE INFINIE TEL L’EFFET LARSEN, MAIS SURTOUT TEL L’EFFET DE LA TCI (Transe-Communication Instrumentale) par exemple par simple méthode vidéo schreiber, résonance qui éprouve une portion des éléments qui se sont déroulés en présence de cet objet-support (le ‘Je’ et les manifestations du monde), comme dans l’effet Larsen en vidéo, mais dans l’espace-temps l’objet-récepteur continu d’émettre : sons, images avec ou sans mouvement, odeur, température, etc. POURQUOI S’ARRÊTERAIT-IL D’ÉMETTRE ? (Voir ou revoir par exemple le film CONTACT. Voir aussi en complément la page : Télé-pathie-portation)

larsen_video_schreiber_tautolo414.jpg
 
Donc Moïse est soumis à la même TAUTOLOGIE D’ORDRE DE L’EFFET LARSEN OU DE LA TCI, lorsque confronté à « Dieu » il l’interroge sur la nature de son identité : « Qui es-tu ? », demande Moïse. Il lui fut répondu : « Je suis ce JE SUIS ». La TCI fonctionnait déjà parfaitement sans une palanquée de technologie moderne ! Un ÉCHO du Mont Sinaï ?
Mais l’aventure de Moïse est totalement l’AMBIGUÏTÉ même, une résonance pouvant être tenue à la fois comme écho de sa propre voix et comme écho ou émission autonome et hallucinatoire, telle une autre voix que la sienne. Ce type d’expérience ouvre la Gate gate… à des hallucinations de toute nature, tant qu’on ne s’accroche pas à l’idée que le son qu’elle émet n’est que la répétition déformée de sa propre voix, ou d’autres voix résonantes alentours.
Alors, si ce n’est pas ma voix qui résonne, ou celle d’un autre, pourquoi ce ne serait pas celle de l’âme d’un défunt, ou la voix de Jupiter !?
Parce que l’écho est capable, comme l’enregistrement de sa propre voix au magnétophone, de nous orienter dans des directions totalement imprévisibles et étrangères à notre propre personne, comme peuvent le montrer des images dans la vidéo méthode Schreiber qui aussi reproduit en vidéo l’effet Larsen.

Pourquoi la TCI en vidéo peut faire peur ?
Parce que l’effet Larsen ou l’écho tel un virus, un parasite, peut facilement devenir un SYMBIOTE (chacun des êtres vivants associés en symbiose), l’écho peut ainsi totalement prendre notre place, illustré d’ailleurs de façon spectaculaire dans la série Stargate SG1 ; illustré aussi dans le film L’invasion des profanateurs de sépultures, quand des graines prennent possessions d’humains.

L’écho comme l’effet Larsen DEMANDE DES CIRCONSTANCES, UNE SOLLICITATION, ou bien comme une pompe IL FAUT L’AMORCER. (L’ombre et le reflet seront en apparence permanents, ils peuvent disparaître en cas d’obscurité totale).

Avant la découverte du feu vulgaire c’était le noir alternant avec la lumière solaire. Par la découverte du feu vulgaire, les humains pensaient égaler le soleil, ils découvraient le concept d’UTILITÉ : puissance, chaleur, lumière. Il va y avoir l’adoration du soleil et plus tard de l’OR MÉTAL.
Mais l’humain de la voie de l’Agriculture et de la découvert du feu vulgaire, au lieu de se contenter d’honorer le soleil, décidèrent du PLUS : ils allaient l’A-DORER (du A privatif et dorer : priver de dorure…).
Mais le Soleil est l’expression du « Je suis ce JE SUIS », il EST CELA. Dès lors, pour faire MIEUX, les humains vont en faire un Dieu et vont implorer aide et protection « divines » (EFFET LARSEN.....).

Hélas, avec la naissance de la loi de succion et le passage du Saint Chaos au chaos humain, ce chaos prendra la forme d’AMÉLIORATION : végétaux, animaux et humains vont commencer à se faire la guerre pour le simpmle « droit d’exister », c’est-à-dire une protestation contre le Seul Réel, CONTRE LE GRATUIT : RIEN NE MANQUAIT. Mais avec cet humain du Néolithique IL ALLAIT MA(n)QUER (diviser) : l’humain ne se contenta plus de cueillir et de se régaler des fruits des arbres et arbrisseaux, l’humain se mis à défricher, mais la broussaille voulait conquérir sa place, et les animaux voulaient retrouver leur forêt.
L’humain a tout perdu le jour où il a commencé à détruire son environnement, ça ne date donc pas des deux derniers siècles depuis 2022. Les animaux commencèrent à se méfier et même à redouter l’humain, ils fuyaient désormais l’humain méchant, calculatueur et cupide. Les animaux ne trouvant plus leur nourriture abondante revirent tel le loup pour ravir les moutons, le sanglier pour labourer les champs de tubercule, les corbeaux qui dévastent les ensemencements, les lapins qui détruisent les récoltes et rongent les troncs d’arbres, bref, LE CHAOS DE L’HUMAIN EST INSTALLÉ.
L’humain n’a fait qu’apporter le chaos parce qu’il déséquilibrait tout ce qu’il touchait ; il créa par son mental une quantité d’objets pour soi-disant « améliorer » ses journées, comme s’il y avait un manque à quelque chose de naturel, un manque du Soi.

L’HUMAIN S’EST TROMPÉ LORSQU’IL A TROUVÉ UNE UTILITÉ AU FEU VULGAIRE (laquelle débouchera sur la thermodynamique, le nuclaire…)
Il n’a rien compris de la foudre tombant sur le grand arbre de sa forêt, car cela allait donner jusqu’à l’Or métal, jusqu’au capitalisme lié aux guerres.
À PARTIR DE LÀ, CHACUN ALLAIT VOULOIR « TIRER SON ÉPINGLE DU JEU, DU FEU » (Jeu, Je, Feu et inné-igné…), soit construire un Axe séparé de ce E (du JEU : in-divi-du-EL) par Re-gard. Et plus il garde ou possède, plus il se différencie d’I ou Axe : le processus, plus il O-pose (fixation) sa référence au Seul Réel. Ainsi se construira l’ego et le corps par rapport à la Conscience Infinie ou Soi, alors le dilemme du Moi-Individuel et du Moi-Collectif s’installera, pour longtemps encore… Tant qu’il y aura MÉMORISATION, soit « ATTACHER UN INSTANT QUI PASSE À UN AUTRE INSTANT », alors il y aura concept de temps et de dualité sujet et objet… et concept de l’ego….

La thermodymamique (pas de faute : de matrice, mamelle) est à l’égal de la justice de l’humain, elle est faible et poussive, dangereuse et explosive en plein coeur, elle punit, et ne récompense jamais.

Dans le Soi, rien ne manque : tout dans le Rien et rien dans le Tout.
Le manque implique le DOUBLE, l’autre, la racine du mal le Dedans-Dehors et en conséquence la SAISIE.

A-méliorer ne peut que signifier par le A privatif et méliorer : rendre meilleur, la NON-AMÉLIORATION à l’image du A-cheminement, car ce qui EST, le ”Je suis ce JE SUIS” est du A privatif : SANS CHEMIN, ainsi d’Instant en Instant SANS MÉMORISATION entre les deux donc sans temps qui coule, par TRAME de Retournement de la Lumière se résorbe la chaîne de la coproduction conditionnée de sujet et objet pour en percevoir le Soi, le Sans Pourquoi, le ”ce qui EST”.
 
 

Dernière mise à jour : 03-10-2022 19:15

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >