Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Il n'y a pas de Dieu
Il n'y a pas de Dieu Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-02-2010 15:47

Pages vues : 1889    

Favoris : 150

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Dieu, Esprits, Monothéisme, Mouvement, Tao, Taoïsme, Transformation, Yôkai


vid2_tr_coul.png
 
Il n'y a pas de Dieu
ou : pas de finalité
 
 
Curieusement les religions monothéistes parlent d'un Dieu avec un D majuscule comme d'un concept finit, arrêté, suprême. Ces religions le prétendent Créateur de toutes choses, mais il n'est déjà plus un dieu puisque nommé et donc connu, ou porteur de croyance ou de foi. Le problème vient justement du Verbe, des Mots/maux, dans lesquels on emprisonne déjà : Âmes, Dieu, Esprits, Foi. Ce Dieu en tant que Créateur est DÉJÀ dans la manifestation, puisqu'il crée en nommant les choses avec le Verbe ou Mots/maux. Prétendre connaître quelque chose c'est déjà se mettre dans une prison, dans un système ou dogme, c'est se mettre dans un symbole arrêté ou non fluide ; cela annonce déjà une fin à venir, la mort d'un symbole.
Comment peut-on prétendre s'arrêter à l'ADN ? à nos pauvres notions de physiques et de compréhension du cosmos ? Chercher à résoudre des mystères de la création c'est les tuer ; surtout quand on voit ce que font les humains de leurs connaissances, il y a de quoi avoir terriblement peur ! D'un autre côté, courir au devant de la mort elle ne vient généralement pas ; ceci constituant d'ailleurs un exemple de croisement. Comme si l'heure de la mort de chaque être était inscrite même avant l'incarnation : en Chine, le dieu de la longévité, SHOUSHEN, appelé aussi le Vieillard du Pôle Austral (hémisphère Sud) : c’est le dieu de l’étoile CANOPE du navire ARGO. C’est lui qui décide de la date de la mort de chaque homme. (D’après Henri MASPÉRO, dans Essais sur le Taoïsme).
 
Une seule certitude : le miracle de la Vie. Le reste ne sert qu'à "faire tourner le monde". La Vie est admirable et "elle ne sert à rien" ! Elle sert à participer.

Le danger de tout vouloir connaître aboutit à un déclenchement de véritables tempêtes. Des cyclones intérieurs, provoqués par une nouvelle orientation, et même une sincérité et un altruisme renforcent tout chez le chercheur, le bien comme le mal, d'où la vertigineuse chute toujours possible. Et là encore, il n'y a qu'à voir ce que les humains font de leurs connaissances : on part en courant le plus vite possible...

C’est pourquoi il faut contrôler très fermement ses pensées.
- Pureté
- Désintéressement
- Compassion
- Service impersonnellement accompli
- Maîtrise de soi. (Notamment ne pas attacher d’importance à des insultes, les rejeter).

En principe le Sage s’éloigne de l’agitation du Monde ! !
Dans l’Ancienne Égypte : Le Sage chérit une femme et fonde une maison.
Donc le Sage agit. S’il n’y a pas mise en pratique, c’est seulement un Savoir.

Enfin une autre certitude "au-dessus" de Dieu si je peux écrire, c'est l'inconnaissable à jamais (notre cerveau est limité et nous ne sommes que des humains), la Voix ou Tao, sorte de Fréquence porteuse. Ce Tao, cette Fréquence n'est pas certitude, comme une croyance en Dieu, elle n'est pas définissable, les Chinois lui ont donné le nom de Tao pour indiquer que cette Vibration est seulement susceptible d'exister. On représente le Dieu du monothéisme généralement par un homme vieux ??? Le Tao n'a pas de constituant de base, il n'est ni positif ni négatif, ni mâle ni femelle.

Une bonne idée de ce que pourrait être le Tao :
Rien n’est plus souple et plus faible que l’eau,
Mais pour enlever le dur et le fort, rien ne la surpasse
Et rien ne saurait la remplacer.
La faiblesse a raison de la force ;
La souplesse a raison de la dureté.
Tout le monde le sait
Mais personne ne peut le mettre en pratique.
(Verset 78, TAO-TÖ KING. Traduction Liou KIA-HWAY)

Le Tao est l’Essence extrême, le “ UN suprême ”, “ l’Absolu ”. Il ne peut avoir ni nom, ni forme ; il reste incompréhensible pour notre mental limité. Il a existé de Tout Temps, c’est une sorte de “ Chef des dieux ”. Le TAO ne crée pas, il est latent, il organise en décidant de respirer de temps en temps. Il ne peut créer, puisqu’il lui faudrait toucher de la Matière, toucher au Verbe. Le TAO est un peu comparable avec l’AÏN-SOPH des Cabalistes Hébreux ; bien que AÏN signifiant Néant, le TAO n’est pas le Néant. D’ailleurs, le mot Néant ne devrait peut-être pas exister, il est trompeur.
Le Taoïsme s’approche du UN dans la diversité. Il est "une chaîne de Création à l'Infinie", Il est le Gouverneur du Fixe et du Volatil, ce Fixe qui achève et commence les choses. Il est le Gouverneur du Yin et du Yang. Il est le Gouverneur des Passages ou des Portes. Il est surtout le Gouverneur du VIDE (abstinence de l'Esprit) et en tant que Voie, Il est Loi et Régulateur du mouvement de la TRANSFORMATION. Et à propos de VIDE, seul le Vide permet L’ÉCHANGE de l’un vers l’autre, c’est donc accéder à une compréhension intérieure, sans passer par l’intellect destructeur.

Le Tao est au-delà d'une quelconque formation d'un univers. Il est un Point origine, un Point causal ou le “ Présent partout à chaque Instant ”.
Assez proche du Tao chinois se trouve le PARAMABINDU Indou. (Paramabindu : Point suprême, Point causal selon la philosophie bouddhiste, à la fois inexistant et identique à tout l'univers ; c'est aussi le temps considéré comme un point [bindu] sans durée, mais comme "en volume").
L’homme imite la Terre.
La Terre imite le Ciel.
Le Ciel imite le Tao.
Le Tao n’a d’autre modèle que soi-même.
(LAO-TSEU : TAO-TÖ-KING. Traduction Liou KIA-HWAY. Verset 25, les 4 dernières lignes).

Le Taoïsme est la religion la plus mal connue des deux autres religions qui sont le Confucianisme et le Bouddhisme en Chine ; comme le Christianisme et l’Islamisme, le Taoïsme tend à conduire ses fidèles au-delà de la mort à une éternité bienheureuse, ou une Après-Vie réussit. Pour arriver à cette éternité, le corps matériel devait être transformé par des moyens appropriés en un corps immortel, aux os d’Or et à la chair de Jade. Les Adeptes Taoïstes devenus Immortels subissaient donc une mort apparente. Ils faisaient semblant de mourir.

D’autre part, comme la théorie universelle du Macrocosme et du Microcosme, les Taoïstes considèrent que le corps humain et le monde sont construits exactement pareils. (D’après Henri MASPÉRO : Essais sur le Taoïsme, les dieux Taoïstes, 19 novembre 1937).
Il est bien d’équilibrer la philosophie et la mystique de LAO-TSEU et de TCHOUANGTSEU, et la religion Taoïste de la recherche de l’immortalité, ou création en soi-même d’un corps immortel du temps de son vivant (une sorte de pré-matière de son Après-Vie). Car en Chine, l’homme n’est pas formé d’une Âme
spirituelle et d’un corps matière : il est entièrement matière. C’est donc bien comme s’il y avait deux Taoïsmes : un Pur et un moins pur. (D’après Henri MASPÉRO : Essais sur le Taoïsme).
“ Apprends à connaître le monde en toi, mais ne cherche jamais à te trouver, toi, dans le monde car ce sont tes illusions personnelles que tu y transporterais ” (Her-Bak disciple, de Isha SCHWALLER DE LUBICZ).

Vivre au milieu du monde sans être affecté par ses tourments/accidents, c'est cela l'Esprit Originel ou la Chambre de l'Origine (au-delà de ce que Carl Gustav JUNG appelle l'inconscient collectif ou source de l'Esprit).

Pour terminer, cela ne regarde que moi, mais je préfère de beaucoup cette conception :
En Chine ancienne, l’homme vivant a DES Âmes : il y a les Âmes des yeux, l’Âme du nez, l’Âme de la bouche, l’Âme des pieds, l’Âme des mains, l’Âme qui surveille le corps entier, etc... Si l’on perd une Âme à cause d’un éternuement par exemple, cette perte se traduit généralement par un accès de fièvre. (D’après Henri MASPÉRO. Essais sur le Taoïsme, bulletin des amis de l’Orient n° 6, Paris décembre 1923). Cette conception est intéressante non seulement elle aborde l'effet placebo, mais surtout la notion si importante de TERRAIN... ce qui peut déboucher vers la voie du MIRACLE... mais c'est un autre sujet.

[Le caractère chinois en haut de page représente le VIDE]

Michel Roudakoff
 
 

Dernière mise à jour : 17-02-2010 16:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >