Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Drapeau Blanc de l’Instant
Drapeau Blanc de l’Instant Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-05-2024 21:15

Pages vues : 139    

Favoris : 30

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
croisel_7coul.jpg
 
 
Drapeau Blanc de l’Instant
Les noms-les-formes qui ont pour loi
d’apparaître et de disparaître ne sont
ni liés ou socialisés et donc pas libérées.
 
Un nom-la-forme n’est ni lié ni libéré.
Pourquoi ? Parce qu’il ne sont JAMAIS
dans l’Instant : ils n’ont pas
”le temps” de naître et de devenir
noms-les-formes.
Alors ils n’ont pas
le temps d’être soumis, et par la même;
libérés ou déliés.

Relié-Religion-socialisme = la possession,
la chaîne sans fin de causes et effets(1).
On est possédé par ce qu’on possède,
d’où l’existence du diable, il aide à
l’organisation des possessions des usagers.
Le diable est le « sauveur du monde »,
l’évolutionnisme est son job.

Le socialisme ou religion aurait capacité
à lier modèle ”Vivre ensemble” et inclusivisme
s’il préexistait à ce qui doit être lié.
Mais ce n’est pas le cas.
Cela s’explique sur l’exemple du train en marche
en train de rouler, mouvement déjà effectué,
non encore effectué : il a y oubli de l’Instant !
Car c’est l’intellectualisme ou la raison
possessive qui fait oublier l’Instant.
Le diable, c’est la raison : ceux qui VEULENT
toujours avoir raison, donc POSSÉDER, POUR-VOIR
COMME LE DIABLE, CE SUPRÊME VOYEUR
BIG-BROTHER.
LE DIABLE QUI FAIT CROIRE À UNE IMMORTALITÉ
INDIVIDUELLE que c’est tour confort pour
organiser le chaos partout et bonne bouffe
pour le diable.

Nirvana = Instant = TAO : sans qualité propres,
car s’ils avaient des qualités propres,
ils ne seraient pas Nirvana, Instant, TAO.
Le diable ou le Malin fait croire à l’ego,
à la possession, à la loi de succion vulgaire,
le Plomb-Pesanteur : de la le plaisir et son
contraire la souffrance. C’est l’attraction,
l’homme attaché à son rocher-plomb.

DIABLE = MÉPRISE et donc POSSESSION, SAISIE
ou ORGANISATION. Soit pour l’humain prendre
pour permanent ”éternel” ce qui est impermanent,
prend pour ”bien-être” ce qui est mal être,
pour pur ce qui est impur, pour ‘moi’ ce qui
n’est pas ‘moi’(2).
Dire au diable d’aller se faire voir ailleurs,
C’EST CELA LA DÉLIVRANCE, DÉLIVRANCE qui ne
consiste pas en un fait ou événement dans le
spatio-temporel du conventionnel, du socialisme,
DÉLIVRANCE est uniquement affaire d’ÉVEIL, affaire
de « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ »
du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà,
allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).

Personne n’est socialisé ou lié ou
religionisé, car lorsque l’Éveil authentique
et parfait est RE-trouvé, tous noms-les-formes
s’évanouissent DANS L’INSTANT, l’ignorance ou
la ”compréhension” n’a jamais existé, le
”langage” ou les INFOS et F(R)ICTIONS n’ont
jamais existé le diable n’a plus rien a
bouffer : les mots et maux disparaissent !


Le diable réside surtout en France des
loupiotes : la raison-possession cher à
l’Occident : maintenant flagrant dans
l’empire des judéo-protestants Yankee et
leur Dieu-Argent, et leur POUR-VOIR :
tout contrôler, tout posséder ou aider
le diable : TROUVER UNE EXPLICATION À TOUT,
ET LUI FOUNIR AINSI LA MEILLEURE NOURRITURE.


CONFUSION ENTRE VEILLE ET RÊVE-SOMMEIL PROFOND (sushupti), l’état de la veille à ce hui ne sert plus qu’au COMMERCE.

La PERSONNE, le ”Je suis de JE-SUIS” est naturellement indépendante de la dualité veille-rêve et sommeil profond (sushupti) ; mais depuis tant de millénaire nous avons partagé 24 heures en jour et nuit et le système solaire fait de même : dans le sommeil profond, le système solaire dit-il qu’il existe ?

« Il n’y a pas d’ego. Sinon, vous devriez admettre l’existence de deux soi. Comment peut-il y avoir l’avidyâ (ignorance) en l’absence de l’ego ? Si vous commencez l’investigation, vous découvrirez que l’avidyâ, qui a toujours été inexistante, n’existe pas, ou vous direz qu’elle s’est enfuie.
L’ignorance fait partie de l’ego. Pourquoi pensez-vous à l’ego et souffrez-vous ? Qu’est-ce encore que l’ignorance ? C’est ce qui est non existant. Cependant, la vie du monde nécessite l’hypothèse de l’avidyâ. L’avidyâ n’est que notre ignorance et rien de plus. On peut l’appeler ignorance ou oubli du Soi. Peut-il y avoir obscurité devant le soleil ? De même, il ne peut y avoir ignorance devant le Soi, qui est évident et lumineux par lui-même. Si vous connaissez le Soi, il n’y aura pas d’obscurité, pas d’ignorance et pas de souffrance.
C’est le mental qui ressent les difficultés, la souffrance, etc. L’obscurité ne vient ni ne part jamais. Regardez le soleil et il n’y aura plus d’obscurité. De même, regardez le Soi et vous découvrirez que l’avidyâ n’existe pas ». (Ramana Maharshi, entretien 363 du 20-2-1937).

« Les perceptions participent de l’état dans lequel on se trouve, quel que soit cet état.
L’explication en est que dans l’état de veille (jâgrat), le corps grossier perçoit les noms et les formes eux aussi grossiers ; dans le svapna (état de rêve), le corps mental perçoit les créations mentales sous leurs multiples noms et formes ; dans la sushupti (état de sommeil profond), il n’y a plus d’identification avec le corps et donc pas de perceptions ; de même, dans l’état transcendantal, l’identité avec le brahman met l’homme en harmonie avec toutes choses, et il n’y a rien qui soit séparé du Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 2 du 15-5-1935).

DIA-ble, DIA-bolique, DIA-lectique
DIA = AMBIGUÏTÉ, CONTRADICTION COMME LE SACRÉ.
DIA : à travers, comme DIAgonal, Dialogue ou Dialectique : polémiquer sans fin en vue de
« démontrer », ou démonter, une supposée « vérité ».
ATTENTION : AMBIGUÏTÉ DUALITÉ DE TOUTE CHOSE, LE SACRÉ EST DOUBLE :
un saint est l’ombre du sorcier et le sorcier l’ombre du saint. Ils sont les deux pôles du même système : l’invention du sacré ! même Thème que l’invention de la liberté.

LÀ où le diable est au chômage :
Le N’EST PAS X est l’INSAISISSABLE par essence et inconnue du diable.

« Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ». Signifie entre autres que le jour où l’humain comprendra ce qu’EST L’UNIVERS, et le POUR QUOI IL ET LÀ, le dit « Univers » disparaîtra pour se transmuter en quelque chose d’abyssalement bizarre et inextricable. C’est une définition de l’INSAISISSABLE.
Aller vers la NUIT OBSCURE DU
- Au-delà du par-delà des noms-les-formes et et leur matérialisme par la raison.
- Au-delà du par-delà de la spiritualité.
- Au-delà du par-delà la gloutonnerie de spiritualité.
- Au-delà du par-delà l’éternalisme de spiritualité.
- Au-delà  du par-delà de la « morale ».
- Ainsi est le Pentatemme de la FIXATION CAVALANTE.

Xatemme (au-delà) recouvre le Pentatemme [5] :
1 - Infini entre oui et non.
2 - Infini entre ni oui ni non.
3 - Infini entre ni non-oui et ni non-non.
4 - Circulus par le 5 :
5 - Les quatre sont en circulus entre eux à l’infini
et n’ont aucun rapport avec la limitée flèche du temps.

Et MERCI à Mère-Veilleuse…
[En haut de page : la Croisel aux Couleurs de l’Arc-en-Ciel, le TORE, ou lampe à quatre lobes rappelant la forme de la Croix….]

Notes.
1. COPRODUCTION CONDITIONNÉE OU CONVENTIONNELLE, SOCIALISTE : Attacher un Instant à un autre Instant et que ça formerait l’histoire, genre : ”Ceci étant, cela est”, soit la cause-effet, comme : ”Ceci n’étant pas, cela cesse”, donc l’antithèse de l’idée d’être Soi-Même, ainsi par l’histoire, par la f(r)iction les êtres sont conditionnés, soumis, CE SONT DES PRODUITS, DES OBJETS : manger, chier, inspiration, expiration, opinionner…. BREF, LE CAUSISME, LA F(R)ICTION.
HISTOIRE-F(R)ICTION  = ÊTRE SOUMIS AU MESSIANISME, SOUMIS AU DEVENIR, SOUMIS À LA FLÈCHE DU TEMPS (dont le salariat).

2. Notamment le principe de vie actuel appelé, surtout dans le monde anglo-protestant : ”libéralisme” : « Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe de s’implanter où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales ». (Percy Barnevik, PDG d’ABB, 1995)
 
 

Dernière mise à jour : 08-05-2024 21:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >