Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Merdocratie française
Merdocratie française Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-10-2009 00:10

Pages vues : 5564    

Favoris : 512

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Business, Démocratie, Énergie, Histoire, Lois, Nucléaire, Merdocratie


nucleaire.jpg
 
Merdocratie française

Réflexion sur le documentaire Arte : Déchets, le cauchemar du nucléaire
 
Mais c’est en fait DRAMATIQUE !
Plus que 2012 et son capharnaüm, ça pourrait bien se retourner contre nous largement bien avant 200 000 ans ! et rapidement !

Le système « démocratique » en France selon un ingénieur scientifique du nucléaire : UNE SEULE TÊTE, autrement un seul chef et décideur, ce qui tient plus du style : « l’État c’est moi » que du style démocratique ! Ou c’est une royauté républicaine ! autrement dit un mélange hautement explosif ! Mais c'est surtout un mortel immobilisme. Je répète comme l’ingénieur, cette « démocratie » française, ou plutôt merdocratie française est anti-innovation, anti-création ; donc c’est une merdocratie tueuse qui criminellement empêche un développement de sa société, de son peuple. Le secret de l’État sous couvert de haute sécurité, les mensonges, l’infantilisation des gens notamment par l’emploi du mot « pédagogie » par les donneurs de leçons, qui se sont eux-mêmes proclamés merdocrates, instituer une vérité scientifique sanctionnée par l'État comme par exemple la « loi » Fabius-Gayssot (police de la pensée)(1), tels sont quelques uns des éléments en forme de bourreaux du peuple.
 
Lourde responsabilité de la merdocratie française actuelle : préserver 6000 générations pendant 200 000 ans des déchets du nucléaire enterrés dans une gang d’argile à 400 mètres sous terre. Est-ce bien « raisonnable » ? Car comment faire confiance à des humains ? Alors que d’après une légende, l’auteur de la célèbre Table d’Émeraude l’a faite enterrer avec lui, de peur que les humains n’en fasse un mauvais usage en interprétant mal ses arcanes ; mais surtout il voulait la protéger naïvement de l’instabilité des régimes politiques et de la vie cyclique des civilisations avec leur naissance et leur mort, et le bouleversement dans les langages et les façons de penser. Alors prévoir en 2009 ce qui se passera pour les futures 6000 générations, il y a de quoi avoir peur...

Comment garantir 6000 générations des déchets nucléaires ? un responsable avance la comparaison surréaliste des cathédrales du Moyen-Age : faire pour durer, mais j’imagine que même dans, par exemple, 10 000 ans elles n’existeraient plus, alors enfouir sous terre des déchets nucléaires « garantie 200 000 ans », c’est ahurissant ! « Écrire l’avenir, ça impose de faire confiance » clame ce haut responsable en un sourire presque diabolique ! la encore c’est ahurissant ! voir dramatique et totalement délirant et irresponsable. Comme explique l’astrophysicien québécois Hubert Reeves, imaginez les Égyptiens du temps du roi Djeser (il y a plus de 4850 ans en comptant à partir de maintenant, et H. Reeves ne cite pas cette période mais l’Égypte ancienne en général), imaginez ces Égyptiens stockant du nucléaire sous la pyramide de Saqqara : qui s’en occuperait actuellement ? Le mode d’emploi et les indications sont-elles sur un papyrus ?

Reste plus qu’à compter sur une bonne fée, ou un gentil extraterrestre, pour dépolluer en quatre coups de cuillère à pot tous les déchets nucléaires enfouies dans cette belle planète Bleue. Ou alors trouver une autre dimension, une autre chronologie, une autre planète habitable avec son moyen de transport pour y arriver ; enfin bref un truc de ce genre ! Ce n’est pas plus délirant que ce que sortait ce responsable : haut commissaire à l’énergie atomique de France, conseillé scientifique et technique du Président de la république et du gouvernement, rien que ça et une légion « d’honneur ». Un « peu » délirant avance modestement Hubert Reeves.

M. R.
 
 
Note.
1. Cette loi est « un recul du droit et un affaiblissement de l’histoire », écrit le député Jacques Toubon dans le Journal Officiel, le 22 juin 1992.
Exemple de mensonges d’État, volontaire plus sûrement qu’involontaire :
- Le 14 juillet 1991, lors d'un entretien accordé au journaliste Paul Amar dans le jardin de l'Élysée, François Mitterrand déclare que la France ne connaissait aucun tabou en matière d'histoire et que les historiens pouvaient s'exprimer en toute liberté ;
- Le 12 mars 1994, le Président François Mitterrand exprimait à nouveau un mensonge : « Les gouvernements que j'ai nommés ont fait voter des lois qui garantissent la liberté d'expression ».

Rappel : La loi Fabius-Gayssot bafoue les principes les plus constants du droit tels celui de la séparation des pouvoirs législatif et judiciaire et celui de la nécessaire publicité des lois. L'indépendance du juge n'est plus garantie. Le juge est même dépouillé de sa raison d'être. (Maître Éric Delcroix, Avocat au Barreau de Paris)
« Dans son application, cette loi conduit les juges à se mettre au service de la police de la pensée, à abandonner l'interprétation stricte des textes, à pratiquer l'arbitraire, à laisser la politique pénétrer dans le prétoire, à sanctionner le délit d'opinion, à se transformer en historiens, à servir une croyance de nature sacrée. Tout cela « fait reculer le droit et affaiblit l'histoire » (Jacques Toubon).
 
L’histoire dépend de l’époque de celui qui la relate, selon le philosophe italien : Benedetto Croce. C’est-à-dire qu’on l’arrange selon la mode et les circonstances du moment !
Alors on peut avoir des doutes sur l’établissement et le déroulement du « jugement de Nuremberg ». Tout comme on peut avoir des doutes sur la culpabilité et sur le jugement rendu contre l’homme le plus riche de France en son temps : Gilles de Rais ! Anges et démons, ou les deux côtés du symbole ont toujours fasciné. Alors ce qu’il se passera pour les déchets du nucléaire dans 200 000 ans ?
 
 

Dernière mise à jour : 31-10-2009 20:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >