Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Chouses petiotes : nanoparticules
Chouses petiotes : nanoparticules Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-12-2009 15:28

Pages vues : 4886    

Favoris : 513

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Banques, Business, Grippe, Laboratoires, Mort, Nanoparticules, Vaccins

 
Chouses petiotes : nanoparticules
A faire froid dans le dos ! mais chaud dans les bourses des
entreprises de pompes funèbres !


La grippe n’est rien, c’est le vaccin qui est problèmes...
 
 
Avec les nanoparticules la phrase de Cyprian Piccolpassi Durantoys dans son livre : Les Trois Livres de l’Art du Potier renforce encore son sens sublimé à notre époque des nanoparticules : « Grandes vertus gisant es chouses petiotes crées par Dieu ». A la grande différence dans les nanoparticules : c’est une création des hommes ! Et là, il y a grand danger, vu la puissance de ces chouses petiotes crées par l’Homme !
Voir ci-dessous les conneries humaines à propos des vaccins modernes...
Voir aussi la page avec une indication des Microzymas d’Antoine Béchamp.
 
 
...
En 2007, des chercheurs de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont annoncé dans un article de la revue Nature Biotechnology la mise au point d’une « nanoparticule pouvant fournir des vaccins plus efficaces, avec moins d'effets secondaires et à une fraction du coût des technologies vaccinales actuelles. » L'article se poursuit en décrivant les effets de leur percée : « Faisant à  peine 25 nanomètres, ces particules sont si minuscules que, une fois injectées, elles circulent à travers la matrice de la membrane extracellulaire, directement vers les ganglions lymphatiques. En quelques minutes, elles atteignent une concentration des milliers de fois plus grande que dans la membrane. La réponse immunitaire peut alors être extrêmement forte et efficace. » (1)
 
Il n'y a qu'un seul petit problème avec les vaccins contenant des nanoparticules, ils peuvent être mortels ou du moins provoquer de graves problème de santé irrémédiables..
 
Les nanoparticules, promues par les grands médias comme une nouvelle révolution prodigieuse de la science, sont des particules fabriquées, immensément plus petites que les particules mortelles de l'amiante à l’origine de graves dégâts pulmonaires et de décès avant qu’elle devienne interdite. Ces particules de taille nanométrique (nm = 0,000.000.001 mètre) s’amalgament avec les membranes cellulaires de notre organisme et, selon des études récentes en Chine et au Japon, une fois introduites dans l’organisme, elles ne cessent de détruire les cellules. Dès qu’elles interagissent avec la structure cellulaire de l'organisme, elles ne peuvent plus être éliminées. La médecine moderne appelle par euphémisme ce phénomène, réaction infectieuses continue.
 
Depuis le scandale de l'amiante, il a été établi que les particules de la taille d'un millionième de mètre, à cause de leur force d'attraction énorme, pénètrent toutes les cellules, en détruisant tout ce qui entrent en contact avec elles. Les nanoparticules sont bien plus petites que les fibres d'amiante.
...
La suite sur liberterre.
 
 

Dernière mise à jour : 16-12-2009 15:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >