Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Intelligence artificielle la machine a dé-montrer
Intelligence artificielle la machine a dé-montrer Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-02-2023 18:07

Pages vues : 1405    

Favoris : 101

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
peti-pois_intelligence_naturelle.jpg
 
 
Intelligence artificielle la machine a dé-montrer
la vérité (à la place de l’humain et tout confort).
La Vérité = le fil d’Ariane ou mode d’emploi
qui ne s’use que si l’on tire dessus (ou que
l’on s’en sert en un tissage, en une trame).
 
On ”tire dessus” pour ”exister” comme une
protestation contre la Vérité. Comme si on
ne devait pas tirer sur le fil sans
aussitôt tout détricoter :
PRENDRE À REBOURS LA VÉRITÉ :
travail d’Hercule illustré par Sisyphe
poussant son rocher :


L’être humain et son mental sont un corps tentant de vivre tout en protestant contre cette tentation. Bref, l’être humain est un COURT-CIRCUIT AMBULANT METTANT LE CHAOS PARTOUT OÙ IL CIRCULE BIEN PLUS SUREMENT QU’UN PETIOT VIRUS DE RIEN DU TOUT !
L’être humain présent c’est Sisyphe poussant SON rocher. Le rocher symbolisant le rêve de vivre ici-bas « éternellement » (durer, au sens transhumaniste et ARN messager).
Sisyphe par son rocher symbolisant la loi de succion est de toujours tenter le Salut de l’élévation, échapper à cette attraction universelle, tenter de vivre tout en protestant contre cette envie de vivre, d’où la retombée inexorable du rocher… RETOMBÉE OU ATTRACTION UNIVERSELLE : CROQUER LA POMME OU CROQUER AUX TENTATIVES TERRESTRES….
En fait, QUE VEULENT LES « SAUVEURS DU MONDE » et autres SPÉCIALISTES (comme les philosophistes) ?
Leur principale loi de succion ou de préoccupation EST DE FAIRE OUBLIER AUX HUMAINS LA VÉRITÉ : FAIRE PASSER SA SEULE RÉALITÉ, SA LUMIÈRE MORTELLE (voir la Caverne de Platon et le Dehors….) COMME UN CACHET (vous prenez le mal comme un cachet, une pilule, un vaccin, bref : une SÉCURITÉ à la mode (1)), COMME UN VACCIN POUR APPORTER CE SALUT MANQUANT, soit pour adoucir le Seul Réel si douloureux (Caverne…). Ainsi les « spécialistes » comme le « peuple élu » proposent une palanquée de cachets (et de conventions, contrats) qui ramènent toujours en fin des temps ou au « jour de la résurrection » à un exorcisme hallucinatoire de s’envoyer en l’air : CE QUI SE DONNE GRATUITÉ OU PAR AMOUR N’EST PAS RÉEL. Ce qui pouvait que « pas tomber dans l’oreille d’un [Juif] sourd » (soit lui profiter personnellement…).

Le fil (d’Ariane) appartient au TISSAGE donc à l’espace-temps : RELIER-RELIGION, comme le Sujet et son Objet-SOUFFLE (on parle de RAYON, le RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE. Se rappeler des fils qui relient la marionnette).
Mais il y a deux fils :
- la chaîne qui relie,
- le fil qui relie aussi.
Chacun d’eux forme la trame (voir les Parques fileuses du temps ou de la destinée).

SOUFFLE = TISSAGE : la navette sur le métier qui va-et-vient : état de vie, état de mort, évolution et involution. Dans la RACINE DU MAL ce sera DEDANS-DEHORS donc à ne pas confondre avec Expire-Inspire.

FIL D’ARIANE = LA QUESTE SPIRITUELLE DANS LE LABYRINTHE DE PROTESTATIONS CONTRE LE SEUL RÉEL. (La encore à ne pas confondre avec le tiqounisme ou réparation des Juifs rabbinistes et avant eux, des Hébreux, qui voulaient et corrigeaient les Païens sous prétexte qu’ils étaient des idolâtres ; ils seront suivies par les Chrétiens de Rome tueurs de païens !!!

L’enfilage de l’aiguille = le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi). ON ”SORT” DU COSMOS, au sens de la PUTRÉFACTION ou RENONCEMENT : la flèche arrivée en son Centrum Centri la dualité Sujet-Objet disparaît, LE FIL DISPARAÎT : il n’existe que le POINT (focal), voir le schéma ci-dessous.

Le fil dans la Variation CHAÎNE : les ”faits” dans le spatio-temporel : l’intricare ou intriqué, embrouillé par le mental humain.
L’Alchimie parle de ce tissage au fil comme d’un ”Travail de femme”, un ”Jeu d’enfant” (au sens du Retournement de la Lumière ou RE-trouver sa Vraie Nature).
Une broderie où les traits de fil sont appelés POINTS (point de croix de chevalier maintenant le 4, point d’esprit (5), de zig-zag (3), d’œillet (6), de petit tas (20x4), points astipalaïa (entrelacs, Crèce), etc.). Broder = en rajouter une couche. Et tirer son épingle du jeu ou ‘je’ est bien le mode de fonctionnement de l’humain de l’après 1789 français = ASSISTANCE ou BÉQUILLE PERSONNELLE, les ”SPA(É)CIALISTES” (ils plombent par de l’espace entre sujet et objet) tels : « Votre député, votre santé, votre assurance, votre boulanger, votre conseiller, vos vacances, etc. » qui engendre un Axe séparé du E (in-divi-du-EL) par A-trait, Re-trait, Re-gard, bref, par la racine du mal : la SAISIE.
Et plus il possède dans son ”Votre ceci, votre cela” et plus il se différencie (d’I, Axe) du processus ; plus il O-pose sa Ré-fér-en-ce du Ré-EL à ce EL ou d’I-rect. Ainsi de construit le MOI-INDIVIDUEL en fonction depuis les Grecs après Alexandre par rapport au Soi ; ce sera alors le binaire par rapport à l’Unité, le Non (haine) par rapport à Oui, la Ré-action par rapport à l’Action, le Normal par rapport au Naturel, la Culture (sens de big data ou de I.A.) par rapport à la Vie, etc.
Ce sera l’OPACITÉ, LE CHAOS, LES AD-jectifs collant parfaitement aux objets de l’idolâtrie de la marchandise auxquels le mental de l’humain s’attache selon l’emprise de la loi de succion ou attraction : LE PLOMB, LA LOURDEUR ou ATTRACTION (et profit du capitalisme).

TISSAGE = MÉMORISATION (met I à mort) qui fabrique un autre JET que le ‘Je’, un JET ou une évolution, une mise en valeur du temps, une É-laboration en installant dans l’objet, c’est-à-dire en SORTANT de l’Univers qui et pris pour SUJET : il y a inversion : l’humain en sortant de l’Univers s’installe dans L’OBJET qu’il prend pour le SUJET en oubliant le ‘Je’, le Centrum Centri.

L’humain de l’après 1789 est OB-cédé (Obstruction opposée au TROU) par des EX-I-gences, la mise en valeur du temps qu’il prend pour Unité (I, Un) depuis son point de vue double (V). Alors, il lui faut voir les choses d’en O pour percevoir la TRINITÉ qu’il vit (sens du mot ”travail” : instrument de supplice composé de trois pieux qui écartèlent ; travail du Paysan, de la femme qui accouche ; et les techniques du Compagnonnage, les souffrances des Troubadours, etc.)

SE RETIRE DANS SA PROPRE CRÉATION ou Réalisation du Soi : le Retournement de la Lumière ou réintégration à la Source Originelle.
 
schema_coulonv_focal_humain.jpg
 

Sinon, ce sera le John Lockisme : l’ex-pé-i-en-ce, l’empirisme, le REFLET, la RÉFLEXION OU RAISON : SAISIE OU PRISE DE CONSCIENCE RELATIVES, telle la logique du ”Votre ceci, votre cela”.
Dans VISION au sens d’ÉVEIL, Existence et Vie (le Y du schéma ci-dessus) sont réconciliés. Les ex-i-gences de l’être sont alors des expressions naturelles uniquement.
Yogatattva Upanishad : « L’âme individuelle (le Soi du jiva) qui est en chaque être est captive du monde [le samsâra] retrouve sa Vraie Nature du Soi lorsqu’elle est libérée des entraves que sont le désir [la loi de succion], la passion […] la honte, la crainte, le malheur. Je vais te dire comment délivrer l’âme de ses liens ». C’est pourquoi il fait être A-VISE (du A privatif et viser, voir) donc NE PAS VOIR au sens de NE PAS POSSÉDER, NE PAS SAISIR pour se libérer des entraves, des chaînes qui rendent CAPTIF (loi de succion ou attraction). Car la vision entraîne le re-trait, la séparation de l’individu.
A-visé, sans but donc sans mise en valeur du temps, SANS OPINION, rien ne peut être affecté (fait E) par le chaos de l’existence en espace-temps : le FLUX de vie coule du Jet fontaine de Jouvence au travers du Corps (Ici) et matricie ce qu’elle a à matricier (Maintenant).

TISSAGE, FUSÉE, FUSEAU, TOUPIE.
Le FUSEAU tourne uniformément entraînant la rotation de l’ensemble, comme un éternel retour. Le symbolisme du Fuseau est celui du destin : sans pitié ni sentiment, les Parques filent et défilent le temps de la vie : le double aspect de la vie, Involution/Évolution révèle le PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ». (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935). Le pouvoir de Dieu est aussi celui du Dia-ble : à travers, les deux se confondent, comme les Parques, dans ce pouvoir de la mort qui est d’annuler ce qui a existé, de faire en somme que ce qui existe n’est pas d’existence. Ainsi : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». (Ramana Maharshi, entretien 264 du 20-10-1936). Comme si la nécessité de la mort résidait dans la non nécessité de la vie…

Dans la spiritualité ancienne il y avait nombre de divinité du fuseau, comme Ariadne, dont le nom signifie « fuseau ». Les Dieux du fil et de la corde ont conservé le nom de « funestes » (qui annonce la mort) ; le fil représentait en effet le dernier degré de l’exténuation du jour et de la vie ou la mort : ainsi les divinités infernales ont la tête ceinte d’un fil ou d’une bandelette et tiennent à la main une lance ou une mince baguette de myrte ayant même signification. Cheveu, épine, épée, voile, tout ce qui a une extrême petitesse ou finesse. Voir Tanit Croix de Vie et Stargate SOURCE.

 

Toupie, rejoint aussi la HACHE à la fois arme et outil. En anglais hache se dit AX, AXE, comme le Centre de l’Univers. L’Axe est un symbole fondamental, comme l’essieu plus tard nous donnera le CHARIOT. L’essieu supporte la totalité du poids du chariot ; il est fixe et les deux roues tournent sur les fusées. Donc nous avons une triade (voir la Triskell celte avec le signe du S cher à l’art gaulois), et l’idée de « roue » ou chose qui tourne ou figure un cycle, un rythme, évoque les cycles lunaires et solaires, l’ombre courant sur un cadran solaire indiquant une PÉRIODE, etc.
La Vacuité est représentée par l’immobilité du Vide au centre du moyeu-Axe d’une roue qui ne cesse de tourner : comme la TOUPIE. Le Centre est nulle part (et la Circonférence est partout).

Athéna est du même Thème : Déesse patronne de l’artisanat et du tissage, à rapprocher de Ptah également Dieu des artisans.
Ici je cite Grasset d’Orcet dans : Archéologie mystérieuse, vol.1, chapitre Paphos, ses monastères et la fête de Vénus : « Le nom de ce Dieu [celui du Thème de l’artisanat du tissage], qui figure plus fréquemment sur les vases grecs, est précisément le radical de « Covocle » : KO, KV, KVS (2), en latin Ceus. Il s’écrit par l’ancienne forme du K et de l’X, qui est une croix. La prononciation de ce signe cruciforme était multiple au possible, mais toujours double, comme khr, phth, khsi, iks, ist, etc. ; en un mot, c’était un véritable idéogramme, que chacun prononçait à sa façon, comme nos signes numériques actuels. Ainsi la croix se lisait crux en latin, et stavros en grec [qui par dérivation donnera le symbole de la crucifixion, ”Stavros” ou ”Tavros” le poteau où les Anciens fixaient leurs lois] ; frigus en latin devenait en grec kyos, et ainsi de suite. Tous ces mots veulent dire « tressé », « croisé », et par extension « fil » (3).

Le lingam de shiva étant l’équivalent du E trident des Divinités de l’EAU (5) : Neptune, Chalchiuhtlicue, de Shiva, voir le Caducée d’Hermès, voir aussi la profondeur sans fin du mot « DÉVERGONDÉ » : D’E vers gond d’E, depuis le E (matière trinitaire) vers le pivot ou Shiva-chaise du I (4). Donc Retournement de la Lumière ou Retour à l’Unité depuis et par le déploiement des dimensions physique de l’être, et par le d’E-sir, ou à partir du E, comme l’enseigne la Tapisserie de la Dame à la Licorne.

Ainsi Shiva en variation du Thème est représenté sur des vases grecques sous la forme d’un monstre marin, terminé par une longue queue ondulée (le lingam ondulé) qui renvoie au nom hébreu QV (la force de torsion). Cette force de torsion fait monter et descendre, (comme dans le Caducée) le fuseau auquel l’on comparait la lumière solaire.
Ce fil, Thème de la mort, était NOIR. QV veut aussi dire « noir ».
Le soleil passe chaque jour de gauche à droite au-dessus de la Terre, pour repasser la nuit de droite à gauche, ce qui était comparé à la NAVETTE DU TISSERAND, QUI AURAIT LA TERRE POUR TRAME (3). La navette était chargée de fil au moment où elle commençait son ouvrage, donc à minuit : elle était couverte de fil. Elle devenait nue ou dépouillée à midi ; dépouillée ou DÉVOILÉE, comme SORTANT DE LA MER, c’est pourquoi Vénus Anadyomène (sortie des Eaux) est toujours représentée entièrement nue, tandis que la Vénus de Milo (lumière solaire) n’ayant parcouru que la moitié de sa course ascendante) est drapée jusqu’à mi-corps.

Le soleil va et vient comme la navette du Tisserand : c’est l’EX-I-Stence, EX-I. Il y a PULSION qui se coagule en OB-Jets (ob = devant ; objecter, obstruer). Chaque objet est soumis à un sujet (subjectus : mis sous, soumis à) qui E-met (d’où E-mane) un nouveau TRA-Jet (trans et trois) qui transmet un le JET trinaire originel : Pro-Jet (pro = au loi, devant). Telle est la voie naturelle (Nature-EL) du FIL (de vie), sa FONCTION OU FEU-ONCTION DE FIL DU TISSERAND. Le Tisserand ma-in-tient (in-corpore la MA-trice, MA ou Mère, par pulsion, expulsion propulsion permettan chaque fois le RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE AU POINT-TROU DE SON ORIGINE, son Soi pour un nouveau d’E-part.
Le Labour du Tisserand est donc À CHAQUE INSTANT MARIAGE DU BINAIRE comme dit le proverbe « à chaque jour [ou à chaque Instant] suffit sa peine », SA VIE.
Le problème, LA CHUTE, est que l’être humain va INTER-FÉRER (FAIRE/FER ou faire E entre) dans ce processus naturel pour y faire son propre tissage ; tisser sa couverture du social si superficielle, si conventionnelle. Ainsi il va établir (E-table) la trame (du latin trama, et MA-ter, Mère trinaire, puis des fictions et frictions sur la Trame des faits « naturels » et il va broder, broder, amplifier surtout à nôtre époque de technologie médiatique ; il va INTERférer (faire E), soit le DÉSIR (d’E-sir : être seulement à partir du E), avec le Lien (L et I ensemble), l’Entrave (en travers) qui tisse la Matière des choses Re-EL.

TISSAGE = travail de création, d’enfantement. Tissu, fil, métier à tisser, fuseau et quenouille sont autant de sYmboles du DESTIN : le PAYSAGE : on se promène ; se laisser mener par le FIL D’ARIANE, LE FIL ROUGE.
FIL ROUGE : Dans la marine Anglaise, pour contrôler l’usure d’un cordage et son appartenance, il était tissé dans icelui un fil rouge, permettant ainsi de visualiser la CONTINUITÉ DU CORDAGE. (Pour ne pas se perdre, pour éviter d’aller au fil de l’eau, d’aller à vau-l’eau).
Le fil de l’eau/fil rouge/fil d’Ariane du mythe de THÉSÉE, qui retrouve, reconstitue son chemin dans le labyrinthe, grâce à une pelote de fil que lui avait donné Ariane fille du Roi Minos…
De nos jours il y en a qui « TISSENT DE SOMBRES DESTINS » (voir les Bill Gates et son officine-obédience l’OMS…)

Fileuses et Tisserands ouvrent et ferment perpétuellement les cycles des samsara (cycle des naissances et des morts, monde phénoménale des noms-les-formes)… Monde des fractales… (Le rouet a remplacé le fuseau, pour le filage à la main. Fileuse à son rouet [dic. Le Robert]).

« Les choses sont faites du même tissu que les rêves », écrivit Shakespeare.

Voir aussi les pages :
- Le Paysan, le Païen, le Clown si ridiculisé
- Saint-Jacques-de-la-Boucherie

Notes.
1. Les capsules de pain azyme contenant une poudre médica-menteuse (le masque sur la souffrance ou la cautère sur jambe de bois) étaient appelées « kasher » (ou casher) ; cette poudre donc était cachée dans une substance comprimée [un comprimé] pour former une sorte de pilule (capsule, gélule, comprimé). Le verbe cacher signifie originellement contraindre, presser, son homophone cachet (casher) est similaire par le sens.
Cachet : étymologie de 1464 : empreinte, cacher (presser). Plaque ou cylindre d'une matière dure gravée avec laquelle on imprime une marque (sur de la cire, comme une sceau, comme une ”lettre de cachet” [enfermement sans jugement])
 
2. Textes avec des termes grecs précédés dans leur structure consonantique. Grasset d’Orcet remplace certaines lettres tombées dans l’oubli par leur équivalent latin : le C et le F, par exemple, pour le qoppa, et le digamma (F avec son w).

3. Trame et toile de l’Araignée maîtresse de l’espace. L’Alchimie énonce que le Labeur ou Labour de l’Alchimiste est un « Travail de femme », donc un TISSAGE de la vie (enfantement, éducation), un « JEU D’ENFANT » (parce qu’en dehors des idées reçues et du conventionnel). Une broderie où les Traits de Fil sont appelés « points » (le stavros cité plus haut, la croix) ; broder signifie aussi amplifier une fiction (”en remettre” un couche).

4. « Le fameux TROU, la STARGATE se retrouve jusque dans le CHICOT (comme la dent manquante ou cassée qui ne servira plus), le RIEN DU TOUT. Voir aussi l’espagnol chiquito (petit), l’auvergnat tches, ou tchet (mie en vieux français, rien) ; voir le français chiche, le grec kykkos (pépin) ». Voir la page Passage des 3 Portes ou FIXATION CAVALANTE.

5. L’eau est en rapport avec la vie spirituelle et elle est un signe de renaissance, de régénérescence. Des sources, des fontaines ou des puits sont toujours à proximité de vie des Vierges Noires, évoquant le Retournement de la Lumière. 
 
 

Dernière mise à jour : 26-02-2023 19:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >