Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Fastoche : une fois l’erreur dénoncée
Fastoche : une fois l’erreur dénoncée Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-05-2024 23:14

Pages vues : 152    

Favoris : 31

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
diableboiteux_epreuve.jpg
 
 
Fastoche : une fois l’erreur dénoncée
elle disparaît.
Mais au contraire, l’ILLUSION persiste, ce sera
alors le Diable caché dans les détails GLOBALISTES
du régime de la croyance des marchands de confiance
(politiques et banquiers) :
 
Le bâton brisé dans l’eau, ceux qui regardent
le doigt qui montre la lune au lieu de la
regarder directement, la croyance
au moi et l’identification au corps,
l’impressions de voir des êtres apparaître
et naître puis disparaître, etc.
TOUT SE PASSE ”COMME SI” : il existait le
TOUT CONFORT, LA ROUTINE HUMAINE,
LA MÉCANIQUE DÉJÀ ROBOTIQUE
bien avant l’industrie du
capitalisme, entre nos perceptions, nos
passions et RE-présentations dans cette
société du spectacle et du spectre.
LE SPECTRE DE LA COMMUNICATION-COMMERCE
ET DE SON SOCIALISME = LA POURRITURE DU
LANGAGE HUMAIN ; BRUIT PARLÉ ET MAINTENANT
ÉCRIT, ET PIRE :
DANS L’INDUSTRIE INFORMATIQUE
DU CAPITALISME : LA SALOPERIE INTÉGRALE :
LE SENTIMENT DE L’OPINION QUE LES TERRIENS
ONT DE LEUR « RÉALITÉ », LA CROYANCE
EN LEUR MONDE DU SPECTRE-SPECTACLE.

CE MONDE SALE DU NUMÉRIQUE BANG-BIG BROTHER
EN TOUS CONNECTÉS :
TOUT NUMÉRISER, TOUT VOIR, TOUT POSSÉDER,
TOUT CONFORT EN CERTITUDES EN CRÉDIT-CRÉDOT
CROYANCE-CRÉANCE DE CE MONDE DE MARCHANDS
DE CONFIANCE (ancien nom des banquiers) DONT
LE SEUL ENNEMI SERA CE QUI N’EST PAS IDENTIFIÉ,
CE QUI SERA CACHÉ, COMME DIEU, COMME LE
TERRORISTE, COMME LES FÈCES, COMME L’INCERTITUDE
ET SERA DÉCLARÉ : ”SALE ”, ”ENNEMI”, ”MAUVAIS”
car non-identifié, insaisissable.

Il y a maintenant un fait absolument certain
en ce monde du capitalisme et de son ennemi :
ce qui est CACHÉ, soit par LE RENONCEMENT À
SA PROPRE LIBERTÉ LE TERRIEN ACCEPTE DE
SE SOUMETTRE À LA RACINE DU MAL (1) AU PROFIT
D’UN ORDRE IMPOSÉ DU DEHORS PAR LE POUR-VOIR
FABRICANT DE DÉSIRS ET DE BESOINS.

Il est donc certain que LE REFUS DU GRATUIT,
LE REFUS DE L’AMBIGUÏTÉ, LE REFUS DE L’INCERTITUDE
L’ENNEMI DU CAPITALISME ET DU CALCUL, ET DE LA
RAISON, EST L’ASPECT PREMIER DU REFUS DU RÉEL,
CONSIDÉRÉ COMME CACHÉ, CRUEL, PAS CUIT ET DONC
INDIGESTE, IMMANGEABLE, MAUVAIS, TERRORISTE, SALE.


Par son tout connecté de l’industrie du capitalisme le Terrien a construit depuis des millénaires un RIDEAU, un MASQUE entre lui et le Réel.
Il est en ”COMME SI” : une RE-présentation « cuite » ou édulcorée, adoucie, délestée de mult caractères indésirables, telle, par exemple, la principale : LA GRATUITÉ QUI FAIT PARTIE DE L’INCERTITUDE, DE L’AMBIGUÏTÉ, DE L’IMPRÉVUE (si détectable pour un financier à Wall Street).

SALOPERIE DE CETTE « CIVILISATION » DU CONNECTÉ SOUMIS À L’INDUSTRIE INFORMATIQUE DU CAPITALISME.
OR, RIEN NE SE TRANSMET, RIEN NE SE CONNECTE.


Tout au plus, par la GRATUITÉ, l’IMPRÉVUE, peut-on regrouper DES CIRCONSTANCES FAVORABLES, se disposer à se rendre GRATUIT ou disponible : LE PIEDS, PADAM en sanskrit : au sens de l’Être véritable.
FAVORABLE, CIRCONSTANCE = ÊTRE DANS SON JUS, DANS SON LIT, DANS SES POMPES.
SE DISPOSER = NE PAS FAIRE (sinon on tombe dans la chute actuelle et les A-faire, on chute dans le social, dans la racine du mal : ON OPINIONE, ON INTER-FAIRE ET AINSI ON ENTRETIENT LE CHAOS APPELÉ « ORDRE ».
LA VRAIE ACTION EST LE NON-AGIR ou Wou-wei ou Wuwéi : le "non-agir", ou plus vulgairement : le "lâcher-prise". Tout ce qui se fait spontanément est supérieur à ce qui se fait volontairement.
Bref, ÇA TIENT EN UN MOT : MYSTÈRE, et comme c’est caché, incertitude, ce sera l’ennemi premier de ce monde comptable capitaliste. Ce monde comptable de la SAISIE qui veut tout posséder EMPÊCHE LE TERRIEN DE DEVENIR AUTRE, DE DEVENIR LUI-MÊME, JUSTEMENT À L’OCCASION DE L’AUTRE, et paradoxe par rapport à la racine du mal (1), car cet « autre » porte aussi le nom de TRANSMUTATION : LE MONDE DE SUBTILITÉS INFINIES, D’INFLUENCES INEFFABLES IRRATIONNELLES, INSAISISSABLES, INCALCULABLES PAR AUCUNE MACHINE DU TERRIEN, QUI PEUVENT, ÉVENTUELLEMENT FAIRE ÉCHO, TEL LE FEU FROID.
Le morphème chinois qui illustre cela c’est XUN : perméation ou influence pénétrante telle LA TEINTURE : dissolution d’un corps dans un liquide pour en faciliter l’absorption par l’organisme qu’il “teint” de son pouvoir.  L’HUILE comme l’Air et l’Eau pénètre partout. C’est une sorte de Teinture : qui va embaumer, imprégner, ou enfumer, la vapeur noir mortelle.

XUN = MYSTÈRE et donc ennemi du capitalisme et de son régime républicain.
XUN = LA NUIT OBSCURE de Jean de la Croix : l’obscurité, la NUIT propice. S’il se passe réellement un VRAI VIVRE ENSEMBLE TELLE UNE TRANSMISSION entre deux êtres (au-delà de deux ça devient d’Anger), ce sera à l’occasion d’UNE PRÉSENCE D’ABSENCE, DONC DE GRATUITÉ : INDICIBLE FIL D’ARIANE OU FIL ROUGE DU « CORDAGE » ENTRE LE CIEL ANTÉRIEUR ET LE TERRIEN EN ÉTAT DE RÉCEPTION : PANique : soit l’absence de racine du mal : aucun Dedans ni Dehors, SEUL ton état, ton Soi, communique avec Toi.
Ce VRAI VIVRE ENSEMBLE entre deux Êtres, donc DEUX NON-ÊTRES, dépasse à l’infini l’actuel « vivre ensemble », le socialisme, la république, et leur rapport de MAÎTRE À ÉLÈVE (l’éducation nationale des écoles du judéo-maçon Jules Ferry), et la relation du salarié et de son patron, les relations liée à la loi de succion vulgaire, les projets-projections et autres fantasmes qui fabriquent le monde principal actuel en fonctionnement par l’identification au corps et donc par fonctionnement au ”COMME SI”.

xun_orig.png
 
LE LEURRE EN ”COMME SI” VIENT DU FAIT QUE LES TERRIENS CROIENT CONSTITUER DES ÊTRES. ALORS FORCÉMENT IL FAUT LES FAIRE NAÎTRE, LES NOURRIR, PUIS LES FAIRE DISPARAÎTRE !
C’EST L’HOTC : Histoire-Opinion-Temps qui Coule, donc UN FILM, à l’exemple si souvent donné par le Maharshi :
« C’est comme une séance de cinéma. La lumière est projetée sur l’écran et les ombres qui y passent donnent l’impression aux spectateurs d’une représentation de film [alors on y croit, on fait ”comme si”]. Et ce serait pareil si dans ce même film on montrait aussi des spectateurs. Celui qui voit et ce qui est vu ne seront alors rien d’autre que l’écran. Appliquez cela à vous-même. Vous êtes l’écran, le Soi a créé l’ego et l’ego a ses formations de pensées qui se manifestent comme le monde, les arbres, les plantes, etc., dont vous parliez. En réalité tout cela n’est pas autre chose que le Soi. Si vous voyez le Soi, vous trouverez le Soi en tout, partout et toujours. Rien d’autre que le Soi n’existe ».
(Entretien 13a du 7-1-1935).
Le Soi ou BLANC de l’Instant contenant les Couleurs de l’Arc-en-Ciel comparable au FILM projeté sur l’écran-BLANC-INSTANT.

Il y a maintenant une infinité de choses qui ne sont ni ceci ni cela et qui sont les saloperies de la RE-PRÉSENTATION. Dès lors que la RE-présentation a perdu le contact avec la seule INSTANCE qui puisse lui DONNER la vie : le Seul Réel ; RE-présentation = copie, double, faux, artifice, RECOUVREMENT, PENSÉE SUR LA PENSÉE, CHOSE INDIRECTE : LES HUMAINS REGARDENT LE DOIGT QUI MONTRE LA LUNE AU LIEU DE REGARDER DIRECTEMENT LA LUNE ; DE CE FAIT EN REGARDANT LE DOIGT ILS SE TROUVENT DANS LA POSITION DE CEUX QUI SORTENT DE L’UNIVERS POUR LE VOIR, ALORS QU’ILS SONT DEDANS, ILS SONT L’UNIVERS.

Les Terriens qui croient à l’existence d’un être tombent fatalement dans les opinions d’éternalisme ou de son contraire la mort ; cela dans la logique binaire actuelle du permanent et de l’impermanent. De plus, dans la fabrication humaine d’un « Big Bang » dans le SÉRIALISME actuel, le Terrien s’enferme dans une chaîne sans fin de causes et d’effets, car chaque cause est elle-même un effet, autant que l’effet deviendra lui-même une cause ; PARADOXE du Thème qui devient une Variation qui à son tour deviendra un Thème, et ainsi de suite ; en relation avec l’avertissement traditionnel SUR L’ÉTAT D’AVOIR OU DE SÉRIALISME, DE QUANTITÉ, DE SAISIE : « NE POINT ATTACHER UN INSTANT QUI PASSE À UN AUTRE INSTANT » (LA PARADE, LA POMPE). Seul le NON-LOCAL peut fonctionner : LA GRATUITÉ, LE MYSTÈRE, LE CACHÉ, LA NUIT OBSCURE, L’INSAISISSABLE.

Quand le langage parlé humain s’est développe, la DUALITÉ NAISSANT : double prononciation des lettres, double sens de certaines racines, qui obligent à une attention certaine et méticuleuse : ÊTRE DANS L’INSTANT, pour le décodage de tout langage parlé, puis écrit.

Ce D’ANGER sera la SOURCE : seul le MYSTÈRE, le CACHÉ, l’AMBIGUÏTÉ apportera l’eau de L’ANAGOGIE (sens spirituel du langage fondé sur un type ou un objet figuratif du ciel et de ce qui n’est pas fixé, coagulé, le ciel n’est pas coagulé). Or une lecture unilatérale  et horizontale ou en couverture sociale, conventionnelle, entraîne seulement des associations répétitives, comme des symboles, qui comme les images d’un film, s’agglomèrent en des sources nombreuses.
La conscience de l’AMBIGUÏTÉ, sa RÉALITÉ, sera une dimension au-dessus de l’actuelle science mondialisante de la science horizontale ou conventionnelle, socialiste, la même soupe pour tous ou la mécanisation du Terrien.

Absence du PLOMB-PESANTEUR ou ABSENCE DE LOI DE SUCCION VULGAIRE = DIA-BOLIQUE (ou DIA-BOULIQUE, LA BOULE DU TORE). Dia : à travers, comme Dia-gonale. À TRAVERS : TRANSPARENCE, BEAU, MYSTÉRIEUX, INSAISISSABLE OU INEXPLICABLE.

En expliquant cela, ce n’est que pour se rappeler que la plupart du SENS des mots actuels EST INVERSÉ, le plus important est que depuis la France du clovisme et de l’Église, les Terriens sont prisonniers de la Voie longue de l’existence, ils ont opinionés à leurs proches que le « Diable », « caché dans les détails », c’était le mauvais, le loser, le terroriste, le MALIN ; or toute leur civilisation est construite sur LEUR DIABLE, LE MALIN, LE MENTAL, L’UTILITAIRE, LA RAISON, LA SAISIE OU LOI DE SUCCION VULGAIRE, LE PLOMB-PESANTEUR, ATTRACTION ; ils ont fait du Diable le contraire du « juste », qu’ils assimilent faussement au « vrai » !

C’est pourquoi d’Anger = issu de Ptah-Archange Michel, et les éléments récoltés en transparence qui évoquent cette entité ne démentiront pas l’équation…

Depuis la SAISIE de ce monde par l’industrie du capitalisme, il est certain qu’il y aura de moins en moins de miracle (dans la grotte de Massabielle à Lourdes). Ils seront ceux du Diable actuel qui ne fait pas dans les détails, mais dans le globalisme ”euromillions” : acheter un billet à la Française des Jeux et, « par miracle », vous risquer de gagner des millions, grâce à l’impôt-miracle moderne dans ce régime WINNERISTE qui prétend ÉGALISER tous les Terriens…… Leur DIABLE est tellement visible maintenant !
Le Seul Réel leur paraît faux ; le caché, le mystère, l’inexplicable, l’incertitude leur paraît FAUX. Leur MALin ou Raison, le calcul (caillou, sable du désert, temps) leur paraît « juste », identifié.


Note.
1. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion vulgaire à distinguer de la Vraie Loi de succion ou Eucharistie, mais ne pas tomber dans la gloutonnerie spirituelle qui existe aussi, c’est-à-dire ne pas tomber dans LA FIXATION OU COAGULATION D’UNE SPIRITUALITÉ COMME FIN EN SOI OU COMME « FIN DES TEMPS » !].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme ; le connaisseur, la connaissance et le connu].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors, lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)
 
 

Dernière mise à jour : 03-05-2024 23:44

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >