Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow LE SANS POURQUOI
LE SANS POURQUOI Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 27-12-2022 12:14

Pages vues : 466    

Favoris : 35

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
homeo_teinture_mere_instant.jpg
 
 
LE SANS POURQUOI
Seul le mental humain pouvait inventer
et fabriquer le ”POURQUOI” et le
”PAR CONSÉQUENT”, SOIT LE CAUSISME
(sa chaîne sans fin de causes et effets)
OU LE BIG BANGISME ET TOUTE SA SAUCE CO(S)MIQUE
(ou loi de succion : attraction ”universelle”)
NOYÉE DANS LEURS « ANNÉES-LUMIÈRES » COMME
CELLES DES RICHES PERRUQUE POUDRÉES FRANÇAISES
ET LEURS « LOUPIOTTES » SUIVIES DE LEUR
« PASTEUR » À LA SERINGUE, dont une réincarnation
est de nos jours officiante en un nom-la-forme sous
boutiquier informatique reconverti dans la
seringue mondialisée, sécurisée, confortée et
transhumanistée juif : Kurzweilisée ou
Hararielisée.
 
Il devient clair que le transhumanisme juif,
le tiqounisme ou réparation en forme de
”mise en valeur de leur temps” est ce messianisme
de TRANSFORMER LA NATURE, FAIRE MIEUX,
l’A-méliorer ou ”rendre meilleur” non pas dans
le sens de la Réalisation du Soi, l’ÉVEIL,
mais dans le messianisme de transformation
cybernétique pour leur future « singularité »,
future IDIOTÈS (la Réalisation du Soi inversée,
AU DEHORS, en forme du DORG,
Demain On Rase Gratis), mariage humain/machine :
mettre la conscience, soit la raison humaine, son
causisme et ses calculs, dans une puce informatique,
puisque TOUT EST CONTENU DANS LE MENTAL,
BIEN-SÛR Y COMPRIS L’UNIVERS et la
SAUCE CO(S)MIQUE.
C’est le principe de la VOIE LUCIFÉRIENNE ACTUELLE
où toute évolution sera devenu ÉVOLUTION STATIQUE,
STYLE ’FIN DES TEMPS’, et il sera procrée cette
évolution statique ou artificielle dans les
trois Règnes : Minéral, Végétal, Animal et Humain.
Cela implique À CHAQUE INSTANT ou
Ici et Maintenant de se garder de ce monde
Luciférien et de ses ”lumières” pasteurisées :


Yoga Vasistha : ”L’apparence de ce monde est une
confusion ; de même que le bleu du ciel est une
illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser”
.
(YV I,3). Il n’est possible ni de se dégager de la
souffrance ni de réaliser sa Vraie Nature tant que
l’on n’est pas convaincu de l’irréalité de
l’apparence du monde. Et c’est bien pour cela
que certains au gros ego veulent se fabriquer
leur monde bien à eux et NOUS Y FOUTRE TOUS DEDANS,
TELLE LEUR THÉOPHANIE RÉPUBLICAINE, LEUR
”MONDE OBJECTIF”, leur ”VIVRE ENSEMBLE” ou
socialisme résultat de la confusion entre ce
qui est réel et ce qui ne l’est pas,
ET SEULEMENT À L’ÉTAT DE VEILLE pris pour
”la conscience”, ou le mental (on dit bien :
”il a perdu conscience ou perdu la raison”.

L’Univers ou ”le Monde” ne peut qu’être une
construction du mental, un concept comme le temps.


« Le samsâra [le Big bangisme ou cycle des naissances et des morts, le monde phénoménal des noms-les-formes] n’existe que dans votre mental. Le monde ne vient pas proclamer : « Je suis le monde ». S’il en était ainsi, il devrait être toujours présent – même durant votre sommeil. Comme il ne s’y trouve pas, c’est qu’il est impermanent. Étant impermanent, il manque de force. N’ayant pas de force, il est aisément subjugué par le Soi. Seul le Soi est permanent. Le renoncement [ou la Vraie extinction, la Putréfaction ; et c’est la scribe de la page qui souligne], c’est la non-identification du Soi avec le non-Soi. Avec la disparition de l’ignorance, le non-Soi cesse d’exister. Voilà le vrai renoncement [ou Putréfaction] ». (Ramana Maharshi, entretien 251 du 29-9-1936, un jour de la Saint Michel…. Il n’y a pas de hasard, seulement du SYNCHRONE OU ABSENCE DE CONCEPT DE TEMPS).
RAPPEL : L’Alchimiste ou Adepte, l’Étudiant ou le jnani [celui qui a réalisé la Pierre ou le Soi] commence sa queste dans le temps et la loi de succion pour finir dans l’absence de loi de succion et de temps ; il commence donc dans la RACINE DU MAL pour finir par COUPER CETTE RACINE (COINCIDENTIA OPPOSITORUM) DONC SORTIR DE LA CONSTRUCTION OU DU CONCEPT DE LA DUALITÉ DU CONSCIENT-INCONSCIENT.

Cette ”certitude” de ”temps” ne vient qu’à l’état de veille, appelé d’un orgueil monstrueux par l’ego : ”réalité” ; C’EST LA LE PROBLÈME PRINCIPAL DE L’HUMAIN, SA CHUTE, tout le reste n’est que du ”plus ça change et plus c’est la même chose”, le DORG [Demain On Rase Gratis] du messianisme de la dialectique matérialiste à l’état de veille et qui compte et conte appelée ”Histoire”.
LE PROBLÈME PRINCIPAL DE L’HUMAIN EST LA RACINE DU MAL :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE OU À L’UTILITAIRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWÎ.

LOI DE SUCCION DANS LE MATHNAWÎ, LIVRE CINQUIÈME 719-752 :
« Un petit oiseau chassait un ver : un chat saisit cette occasion et s’en empara. L’oiseau était dévorant et chose dévorée, et, absorbé dans sa chasse, ne savait pas qu’il y avait un autre chasseur.
Bien que le voleur chasse des objets, cependant le chef de la police avec les ennemis du voleur sont sur ses traces.
Son mental est occupé avec les biens, les verrous, la porte : il est inconscient du préfet et du tumulte qui s’élève à l’aube. Il est absorbé par sa passion pour le gain qu’il ne prend pas garde à ceux qui le recherchent et le poursuivent.
Si l’herbage boit l’eau pure, ensuite l’estomac d’un animal s’en nourrira.
Cette herbe est dévorante et décorée : il en va ainsi pour toute chose qui existe, excepté Dieu. Étant donné qu’Il est Celui (dont il est dit) : Il vous nourrit et n’est pas nourri, Dieu n’est pas dévorant et dévoré, comme la chair et la peau.
Comment ce qui est dévorant et dévoré serait-il en sûreté contre ce qui dévore et qui réside dans une cachette ?
La sécurité de ceux qui sont susceptibles d’être dévorés traîne le deuil à sa suite ; va vers le Portail [le « Gate gate pâragate… » de l'Éveil] de Celui qui n’est pas nourri.

Chaque imagination dévore une autre imagination [surtout dans cette tyrannie de l’opinion] : une pensée se nourrit d’une autre pensée. Tu ne peux être libéré de toute imagination ni t’endormir de façon à t’évader complètement. Tes pensées sont comme les frelons, et ton sommeil comme l’eau (dans laquelle tu es plongé) : quand tu t’éveilles, les frelons reviennent.
Et maintes imaginations pareilles à des frelons volent et t’emportent tantôt ici, tantôt là.
Cette imagination est la moindre de ceux qui dévorent : le Tout-Puissant connaît les autres [Zéro indien…]
Écoute, enfuis-toi loin de la troupe de tous ceux qui dévorent, vers Celui qui a dit : « Je suis ton protecteur » [équivalent de la Parole du Christ : « Qui perd sa vie la gagne »].
Ou vers celui qui a acquis ce pouvoir de protection, si tu ne peux te hâter vers le Protecteur Lui-même. […] Tu as pris pour guide ta raison qui est devenue infantile, étant voilée par le voisinage de l’âme charnelle [la tyrannie de l’opinion, l’égrégore du moment, surtout celui de la folie du sanitaire en 2020-X, celui du réchauffisme allant avec l’aliénation de l’économie tout azimut consommateur sous prétexte et à la suite du covidisme et du réchauffisme se poursuivant avec la ”guerre en Ukraine”].
[…]
L’avidité pour la chasse fait oublier qu’on est soi-même une proie [le citoyen la proie des élections et des virus, du politisme, de l’inflation économique fabriquée et des banques et de la SAISIE OU LOI DE SUCCION] : le chasseur s’efforce de gagner des cœurs [du consensus], alors qu’il a perdu le sien ».

FUGACITÉ (étymologie de fuir, comme la fugue) devrait être le nom de ce qui de nos jours est nommé par l’humain, À L’ÉTAT DE VEILLE SEULEMENT : ”réalité”.
FUGACITÉ devrait être le nom de leur ”réalité”, qu’ils prennent en dure, en durée qu’ils souhaitent évidemment ”éternelle” dans leur logique utilitariste en production conditionnée et surtout par l’orgueil qui caractérise l’humain et son ”amour-propre” plutôt sale ou possessif, loi de succion, IDENTIFICATION, NUMÉRISATION.
FUGACITÉ comme l’opinion, comme l’état de veille, comme l’imagination qui conceptualise sans fin, car l’EGO A TOUJOURS FAIM DE CULTURE-CULTIVATEUR comme le paysan qui agrandit son champ dans la logique du : « J’avance, j’agrandis mon champ, je fais un pas puis un autre, il n’y pas de raison que ça s’arrête, ”sauf si la Terre est plate”, car alors je risque de tomber bien bas et mon bétail avec, ce sera la ruine ! ».

Le transhumanisme juif (son pape étant Ray ou Raymond Kurzweil) sa ”conscience” rêvée dans une future puce informatique est dans la logique aussi juive de l’évolutionnisme : la mise en valeur du temps et les accumulations de ”vérités” récoltées, numérisées un peu partout POUR EN FORMER UNE GROSSE ET QUE CE SERAIT ÇA LA « LIBERTÉ », suivant le principe du judéo-maçon Armand Bédarride (1).
Ces gens là ne comprennent pas que le mental n’est qu’une illusion, une temporalité ou idéation entre un sujet et un objet et une synapse, en clair ou dans la Tradition : entre le SOUFRE ET LE MERCURE LE SEL (résultat, Eau ou Solution) ; à savoir que l’Alchimie procède DANS L’INSTANT, SPONTANÉMENT, donc sans temps, contrairement à la SCIENCE-IDÉES-REÇUES OU POSSÉDÉES, LA SCIENCE EXPÉRI et MENTALE qui procède par le mental, la raison, l’hypothèse, les calculs et tâtonnements, soit qui procède par EMPIRISME à la John Locke.

DANS L’INSTANT, SANS LE MENTAL :
le fonctionnement cérébral SE PASSE DU MENTAL : dans les EMI et dans les états de délabrement TOTAL du cerveau-mental qui auparavant était considéré comme ”normal” ou ”objectivé” (raison} et où maintenant aucune activité en faire/fer est possible, LES INSTANTS DE VIE À L’ÉTAT À LA FOIS DE VEILLE ET DE SOMMEIL PROFOND SONT INDÉPENDANTS DE L’ÉTAT PHYSIQUE, FONCTIONNEL, PSYCHOLOGIQUE DE LA MASSE SOUS UN CRÂNE APPELÉ ”CERVEAU”.
RAPPEL : le MONT DU CRÂNE : « Lorsque les Fontanelles se ferment, l’enfant se coupe des Anges », dit un dicton picard. Crâne, C.R.N. le Christ a été cloué sur la Golgotha, Mont du Crâne, et Il était Roi couronné : C.R.Né. Il n’est alors pas étonnant que les lieux de culte consacrés à Archange Michel soient construits sur des petites montagnes.

Yoga Vasistha : ”L’apparence de ce monde est une
confusion ; de même que le bleu du ciel est une
illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser”.
(YV I,3). Il n’es possible ni de se dégager de la
souffrance ni de réaliser a Vraie Nature tant que
l’on n’est pas convaincu de l’irréalité de
l’apparence du monde. Et c’est bien pour cela
que certains au gros ego veulent se fabriquer
leur monde bien à eux et NOUS Y FOUTRE DEDANS,
TELLE LEUR THÉOPHANIE RÉPUBLICAINE, LEUR
« MONDE OBJECTIF », UTILITAIRE, résultat de la
confusion entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas,
ET SEULEMENT À L’ÉTAT DE VEILLE pris pour
”la conscience”, ou le mental (on dit bien :
”il a perdu conscience ou perdu la raison”,
ou ”Il s’est évanoui, il est inconscient”.

Note.
1. « Si vous voulez un livre qui soit à la mesure de notre temple, faites-le avec ce qu'il y a de plus sage, de plus pur, de plus saint, de plus héroïque, de plus noble, de plus culturel, de plus beau, dans tous les livres qui servent de guide à la vie de l'Esprit, dans ceux qui ont servi et servent encore de flambeaux aux consciences dans leur marche vers la perfection toujours fuyante ; adressez-vous à tous les pasteurs d'âmes, qu'ils se soient donnés comme représentants de la Divinités ou de la Raison... Des profondeurs des ténèbres primitives la pensée humaine a marché peu à peu vers une lumière toujours plus grande : en des langages divers l'Esprit a tracé les annales de son progrès ... N'ayez pas peur de les rapprocher, de les confronter, de les exalter les unes par les autres ; au contraire, vous avancerez ainsi dans la direction de la « Parole Perdue ». (Armand Bédarride, cité par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux). Ainsi : récolter au fil des siècles et expériences façon empirisme de John Locke plein de petites vérités partout pour en former une grosse, et que ce serait ça, selon eux, « la Vraie religion » (Judéo-maçonnerie spéculative née à Londres en 1717, née à Londres, et pas à Milan ou à Tirana !)

BÉDARRIDE, ANGLETERRE = CAPTATION, DIGESTION, RESTITUTION = LOI DE SUCCION, LOI DU PRINCE DE CE MONDE OR-GANISÉ (carné, objet), LOI DU VOYEUR DE CELUI QUI NE VEUT PAS LIBÉRER MAIS POSSÉDER, C’EST LE SÉDUCTEUR IMPÉRIAL : LUCIFER ET SA LUMIÈRE DU ”SIÈCLE FRANÇAIS DES LUMIÈRES”, SON EYES CANDY INSULAIRE, BRIT de Britannique : ברית = alliance en hébreux : CIVILISER LE MONDE, LE TIQOUNISER OU RÉPARER ; voilà la vérité.
Comme les Juifs copieurs, l’Angleterre copieuse a tout prise à l’Église catholique française pour fabriquer son Église anglicane : INSULARITÉ CHRÉTIENNE, soit un contre-sens par rapport au mot « catholique » qui signifie « universel ». Mais comme c’est une isle (et sa ”flotte”…) elle veut DOMINER SEULE COMME L’EAU ENVAHIT TOUT, COMME LA TEINTURE TEINTE.

LONDRES, LE VENTRE, LE NOMBRIL DE L’ÉCONOMIE MONDIALE (voir la taille de la Tamise, mélange d’eau douce et d’eau de mer, celle des entrepôts à ses bords à l’époque de la reine Victoria…). LA LOI DE SUCCION FONCTIONNAIT À MERVEILLE : chercher les matières dans le monde, les rapporter, les manufacturer puis les vendre et remplir les coffres de la City ; quoi de mieux pour la finance juive, qui passa de la Hollande Amsterdam à la City. Pour une ville, l’accès à la mer (modéré, sinon ses habitants s’expatrient) est un principe capitaliste d’enrichissement : l’argent peut ainsi « couler à flot »… et à pic... Londres est située idéalement pour commercer, SOCIALISER DONC.
 
 

Dernière mise à jour : 27-12-2022 12:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >