Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Haute stratégie politique
Haute stratégie politique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-09-2009 19:25

Pages vues : 2071    

Favoris : 154

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Ethnocide, Iran, Nasr Eddin Hodja, Politique, Stratégie


rotchild_strategie.png
 
Haute stratégie politique
 
 
Timour se prépare à une expédition militaire et, pour éprouver son bouffon Nasr Eddin, décide de l’emmener. Il lui ordonne donc de s’équiper en conséquence et de se présenter le lendemain dans la cour du palais.
A l’heure convenue, le Hodja arrive, monté sur son âne et vêtu comme à l’ordinaire. Une particularité toutefois : il s’est muni d’un arc.
- Ô bouffon stupide ! l’apostrophe le tartare devant les troupes rassemblées. Est-ce sur un âne que tu comptes foncer sus à l’adversaire ?
- Seigneur, quand j’ai dit à mon âne que je partais à la guerre, il a absolument tenu à venir avec moi.
 
- Et cet arc ? poursuit Timour en haussant les épaules. A quoi te servira-t-il si tu n’as pas pris de flèches.
- Pourquoi s’embarrasser de flèches. Je tirerai avec celles que nous enverront nos adversaires...
- Quel grand stratège tu fais ! Et s’ils ne nous en envoient pas ?
- S’ils ne nous en envoient pas, conclut le Hodja, je ne vois pas pourquoi nous leur ferions la guerre.
(Extrait de Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja, recueillies par Jean-Louis Maunoury, Éditions Phébus)

puce4.png
 
En ces temps de menaces contre l’Iran, où notre Tsar Kozy se prend pour G.W. Bush menaçant l’Irak en 2003, il est temps de rire et de s’alerter avant que ne survienne un drame : l’effacement du patrimoine mondial, l’Iran étant une des plus vieilles civilisations du globe terrestre. Les Américains ont déjà laissé faire le saccage du musée de Bagdad. Déjà que nous avons eu le coup de l’ethnocide des peuples du Soleil perpétué par les conquistadors au 16è siècle.

Quant à Nasr Eddin Hodja : un Sage légendaire, dont on se moque bien s’il a jamais existé. Nasr Eddin Hodja a laissé, ou on lui a attribué des écrits si sublimes qu’ils en paraissent idiots ! C’est-à-dire que le « bon sens », comme l’explique René Alleau dans Aspects de l’Alchimie Traditionnelle, devient une Surréalité ou hyperréalité, ici bien-sûr dans les paroles du Hodja. Mais pire, car celles du Hodja ne supporte pas l’analyse ! On ne va tout de même pas analyser une sublime parole, ou un miracle !

M. R.
 

Dernière mise à jour : 24-09-2009 19:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >