Accueil arrow Films arrow Films du JAPON arrow Un été avec COO suite
Un été avec COO suite Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-04-2009 02:16

Pages vues : 7042    

Favoris : 421

Publié dans : Flash sur films, Sommaire films du Japon

Tags : Dessin animés, Films, Japon, Japanimation, Un été avec Coo, Yôkai



animation_coo.gif

Un été avec COO suite

Kappa no coo to natsuyasumi
河童のクゥと夏休み
 
 
Page du commentaire sur le film
Page sur les Yôkai

La magnifique DVD de COO vient juste de sortir. C’est lui qui m’a dit de vous le dire.

La petite animation de la marche de COO ci-dessus est calquée sur la marche des manchots. COO est terriblement photogénique, merci Monsieur Keiichi Hara, le réalisateur d’un été avec COO.
 
Au dernière nouvelles, COO n’a pas trouvé pour seul confident Kijimunâ, il a fait d’autres rencontres, mais ça doit rester secret, comme les secrets de la Nature doivent le rester à jamais, car on ne joue pas impunément avec les mystères de la vie et de la mort.
COO m’a demandé de parler un peu de Kijimunâ. C’est un Yôkai exclusivement d’Okinawa. Ce serait l’esprit d’un vieux banian. Il n’est pas plus grand qu’un petit enfant et il est couvert de poils. Kijimunâ est d’un caractère enjoué, il taquine les vaches et les chevaux pour leur faire faire des bonds, mais ses bêtises s’arrêtent là. Il mange surtout des poissons et des crabes.
Kijimunâ est aussi très lié avec le feu. (D’après le Dictionnaire des monstres japonais, de Shigeru Mizuki, Pika Édition)
Mais il ne faut pas trop parler de lui, surtout en dehors d’Okinawa ! car il pourrait se venger...

COO est toujours à ce jour un grand mangeur de concombres et d’aubergines. Il paraît qu’un pécheur vers 1801-1804 attrapa un Kappa dans le lac de Mito. Il mesurait un peu plus d’un mètre et pesait quarante-cinq kilogrammes. Mais ce sont simplement quatre ou cinq Kappa qui s’étaient laissés prendre dans les filets, et tous les autres s’échappèrent sauf un, qui voulut monter dans le bateau.
Comme frère de COO il existe le Kappa Shibaten, dans l’actuelle province de Kôchi. Il est petit et reste souvent dans une rivière. Il paraît qu’il adore les combats de Sumo.
Comme tout ce qui est eau, et particulièrement l’eau stagnante source d’un vie microscopique abondante, il y a des fermentations importantes qui dégagent des odeurs que certains trouvent écœurantes. COO comme ses camarades Kappa pète fort, et il paraît qu’autrefois un pêcheur aurait essayé d’attraper un Kappa, et qu’il lui aurait échappé en pétant d’un gaz terriblement fort d’odeur de poissons pourris.

Pour souhaiter rencontrer un Kappa, il ne faut pas avoir peur de l’eau mais être en accord avec son désir d’en rencontrer un. Les esprits de l’eau ou Élémentals chez nous en Europe indiquent l’orientation : Ouest, leur correspondance analogique métallique est le Mercure. La caractéristique de cette famille : flegmatique, selon l’ancienne médecine humorale. Pour dompter un Élémental de l’eau ou un Kappa du Japon, on dit qu’il faut être flexible et attentif aux images, en bref il faut les vaincre dans leur force sans jamais se laisser asservir à leurs faiblesses.

A la pointe du Japon, il existe Kappa-buchi, ville de Tôno, département d’Iwate. A Tôno une légende explique qu’au court de l’incendie d’un temple, un Kappa est venu aider pour éteindre le feu, et qu’il est devenu le gardien du temple. C’est à Kappa-buchi que Koichi (le garçon qui a recueillit COO) et COO sont partis à la recherche d’autres Kappa.

M.R.
 
 
coo_photo_famille.jpg
© Masao Kogure / Summer Days with Coo Committee
 

Dernière mise à jour : 26-04-2009 02:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >