Accueil arrow News arrow Dernières news arrow [SPATIUM] O-CÉAN / ICI / DEDANS
[SPATIUM] O-CÉAN / ICI / DEDANS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 27-05-2024 19:28

Pages vues : 92    

Favoris : 23

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
 
 
[SPATIUM] O-CÉAN / ICI / DEDANS
O-CÉAN O : Tout est ICI et MAINTENANT
il y a beaucoup d’Eau. Là ou les opinions
ne signifient plus rien, l’inconscient collectif
est absent. Analogie avec PANique ou
DESCENTE DANS LA FOSSE OU PUITS OÙ IL
N’Y A POINT D’EAU (”Descente aux Enfers”
ou ”Descente chez Hadès” avec son Gardien
Charon ; Hadès : ce qui est caché, le Soufre,
la Vacuité, transformée chez certains en
”femme de Loth” : la statu(e)t de sel(1)
et ”sel d’Alliance” : de nos jours le salaire,
de l’Alliance aux industries du capitalisme).
 
 
Page dédiée à Orphée le GRAND CHARMEUR-VOYEUR, le POUR-VOIR, qu’il en perdit son Eurydice, sa moitié. Orphée a chuté : il est tombé dans le BUT (récupérer Eurydice) ; le sens de son charme était ILLUSION, il ne se promenait pas simplement sur les Sentiers, il charmait, comme toutes religions, comme tous marchands devant récolter une ADHÉSION, UN CONSENTEMENT LIÉ À UNE COMMUNAUTÉ, À UNE CITÉ. La religion des Grecs anciens sera donc liée à la cité, comme l’est l’actuelle république (et ses ”valeurs”) partout sur cette planète, destiné à l’intégration de l’individu dans la cité. Et quiconque refusait ce monde d’intégration sera accusé d’hérésie, de nos jours sera accusé de ”dévergondé”, au pire, d’”ennemi de la liberté” (Saint-Just), ou de ”terroriste”. Socrate paya de sa vie ce refus. Refuser ce socialisme, refuser cette république, S’APPELLE TOUJOURS : « LES MYSTÈRES », donc CE QUI EST CACHÉ, et considéré par le conventionnel de la Matrice comme « innommable », sale, terroriste, car non identifié, non possédé par le commun….. De nos jours le Socrate refusant le conformisme s’est TRANSFORMÉ EN UN CONFORMISME DE LA RÉVOLTE : CAS TYPIQUE DES LGBT, DES TRANS-CECI, TRANS-CELA de celles et ceux qui veulent « changer de sexe » comme on veut changer de voiture ou changer la couleur de ses soutifs ! Les révolutions sont de FAUSSES PUTRÉFACTIONS CAR SUIVIES DE TRÈS PRÈS PAR LE RADOTAGE, LE ISME, tel le LGBTisme ou le transitionisme marchand (refaire une santé au capitalisme).

Le BONNET BLEU DU CIEL DE PTAH = LE MANDALA PARFAIT !
Le Bleu du Bonnet de Ptah et prototype du vert Osiris Lui-même prototype du Christ. DIONYSOS est donc l’ENFANT-DIEU DE LA VIERGE NOIRE : LA FLEUR NOIRE : la jeune Koré. Comme Osiris Dionysos est Dieu du Végétal, et donc aussi des fleurs : FLEURS DANS LE SENS DE SHIVA ET DE PTAH (le bonnet bleu symbolisant le FUTUR, voir schéma ci-dessous).

temps_coul_pm1.jpg
 
LE BLEU SOMBRE DE L’INCONSCIENT et DU BLEU DU RÊVE : ce qui n’est ni améliorable, ni corrompu, ni manipulable ; on peut se mettre sous sa QUESTE et à l’écoute de ses secrets, par le ”Qui suis-je ?”, mais il échappe à toutes manipulations par la conscience-raison qui calcul. Aussi je vois mal le Laurent Alexandre ”se faire mettre” par une puce informatique, avec son ”inconscient” aussi ”dedans” !!!

Le Bleu-Vert de la Grande Verte : la MER, symbole premier de l’inconscient, de ce qui est caché comme le SOMMEIL PROFOND : NUL NE PEUT NI EXPLORER NI CONNAÎTRE CE QUI EST DANS LES PROFONDEURS DE LA MER. Dans LE X DU N’EST PAS X QUI DOIT RESTER CACHÉ : Lévitique 18,8 : ”Tu ne découvriras point la nudité de la femme de ton père. C'est la nudité de ton père”. Découvrir est par définition le contraire de la signification conventionnelle, car on RE-couvre forcément par son ego toutes choses du voile de son SA PROPRIÉTÉ, de la coloration de ses éléments personnels (d’E-couvrir). Alors la vision du Trou ne peut se faire que dans le Trou, la VACUITÉ, là où il n’y a rien d’autre que le TROU, donc RIEN À SAISIR, RIEN À POSSÉDER. ON NE PEUT QU’APPROCHER LE RETOUR À LA SOURCE, comme écrit plus haut l’inconscience échappe à toute saisie.

Cependant par le QUI SUIS-JE ? examiner l’inconscient est possible d’Instant en Instant ; l’examiner seulement et non le modifier ”COMME SI” on tentait de SORTIR de l’Univers pour le voir. Et l’Occidental VEUT ”SORTIR” DE L’UNIVERS COMME POUR « POLLUER LA GRANDE VERTE » EN EMPÊCHANT SON INCONSCIENT DE SUIVRE LIBREMENT SON COUR : dixit un Laurent Alexandre : « Je préfère vivre un million d’années (sic) dans un microprocesseur pour voir le futur extraordinaire (resic) que de mourir et de finir dévoré par les asticots ». Les Occidentaux, les Laurent Alexandre, préfèrent ne pas comprendre leur problème, leur Vraie Nature, c’est peut-être mieux pour eux car PANique, Charon, le Gardien veille !!!

Orphée a un inconscient appelé « Eurydice », le caractère nécessairement FÉMININ de l’inconscient, la partie autonome inconsciente d’Orphée. Il en vint à oublier que l’inconscient n’est pas identique à sa raison et surtout à sa musique charmeuse, d’où l’accident avec le SERPENT, AUTRE « VIBRATION MUSICALE », il s’en suit qu’Orphée se retrouve aux Enfers en un état de PANique, de perte (d’Eurydice), qui vient du CHAOS VIBRATOIRE DE LA COLLUSION ENTRE SA MUSIQUE ET UNE VIBRATION EXTÉRIEURE. Orphée se voit alors contraint d’analyser son inconscient, à la fois comme activité passive (féminine) et comme activité rationnelle et utilitaire (masculine) qui répondrait à ses attentes de récupération d’Eurydice. Mais il chuta parce qu’il ne laissa pas son Inconscient-Eurydice vibrer, vivre sa vie comme une Réalité : il voulait POUR-VOIR, SAISIR À NOUVEAU EURYDICE.
L’EXPÉRIENCE DE L’INCONSCIENT COMME CELLE D’ORPHÉE EST LE LABO-ORATOIRE PARFAITEMENT SECRET, PARCE QUE, SUIVANT L’ANTIQUE PRÉCEPTE : “NE LAISSEZ PAS ENTRER DANS LE LABORATOIRE UNE SEULE MOUCHE PENDANT LES MOMENTS DÉLICATS !” (Fermez les “bouches”, comme l’Ouroboros qui se ferme la bouche). LOTH et ORPHÉE TOMBÈRENT DANS LE POUR-VOIR, l’une devient statue(t) de sel ou idole, brûlure (par le sel), et l’autre perdit sa moitié en chutant dans le DEHORS PAR LE POUR-VOIR (le doute).

Loth comme Orphée oublièrent de se protéger par le SECRET : l’une et l’autre REGARDENT AU DEHORS au lieu de regarder AU DEDANS : ils oublièrent de se protéger des PÉRILS DE L’ÂME (PANique) QUI MENACENT DE COULER DU DEHORS SUR QUICONQUE S’ISOLE PAR LE SECRET DU LABO-ORATOIRE. On retrouve ce SACRÉ ISOLEMENT dans une ABSENCE DE DEDANS-DEHORS par le moyen de délimiter un espace sacré-secret, en traçant le ”Premier Sillon“ lors de la fondation d’un village (Premier Sillon qui se retrouve dans une Cité de l’Atlantide en cercle, symbole du Centrum Centri de la Terre, comparable au VASE-ENCLOS DU JARDIN OU DU TAPIS VOLANT).
 
L’ARC-EN-CIEL, SALOPÉ ET PAR LE NOAHISME JUIF RABBINIQUE ET PAR LES LBGT…

Là encore, racine du mal, car ON NE PASSE JAMAIS « SUR » UN ARC-EN-CIEL, MAIS EN DESSOUS, celui qui « monte dessus » forcément chute ! Car le LIT de la rivière, le Flux, COULE EN DESSOUS ; être bien dans ses pompes ou dans son lit, son Flux, c’est DESSOUS, COUCHÉ.
Maintenant que se passe-t-il à la naissance d’un enfant d’humain ?
Comme bébé sa conscience-inconscience est relativement pure, et porte encore l’héritage de ses parents et de sa lignée ; il n’est pas encore contaminé par la conscience-raison rationnelle du social-socialisme. Par la suite, il sera contaminé et par l’inconscient collectif et par le développement de cette conscience-inconscience relativiste qui calcul tout. IL Y AURA COURT-CIRCUIT ENTRE PUR-IMPUR. La conscience contemporaine si à la mode du siècle des loupiotes du 18è siècle français est TOTALEMENT INFANTILEMENT INADAPTÉE, ET EN CONSÉQUENCE COMME NOUS LE VIVONT SURTOUT DEPUIS L’APRÈS 1945, HOSTILE À LA VIE. LE FLUX NE COULE PLUS, LA LIAISON AU PÈRE ET À LA MÈRE N’EST PAS CASSÉE, L’AUTONOMIE EST INEXISTANTE (d’où le nom de ”consommateur”, usager).

C’est donc par le Retournement de la Lumière, par le « QUI SUIS-JE ? », que l’on retrouve son enfance, et par là-même les LION-VERT et LION-ROUGE ou les deux ROUTY, donc le PARADOXE ET L’AMBIGUÏTÉ SI INDISPENSABLE À TOUTE RÉALITÉ EN MOUVEMENT (et tout étant symbole, tout est toujours en mouvement en Gate Gate).
L’humain de l’évolutionnisme et du matérialisme du transhumanisme CROIT qu’il est le WINNER, le DIEU AU SOMMET DE LA CONSCIENCE, et qu’il progressera toujours plus. C’est exactement LE PONT DE L’ARC-EN-CIEL DU NOHAISME ET DES LGBT… L’ILLUSION TOTALE.

En réalité, là se situe la DESCENTE AUX ENFERS D’ORPHÉE : redescendre dans la région où les SENTIERS se séparent (Eurydice ne remontera pas de l’Hadès avec Orphée) ; cependant chez Orphée, il n’y a jamais de mot ‘fin’ sur l’écran…. Alors que chez les humains du smartphone et du transhumanisme, le mot ‘fin’ est en train de s’inscrire partout…..

NOAHISME JUIF RABBINIQUE LA MATRICE RÉPUBLICAINE (le système).

En France avant 1789 la Matrice-Opinion fut l’Église de Rome (le populaire disait qu’en dehors de l’Église il n’y avait point de Salut), donc seule cette INSTITUTION, ce ”isme” était la voie SÉCURISÉ, RASSURANTE ET PRATICABLE PAR TOUS, et de ce fait on ne saurait trouver ni voie ni but EN DEHORS de cette Église de Rome. Il en sera de même dans la suite de l’Église de Rome : la république et ses ”valeurs” : en DEHORS de la république et de sa ”démocratie”, point de Salut, on le voit par exemple avec l’actuelle Russie considérée comme le « mal », le chaos, du moins son étatisme actuel. Or seul le SAINT CHAOS, au sens de la PUTRÉFACTION, est la condition première de tout SURFEU ou RENAISSANCE.
 
routy_traits.jpg
 
Note.
1. Grand Thème Universel du POUR-VOIR : Un jour qu’elle se promenait le long d’une rivière de Thrace, Eurydice fut poursuivie par Aristée qui voulait lui faire violence (Les Metoo et les Judith God-rêche n’étaient pas encore les matrones-la-morale du capital et de la pensée unique républicaine pasteurisée). Dans sa fuite, elle piétine un serpent qui la mordit, et elle en mourut. Orphée se voit contraint de descendre dans l’Hadès (l’Enfer) pour y chercher sa femme. Par les vibrations de sa musique, il charme tous les monstres de l’Enfer et même des Dieux infernaux. Hadès et Chorés consentent à rendre Eurydice à ce mari qui donne une telle preuve d’Amour, en y mettant cependant une condition : Orphée remontera au jour, suivi de sa femme, sans se retourner pour voir si elle le suit bien et avant d’avoir quitté le Royaume des Morts. Orphée accepte et se met en route. Il est presque revenu à la lumière du jour quand un doute le prend. Il se retourne, et dans l’Instant Eurydice se retrouve définitivement au Royaume des Morts. Orphée opiniâtre veut aller la rechercher à nouveau, mais Charon est imperturbable, l’accès au Royaume lui est refusé. Il doit revenir dans le spatio-temporel, le monde des accidents, dont l’un sera fatal à Eurydice.
Nécessairement ce Thème fondamental se retrouve en plus ancien dans le Livre des Morts des Anciens Égyptiens ou « Livre de sortir au Jour » ; même Thème que la VIERGE NOIRE : portant sur ses bras le JOUR ENFANT = NOIR DU PUITS ”où il n’y a point d’Eau”, À LA SORTIE PENDANT LE JOUR, car en latin ”ver” = printemps, et ”veritas” ne sont que le même Thème.
Alchimiquement : NOIR de la Putréfaction ou Renoncement pour ”aller” au Blanc de l’Instant et au VERT-ROUGE (les deux Lions) de l’Œuvre au Rouge. L’enfant noire de la Vierge Noire = la TERRE FERTILE réceptacle du GRAIN POINT FOCAL et vert-rouge (des DEUX ROUTY, mouture de ”Janus” ou deux Lions l’un vert et l’autre rouge : le sang aussi bien humain que des plantes) : ”Si le Grain ne meurt…” (Jean 12,24), cette terre qui comporte aussi les tombeaux du Royaume des Morts devient le Royaume de la Renaissance. Orphée par son POUR-VOIR a donc interdit la Renaissance de sa femme.
Noir = LES EAUX PRIMORDIALES (dessin en haut de page).

Orphée perdant son Eurydice rejoint que la CONNAISSANCE du Soi N’EST PAS DUALITÉ (Orphée ne devait pas se retourner, donc tomber DANS LA RACINE DU MAL : LE DEDANS-DEHORS ET LA SAISIE, LE POUR-VOIR SON EURYDICE À NOUVEAU VIVANTE LUI SERA FATAL, IL L’A PERDRA.

Retourner la Lumière : remonter à l’enfance :
- Quelqu’un s’enquit : « Pourquoi les Écritures disent-elles que le Sage est comme un enfant ? »
- M. : Dans un sens, le Sage (jnânin) et l’enfant se ressemblent. Les incidents n’intéressent l’enfant que tant qu’ils durent. Quand ils ont pris fin, l’enfant n’y pense plus. On voit donc qu’ils ne laissent sur l’enfant aucune impression et ne l’affectent pas mentalement. Il en va de même chez le Sage. (Ramana Maharshi, entretien 9 du 15-5-1935).

Maintenant concernant le suspect et gênant « inconscient collectif », concept de C.G. Jung ; inconscient collectif tellement rassurant, confortable….

Le Soi ou Conscience fondamental, Conscience infinie sans commencement ni fin, N’EST PAS une « conscience collective » ou un historique de consciences à la Jung : Le Soi est purement individuel et évidemment n’est pas l’ego, la possession, l’identification au corps !

« Celui qui vous voit solitaire [Vierge Noire]
Et paisible, ô Sage, bien au-delà de la naissance,
N’aura plus attachements ni croyances
À présent et dans les âge à venir [renvoie ci-dessous à l’encadré]
(Soûtra de l’Entré à Lanka, Compendium de tous les enseignements 1, extrait)

Mr. P. Brunton signala fortuitement que, dans les âges préhistoriques, la spiritualité était très répandue et l’intellect guère développé, mais qu’aujourd’hui, le niveau intellectuel était plus élevé.
Shrī Bhagavân fit remarquer que le terme intellect soulève la question : l’intellect de qui ? La réponse est : du Soi. Ainsi l’intellect est un instrument du Soi. Le Soi utilise l’intellect pour prendre la mesure de la diversité. L’intellect n’est ni le Soi ni séparé du Soi. Seul le Soi est éternel [et N’EST PAS l’inconscient collectif de C.G. Jung].
L’intellect n’est qu’un phénomène. Les gens parlent du déploiement de la multiplicité comme étant celui de l’intellect. L’intellect a toujours été là. Dâtâ yathâ pûrvam akalpayat (Le Créateur crée comme par le passé) [absence de BIG BANG OU CAUSALITÉ FIXE, ou comme ”vérité” possédée par le collectif du conventionnel]. Considérez votre propre état, jour après jour. Il n’y a pas d’intellect lorsque vous dormez d’un sommeil profond et sans rêve. Mais maintenant, votre intellect est présent. Chez l’enfant, l’intellect est absent. Il se développe avec l’âge. Comment l’intellect pourrait-il se manifester s’il n’existait pas déjà à l’état de germe dans le sommeil profond et chez l’enfant ? [en DEHORS de l’héritage des parents et de l’inconscient collectif imprégnant forcément les parents]
Pourquoi avoir recours à l’Histoire [l’inconscient collectif est de l’histoire, ACQUISE et analyse psychanalytique dans le temps] pour enseigner ce fait fondamental ? Le degré de vérité de l’Histoire ne correspond qu’au degré de vérité de l’individu [le scribe de la page souligne].
(Ramana Maharshi, entretien 112 du 17-12-1935).

Maintenant avec le TOUS CONNECTÉS dans la soumission aux industries informatiques du capitalisme, l’inconscient collectif risque de devenir celui de la réalité de la société fourmilière où seul un petit groupes d’ego se chargera de la programmation de l’inconscient des masses des troupeaux, et c’est à ça que doit rêver un Laurent Alexandre…

En rapport avec l’« histoire » ou inconscient collectif, le temps qui coule et ce qui est encore caché dans l’histoire.
« Il convient de se rappeler que Shri Bhâgavan [glorieux, divin, fortuné, Ramana Maharshi est appelé ainsi par ses fidèles] était resté auprès de sa mère agonisante pendant douze heures consécutives (de 8 heures à 20 heures), jusqu’à sa fin. Durant tout ce temps, il n’avait cessé de tenir sa tête tandis que l’autre main était posée sur sa poitrine. Que s’était-il passé à ce moment-là ? Le Maharshi expliqua plus tard qu’une lutte s’était engagée entre sa mère et lui-même, jusqu’au moment où l’esprit de sa mère était parvenu à rejoindre le Coeur.
Au moment du décès, l’âme passe par toute une série d’expériences subtiles. Le contact de la main du Maharshi avait engendré un courant qui avait ramené l’âme errante dans le Coeur.
Les samskâra [tendances innées] de sa mère luttèrent contre la force spirituelle engendrée par le contact de Sa main. Cette lutte dura jusqu’au moment où les samskâra furent complètement détruits. L’esprit de la mourante put alors rejoindre le Coeur et y trouver la Paix éternelle, ce qui revient au même que la Libération [le SURFEU et Preuve suprême].
L’entrée de l’esprit dans le Coeur se reconnaît à une sensation particulière, perceptible à un Mahatma et comparable au tintement d’une cloche.
Quand le Maharshi [Grande Âme] se tint aux côtés de Palaniswâmi sur son lit de mort, il retira sa main à ce signal. Les yeux de Palaniswâmi s’ouvrirent aussitôt, ce qui indiquait que l’esprit s’était échappé à travers eux, impliquant une renaissance sur un plan plus élevé mais non la Libération. Fort de cette expérience avec Palaniswâmi, le Maharshi garda ses mains sur le corps de sa mère encore quelques minutes après avoir senti le signal indiquant le passage de l’âme dans le Coeur. Il put ainsi assurer sa Libération. Ce qui fut confirmé par l’impression de calme et de paix parfaite qui se dégageait de son visage ». (Note du compilateur en préface des Enseignements de Ramana Maharshi).
Orphée ne put contempler le visage de Libération de son Eurydice….
Voilà pourquoi le mot ‘fin’ n’est jamais écrit sur l’écran.
 
 

Dernière mise à jour : 27-05-2024 20:07

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >