Accueil arrow News arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow DISSOLUTION
DISSOLUTION Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-05-2023 23:24

Pages vues : 722    

Favoris : 62

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Calcul, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dissolution, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Scarabée, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
dissolution1.jpg
 
 
DISSOLUTION.
DISSOUDRE [SOLRE] (SOLVE) *Sel*
Dissoudre un morceau de sucre dans de l’Eau.
Se fait aussi par des Acides (par exemple
du vinaigre).
C’est le “démontage” de la Matière : préparation
de la ”Solution” (on se prépare à la rendre
liquide). Intimement liée à la Solution.
L’EAU dissout complètement, elle est le SURFEU
qui aide à mourir totalement : devenir
INTROUVABLE, NON SAISISSABLE, NON IDENTIFIABLE
en retournant dans l’O-céan (l’Origine Ici et
Maintenant : Céans, à l’intérieur, sans la
racine du mal le Dedans-Dehors qui n’existe
pas, puisqu’on ne sort pas de l’Univers pour
le voir : Il est naturellement Nous).
 
 
34-36. Écoute le vrai Principe qui a été énoncé à l’origine et purifie ta conscience : c’est l’Être suprême que l’on glorifie comme cause de la manifestation cosmique. C’est Shiva qui est le créateur, le protecteur et le destructeur de toutes choses. Il est la Réalité absolue, le Très Haut, le Seigneur, sans attributs, éternel. Il ne peut pas être défini [insaisissable, VIERGE NOIRE]. Il n’est pas soumis au changement, au déclin ni à la déchéance, il est l’Âme suprême, sans dualité, constant et sans fin [”Fixation cavalante”]. Omniprésent et souverain, c’est lui la cause de la dissolution universelle.

37. Il est immanent, présent en toutes choses, possesseur des trois guna (1) en vue de la manifestation, du maintien et de la destruction sous les noms de Brahmâ, Vishnou et Mâhesha. Mais en réalité il est au-delà de ces trois qualités primordiales, rajas, sattva et tamas [Être, faire, ignorer].

38-39. Il est distinct de ce qui est connu sous l’empire de l’illusion cosmique. Il est libre de tout désir. C’est lui le créateur de l’illusion mais Il n’est pas sous son influence. Il est doté d’attributs et pourtant indépendant d’iceux. Il est en soi-même Félicité. Il n’existe pas en Lui de doutes ni de choix à faire [il ne tombe pas dans l’opinion…]. Il réside et repose en son propre Être [comme Ptah]. Il est hors de portée des couples de contraires, comme le bonheur et le malheur. Il se fait le serviteur de ses adorateurs en assumant un corps subtile. Il est un yogin toujours absorbé dans la pratique du Yoga [Union avec l’UN, discipline unitive]. C’est Lui le guide dans la voie du Yoga.

40. Il est le Seigneur des mondes et l’annihilateur de l’arrogance. Il est toujours enclin à accorder des faveurs aux misérables. Tel est Dieu, notre Maître, que tu oses considérer comme ton fils !
41. Abandonne tes idées stupides. Prends refuge en Lui. Adore-Le exclusivement. Quant tu l’auras rendu propice, Il t’accorderas tout ce qui est bon et bénéfique.
(Référence à : La légende immémoriale du Dieu Shiva - Le Shiva-purâna, traduction du sanskrit et annoté par Tara Michaël ; chapitre X, Brahmâ frustré se tourne vers Vishnu].

Qu’est que l’illusion ?
C’est l’ignorance par laquelle l’irréel est pris pour le Réel et le Réel est pris pour l’irréel.
Se faire des illusions = sortir de l’Univers alors que NOUS SOMMES DÉJÀ LE CELA, LE ICI ET MAINTENANT. « Il n’y a rien de plus à obtenir, il n’y a que la fausse association à éliminer, la limitation à reconnaître comme illusoire », dit Ramana Maharshi, cité par le Major A.W. Chadwick, Anglais arrivé à Tiruvannâmalai en 1935, proche disciple ayant vécu à l’ashram jusqu’à sa mort en 1962.
- Q. : Si tout est illusion, rien n’empêche alors de supprimer des vies ?
- M. : Pour qui est cette illusion ? Trouvez-le. En fait, chacun de nous est un « assassin du Soi » (âtmahan) à chaque moment de sa vie.
- Q. : Qu’est-ce que l’illusion ?
- M. : Pour qui est l’illusion ? Trouvez-le. Alors l’illusion s’évanouira.
La plupart des gens veulent savoir ce qu’est l’illusion, et ne cherchent pas qui est dans l’illusion. C’est absurde. L’illusion est extérieure et inconnue, alors que le chercheur est à l’intérieur et connu. Recherchez plutôt ce qui est proche de vous, intime, au lieu de rechercher ce qui est lointain et inconnu. (Entretien 17 du 24-1-1935).
- M. : Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction. (Entretien 28 du 4-2-1935).

ILLUSION = TRAITEMENT DE L’INFORMATION PAR LE SOCIAL DES GROS EGO.
TRAITEMENT qui touche à la formation de TOUT CE QUI EST CONCEPTUALISÉ, CONVENTIONNELLEMENT DANS UN CADRE SOCIÉTAL OU D’UN GROUPEMENT HUMAIN. C’est donc une façon de dire que la FABRIQUE DE CE QUI EST APPELÉE « RÉALITÉ » ET LE TRAITEMENT DE L’INFORMATION SONT EN ÉTROITE RELATION : ÉNORMÉMENT, PARCE QUE LA « RÉALITÉ » NE SE CONSTRUIT PAS SANS QUE L’INFORMATION NE SOIT TRAITÉE D’UN MANIÈRE OU UNE AUTRE, et de nos jours de démence technologique, DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ JAMAIS L’INFORMATION N’A ÉTÉ AUTANT BIDOUILLÉE SOUS TOUTES LES FORMES POSSIBLES.
De nos jours « construire la réalité » à la mode humaine requière la technique du traitement de l’information :
- 1 : Faits et preuves doivent être opinionés comme ”vrai” (ce sera le slogan de la radio d’État française : France-info et son ”L’info juste”).
- 2 : Faits et preuves et l’information qui contredisent cette réalité doivent être mis ”sous le tapis” d’une façon ou d’une autre (tout ce qui dérange, on ne doit pas en parler).
- 3 : LE PLUS IMPORTANT : introduction volontaire d’ILLUSIONS nécessaires si 1 et 2 ne s’accordent pas ou ne peuvent être gérés de façon efficace.
Quiconque devient un ”spécialiste” (un ’spin doctor’) dans les trois registres devient une Pierre Philosophale pour l’Oligarchie démocratique et républicaine.
Depuis la mode du ”siècle des Lumières”, plutôt des ”LOUPIOTTES”, et de la raison, les humains sont devenus des MACHINES (comme les ”réseaux sociaux”) À GÉRER L’INFORMATION ET BIENTÔT REMPLACÉES PAR L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE qui gérera bien mieux l’information du ”vrai du faux” chère à France-info… Parce que cette raison humaine surtout en Occident gère l’information de façon MÉCANIQUE : LE TOUT CONFORT DE L’INFORMATION, L’INFORMATION NOUVELLE QUI DÉRANGE LES ZONES DE CONFORT SERA REJETÉE AVEC RÉPUGNANCE.

QUI CONSTRUIT LA RÉALITÉ ? DES HUMAINS AUX GROS COMPTES EN BANQUES ? SHIVA ? CERTAINES PLANÈTES PROCHES ET LOINTAINES OU CERTAINES GALAXIES ? Cette dernière hypothèse étant la plus admissible : seul L’I-RÉEL est le Seul Réel puisqu’Il est une manifestation à partir de choses terrestres : En Haut comme en Bas, et l’inverse. Shakespeare écrivait : ”Les choses sont faites de la même substance que les rêves”.

LE PLUS GRAVE EST QUE LES HUMAINS CONSTRUISENT LEUR RÉALITÉ NON EN FONCTION DE LEUR PROPRE SOI OU PROPRE VRAIE NATURE, MAIS EN FONCTION DE LEUR ENVIRONNEMENT AUQUEL ILS CROIENT S’ADAPTER : la principale preuve actuelle en étant flagrante avec le ”changement climatique” et tout ce qui se groupe sous le nom « ÉCOLOGIE », et maintenant « TRANSITION ÉCONOMO-LOGIE ». Le mot ”TRANSITION” en devient LE MESSIE.
CHANGEMENT CLIMATIQUE = LE MÊME TRANSHUMANISME DU CAPITAL QUI RÊVE DE FABRIQUER SES PROPRES TROIS RÈGNES ARTIFICIELS : MINÉRAL, VÉGÉTAL, ANIMAL ET HUMAIN et d’arriver à contrôler le climat comme il rêve de contrôler-programmer les humains.
DE CE FAIT LA MASSE HUMAINE EST FORCÉMENT DÉCOURAGÉE À S’ENGAGER DANS SON « QUI SUIS-JE ? » POUR RE-TROUVER SA VRAIE RÉALITÉ (et pas celle des autres et de leur social, comme tente de le réaliser cette religion numérique nouveau socialisme NÉCESSAIREMENT SOUS LA DIRECTION D’UN PETIT GROUPE VOIR D’UNE SEULE ENTITÉ ÉGRÉGORIENNE qui pousse au FRIC/FLIC…).

”Les choses sont faites de la même substance que les rêves” = phénomène de DISSOLUTION : AL-chimie, celle du rêve, celle de l’Art. EAU = RÊVES, comme le mentionne L’Eau et les Rêves, livre de Gaston Bachelard, Un essai sur l’imagination de la matière. La rêverie scientifique échappe à l’horreur de l’opinion (les mesures, les preuves nécessairement liées au Dehors, au social…) parce que l’Imagination Créatrice au sens d’Ibn’Arabi se rapproche du RÊVE SEUL VALABLE, SEULE ’PREUVE’ TELLE LA RÊVERIE ENFANTINE :

Le « N’EST PAS X » du Soûtra du Diamant tend à se rapprocher du ”COMME SI”, en tant que X : non opinion, non possession, mais en ”Comme si” à la façon des enfants jouant aux soldats de plomb dans lequel un soldat peut être un avion, une automobile, un sous-marin et parfois un soldat, selon les CIRCONSTANCES INTÉRIEURES DU RÊVE ÉVEILLÉ ; alors que chez l’humain adulte et sa ”raison” un soldat de plomb est définitivement un soldat de plomb et ”Circulez ya plus rien à voir”. Le soldat de plomb avec l’adulte CROYANT est NUMÉRISÉ, RENDU EN UNE INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET AVEC ICELLE : IL SERA INTERDIT DE VOIR AUTRE CHOSE DANS CE SOLDAT DE PLOMB (sinon, c’est la maladie mentale et on vous envoie à l’asile de fous).
Les enfants pratiquent naturellement la dissolution.
DISSOLUTION = réduire un corps à son QUI SUIS-JE ? Le réduire à sa Vraie Nature ou Première Matière, c’est-à-dire en ses principes élémentés (au sens de Signature selon Jakob Boehme), et non élémentaires (qui constituerait le fait de récolter plein de vérités, ou d’informations un peu partout, pour croire sortir LA vérité !)
Le Règne Minéral participe principalement de l’EAU, et forcément du RÊVE.
DISSOLUTION PRÉCÈDE LA PUTRÉFACTION (la dissolution ne se fait que dans le temps de la Putréfaction ou Matière au Noir.
SHIVA = DISSOUDRE ET COAGULER (fixer) est toute l’Œuvre de Création : l’Opérateur EST INTIMEMENT LIÉ À LA PLUS LOINTAINE GALAXIE….. Et s’il se plante, la galaxie se plante aussi : « Qui cueille une fleur dérange une étoile », disait un poète…

Un mental pré-scientique ou selon la logique des Anciens va fuir devant la ”science” actuelle qui confond le sens du mot Science avec la technologie, Science devait signifier Réaliser le Soi.

On ne se rendra jamais compte à quel point l’Encyclopédie des Diderot et Cie a fait du MAL. Et ses fils des ”Lumières” sont les républicains ravageurs de la Vendée et de 1789-Guillotine, ravages bien-sûr pour faire place AU PRODUCTIVISME DU CAPITALISME qui s’étale en long et en gravures dans les exemplaires parus en 1762 chez Samuel Faulche.
Encyclopédie des Diderot et Cie : Première tentative de numérisation du monde.


EAU ET FEU = AGNI : INNÉ-IGNÉ : Agni le Fils des Eaux et le Feu parfois identifié à Rudra.

EAU ET FEU = EAUX PRIMORDIALES EN SA LOI SUPRÊME DU NON-AGIR, QUI A POUR FONCTION L’IMPÉRISSABLE, ET QUI IMPLIQUE LE DÉSENGAGEMENT (nivritti) DE TOUS LES ACTES (abolition du sens de tous les Faire/Fer qui font croire que l’on est l’unique auteur de ses faire/fer qui rouillent).
Le chapitre 2 et 5 du Nârâyanîya Parvan raconte, dans un contexte où Vishnu-Nârâyana est le Dieu suprême, comment Nârada, s’élevant dans le ciel par son pouvoir surnaturel, se pose sur le Mont Meru, montagne axiale dans l’Himalaya, et de là découvre, portant ses yeux vers le Nord-Est, un vaste continent très lumineux connu sous le nom de Continent Blanc, sur la rive Nord de l’océan de Lait qui est du côté de la face Nord du Meru. Là, sur ce Continent distant du Meru de trente-deux mille yojana, se trouvent des hommes qui ont un éclat lunaire d’un blanc étincelant, insoutenable à la vision même pour les sages purifiés par une longue ascèse. « Ils sont dépourvus d’organes sensoriels, ne prennent pas de nourriture, ne frémissent pas et répandent un parfum suave. Ces êtres que tout mal a quitté ont un corps et des os de la dureté du Diamant ; leur hauteur et leur largeur sont égales ; leur tête est en forme de parasol, leur cri ressemble au grondement du tonnerre. Ils ont quatre testicules égaux, et cent pieds striés comme la tige de lotus ». Ils pratiquent « la dévotion à l’Unique », c’est-à-dire sont entièrement concentrés par l’adoration de la Divinité qui est le refuge suprême [la Vraie Demeure] de tous les Êtres, Nârâyana. Ils ont dépassé activité (rajas) et inertie (tamas), pour n’être plus que sattva [Être], pure existence lumineuse. Ils pénètrent dans le Dieu éternel aux mille rayons, c’est-à-dire qu’ils empruntent la voie passant par la Porte du Soleil, la Voie de la Délivrance d’où l’on ne revient pas sur terre.

NIVRITTI : ”Si vous voyez le Soi, pur et simple, c’est la nivritti ; si vous voyez le Soi avec le monde, c’est la pravritti. En d’autres termes, le mental tourné vers l’intérieur (antarmukhi-manas) est la nivritti. Le mental extraverti (bahirmukhi-manas) est la pravritti. De toute façon, il n’y a rien qui soit séparé du Soi. Les deux sont identiques [Fléau].
Il en est de même pour la hiérarchie spirituelle ; elle ne peut exister séparée du Soi. Elle est et reste toujours dans le Soi et comme étant le Soi. La réalisation du Soi est le seul but de tous”. (Ramana Maharshi, entretien 274 du 27-10-1936).

À SUIVRE…

Note.
1. Trois guna : qualités fondamentales, modalités sous-jacentes à toutes les manifestations : ÊTRE, représenté par le Blanc de l’Instant ;  activité, représentée par le Rouge ; Ignorance et obscurité, représentée par le Noir.
 
 

Dernière mise à jour : 07-05-2023 01:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >