Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Archée et Éther
Archée et Éther Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-07-2009 18:28

Pages vues : 2611    

Favoris : 198

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Archée, Éther, Ondes, Ptah


3pom6jo.jpg
Archée et Éther
 
 
ARCHÉE et ÉTHER : deux mots importants et difficile à cerner, tant ils sont « vaporeux » ! Et pourtant, ils sont essentiels puisque faisant partie de l’invisible. Le visible repose bien sur l’invisible... et non l’inverse ! Sur cette page j’ai essayé de les cerner du mieux que je pouvais ; mais je n’en suis peut-être qu’au stade d’une poule devant une boîte de conserve.

ARCHÉE
ARKHIAIOS – ARCHEUS/ARCHÉ-TYPE : principe ou modèle, ou l’original (le contraire étant copie). Archée, du Grec qui vient avant (ce qui est ancien). Vient probablement du mot Arche de l’Arche de NOÉ, ou NOÉ avant un déluge a pris un modèle de chaque animal dans son Arche, afin de pouvoir repeupler la Terre. L’Arche contient les germes de toutes les choses vivantes. (Lune)
 
Selon “ autrefois ” c’est le Principe de Vie, sorte d’énergie, le Souffle Vital ou Prâna en Sanskrit, (différent de l’Éther, voir plus bas) qui remplit et détermine la Longueur Largeur Hauteur.
L’Archée, Âme-Esprit générale, met en mouvement, pénètre toute la Nature. C’est un principe indéterminé, une sorte de chaleur céleste, présente partout et à chaque Instant. (Point)
C’est “ l’Éther-Père ”, base et source manifestée des phénomènes innombrables de la Vie.

Voici la courte définition de l’Archée, dans le Dictionnaire Mytho-Hermétique de A.J. Pernety, Arché Milano, 1980 (fac-similé de l’édition originale de 1758).
ARCHÉE DE LA NATURE : Les Physiciens et particulièrement les Philosophes Spagyriques appellent ainsi l’Agent universel, et particulier à chaque individu ; ce qui met toute la Nature en mouvement, dispose les germes et les semences de tous les êtres sublunaires à produire et à multiplier leurs espèces.
Pour prolonger l’article Archée de Pernety, je rapproche l’Archée du Ka de l’Égypte ancienne : le Ka (indissoluble de sa composante le Ba) est un point d’appui caché pour toutes les manifestations. Il est le principe réalisateur de la Création continue. Par exemple les qualités vitaminiques et vitalisantes de la nourriture ont leur Ka. En Hiéroglyphe il est représenté par deux bras reliés entre eux.

Voici la courte définition de l’ARCHÉE, dans le Dictionnaire Furetière de 1690.
ARCHÉE : Terme de chimie. C’est ainsi que les chimistes appellent le feu qu’ils s’imaginent être au centre de la terre pour cuire les métaux et les minéraux et pour être le principe de la vie des végétaux.

Voici la très courte définition de l’ARCHÉE, dans le Littré.
ARCHÉE : 1- Terme de physiologie ancienne. Principe immatériel différent de l'âme intelligente et qu'on supposait présider à tous les phénomènes de la vie matérielle.
2 - Terme d'alchimie. Nom que les Philosophes Hermétiques donnent au feu qu'ils placent au centre de la terre.
Ensuite et d’un façon assez déroutante, le Littré donne l’étymologie : Mot inventé par Basile Valentin, adopté par Paracelse et Vanhelmont, et venant du verbe grec signifiant commander (voyez ARCHONTE).

Des synonymes pour l’Archée :
PTAH : le Saint Esprit des Égyptiens. (Voir le chapitre 24 du Livre des Morts des Anciens Égyptiens)
L’AETHER, l’Âme Universelle, le Ch’i ou Ki Chinois.
AZOTH : de A à Z.
Le KA de l’Égypte ancienne.

L’Âme Universelle appelé aussi la Lumière Astrale, l’Influx Astral ou Esprit Astral chez CYLIANI : l’influence androgyne des étoiles aide à soulever le voile des secrets de la Nature.
La Lumière Astrale correspond à l’AKASA des Hindous. L’AKASA, selon H.P. BLAVATSKY dans Isis Dévoilée, est l’Éther à l’état actif ; une “ électricité ” occulte. C’est en tout cas une “ force ” cosmique. (Voir par exemple les entrelacements du Caducée)

AKASA = Grand Vide *Chaos* ou Espace Divin ; ne devient Éther que sur le plan de l’Univers visible.
Et cette “ force ” agit avec le labour de l’homme.
Les forces invisibles de la Lumière Astrale sont une sorte “ d’aimant ”.
Il n’y a qu’un AIMANT dans l’Univers et de lui procède le “ magnétisme ” de tout ce qui existe. Cet Aimant est ce que les Cabalistes nomment le Soleil Central Spirituel ou Dieu.
(Cité par H.P. BLAVATSKY dans Isis Dévoilée. Vol 1. part 1, à propos de A. KIRCHER)
Toujours dans Isis Dévoilée, A. KIRCHER cite : l’homme peut communiquer sa propre vie, et, jusqu’à un certain point, animer (par le magnétisme) les objets inorganiques. Plus loin :
la colère, la jalousie, l’amour et la haine, l’amitié sont toutes des modifications de l’atmosphère magnétique qui se développe en nous.
La Lumière Astrale peut se partager en Lumière Céleste ou Souffle Divin, et en Lumière Astrale ou Âme Astrale.

Dans la Lumière Astrale, il y a :
1- Polarité + ou mâle OD car vivifié par un *Adepte* pur qui sait diriger les forces aveugles, et pour produire des bonnes causes !
2- Polarité – OB ou Python, partie femelle, état passif, livré à son propre mouvement, entraîné involontairement. Danger/Mort !
3- Les propriétés cachées de la Lumière Astrale sont appelées AOR ou AOÛR symbolisé par le Caducée des 2 Courants cosmiques.
(Serpent). AOR est une combinaison de 1 et 2.

La Lumière Astrale est symbolisée par un Serpent, mais on pourrait aussi la rapprocher avec le symbole du Chat et ses côtés doux, animal électrique et imprévisible, mystérieux, et sa démarche ondulante de félin.

La Lumière Astrale est une sorte de Creuset qui cuisine ce qu’on a mis dans ce Creuset ; c’est dans elle que réside la latence de Vie, et elle sert donc bien à l’Alchimie (partie physique).
Enfin, il est bien difficile de démêler tout ce qui se balade au-dessus de nos têtes, auquel nous pourrons donner le nom que l’on souhaite !
Il faudrait des “ appareils ” pour filtrer tout ça ! Et aussi, c’est là qu’intervient le : “ Tout est possible, mais Tout n’est pas permis ” de Roger BACON. Car si quelqu’un décide de “ commercialiser ” de l’Archée en conserve, après avoir réussit à le capter, le danger pourra être grandiose ! phénoménal !
Mais pas de danger, parce que : QUELLE ARCHÉE ? ? ?
Pour conclure, il est évident que l’Archée est DANS la manifestation, et de façon plus ou moins discontinue ; ce n’est donc pas le TAO ! (la voie).

 

Sacred ARK ou ARCHÉE (suite)

Selon certaines études, et ici celle de Laurence Gardner sur les propriétés de l'Arche d'Alliance, laquelle pourrait dégager un puissant ARK "électrique" capable d'ACCORDER (c'est l'auteur du site qui souligne et emploie ce mot accorder) de l'Or en une poudre d'or blanche appelé MFKTZ.
Barry Charretier est la principale autorité ayant étudié une substance appelée ORMUS, également connu sous le nom de poudre d'or blanc. Laurence Gardner dévoile beaucoup de choses dans son livre "Lost Secrets of Sacred Ark" (Secrets perdus de l'Arche sacrée). Barry avait travaillé avec des éléments d'ORMUS depuis 1989. Il voyage autour du monde donnant des conférences sur les contextes historiques, la documentation scientifique et biologique, des implications, et les applications pratiques d'ingénierie de ces substances extraordinaires.

Les éléments d'ORMUS sont les éléments de métal précieux sous une forme non métallique normale. Ils présentent des propriétés étranges. Parfois ils disparaissent, font de la lévitation ou traversent les objets pleins. Ils semblent être liés aux matériaux alchimiques antiques, et ont été joints à la manne biblique, au shewbread, à l'or du Roi Salomon et au MFKTZ égyptien discuté et étudié par Gardner.
Si les éléments d'ORMUS disparaissent par moments, c'est qu'ils doivent avoir un rapport avec la SPIRALE, les angles avec le RHOMBE et le rhomboïdal, la Tour Saint Jacques à Paris en France, et tout naturellement l'énergie cosmique renvoyant à l'énergie psychique ; bref à un aspect alchimique !

Les éléments d'ORMUS ont été extraits à partir de l'air, de l'eau et de la terre. Leur abondance relative les rend tout à fait faciles à extraire et se concentrer en utilisant un produit chimique relativement simple et des méthodes mécaniques. Dans ses programmes, Barry nous a apporté la description, des indices, de nouveaux résultats et des expériences... confirmant que ceci pourrait changer le monde pour des voies magnifiques !
Il s'agit en faîte de ce que les Anciens connaissaient bien : UN AUTRE ARRANGEMENT DE LA MATIÈRE, et des propriétés d'écoulants de la caractéristique des SIGNATURES (chères à Paracelse).

anipucsac1.gifProlongement sur l'Archée.
 
Voir le site (en anglais) sur la Science d'ORMUS :
http://www.subtleenergies.com/
Avec prudence, voir ces sites sur l'Or en poudre ou MFKTZ :
http://arxomega.perso.cegetel.net/sciences/plan_shar-on.htm
http://www.whitepowdergold.com/main-fr.shtml

Voir aussi la page sur l'ORMUS.
 
Maintenant, dans ARK, de l'Arche d'Alliance, il y a Arche / Archée / Arkée ! ! !

Rappel : Ne pas perdre de vue que tout ce qui est de l'ordre de l'invisible et de la simplicité est extraordinairement compliqué.      
                     
    
Note :
Les champs morphiques du chercheur Anglais en biochimie : Rupert Sheldrake, s'apparentent à l'Archée (comme Noé emportant un modèle de chaque espèce dans son Arche) mais surtout aux signatures des choses, de Jacob Boehm.
R. Sheldrake définie le champ morphique comme une résonance, une sorte de mémoire collective, appartenant à l'espèce de ce champ morphique.
Un petit nuage de moucherons modifient leur vole en un ensemble fluctuant comme si cet ensemble était lui-même un organisme unique. La fluctuation du mouvement d'ensemble du petit nuage des moucherons est trop subtile, trop vivante, pour sembler comme : mécanique.
Selon Sheldrake : on peut imaginer que les champs morphiques sociaux coordonnent le comportement des troupeaux de rennes, de bandes de baleines, et de tous les schémas d'organisation sociale. Les mêmes principes devraient aussi s'appliquer aux sociétés humaines.
Sheldrake parle dans son livre : L'Âme de la Nature, d'un point essentiel et typiquement alchimique : " Le point de départ de toute spéculation relative à la nature de la vie biologique est LA MORT. Qu'advient-il quand meurt un végétal, un animal ou une personne ? Le corps subsiste. Son poids ne se modifie pas. Non plus que sa forme ou ses composants. Pourtant il est bien mort. Il est désormais incapable de se développer, de se mouvoir ou de subvenir à ses besoins. Il commence à se modifier chimiquement, à pourrir. Quelque chose semble l'avoir quitté - la force vitale, le souffle, l'esprit, l'âme, le corps subtil, le facteur vital ou le principe organisateur ".


Quelques sites sur les champs morphiques :
http://www.holoenergie.com/1E/1E.html
http://www.unisson06.org/dossiers/science/sheldrake_champs-morphiques.htm
http://www.m-tec.ag/dasneueste.asp?lang=fr
http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=522
http://www.societe-perillos.com/champmag_rlc.html

Site de Rupert Sheldrake : http://www.sheldrake.org/homepage.html
 
 
puce2ab.gif
 
 
ÉTHER
Pensée latente qui pénètre partout. *Eau* Mère.
Synthèse/Plexus Universel de tous rayonnements cosmiques. *Fréquence*
Plexus : entrelacement, réseaux de fils, donc une “ dimension ” ou un milieu subtil. Élément élastique non-matière, situé au-dessus de l’air, sorte d’âme répandue dans le Vide et dans le plein.
C’est le “ fluide ” général au-dessus de l’atmosphère. C’est la CHALEUR CÉLESTE *Feu*, la Matière Primordial NON MANIFESTÉ, le “ corps pré-physique de toute chose ”, sorte de réceptacle. *Pré-Matière*
Le POTENTIEL se balade dans l’Éther.
Éther ou Zéro Indien. L’Éther en Hindouisme est associé au mot Sanskrit AKÂSHA. “ L’un étant le produit de l’autre et cependant lui-même ” (Doctrine Secrète. Tome 1, page 289, H. P. BLAVATSKY)
Le Physicien Anglais Sir Oliver LODGE (1851-1940) émet l’hypothèse d’une réalité de l’Éther.
Le dictionnaire le Robert indique : Fluide hypothétique qui était censé remplir le vide et servir de support nécessaire à la propagation des ondes.
Un mot très proche est mentionné dans le Dictionnaire de Pernety mentionné plus haut : ETHEB : Terme de Science Hermétique, qui signifie parfait.
Un autre mot du même Dictionnaire : ETHEL : Un des noms que les Philosophes ont donné à leur vase ou œuf des Sages.
Le Dictionnaire Furetière de 1690 indique : ÉTHER : Substance pure qui est au-dessus de l’atmosphère, qui remplit tout le ciel où les astres font leur cours.

ÉTHER, selon le Littré :
1 - Selon les anciens, substance très subtile au-dessus de la sphère de l'air, qui pouvait s'allumer par le frottement des sphères supérieures, et était ainsi la matière du feu. Esprit hypothétique animant le monde entier. [NTMR : Attention, le mot Esprit prête à grande confusion !]
2 - Chez les modernes, l'air le plus pur et le plus dilaté, celui qui est dans les régions supérieures de l'atmosphère ; les espaces célestes.
3 - Terme de physique. Fluide hypothétique, invisible et impondérable.
4 - Terme de chimie. Liquides très volatils.

M. R.
 

Dernière mise à jour : 06-07-2009 19:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >