Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La corruption supérieure le judaïsme et le christianisme
La corruption supérieure le judaïsme et le christianisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-04-2024 20:58

Pages vues : 127    

Favoris : 22

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Conditionnement, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Sionisme, Soleil, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
cernunnos_gp.jpg
 
 
La corruption supérieure le judaïsme et le christianisme
qui s’ensuivra par le mahométisme, un démarcage, un
plagiat du judaïsme. Et tous vont se ruer sur les Païens
et en tuer un grand nombre, dont les plus connus victimes
des chrétiens et récents sont :
Hypatie, Giordano Bruno, Lucilio Vanini.
 
 
La Religion Universelle ne peut provenir que de l’Égypte ancienne et de la MAGIE (1), que les Grecs et les Hébreux-Juifs déformèrent pour en faire leur POLITIQUE-RELIGION-DÉMOCRATIE, COMME DE NOS JOURS TENTENT DE LE FAIRE LES HÉRITIERS DE L’ÉGRÉGORE 1789 FRANÇAIS, AVEC LEUR MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN.

L’ILLUSION commence à partir de la découverte du feu vulgaire et de sa domestication, principalement par le FORGERON, MAGICIEN PAR EXCELLENCE. Puis viendra naturellement l’ère des monnaies et des falsifications accompagnant toutes illusions, par habilité technologique, évidemment dans la dualité sujet-objet et donc dans le principe de RENTABILITÉ : LE EYES CANDY, ÉPATER L’AUTRE : le smartphone n’est rien d’autre qu’un faux socialisme à épate.
La pratique du forgeron va avec LA GUERRE : FORGER ÉPÉES, FLÈCHES, LANCES et BOUCLIERS-ARMURES de toutes sortes. Voir le bouclier d’Achille forgé par Vulcain. Un Bouclier-Trame dont l’essence est le MÉ(N)TAL. Metallein veut dire ”chercher” (travailler du chapeau, de l’idéation) ; et âme va avec arme…. L’épée est évidemment un symbole phallique !

Cette « guerre » sera par exemple en Égypte celle d’ISIS qui va chercher les morceaux d’Osiris découpé par Seth (le mauvais côté d’Osiris….).

Isis, Osiris prototype du Christ : Josis (Jésus, Je-Suis) : le VRAI SOLEIL (pas le vulgaire qui donnera la découverte et domestication du feu en premier par le FORGERON, et paradoxe.....).
Le Vrai Feu sera LA VIERGE NOIRE, LA VIRGINI PARITURÆ, celle de la Koridwen gauloise, qui enfantait sens cesser d’être vierge (IMPORTANT). À la Noël elle se transformait en POULE NOIRE et avalait le Dieu Guion (Gauvain), métamorphosé en pépin de grenade. Elle accouchait immédiatement sous la forme d’un œuf d’Or, soit le Nouveau Soleil (Noël) ou Front brillant. Vierges Noires les MADONES DES GROTTES….. DANS LES GROTTES SE TROUVENT LES TRÉSORS.

PÉPINS DE GRENADE = LA POUSSIÈRE ROUGE DE LA « POUDRE DE PROJECTION » EN ALCHIMIE. Poussière-Christ-Isis-Marie la Vierge Noire et Mère-Père d’Osiris et prototype de Jésus et d’Horus.
Correspond à la Voie Sèche, la Voie des Coquelicots-Pavots, Pépins de Grenade : ce qui RETIRE, comme on retire une épine dans le Pied.
Pépin de Grenade = postérité, fécondité, abondance. Jean de la Croix fait des pépins de Grenade le symbole de la perfection divine par leurs effets illimités. Mais si ce Vrai Feu est volé, cela rejoint le Complexe de Prométhée : la raison uniquement utilitaire et commerciale……

AL-KIMIT = KAM (en turco-tatar), en altaïque KAM-GAM, en mongol KAMI-PALI-SAMANA. Boudha était qualifié dans son entourage de çraman.
1 - AL-KHIMIA (chimie). Khimia en Arabe, du Grec Khémia : magie noire, de la racine Égyptienne Kêm (noir). Kemit : le terre noire ou réunion des deux contrées d’Égypte. ALCHIMIA : herbe.
2 - KHIMÉRA – KHIMAIRA : CHIMÈRE ou rêve ou monstre mythologique en Grecque, ou folie. Chimère, c’est le gouffre des représentations imaginaires avec ses dangers. Le Gouffre sans fond.
3 - ALQUIMIE = AL le Soleil EL (2), principe Divin qui mit E ou tridents du E Trinité. Rassembler le Tout dans le principe/origine à partir de ce principe/origine, tel le Soi.

Quel est le parallèle entre le FORGERON-FEU ET L’ALCHIMISTE-EAU ?

Il n’y en a pas. C’EST LA FOSSE QUI N’A POINT D’EAU. Tous deux travaillent sur l’EAU, laquelle est le TOUT (multiple Unité ou Zéro Indien), l’Eau prend la forme du Vase, comme l’Être prend la forme de son Soi, de son Seigneur.
Dans les deux cas, l’Eau et le Feu sont symboliquement le BAPTÊME, LA VIE PURIFICATOIRE.
FOSSE : le X, le MIKI ou Archange MICHEL…..
Un des « forgerons » très connu sera Bernadette Soubirous :

Le Par (pair) Ys de l’O, Eau : Lourdes et la grotte de Massabielle à Lourdes, le 11 février 1858. Du TROU creusé par les seules doigts de Bernadette Soubirous, âgée de 14 ans, coulent maintenant 17 à 72.000 litres d’eau par jour ; et la première guérison eut lieu deux jours après la découverte de la Source. LÀ ENCORE IL S’AGIT DE L’INSTANT, DU VRAI FEU OU SURFEU, LE TROU, LA STARGATE : dans le TROU, il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir !
TROU = FEU PHILOSOPHIQUE : réel pour ceux qui le voient comme pour ceux qui ne le voient pas encore.

Paris, Par Isis : en haut de page : Cernunnos, Dieu gaulois dans le Thème de Shiva : les Nautes parisiens ou Nautoniers ou voyageurs à travers la Stargate (TORE, VASE, JARDIN ou TAPIS VOLANT), donc LES ÉVEILLÉS, car c’est bien le sens d’Éveillé, de Libéré vivant que représente Shiva-Cernunnos. De par sa proximité à Shiva, Cernunnos possède des caractères de l’hindouisme, particulièrement présents dans la culture celtique].

LA FOSSE QUI N’A POINT D’EAU : LA CROISEL (de la Voie Sèche).

croisel2_tr_bleu300.png
 

La Croix, c’est le POINT (sur le I) du POINT C’EST TOUT, de « mettre les choses au point », le PUITS ou la FOSSE, donc on retrouve toujours notre Stargate, ou sous sa variation : le Grand Œuvre ou Pierre Philosophale, la Vérité. Le PUITS représente la Connaissance atteinte par l’humain. Le Puits a un caractère sacré dans toutes les traditions. L’Eau, les Nautes parisiens ou nautoniers ou voyageurs à travers la Stargate figurent à Paris au musée de Cluny (photo en haut de page représentant un des Nautes, le Dieu Cernunnos). Il y a cinq noms de divinités parisiennes qui sont toutes macédoniennes ou thraces : Colcano, en grec Phorcas, synonyme de Caïen le forgeron, encore honoré chez les Bulgares, et Ésus l’Esaü biblique. L’un des Dieux répond à l’Est, l’autre à l’Ouest. Un troisième Dieu, macédonien, est Garanos, la « fontaine de vie » représentée par un veau. La quatrième divinité est Arvos (Héro), figurée par le rameau ou « nizr », auquel, dans tous les déluges, vient s’arrêter l’Arche. En gaulois Arvos indique un Arbre (selon Grasset d’Orcet, dans L’Archéologie mystérieuse, vol 1). En gaulois Arbre se dit bilio, bilia (de bille de bois, du latin bilia : tronc d’arbre). Le Arvos de Grasset d’Orcet semble ne pas coller. Même en abordant le thème du Bois ! Pourtant continuons : Arvau (ancien français) indique une arcade, une voute ; Arve indique une place vague à bâtir ; Arvout indique l’arc-boutant ; Arz indique un lien de bois menu et tortillé (Arcers), ce qui rejoindrait le Cernunnos (torque, TORE).
En résumé sur le Pilier des Nautes nous avons les Dieux gaulois suivant : Ésus, Smertrios, Tarvos (le Garanos de Grasset d’Orcet), Cernunnos.

Pour Grasset d’Orcet le cinquième Dieu est notre Louis français : Lovis, qui en gaulois donne LEUO : glissant (tels les Nautes), lisse ; du gallois llyfn (doux, lisse), du vieux breton limm (souple, lent), du grec leîs , du latin leuis (lisse). La forme celtique donne slimno (lisse, poli), de la racine slei (glisser), d’où le terme gaulois de lumus (limon, boue)... (Limon rejoint le Thème du LOTUS : fleur qui éclôt sur des eaux généralement stagnantes et troubles, analogie au Saint Chaos ou Eaux Primordiales). Lotus Blanc du Blanc de l’Instant…

Lotus-Linga : signe, axe vertical symbole du principe divin. Le linga peut être un simple amas de pierres dressées. Il est symbole du phallus et de la matrice unifiés. Il représente l’inséparabilité de Shiva et de Shakti (énergie).

Les Grecs allèrent chercher l’Étain par mer à Marseille où il était apporté de la Grande Bretagne par les Nautes parisiens, à l’aide de la navigation fluviale de la Seine et de la Saône.

NAUTES = NAVIGATION = ARC-EN-CIEL = TORE = LE PONTIFE : celui qui fait passer le Point, comme l’Arc-en-Ciel. Shiva est le Grand Nautonier. Une fois la traversée terminée, la barque, le pont devient inutile ! La barque a été copié par l’Église de Rome où les églises ont souvent, par leur voute et leur nef (vaisseau), la forme d’une barque ou coque de navire renversée (navigation céleste). Le CROISSANT LUNAIRE peut aussi faire penser à une barque.
La Barque navigue sur les Possibilités de l’Océan cosmique…
LA BARQUE OU LE VASE-JARDIN-TAPIS VOLANT….. Ils sont tous RÉCEPTACLE DE LA CONNAISSANCE, à condition d’en être digne, et ils protègent de la chute.

tore_couleurs_350.jpg
 

- Naguère, le Forgeron travaillait sur le « Sentier du Retour ».
- À ce hui la voie détournée du forgeron s’est transformée en monde parasitaire anti-vie, anti Zéro Indien ou anti énergie. LE MONDE ACTUEL EST LE TUEUR DE L’INSTANT, LE TUEUR DE L’EAU PRIMORDIALE QUI ASSÈCHE COMME SA MER D’ARAL (mais aucun rapport avec « La Fosse qui n’est point d’eau »).

Le messianisme juif est cette même illusion de l’ATTENTE (du « prince charmant », des lendemains qui chantent ou du Demain On Rase Gratis, le DORG identique au Schwab et Harari et leur : « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux »), soit ce qui fait totalement appel à la loi de succion vulgaire ou dualité sujet-objet ; c’est donc faire appel à quelque chose d’Adamique, de big bangisme : QUI COMMENCE, alors que le Vie qui s’exprime en Nous n’a ni commencement ni fin.
Être dans l’Instant, dans le Blanc, c’est être en Zéro Indien, et à cela, il n’y a ni commencement ni fin.
Mais « être prêt » peut engendrer du winnerisme chez celui qui est encore sous l’emprise de son mental marchandisé ; car à l’étage du consommateur, qui peut se dire « prêt » ?

Les Anciens, les Païens, vivaient dans l’Instant.
Les Modernes, les « civilisés » du monde des Google, vivent dans le messianisme, le projet-projection ou « mise en valeur du temps » : dans leur monde du sécuritaire ils ne veulent pas voir la mort en face, ils ne cessent de faire des projets-projections, des calculs à n’en plus finir pour se projeter dans le futur, ils pensent comme s’ils étaient ”immortels”, cas du transhumanisme : « Je ferai ceci, ke ferai cela », « Demain je ne possèderai rien et je serai heureux », comme s’ils avaient une durée indéfinie devant eux. Ils ne tiennent pas compte de l’Instant et de la précarité de la vie, du fait qu’ils peuvent à tout Instant être surpris par la mort.

Notes.
1. MAGIE. Poussière de Maison (Archée)
MAGNÉSIE / MAGNES : Aimant ou Os d’Horus.
- • Magie dans le sens actuel : Superstition et abus des choses naturelles et saintes, et autres invocations des esprits plus ou moins malins.
Produire par des procédés invisibles des phénomènes inexplicables. (Alchimie).
[MAGIQUE] [MAGICUS] : l’art du Diable, le surnaturel satanique ; c’est la tromperie ou l’illusion.

- • Magie dans le sens ancien : Celui qui l’étudie, le Magicien, est un homme de dignité et de sagesse versée dans les Sciences Ésotériques.
La Magie céleste exercée par les grands hommes de l’Antiquité, consiste dans la THÉURGIE qui est la connaissance et la pratique des secrets les plus curieux et les moins connus de la Nature. (D’après Dom. A.-J. Pernety, Glossaire Mytho-Hermétique)
Ou encore, c’est la pratique pour utiliser les BONS Esprits, un “téléphone” avec les Dieux et Dieu.
Le but du Théurgiste était de rendre par une Magie cérémonielle, appelée Magie Théurgique ou Bienveillante, les Esprits visibles aux yeux des mortels. Faire entrer en résonance les Atomes en sommeil avec ceux du Théurge. (Fréquence, Circonstance). Avoir le geste juste, la parole juste au moment juste et en rythme !

- LE CONTRE (sens de Magie humaine, et de technologie utilitaire) :
“Or vous sçavez, Messieurs, que de tous les animaux il n’y a que l’homme seul dont l’âme soit assez noire pour s’adonner à la Magie, et par conséquent celuy-cy est homme”. (L’autre Monde. Le Soleil : le Parlement des oyseaux. De Savinien de CYRANO DE BERGERAC). Ici il est difficile de ne pas penser à nostre époque et ses délires technologiques….
- LE POUR (sens de Magie Divine) :
“La Magie avait toujours été considérée, dans les anciens temps, comme une Science Divine, comme la Sagesse et la Connaissance de Dieu. L’Art de guérir, dans le temps d’Esculape, d’Égypte, et d’Orient avait toujours été magique” (Isis Dévoilée. Vol 2, part. 2, H.P. BLAVATSKY)
Faudrait pas oublier que la Magie existe depuis que l’humain existe !

Selon Dom. A.J. PERNETY à l’article Magie du dictionnaire Mytho-Hermétique, il y a deux magies, une sublime la Théurgie, et l’autre la Magie superstitieuse qui s’exerce par l’abus des choses naturelles et des choses Saintes, avec l’invocation des esprits malins.
La Théurgie se rapproche du Chamanisme, le SÂMAN, le spécialiste de l’Âme humaine, celui qui peut soigner. (Voir Le Chamanisme, de Mircea ELIADE).
“Tracer des cercles et brûler de l’encens sont des niaiseries et des jongleries” dit PARACELSE.
“L’Esprit humain est une chose si grande que nul ne peut l’exprimer”. (Cité dans Isis Dévoilée. Vol 2, part 2, H.P. BLAVATSKY)
”D’après Démocrite, aucun serpent n’entrera dans un pigeonnier, si l’on inscrit aux quatre angles le nom d’Adam”. A méditer : le contre ou le pour !! (Les serpents connaissent-ils Adam ?)
Donc pas de conditionnement particulier ni de transe.
Prononcer un nom crée une “ réalité ”. Si l’on ne connaît pas le nom de quelqu’un, c’est un inconnu (conception de l’Égypte ancienne).

ISIS considérée comme magicienne, déesse-mère, épouse d’OSIRIS, dans l’Égypte pharaonique.
CIRCÉ : magicienne dans le ULYSSE d’HOMÈRE, fille du Soleil HÉLIOS.

MAGIE = SACRÉ = ABSOLU AMBIVALENCE, ABSOLUE AMBIGUÏTÉ : AU-DESSUS DU SPATIO-TEMPOREL ET DE SA TECHNOLOGIE GLOBALISANTE, MONDIALISANTE, À SYMBOLIQUE HORIZONTALE, SOCIALISTE EN COUVERTURE (protection, grégarisme) SOCIALE.

2. Homéométallurgie parce que MÉTAL = EAU :
Première étymologie d’après le son : Met-Al : M de Matière et Al le Soleil (El). Al signifierait le Dieu Mithra, le SOLEIL, le conservateur, le sauveur (d’après Godfrey Higgins, cité par H.P. Blavatsky dans Isis dévoilée, page 70, vol 1) D’après Sir W. Drummond, cité dans Isis dévoilée, Beth-El signifie la maison du Soleil. Al et le Soleil et MOÏSE sont identiques (au sens du Vrai Feu). Évidemment si les anciens hiérophantes ou prêtres à religions à mystères ne considéraient le Soleil visible que comme un emblème du Soleil central invisible et spirituel, ils auraient alors accusé Moïse d’adorer les corps planétaires et de s’être rendu coupable de culte du Soleil, dont fait la partie le « Buisson ardent » avec ses chefs se prosternant devant le Seigneur : le Soleil, et jusqu’à Abraham construisant des autels de Feu, et les sacrifices des Juifs monothéistes à Astarté, la Reine du Ciel, il y a aussi l’héliolâtrie des Chaldéens. (En référence à Isis Dévoilée, et évidemment description du feu vulgaire qui allait donner la métallurgie, la chimie artificielle et les guerres et les bombes, les avions, les tanks, etc.).
 
 

Dernière mise à jour : 22-04-2024 21:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >