Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Qu’est-ce que la Matière ?
Qu’est-ce que la Matière ? Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-02-2023 20:04

Pages vues : 1471    

Favoris : 79

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
xun_petioteschouses.png
 
 
Qu’est-ce que la Matière ?
à nostre ère de ChatGPT et des prochaines
technologies ANGLO-AMÉRICAINES et de commerce
GAFAM tenant la planète sous sa DÉPENDANCE ?
Nous nous dirigeons vers cette civilisation
À DEUX TEMPORALITÉS, mais le Washingtonisme et
le Westminsterisme veut sont EMPIRE MONDIAL.
 
Dans une temporalité, celle à la mode
présente et de l’idée reçue inculquée en
BIG DATA dans la machine ChatGPT, Nous ne
sommes nullement dans la Vraie Liberté du
Gate gate… mais dans une ÉVOLUTION STATIQUE
où aucune Liberté ne sera autorisée et il
sera procréé une ÉVOLUTION STATIQUE,
ARTIFICIELLE dans le Minéral,
le Végétal, l’Animal et l’Humain.
GATE GATE : « NE POINT ATTACHER UN INSTANT
QUI PASSE À UN AUTRE INSTANT » (comme
actuellement en formant un Big Data qui
apparaîtrait  ”Comme si” c’était LA vérité),
la ”Mise en valeur du temps” (1).

Seule, l’autre ”temporalité”, le NON-LOCAL
peut fonctionner en une sorte ”d’interaction
virtuelle”
mais qui n’a rien à voir avec
l’actuelle connexion virtuelle modèle
informatique avec ses ”réseaux sociaux”,
son I.A., lesquels ne fonctionnent que par le
‘je’ de l’ego et de la matière assimilée à
une I.A. réduite en signaux électromachin
et ainsi qui fonctionnent en ”thermodynamique”,
les trucs à résistivité et qui chauffe.
LE MENTAL ET DONC L’I.A.
C’EST LE CRIME SUPÉRIEUR.
INVENTER UNE V(o)ALEUR OU CRÉER UN BESOIN,
CRÉER UNE ”RÉALITÉ AUGMENTÉE” concept du mental.



AVERTISSEMENT TRADITIONNEL
en forme de XUN (ci-dessus) : VAPEUR NOIRE ou GATE GATE PROPICE (au sens d’obscurité, de NON-SAISIE propice, donc au sens de GRATUITÉ ou de LÂCHER-PRISE).
LÂCHER-PRISE, INSAISISSABLE : il ne peut se passer quelque chose entre deux Êtres qu’à la circonstance D’UNE PRÉSENCE D’ABSENCE COMME UN INDICIBLE FIL DE SOIE POUVANT SE DÉROULER EN GATE GATE. Le Ciel Terrestre lié à la Terre Céleste ne peut TRANSMETTRE sa fontaine si, et seulement si, on est en état de réception ou de soumission, soit EN ÉTAT DE TRANSPARENCE.
C’est pourquoi ton état communique avec toi, il n’y a pas de Dedans ni de Dehors.
Paix = Sois tranquille. « Sois tranquille et
sache que je suis Dieu », et Ecclésiaste Qo 4,8 :
”Tel homme est seul et sans personne qui lui
tienne de près, il n'a ni fils ni frère, et
pourtant son travail n'a point de fin et ses
yeux ne sont jamais rassasiés de richesses”.


- Ou bien la Victoire de cette ”civilisation” des ChatGPT et numérisation de la planète, la Victoire Luciférienne UTILITAIRE, ce monde paradoxal de la quantité par son évolutionnisme et de la RÉDUCTION EN INVOLUTION OU ÉVOLUTION INVERSÉE par son aspect commercial et déshumanisant PINGRE (”transition énergétique” en amplification de l'utilitarisme, en tentative de réduire LA CONSOMMATION de ceci ou de cela [”décroissance”], et tout informatiser, autre forme de réduction) ; c’est aussi cette civilisation avec sa mode de ”théorie du genre” : on choisit son sexe comme on habille son corps ou qu’on choisit son smartphone ;
- Ou bien la Victoire Divine de Félicité sans commencement ni fin (2) mais en COMPRÉHENSION DE CE QU’EST LA MATIÈRE : « QUI SUIS-JE ? », et non pas la physique actuelle des physiciens qui sont réduits en salariés et en ”congés payés”, donc qui sont réduit à la RACINE DU MAL : le Dedans-Dehors (3) : ils sont seulement dans le Dehors de leur FAIRE/FER ; ils sont SORTIS de l’Univers pour tenter de le POSSÉDER comme de tout maintenant dans la racine du mal le Dedans-Dehors.
Dans un cas de Victoire comme dans l’autre le mot ”bien”, de la dualité bien-mal ou pur-impur, disparaît, cela semble évident, car dans le cas de l’I.A. et autres ChatGPT US et GAFAM, le sens du mot ”bien” ne peut que disparaître, car l’I.A. considérera que l’humanité et sa Matière est comme ARRIVÉE À LA FIN DES TEMPS et ce sera alors pour tous : la société fourmilière où seuls les programmeurs informatiques auront droit de vie et de mort sur les masses.

À L’INSTANT DE SA PERTE QUAND ELLE DEVIENT INSAISISSABLE,
la fameuse « vie ».
MIR-IAM : L’AURORE, LA POINTE DU JOUR : LE SEUIL ENTRE
LA VEILLE ET LE LENDEMAIN…  CONCRÈTEMENT ET AVANT TOUT :
« LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS ».

La Matière ou les Objets sont-ils indépendants de Nous ?
« Les objets existent-ils indépendamment du ‘je’ [ego] ? Vous disent-ils « nous sommes » ? C’est vous qui les voyez. Vous êtes, et ainsi les objets sont vus aussi. « Sans moi, tous ces objets n’existent pas ». Cette connaissance est l’omniprésence. À cause de l’idée « Je suis le corps » et « il y a quelque chose en moi », les objets vous apparaissent comme étant extérieurs à vous. Sachez qu’ils sont tous à l’intérieur de vous-même. Le tissu est-il séparé du fil ? Les objets peuvent-ils subsister sans moi ? »
(Ramana Maharshi, entretien 478 du 22-3-1938)
Tigres, Lions, Éléphants, Ours, Serpents et tous les autres noms-les-formes sont liées y compris les « geôliers des Enfers », dès lors que le Soi seul ou l’Univers est la LIAISON puisqu’IL contient tous les noms-les-formes ET TOUS SONT DOMPTÉS QUAND LE MENTAL KILLER SEUL EST EN PAIX, SIGNIFICATION QUE LES PEURS ET LES INSONDABLES SOUFFRANCES ÉMANENT TOUTES DU MENTAL.
(DÉFINITION DE LA VRAIE PAIX).
L’I.A. Intelligence Artificielle comprendra-t-elle Tigres, Lions, Éléphants, Ours, etc., et tous les autres noms-les-formes ou Matière ???


Pour qu’il y ait Matière il faut le temps qui coule et donc il faut l’idéation du mental.
« Le rêve existe pour celui qui est éveillé. Mais, en fait, sous l’angle de l’absolu, rêve et veille sont tous deux irréels ». (Ramana Maharshi, entretien 399 du 15-4-1937).

« L’individu s’identifie avec l’ego et en tire l’argument qu’il doit y avoir d’autres individus comme lui [et qui formerait ainsi le ”social” ou le ”monde”, et cela par ses sens à l’état de veille]. Il est très difficile de le convaincre de l’absurdité de sa position » (réf. à l’entretien 196 du 9-6-1936). Voilà le problème de ce monde socialiste en ”Vivre ensemble” modèle fake news ”égalité-fraternité-égalité”.
Si l’individu, le consommateur, était réel, il devrait l’être aussi en sommeil profond : « Ils [individu et monde] dépendent donc seulement de la pensée ‘je’. Encore une fois, le monde vous dit-il : « Je suis le monde » ? Le corps dit-il : « Je suis le corps » ? C’est vous qui dites : « Ceci est le monde », « Ceci est le corps » et ainsi de suite. Ce ne sont donc que vos conceptions. Trouvez qui vous êtes et il y aura une fin à vos doutes » (Ramana Maharshi, entretien 197 du 9-6-1936).

Contrairement à ce que pense ce monde Luciférien socialiste en son ”Vivre ensemble” : « La solitude est partout. L’individu est toujours seul. Ce qu’il doit faire, c’est la découvrir en lui-même et non pas la chercher en dehors de lui ». (Ramana Maharshi, entretien 44 du 3-4-1935).

« L’éveil au Soi, ou la réalisation du Soi sont des termes similaires. Le Soi est éternellement éveillé. Alors que signifie « l’éveil au ‘Je’ » ? Cette expression est l’implicite reconnaissance d’une fonction mentale.
Les dieux et les sages font l’expérience continue et éternelle de l’Infini sans que leur vision soit obscurcie à aucun moment. Ceux qui les voient supposent que leur mental fonctionne, mais en fait, il n’en est rien. Cette supposition provient du sens de l’individualité [et de la ”raison”] chez ceux qui tirent ces conclusions. En l’absence d’individualité, il n’y a pas de fonction mentale. Individualité et fonctions mentales sont donc coexistantes [ce sera ce qui est appelé ”raison” et alors complètement marié au LANGAGE ET DEPUIS UN MOMENT AU LANGAGE PARLÉ, PUIS ÉCRIT, ET ACTUELLEMENT : INFORMATISÉ (ChatGPT), ce qui formerait ce que Pierre Legendre appelle : ”État de droit”, dans Le crime du caporal Lortie, page 51]. L’une ne peut subsister sans l’autre.
L’expérience de la lumière du Soi ne peut se produire que dans l’enveloppe intellectuelle. C’est la raison pour laquelle le vijnana [pure Conscience ou Connaissance suprême], de n’importe quelle nature (d’un objet ou du Soi), dépend du fait que le Soi est pure Connaissance ». (Entretien 204 du 18-6-1936).

 chatgepete.jpg
 
 
Notes.
1. LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : récolter partout plein de petites vérités pour en former une grosse, comme de récolter partout les pièces d’un puzzle pour le reconstituer et que cela formera selon le rêve judéo-maçonnique « LE NOM PERDU DE DIEU », la sonorité de sa vraie prononciation. (Nostalgie, nostalgie…).
« Laissez Dieu de côté. Tenez fermement votre Soi », dit le Maharshi à l’entretien 241 du 29-8-1936.
« Laissez Dieu tranquille. Parlez pour vous-même. Vous ne connaissez pas Dieu. Il n’est que ce que vous pensez qu’il est. Est-Il séparé de vous ? Il est cette Conscience pure dans laquelle toutes les idées se forment. Vous êtes cette Conscience ». (Ramana Maharshi, entretien 453 du 8-2-1938).

« Le terme Dieu signifie samashti, c’est-à-dire tout ce qui existe plus l’Être – de la même manière que ‘je’ désigne l’individu plus l’Être et que le monde comprend la multiplicité plus l’Être. Dans chacun de ces cas, l’Être est réel. Le ”tout”, la ”multiplicité” et l’”individu” sont tous irréels. De même, l’union du réel et de l’irréel, leur mélange ou fausse identification, constitue une erreur. Cela revient à dire : sad-asad-vilakshana, transcender le réel et l’irréel, le sat et l’asat. La Réalité est ce qui transcende tous les concepts, y compris le concept de Dieu. Dans la mesure où le nom de Dieu est employé, il ne peut pas correspondre à la Vérité. Le terme hébreu Jehovah (Je suis) exprime Dieu correctement. L’Être absolu est au-delà de toute expression.
Le mot Dieu ne peut ni n’a besoin d’être remplacé ». (Ramana Maharshi, entretien 112 du 17-12-1935).

2. Amrita (immortalité)
« Dans le cas où il s’agirait d’une région, parâmritât [qui est au-delà de la mort] doit être compris correctement. Il est d’abord para [au-delà], dans la mesure où il est l’avyâkrita [le non-manifesté], l’Énergie causale qui transcende l’Univers, et ensuite amrita [immortel], parce qu’il dure jusqu’à ce que le Soi soit réalisé. De sorte que parâmritât veut dire avyâkrita. L’école de la kramamukti (Libération par degrés) affirme que l’upâsaka [l’aspirant] rejoint la région où se tient son ishta-devatâ [la déité choisie ou son Seigneur au sens d’Ibn’Arabi], qui, pour lui, est lebrahmaloka. Les âmes qui passent par tous les autres loka [monde, région, ce qui et visible] doivent revenir pour renaître. Mais ceux qui ont atteint le brahmaloka ne reviennent plus. De plus, ceux qui désirent un loka particulier peuvent atteindre celui-ci par des méthodes appropriées. Tandis que le brahmaloka ne peut être atteint tant que demeure le moindre désir dans la personne. L’absence de désir suffit à elle seule à accéder au brahmaloka, car cela signifie qu’il n’y a plus rien qui incite à renaître ».
(Ramana Maharshi, entretien 513 du 16-9-1938).

3. Dans l’insaisissable il n’y a pas de Dedans-Dehors ou de loi de succion :
Ne pas posséderez rien, oui, mais ÊTRE INSAISISSABLE, sans bailleur, ENCORE MIEUX. Être INSAISISSABLE, ÊTRE DANS L’INTROUVABLE, dans le sens du « Gate gate pâragate… ».
En considérant que si tout est conscience, y compris les objets au dehors, et qu’il n’existe pas de conscience sans objet, il existe nécessairement un TROISIÈME TERME sous le nom de Conscience infinie. QU’ELLE EST-ELLE ? PARCE QUE POUR VOIR LE TEMPS, OU L’OBJET, IL FAUT UNE CONSCIENCE. SINON, TEMPS ET OBJET N’EXISTENT PAS. Important, important… et libératoire… et ambiguïté ou paradoxe de l’Insaisissable toujours en danger d’une SAISIE OU RÉCUPÉRATION « PÈPÈRE » POSSIBLE.
La QUALITÉ est de l’ordre de la Conscience infinie, et ne peut être engendrée par la quantité inhérente au chiffre de l’informatique et le chiffre ou la quantité par nature INSAISISSABLE, INDÉFINIE, est jamais achevée : on peut diviser sans fin un corps indifférencié ou devenu insaisissable, donc MÊME PARADOXE que renferme la Réalisation du Soi et du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’ [paradoxe de la Réalisation du Soi] ; mais les réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

INSAISISSABLE = LE TOUT : Seul un Tout ou un ‘Je’ peut connaître un Total. Or le ‘moi’ ou ‘je’, l’ego, le dividu ou citoyen, le consommateur au pouvoir d’achat ne peut être un total, une globalité censé être le « roi » ou la république elle-même, puisque ce citoyen ou habitant des villes se définit par rapport à son concitoyen ou par rapport aux autres, au social, il est alors limité par ce qui le différencie de ces autres. Ainsi il ne peut y avoir qu’un seul ‘Je’, un seul Soi, car, s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas in-fini. Il en est ainsi du ‘moi’ ou ‘je’ de chaque citoyen qui ne peut être un Tout, un In-fini. Ainsi la démocratie construite sur ce ‘je’, le citoyen devenu le roi, repose sur LES LIMITES, puisqu’elle fonctionne sur les conflits d’intérêts se condamnant elle-même par ses propres limites.
Par contre, la Réalisation du Soi ou du ‘Je’ vécu dans la Vraie vacuité n’est pas un citoyen cheminant à côté d’un autre citoyen pour former une QUANTITÉ. Le ‘Je’ n’est pas non plus la conscience d’un Moi-Collectif ou d’un « communisme », un « socialisme » à la façon d’une « gouvernance mondiale » rêvé par les marchands de confiance (banquiers).
Le ‘Je’ est l’accès au ZÉTO INDIEN, la Fontaine de Jouvence, l’Infini véritable.
Le ’toi’ et le ‘moi’ sont transcendés dans le ‘Je’ qui les unifie par triangulation :
    Je
Moi   Toi
 
 

Dernière mise à jour : 24-02-2023 20:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >