Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Langue Originelle
Langue Originelle Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-07-2009 22:50

Pages vues : 5990    

Favoris : 510

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Langue Originelle, Télépathie


ane8a_lang.png
Langue Originelle
Vers la Télépathie


OUROBOROS : Allez vous y retrouver dans un quelconque langage
quand la pensée est elle-même symbolique !
Chaque mot, chaque symbole se substitue par d’autres symboles,
d’autres mots ou légendes !
 
 
Voir aussi la page sur l’Origine.

L’origine, la Langue Originelle, cela pourrait correspondre à « un vide de langage », à quelque chose d’indéterminé, ou à un langage d’une richesse incroyable, qu’on pourrait croire qu’il est incompréhensible et perdu à jamais.
Et bien non ! par exemple les mystiques n’ont pas besoin de parole ou de langage : faire silence : calmer son mental : "Je prie Dieu de me libérer même de Dieu" (Maître Eckhart). C’est-à-dire que le Tout est autre chose et plus que le total des parties.
 
Par contre, avec la Matière dans le temps profane, on ne peut pas être vague : c’est bon ou mauvais, sinon, ça explose ! Mais dans ce monde de la Matière, monde des accidents, le langage n’est plus universel depuis longtemps, il s’est perdu, embrouillé par le Grand Administrateur Satan qui ne sait qu’embrouiller les choses du monde temporel, et faire prendre des vessies pour des lanternes. C’est bien pour ça qu’on l’appelle « le prince de ce monde ».

Seul l’Origine des choses permet de retrouver l’essence de ces choses : un équilibre entre spirituel et temporel.
L’origine concerne l’enfance, le début de la vie de chacun où le jeu est à son maximum, où le Merveilleux est épanouie comme une fleur au printemps ; l’âge où l’on croit encore au Père Noël. Hélas à l’âge dit adulte, là où l’homme a rompu avec son Origine, a rompu avec une image de lui-même parce que son orgueil, son activité sociale, sa volonté de pouvoir, ne lui permettent pas de la supporter. Et comme tout est symboles, au stade adulte le langage originel est perdu, il est devenu rationnel.

Chez les enfants, ce Langage Originel est indéterminé, il est dans la brume du merveilleux, la brume de la croyance au Père Noël moderne. Par exemple un simple objet comme un soldat de plomb pourra être nommé : canon, avion, sous-marin, char, et parfois soldat ! selon les besoins de l’Instant. On retrouve là la « musique » chère aux Alchimistes : les Thèmes et leurs variations qui deviennent à leur tour des Thèmes.
Mais chez un adulte, un soldat de plomb n’est qu’un soldat de plomb, comme si l’objet soldat de plomb avait perdu quelque chose comme son âme. Comme l’explique très bien René Alleau dans son livre : Aspects de l’Alchimie Traditionnelle, auquel j’emprunte ces quelques exemples, le même objet dépend soit d’une indétermination stricte, soit d’une divination mouvante, soit d’une définition immuable. Important cette dernière phrase.

Dans ce Langage Originel des enfants, ils se comprennent entre eux bien plus rapidement que ne semble le laisser prévoir, l’incertitude de leur vocabulaire ; leurs relations mutuelles souffrent moins des équivoques du langage que celles des adultes. René Alleau explique que des liens de complicités s’établissent d’autant plus aisément qu’ils sont plus difficilement exprimables. Ce que j’observe souvent avec la lourdeur de la syntaxe et des mots, a écrire : maux ! Souvent je passe directement vers l’élément sans passer par le langage. Il y a comme une non localisation, c’est directe, sans espace entre le point A et le point B. On peut comprendre une chose extraordinaire en une fraction de seconde, et mettre trente ans ou plus à l’expliquer aux autres avec des mots !

La conscience de former une minorité dépendante d’ordres souvent incompréhensibles, menacée dans ses jeux s’il y a relation avec la société des adultes, tend à transformer chaque groupe d’enfants en un embryon d’association secrète.
Qui dit secret dit couches de langages ou de symboles superposés les uns au dessus des autres. Le langage profane ou ce qui est « au pied de la lettre » n’est que la partie visible ou matériel de la Langue Originelle.
Déjà il y a superposition entre un objet et celui qui l’observe, et les deux interagissent de telle sorte que cet échange est à chaque fois unique et donc subjectif.

Mais un autre genre de secret tient aux diverses sociétés et corporations, détenant un savoir et une technique qu’ils ne veulent pas partager pour certaines raisons. La aussi on parle de « sacré » et de « profane ».
On a la même distinction dans la chimie et l’Alchimie :
- L’origine de la chimie moderne vient des recherches métallurgiques artisanales anciennes.
- L’Origine de l’Alchimie vient de recherches théurgiques d’ordre sacerdotal, de rites.
Ainsi on a deux langages : Profane, avec recettes et vocabulaires clair : et langage obscur et secret, qui suit les règles d’un jargon (de gosier), ce qui correspond à l’origine du langage, quand l’écriture et son support n’existaient pas.

Langue Originelle.
En poursuivant le livre de René Alleau, il se pourrait que cette Langue aboutisse à une connaissance qui ne serait ni discursive, et son opposé : ni intuitive. En effet, les sciences traditionnelles comme l’Alchimie disposent d’un vocabulaire spécial et d’une logique particulière : à la fois pré-logique, et post-logique, c’est-à-dire qu’elle pousse l’effort de la pensée jusqu’aux extrêmes conséquences, jusqu’à ÉPUISER LES CONTRADICTIONS (équilibre entre fixe et volatile, ou Fixation Cavalante). Il doit naître une harmonie, un hermaphrodite. C’est seulement lorsqu’il y a cette naissance que la connaissance apparaît en splendeur, au-delà du rationnel.

M. R.
 

Dernière mise à jour : 18-07-2009 03:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >