Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’illusion appelée ”réalité”
L’illusion appelée ”réalité” Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-05-2024 19:34

Pages vues : 122    

Favoris : 38

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
rojankovsky_mic1_pieu_lit.jpg
 
 
L’illusion appelée ”réalité”
Le Réel est caché, le Vrai devient faux
dès qu’il est vu.
Attacher un Instant à un autre Instant et que
ça formerait l’histoire-temps, genre :
 
”Ceci étant, cela est”, soit la cause-effet,
comme : ”Ceci n’étant pas, cela cesse”,
donc l’antithèse de l’idée d’être Soi-Même,
ainsi par l’histoire, par la f(r)iction les
êtres sont conditionnés, soumis,
CE SONT DES PRODUITS, DES OBJETS : manger ou
consommer, chier, inspiration, expiration,
opinionner….
BREF, LE CAUSISME.
HISTOIRE-F(R)ICTION = ÊTRE SOUMIS AU MESSIANISME,
SOUMIS AU DEVENIR, SOUMIS À LA FLÈCHE DU TEMPS
ET À SA MISE EN VALEUR.

Le Karma ou Production interdépendante ou
Co-production conditionnée.
Les 12 éléments de la Coproduction conditionnée
ou le spatio-temporel, ce monde des accidents (1).

 
LE MONDE DES DOUBLES.

 
- L’ignorance conditionne les formations karmiques et à ce régime du monothéisme unilatéral républicain TOUT EST FAIT POUR MAINTENIR DANS L’IGNORANCE : ”jeux olympiques” pour anesthésier les masses dans la tradition de la décadence romaine : ”du pain, du vin, des jeux”, bref : CONSOMMER ET CONSO-ET-MATEUR ET INFORMATIQUE = IGNORANCE AUTHENTIQUE, à y ajouter « l’éducation nationale » qui fabrique les âmes-consommatrices dès l’enfance.
Formation karmique = une sorte d’ÉGRÉGORE qui demande sens cesse de la nourriture de la part du mental des humains et du monde des accidents (les égrégores se nourrissent [nourrice] surtout des accidents).

- Les formations karmiques et égrégoriennent conditionnent la conscience ou raison (et les samskâra : tendances innées, impressions), raison qui calcul tout.
- Cette conscience relativiste fabrique conventionnellement les noms-les-formes et par là-même le spatio-temporel, la « vitesse de la lumière »….
- Les noms et formes conditionnent les cinq sens et les sources de perception.
- Les sources de perception conditionnent le contact, l’échange donc elles fabriquent le Dedans-Dehors amplifiant le spatio-temporel.
- Le contact ou le Dedans-Dehors conditionne la sensation.
- La sensation engendre et conditionne le besoin, la soif ou loi de succion vulgaire.
- La loi de succion vulgaire ou « attraction universelle », le Plomb-pesanteur, conditionne la possession.
- La possession, la saisie conditionne le devenir ou messianisme juif, forme de darwinisme en évolutionnisme.
- Le devenir conditionne la naissance, le projet, l’organisation.
- La naissance, l’organisation, le projet, conditionnent et engendrent le vieillissement et la mort, la détresse, la souffrance, et dans le rabbinisme : le tiqounisme (réparation).
AU FINAL, dans le sens de la Genèse de la Bible des Juifs, ce qui est créé n’est alors qu’une immense masse de souffrance qui servira, par exemple, au conditionnement ou création du capitalisme et de ses technologies puisque reposant principalement sur ce capitalisme, donc entièrement artificielles.

QUAND CETTE IGNORANCE CESSE, CESSE ALORS :
- Les formations karmiques et égrégoriennes.
- Quand cesse les formations karmiques et égrégoriennes, cessent le nom et la forme et en même temps l’opinion.
- Quand cesse le conventionnel du nom et de la forme cesse les sources de perception : le Pour-Voir.
- Quand cessent les sources de perception, le Pour-Voir, cesse le contact et l’échangisme.
- Quand cette le contact ou l’échangisme, le troc ou la valeur d’échange, cesse la sensation.
- Quand cesse la sensation cesse la loi de succion vulgaire ou soif.
- Quand cesse la loi de succion vulgaire ou soif cesse la possession ou saisie, la propriété.
- Quand cesse la propriété et donc l’ego, cesse le devenir, le messianisme, le futur, la projection.
- Quand cesse le messianisme, cesse la naissance de toutes f(r)ictions, de toutes naissances.
- Quand cesse la naissance ou création cesse « la date de péremption (vieillissement, maladie, détresse, souffrance, lamentation et tiqounisme).
QUAND TOUT CELA CESSE, CESSE ALORS L’IMMENSE MASSE DE SOUFFRANCE DU CRÉATIONNISME BIBLIQUE ou D’OPINION en dialectique f(r)ictionnelle et matérialiste, et bien-sûr spatio-temporelle.

Ainsi est la définition de la COPRODUCTION CONDITIONNÉE ou production interdépendante, LA LOI DE SUCCION VULGAIRE, PAR EXEMPLE DANS LA MISE EN VALEUR DU TEMPS DES JUIFS : LA FLÈCHE DU TEMPS EN SENS UNIQUE (Jacques Attali, page 18, Les Juifs, le monde et l’argent).
Coproduction conditionnée en référence au Soûtra du Riz en Herbe, que l’on trouve aussi dans le Soûtra de la Pousse de Riz, regroupés dans le Soûtra du Diamant, trad. Philippe Cornu et Patrick Carré.

Ce monde est malade de la MALADIE DE LA COAGULATION : SE CROIRE ARRIVÉ, SE CROIRE FIXE OU COAGULÉ, SE CROIRE TOUT POSSÉDER OU SE CROIRE TOUT SAVOIR (2). Telle est la maladie de la Coagulation.
Pourtant, SON SANG OU SON ARGENT N’A JAMAIS SI BIEN CIRCULÉ GRÂCE AUX TECHNOLOGIES DU CAPITAL, DE LA RAISON, DE LA TÊTE DES TRAVAILLEURS DU CHAPEAU, CES FIXISTES DONT LEUR SANG VÉHICULERAIT, COMME L’ARGENT, LEUR ÂME !

COAGULATION ou ADHÉSION, CONTRAT (social, convention, CRÉDIT-CRÉDO-CRÉANCE-CROYANCE), et bien-sûr la numérisation ou coagulation, fixation, identification du monde, sa caractéristique et donc sa coagulation DÉPENDANTE.

LA VRAIE CARACTÉRISTIQUE OU VRAIE COAGULATION NE VA PAS SANS SON CONTRAIRE : LE VOLATIL, LE GATE GATE, c’est-à-dire sur L’ABSENCE DE COAGULATION OU ABSENCE D’ADHÉSION, ABSENCE DE CONTRAT, ABSENCE D’IDENTIFICATION PUREMENT OPINION OU IMAGINAIRE À LA CARACTÉRISTIQUE FORCÉMENT DÉPENDANTE.

IMPORTANT SOÛTRA DU DIAMANT OU CHARBON, et le monde de la finance internationale MOURANTE veut « décarboner » ses masses, décharbonner ses masses au profit bien-sûr du capitalisme mourant. La formule chimique du Diamant est la même que celle du Charbon lequel peut rappeler LA NUIT OBSCURE de Jean de la Croix.
Par exemple le Diamant de la Vouivre (ou le Dragon des légendes païennes) mène directement au Soûtra du Diamant : l’Éternel Retour ou la Réalisation auquel s’oppose la paroisse d’un Jacques Attali : REFRAIN :
La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumée page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Elle fait de l’Alliance avec Dieu ». LEQUEL ? S’il s’agissait du Soi, l’état actuel du monde serait autre et l’asservissement sous toutes ses formes n’existerait pas !!!
Leur « Dieu » et son sel d’Arche d’Alliance n’est qu’une mouture de socialisme politico-étatique tribal et forme primitive de république, avec ses commandements copiés sur les sagesses égyptiennes : genres littéraires de l’Orient ancien, y compris l’Ancien Testament ; recueils de préceptes pratiques et moraux énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’usage d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les « normes » de conduites dans la vie sociale.…

LA VOIE DU DIAMANT OU DE LA NUIT OBSCURE DU NOIR CHARBON QUI S’OPPOSE AUX LOUPIOTES DU 18ème SIÈCLE FRANÇAIS voulant « éclairer le monde ». Les loupiotes POUR ÉCLAIRER LE DEHORS, ET NULLEMENT LE DEDANS ! TOUT EST FAIT POUR PERDRE LES ÊTRES HUMAINS, ET LES REMPLACER PAR DES « HUMANOÏDES » PROGRAMMÉS PAR UNE COPRODUCTION HYPER CONDITIONNÉE (”du pain, du vin, des jeux ‘olympiques’” et des f(r)ictions participent de cette programmation facilitée par la technologie du l’informatique des industries du capitalisme, le SUPER PROGRAMMEUR).

Les 12 éléments de la Coproduction conditionnée, ne sont pas le culte du néant ou un nihilisme coloré orient, mais une insistance sur LES TROMPERIES DU MENTAL-EGO, qui font voler en éclats les constantes et autres certitudes et POSSESSIONS du monde occidental SI LIMITÉ ET QUI VEUT IMPOSER À LA PLANÈTE SES LIMITES, alors que le sens de la VACUITÉ EST CELUI DU ZÉRO INDIEN : LE SANS LIMITE, L’INFINI, SOIT L’AMOUR OU LA COMPASSION SANS LIMITE : LA GRATUITÉ, LE ZÉRO INDIEN (vulgairement : ”l’énergie libre”).
La SAGESSE : ÇA JE ESTRE ou le « Je suis ce JE-SUIS », le SENTIER ou TAO de la Réalisation du Soi ; le SENTIER de l’Éveil.


Le ”contrat social” façon ”valeur de la république” ou ”droits de l’homme” de ce monothéisme unilatéral républicain est de la COPRODUCTION CONDITIONNÉE = LA LOI DE SUCCION VULGAIRE OU L’ADHÉSION À LA CARACTÉRISTIQUE OU FIXATION, COAGULATION, PUREMENT OPINIONESQUE, DONC LA CARACTÉRISTIQUE FORCÉMENT DÉPENDANTE DU CONVENTIONNEL.
Les caractéristiques ne peuvent qu’être dépendantes et ne peuvent que reposer sur l’adhésion, sur le conventionnel DE LA CARACTÉRISTIQUE OU SAISIE PUREMENT IMAGINAIRE, CAR DÉCOULANT DES CINQ SENS ET DE L’OPINION.

Depuis le Pour-Voir généralisé, le SE CROIRE ARRIVÉ, SE CROIRE LIBÉRÉ, LA MERDE, LE SALE, CE QUI EST CACHÉ, COMME LE TERRORISTE, COMME DIEU, DONC L’INNNOMMABLE, COMME LES FÈCES, N’EST PLUS CACHÉ CAR : NOMMÉ, MONTRÉ OU MONNAYÉ, TOUT EST INVERSÉ, L’INNOMMABLE DEVIENT LE NOMMABLE ALORS QU’IL AURAIT DÛ DESTER CACHÉ, LE X DU N’EST PAS X DEVAIT RESTÉ CACHÉ : Lévitique 18,8 : ”Tu ne découvriras point la nudité de la femme de ton père. C'est la nudité de ton père”. Car DÉCOUVRIR est par définition le CONTRAIRE du conventionnel pépère : on opinionne, on recouvre toutes choses du voile de ses souffrances, de la coloration de son ego : d’E-couvrir. Alors et imperturbablement apparaît la LOI : la VISION DU TROU, DE LA STARGATE, ne peut se faire que dans le TROU, et comme il n’y a que le TROU, pas de Trou à voir ou à saisir !

Dans son monde des doubles, monde de la coproduction conditionnée, l’humain se croit « arrivé » et qu’il n’y a plus rien a faire (sauf sa transition commerciale...) !

Le VRAI MONDE et celui du PERCE-VOIR, et non pas du Pour-Voir comme de tout possessif maintenant de cette époque du ”tout tout de suite”.
PERCE-VOIR : La chose est tellement UNique, se suffisant à elle-même, et se renfermant en elle-même, comme Ptah, qu’il lui manque précisément tout autre chose, un SPECTRE, une fiction, à partir de quoi l’interpréter, l’identifier, EN FAIRE UNE COPRODUCTION CONDITIONNÉE, SOCIALISÉE : la chose étant Maât, la JUSTICE-VÉRITÉ-JUSTESSE dans l’Égypte ancienne, la chose est donc CELA, et rien d’autre que CELA, aucune fiction possible et ainsi aucun espace-temps possible ; dans l’Absolu le CELA est la VIERGE NOIRE puisque le Vrai devient faux dès qu’il est vu.
TOUTES CHOSES EST VIERGE NOIRE, TOUTES CHOSES SONT LES ENFANTS DE LA VIERGE NOIRE TANT VÉNÉRÉE NAGUÈRE, et pour cause DE MAÂT, de DIRECTE : on ne regarde plus le doigt qui montre la lune, on regarde DIRECTEMENT OU COMME MAÂT, LA LUNE.

Un poète grecque a écrit : « Insensé quand j’ai cru de mes yeux saisir ton corps, ô Vierge, puisque mon oeil n’est rien et que ton corps est Tout ». Ainsi TOUTE CHOSE EST VIERGE, SINGULARITÉ, INSAISISSABLE : elle se résume à être CELA et rien d’autre, d’où le SENS MERVEILLEUX DE LA DÉESSE ÉGYPTIENNE MAÂT : LA JUSTICE-VÉRITÉ MÊME, LA « FEMME DE MÉNAGE » DU COSMOS.
LA DÉESSE MAÂT EST À ELLE SEULE : IDIOTÈS, SINGULARITÉ, UNICITÉ, DIEU L’UN. Toutes choses ou tous noms-les-formes sont ainsi IDIOTÈS, SINGULARITÉ, DÈS LORS QU’ELLES N’EXISTENT QU’EN ET PAR ELLES-MÊMES, c’est-à-dire qu’elles sont incapables d’apparaître autrement que là où elles sont et telles qu’elles sont : définition du NON-LOCAL, DE L’ABSENCE DE TEMPS, et donc incapables de se refléter, de produire des doubles, dans un miroir. Et c’est le sort de toute RÉALITÉ de ne pouvoir se dupliquer ou de se copier, symbolisé parfaitement par les bandelettes de Ptah. Aucune Réalité ne peut se copier et ne peut donc se transmettre : Nous sommes l’Univers, l’Univers est sans ailleurs, tout ce qu’il contient manque à jamais de leur complément en miroir : ILS SONT À JAMAIS IDIOTÈS, SINGULARITÉ. ILS SONT LE Soi, la Conscience Infinie.

MAÄT est une Variation du Thème de la Vierge Noire : PERCE-VOIR, et non pas Pour-Voir, car le CELA, le SANS POURQUOI, l’ÊTRE, est au service de MAÄT de qui il tient son Perce-Voir (ou son ÉVEIL), son direct sans espace-temps, et qu’il manifeste naturellement chaque jour : tout ce qui est transparence, sans résistance, juste, est régit par MAÄT et ainsi concours à l’Harmonie du monde. Tout ce qui est contre menace évidemment l’Harmonie du monde. Le Temple d’Abydos était surnommé « L’île de Maât »

COPRODUCTION CONDITIONNÉE : le monde actuel est devenu le FAUX DU FAUX : LA PENSÉE SUR LA PENSÉE (maintenant amplifiée par l’informatique des industries du capital), LES DOUBLES OU LA QUANTITÉ À N’EN PLUS FINIR, L’INDISTINCTION singeant l’insaisissable. La Vierge n’est plus Vierge depuis longtemps, profanée par les industries du capital et du FAIRE/FER qui rouille, profanée par le Pour-Voir.
 
Le Réel, l’Instant est caché.
CE MONDE EST EN « COMME SI » : NI RÉEL NI IRRÉEL. C’est pourquoi Nous pouvons fabriquer de l’Or métal (celui du faux soleil de la thermodynamique et métallurgie), le Vrai Soleil est Amour-Gratuité des Fidèles d’A-Mor. Le faux soleil engendre le chaos partout.
PERCE-VOIR = BOUT-ŒIL : PERCE, LE PIEUX : aller au pieu(x), ou ”trouver chaussure à son pied” (comme la Cendrillon du conte), être dans ses pompes, dans son lit, dans le courant, dans son POINT-ÊRCE-TROU de son Soi :
SOL (Soleil vrai)-I-Terre : In-stant (du IN anglais). SOL-MONT : le Mont du Crâne, C.R.N. le Christ a été crucifié sur le GOLGOTHA, LE MONT DU CRÂNE, et il était le PIEUX, LA COURONNE : C.R.N. C’EST L’ÉVEIL : ÊTRE DANS SON LIT, AU PIEU = L’OUROBOROS QU’IL S’ENROULE AUTOUR DE LUI-MÊME COMME LE DIEU PTAH ENROULÉ DANS SES BANDELETTES.
Le Pieu, le Soi : le Point autour duquel et à partir toute Ligne et tout Point tracent le périmètre de sa Circonférence. Ce Point INSAISISSABLE : LE VRAI SOLEIL, LE CHRIST ; insaisissable car perpétuellement mouvant.

Le Point du ”Un Point c’est Tout”, sorti du CACHÉ, du SEL, le ‘Je’ de l’HÉLIOCENTRISME de l’Univers (uni-ver-s et un-I-vers-EL, de EL ou AL le Soleil), et maintenant dans le GÉOCENTRISME (la Terre et j’ai, je consomme), pour la conscience du Vrai Soleil : SOL-MONT, SOL-I-TERRE.
Le Vrai Soleil de EL ou AL de la Voie Nature-EL, le Trait du I, le PIEUx avec son Point sur le I, le POINT-TROU de son Origine pour un Nouveau Départ (d’E).

À chaque IN-S-tant, donne le ”Temps suffit sa peine” : le Tissage du fil d’Ariane, cette BRODERIE au « Point », tel qu’”en rajouter une coucher” ou broder (chuter dans l’histoire, amplifier le récit).

Alors on « Tire son épingle du jeu » : par son ego l’humain établit, consomme un Axe, donc un PIEU, artificiel, in-divi-du-EL, par A-t-trait, Re-trait, Re-gard ou Pour-Voir. Et plus il coagule ou fixe, donc garde, et plus il se différencie du processus, plus il O-pose sa Ré-fér-en-ce du Ré-EL ou Soi, à ce EL Maât, direct.
Alors se construit un « COMME SI », une Histoire, un ego par rapport à la Conscience infinie ; ce sera alors le BINAIRE, la DUALITÉ GUERRIÈRE : l’opinion, le oui par rapport à non, donc le CHOIX, la RÉ-action par rapport à l’Action, le Normal ou le Pur par rapport à l’Impur, la Culture par rapport à la Vie, et de nos jours : le ”débat” (le blabla ou ”mise en valeur du temps”), le politisme hystérique…..

Cette SÉPARATION vient de l’ego qui mémorise, qui condense ou coagule une autre ligne, un autre ‘J’ du JET, donc un ”mieux”, une É-laboration, soit une installation dans la SAISE, dans l’OBJET, qui sera possédée c’est-à-dire qui sera pris pour le SUJET en oubliant le ‘Je’ ou en oubliant le Soi.
Alors ça chauffe, ça résiste, ça thermodynamise, ÇA FABRIQUE LE PLOMB-PESANTEUR, L’ATTRACTION ”UNIVERSELLE” OU LOI DE SUCCION VULGAIRE, LE DÉSIR, LE LIEN (chaîne sans fin de causes et effets), et ça tisse, ça brode le « COMME SI » :
Nagarjuna, Stance 17, 31-33 : « De même que le Maître [le jnani ou Libéré vivant] par son pouvoir miraculeux [le Zéro Indien], crée un être magique [Adam par exemple, ou un big bang] et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre [le ”Croissez et multipliez” tel le FRUIT) à son tour (dans son socialisme, dans sa broderie), de même que l’agent se présente comme un être magique, et l’acte accompli par lui est comme un deuxième être magique créé par le premier [une copie, un socialisme, une fractale].
Passions, actes, agents, fruits ressemblent à une ville de génies célestes, sont pareils à un mirage, à un songe ».
De ce fait, Dieu et l’homme sont du domaine du ”COMME SI”, comme LE JEU D’ENFANT : « On fait comme si le loup y était », afin de se CRÉER UNE PEUR, UNE SOUMISSION comme dans le cas du judaïsme et de l’islamisme, UNE CAROTTE-MESSIE POUR AVANCER, UN SCÉNARIO, UNE HISTOIRE-ESPACE-TEMPS : un monde ni réel ni irréel, CAR DE L’ORDRE DE L’ILLUSION : ON FAIT ”COMME SI”, tout SEMBLE COLLER, OU TOUT SEMBLE SE COAGULER UN MOMENT (Quand une magie parle, toutes les magies parlent, et quand un se tait toutes se taisent). Donc ON FAIT SEMBLANT D’Y CROIRE….

Nostre monde interne N’EST PAS UN MONDE D’IMAGES SUCCESSIVES à la façon de la stance 17,31-33, comme une SUCCESSION D’INSTANT EN INSTANT OU SUCCESSION D’IMAGES QUI FONT QUE « TOUT SE TIENT », ou « ON Y CROIT », donc un fonctionnement mental EN SÉQUENCES, EN SPATIO-TEMPOREL et quelque soit la « vitesse » des neurones ou de la machine à ”intelligence artificielle”. Cette vision du « réel » est spatio-temporel puisque vu d’un certain point de vue, qui formera avec d’autres point de vue, un « monde ».
LA VRAIE « VISION » EST EN ALEPH : DEPUIS PARTOUT, SANS EXCEPTION. Cela semblera étrange voir impossible tellement NOUS SOMMES HABITUÉS À « VOIR » OU À POUR-VOIR DEPUIS UN POINT PRÉCIS DE L’ESPACE-TEMPS, comme si le cerveau était situé dans ce point précise, localisé dans l’espace-temps, dans cette dualité jour-nuit !!! ET ÇA É-TOUR-DI !


Notons que de nos jours, le TRAVAIL, le SALARIAT et ses ”revenus” est devenu LE PIEU (qui est aussi du Thème de PAÏEN, PAIX) est devenu l’instrument de TORTURE : travailler le patient, le faire souffrir un maximum.
Le Pieu est évidemment LA CHAISE D’ISIS (genre celle des montagnards auvergnats du 19è siècle avec son pied unique (en forme de T) qui s’enfonce en terre quand le paysan s’apprête à traire sa vache. Là on est dans le Thème de l’Aiguille, du Pieu, du Point Focal…).

Le faux soleil, le diable, l’organisateur, celui de la thermodynamique et de l’adoration du soleil-or (et du capitalisme), est aussi celui qui doit se RENVERSER LUI-MÊME (symbole de l’OUROBOROS). Le diable, le capitalisme, doit laisser naître celui, LE CELA, qui doit le renverser.

Pour le LIT, l’au-delà du ”Comme si”, voir la page sur l’état naturel de TURIYA.
 
Notes.
1. Le spatio-temporel, ce monde des accidents : CROIRE (la laïcité à la française n’existe que pour ceux qui y croient), COMME LES HÉBREUX QUI CROYAIENT QUE LES HUMAINS (les Cananéens), DONC LES ÉTRANGERS, N’AVAIENT ÉTÉ CRÉÉS QUE POUR LES SERVIR ET POUR ÊTRE DÉPOUILLÉS ; la preuve, les paroissiens qui se prétendent leurs descendants font commerce, échangisme, socialisme ou république, et proposent leurs ”services”, comme le rappel Jacques Attali, dans Les Juifs, le monde et l’argent, soit la forme de l’évolutionnisme, la religion du progrès ou darwinisme, sorte d’”Intelligent Design” : A-MÉLIORER (réparer), sous leur antienne talmudique en forme ”d’altruisme talmudique” : « RIEN N’EST BON POUR LES JUIFS SI CE N’EST BON AUSSI POUR CEUX QUI LES ENTOURENT » (Pages 166, 340, 359, 365). Donc vendre des services : acheter, vendre, acheter, vendre et évidemment ORGANISER pour cela et pondre des institutions et des lois et des complications, des divisions, des guerres…
Pour les bellicistes de la technologie liée au capital, dont la ”santé”, nous vivons un véritable âge d’Or : tanks équipés pour combats nocturnes, missiles sol-air détruisant les missiles sol-sol, etc., jusqu’au smartphone, et évidemment les drogues légales et illégales c’est kif-kif de Big Pharma et Big économies de la City de Londres, tous crèchent dans la même crèche. Cet « âge d’or » du transitionisme (transition de ceci, transition de cela), le capitalisme cherche désespérément son ”Oiseau Phénix” pour renaître).

2. Tout ce qui arrive est de l’ordre de l’événement, du ”Comme si”, et non de l’Instant, du Ici et Maintenant, car rien de Réel ni de définitif ne se produit dans ce monde des accidents (tout est en ”Comme si”). Ce qu’exprime le langage courant quand il dénonce ironiquement l’illusion de ceux qui confondent les accidents du chemin avec le but : « Le pauvre ! Il croit que c’est arrivé ! ». Ce qui signifie : c’est bien arrivé comme événement, mais cet événement n’a pas la consistance définitive, coagulée, fixée, que vous lui attribuez : dans ce monde des accidents et d’opinions, il sera balayé dans la mise en valeur du temps pour être remplacé par d’autres événements-opinions ; rien de ce qui ARRIVE dans le temps qui coule n’est vraiment une COAGULATION, et paradoxe dans ce monde qui veut tout FIXER, POSSÉDER, COAGULER : LA MORT SEULE FAIT LE MARIAGE ENTRE L’ÉVÉNEMENT ET L’ÊTRE, LA MORT OU LE BLANC-NOIRE DE L’INSTANT, DE LA VIERGE NOIRE ET SON ENFANT, LE SURFEU…
L’homonymie entre arriver (au sens d’atteindre le but) et arriver (au sens de survenir, avoir lieu) désigne par le même mot deux idées qui, creusés à fond, d’annulent l’une et l’autre : tant qu’il arrive quelque chose, on est dans la f(r)iction, LA BRODERIE, L’HISTOIRE, ÇA CHAUFFE, PUISQUE C’EST LE MONDE DES ACCIDENTS, et quand on est arrivé, c’est la ”fin des Temps” : il n’arrive plus rien, terminées les f(r)ictions : ”Circulez ya plus rien à voir !”.
 
 

Dernière mise à jour : 13-05-2024 20:09

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >