Accueil arrow News arrow Dernières news arrow BUSINESS d’HADOPI
BUSINESS d’HADOPI Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-05-2009 02:19

Pages vues : 5354    

Favoris : 549

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Brevets, Business, Hadopi


1dollarcharlo.jpg
 
BUSINESS d’HADOPI
La propriété intellectuelle c’est le vol
Une histoire de fric... pour une simple idée... Je vous vends mon idée... donc du vide !
Paradoxale pour une société qui ne jure que sur la matière, le palpable, le mesurable, le rentable !

Halte au néolibéralisme ! halte au business de la culture !
L’ex-patron de la capitale du divertissement Hollywood, en parlant du piratage des films sur internet parle de terrorisme ; les patrons de laboratoires pharmaceutiques qui subissent la copie de médicaments parlent de piraterie, dans le sens maritime du terme au 17è siècle.
 
La piraterie n'a pas d'existence juridique, l'emploi de ce terme vise à colorer un mot bien moins imagé : la contrefaçon, soit l'atteinte aux droits de propriété intellectuelle, droits d'auteur ou brevets, prétendument menacés aujourd'hui par des hordes de voleurs. C'est au nom de l'importance de cette propriété intellectuelle pour la vigueur de l'économie mondiale que la guerre aux pirates a été déclarée.

Depuis la Révolution française, où le matérialisme s’est engouffré, la propriété intellectuelle a bon dos pour les banques. Actuellement on veut mettre sous clef la culture, pour s’instruire, il faudra payer. Autrefois, pour s’ouvrir à la compréhension d’un texte ésotérique, et même encore maintenant, il ne fallait pas payer pour avoir une connaissance, mais il fallait savoir lire les symboles contenus dans les phrases ; c’était un dur travail sur soi qui ne pouvait pas s’acheter avec des pièces d’Or.
Comme Monsanto qui voudrait avoir des brevets sur le vivant appartenant à tout le monde, des industriels du divertissement, des arts, voudraient mettre sous argent la culture, et par conséquence un certain niveau de connaissance ? Avec la complicité des pouvoirs en place promptes a faire voter des lois, ces sociétés du business sont elles-même pire que les pirates : elles se comportent comme au temps de l’Inquisition où la pensée unique devait être celle des Chrétiens, tout au moins en France.

Je vous recommande fortement l’excellent livre en ligne et très complet sur la bêtise des brevets et de la « propriété intellectuelle ».

Et effectivement, avec la loi HADOPI, le gamin qui télécharge une musique ou un film est mis sur le même banc des accusés que l’atelier clandestin de duplication de dvd piratés dans une banlieue de Singapour.
Si les vrais terroristes restent ceux qui détiennent les cordons de la bourse en encourageant tous les trafics possibles, leurs seconds sont les marchands de drogues, légales comme Big Pharma, ou illégales comme la Maffia.

La gratuité réelle est celle du don, celle de la solidarité et de l'entraide, celle du libre échange intellectuel et des idées. C'est la victoire de la valeur d'usage sur la valeur d'échange. Une vrai gratuité ne doit rien en attendre en échange. C’est comme un cadeau, si on offre un cadeau à quelqu’un pour en attendre quelque chose, ce n’est plus un cadeau mais une « monnaie d’échange »...
Aucune idée ne peut naître sans le fond commun de l’humanité, comme la Terre appartenant à tous.
Pour cette raison, étendre sans limites l'appropriation privée de l'immatériel, comme l’idée, est voué à l'échec : cette offensive se soldera soit par la dissolution complète du lien social et la stérilité économique généralisée, soit par des conflits toujours plus virulents entre les auto-proclamés propriétaires intellectuels et la gratuité anarchique (cas de HADOPI).

Ceux qui en ce début mai 2009 continuent à des heures tardives a discourir sur la « loi HADOPI » à l’Assemblée Nationale sont tous inconscients... ils parlent tous sans exception de « propriété intellectuelle ».

M.R.
 

Dernière mise à jour : 05-05-2009 02:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >