Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Encyclopédie, Diderot, 1789, banques, surgissant
Encyclopédie, Diderot, 1789, banques, surgissant Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-02-2023 00:39

Pages vues : 1735    

Favoris : 89

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
 
frise_poliak2.jpg
 
 
Encyclopédie, Diderot, 1789, banques, surgissant
au 19è siècle occidental = mécanisation des
âmes, viol des masses progressant parallèlement
à la mécanisation industrielle : remplacement de
la société harmonisée par l’Église par le société
mécanisée, numérisée par le mental ou ”raison”
propulsée par les riches perruques poudrées du
18è siècle qu’ils appelaient ”les Lumières” et
donc une civilisation actuelle construite sur
LES PROGRAMMEURS, LES SPÉCIALISTES :
LES NOUVEAUX DICTATEURS : CEUX DES BUREAUX et
DU BARREAU, LES COMPTABLES, LA BURE,
LA BOURE (quantité, limite).
 
L’heure est donc à la société fourmilière et
ceux qui n’auront pas la pensée édictée par les
programmeurs seront dissidents ; EXCLUS DE LA
« PAROISSE » (exclus du social dans le but de
les dominer, de les ”civiliser” ou ”domestiquer”).
Si il y a peu, cette aliénation sociale envahissait
l’espace sexuel, elle envahit depuis peu l’espace
de la santé (l’Homéopathie n’est plus remboursée
et demande quelque réserve financière, de même
que le médecin qui est supprimé parce que non-injecté)
Les spécialistes-programmeurs passent au mental ou au
contrôle du corps des gens qui croient encore au corps.

- Ce monde de totalitarisme n’est pas exercé par un
dictateur mais PAR LE SOCIAL
(ou par un maximum de
gens suivant la logique de la quantité comme lors
d’élections politiques).

- La demande protectrice ou paternaliste d’un État
fort pour tout contrôler a commencé depuis le
11 septembre 2001 (lutte contre le terrorisme, etc.)
- Dans cette société des masses connectées par
informatique (notamment les ”pass” de toutes sortes
dont la monnaie numérique, le travail à distance
et autre ”distanciation physique” genre travail
à distance), des formes de contrôles des masses
deviennent de plus en plus évidentes.
- Il est facile depuis la perte du sens de la
compassion exercée par le catholicisme, de constater
QUE LA SOLIDARITÉ ENTRE PERSONNES N’EXISTE PLUS,
il existe à la place UNE CHAÎNE DE FORÇATS, DE
GALÉRIENS LIÉS SOCIALEMENT SUR LEUR GALÈRE POUR
LA FAIRE AVANCER, DONC FAIRE AVANCER LEUR
COLLECTIVITÉ,
et celui qui ne pouvait plus ramer
était jeté à la mer.
NOUS SOMMES DANS CE MONDE DU GALÉRIEN : LE
SOCIAL MÉCANIQUE, NUMÉRIQUE EN UN HYPER
MOI-COLLECTIF SUPPLANTANT CELUI DES
LÉNINE ET STALINE.


Ainsi, le totalitarisme ne vient pas d’en
haut, mais d’en bas,
avec la mode depuis Hitler et
1945 des ”Plus jamais ça”, ou des ”Vous et vos proches”
comme du ”Si c’était votre enfant” (qui se faisait
tuer ou violer, ou voler).
EN BAS = LA PEUR, DU VIDE, DE N’AVOIR RIEN À SE
RACCROCHER POUR VIVRE, ALORS LES MASSES CHERCHENT
DE QUOI SE RACCROCHER POUR SURNAGER, POUR SURVIVRE.
ALORS ILS CROIENT (la prétendue laïcité
n’existe pas, étant elle-même un croyance).
Cette béquille-croyance est à l’œuvre de manière
éclatante dans le covidisme où le mot ”Conspiration”
n’a surement été prononcé autant nulle autre par
ailleurs !
Si bien que si le totalitarisme, la dictature
se mettait en place en France, en peu d’années,
les masses étant programmées pour AVOIR PEUR,
elles ne le remarqueraient même pas.
Si un meneur se présente, SI UN DEHORS SE POINTE,
les masses vont le suivre.


Le cas du covidisme a été winner pour construire la
pensée unique chère au Pour-Voir (des affaires),
les médias de l’État et de l’entertainment s’y sont
donné à fond pour programmer la pensée unique du
CORPS : PEUR DE MOURIR, les masses croyaient
qu’elles étaient déjà au paradis, donc pas question
de mourir ! Et également un lien de social s’est
orchestré par le ”Vous et vos proches” et paradoxalement
avec la ”distanciation sociale ou physique” pour éviter
la contamination. Toutes les masses étaient unies devant
LA PEUR DE. Ce n’est pas nouveau : voir les pestiférés au
Moyen-Âge : comme l’HYPNOSE, les masses se concentre sur
un objet particulier.

Pendant le covidisme, en UNE VOIR DEUX SEMAINES, les
masses se mettaient en résidence surveillée avec leurs
attestations de sortie.
La chasse aux sorcières des non-injectés a accentué
la division WINNERS-LOSERS, losers ou le bouc-émissaire.
Les ”spécialistes“  ont promis aux masses la ”liberté”
après deux doses de liquides ARNm, puis une troisième,
puis une quatrième, etc. Et avec ce covidisme la pensée
unique s’est amplifiée : lavage des mains (souvent),
masques (à changer tous les 4 heures), distanciation.
Cette pensée de grégarisme existe dans tous les siècles
du Néolithique et de la voie de l’Agriculture ;
mais elle ne conduit pas forcément au totalitarisme.
Pour ce faire, de nombreuses autres conditions sont
nécessaire et mondialement maintenant.

NOUS SOMMES EN PLEIN TIQOUNISME JUIF, UN MONDE À
RÉPARER PAR LE PEUPLE-PRÊTRES : LES JUIFS, LES
SPÉCIALISTES, LES TECHNOCRATES ET LEURS ALGORITHMES.
Pour ces TIQOUNISTES, les masses des objets que
l’on peut A-méliorer, ou Tiqouniser et contrôler :
il suffit pour cela de connecter toutes les masses,
donc les ”socialiser”, le ’vivre ensemble’,
les grégarister comme jamais.
Tout régime totalitaire qui rêve d’un Royaume unique
sur la planète rêve de TRANSHUMANISME, cette
NOUVELLE RELIGION DE LA MACHINE
et du tout confort-sécurité.

Le rêve de tout totalitarisme est de RE-créer
l’être humain sur la base d’un mental amplifié,
comme si cela faisant de l’humain ”un dieu”,
par fusion bio-machine.

Naguère au Dehors il y avait la peur de se faire
détrousser au détour d’un chemin lorsque l’on
voyageait à cheval ou en carriole. Depuis le
11-09-2001 la peur est entretenue - DANS LE DEDANS
et non plus dans le DEHORS - par le Pour-Voir
ou autorité, car cette peur est du style MAFFIA :
”Je te casse ta baraque et si tu ne veux pax que
je recommence, je te protège si tu me paye tous
les mois”
; de plus en plus de contrôles engendrent
amplifient la peur et l’anxiété : tous les
totalitarismes fonctionnent comme ça, jusqu’à que
la personnalité, la SINGULARITÉ de la personne
soit détruite (ÇA S’APPELLE DU LAVAGE DE CERVEAU(1)
MONDIALISÉ, ET PAR LES ONDES (du Dehors, des médias,
du social).



Paradoxalement ou à contrario, plus cette civilisation devient tout confort par sa technologie et donc nécessairement sous contrôle du Pour-Voir et de ses programeurs-spécialistes, et plus le consommateur ou citoyen sera sous forme de multiples séparatifs en « vivre ensemble » dans un groupe mondialisé en unités qui vont cahin-caha dans leur dualité Sujet-Objet et d’usagers et PLUS IL EST VITAL DE VEILLER ; l’Éveil du Iota du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).
Le règne de la Conscience infinie fera cesser ce casse-pipes ou chaos humains. Le danger, pour ceux qui se livrent à Lui dans son socialisme, à son pouvoir façon ”développement personnel” en forme de la stance 16,9 de Nagarjuna : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation ». C’est l'appétit enfantin du merveilleux, notamment à travers le transhumanisme qui promet « l’immortalité »…. ICI-BAS. Il faut veiller, toujours : Gate gate pâragate…..


Note.
1. le dictateur à l’état pur dont les sujets ou consommateurs ne sont que des objets à pétrir, à façonner, à fabriquer par le consentement autre nom de la loi de succion (la démocratie et ses élections). D’où la technique du lavage de cerveau.
Les tortures (pas toujours) qui précèdent les confessions de communistes ou socialistes au temps de l’URSS et de ses ”hôpitaux psychiatriques” des années 1960-70 pour reprogrammer les dissidents, peuvent être consenties et vécues comme une purification et elles peuvent faire naître, non pas la haine, mais l'amour du bourreau. Les lavages de cerveaux ne sont rien d'autre que l'application d'une science psychologique qui, par des procédés qui ont beaucoup à voir avec la méthode des réflexes conditionnés de Pavlov, dissout la tessiture logique du complexe intellectuel, des accidents-connaissance qui ont pris corps sur l'intellect-essence, des « noumènes » comme dirait Kant. Cela produit véritablement un « déluge » de l'âme, un véritable déluge de la vision cosmique. Et sur ces ruines peut alors se bâtir un nouveau corps, une nouvelle chair d'opinions et de pensées.
(En référence à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, Lettre 1, de 1960 : LA CATHOLICITÉ FACE AU CAPITALISME ET AU COMMUNISME).
 
 
ptah_26d_lecaire120.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 06-02-2023 01:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >