Raspoutine et les capitalistes américains
 

Ecrit par Sechy, le 15-03-2010 21:57

Pages vues : 7236    

Favoris : 392

Publié dans : Nouvelles Spéciales, Russie

Tags : Argent, Banques, Communistes, Masques, Raspoutine, Religion, Révolution, Russie, Sang, Sectes, Supplices


019jade_bob_morane.jpg
 
Raspoutine et les capitalistes américains
Capitalistes, Communistes, mêmes Goulags !


Protégeons les comptes en banques des nantis
Aux goulags les saboteurs et les contre-révolutionnaires !
 
 
Malgré le sujet des goulags américains dans la vidéo ci-dessous en neuf parties, cette page peut faire suite à l'invention du communisme sauce Karl Marx, avec en plus le catalyseur grâce à la secte des Khlysty. Effectivement tout se catalyse à l'époque de Raspoutine, vers 1910, avec la montée du succès des Khlysty et du nombre croissant des admirateurs de Raspoutine, dont un certain Vladimir Bontch-Brouievitch, lequel était un spécialiste des sectes, qui avait écrit beaucoup de livres sur le schisme et le foutoir des hérésies de l'Église russe. Ce chercheur modeste est entré dans l'histoire puisqu'il était membre du parti clandestin des bolcheviks, et en plus un des plus proches compagnons de Lénine. Lorsque les bolcheviks Juifs prirent le pouvoir, Bontch-Brouievitch devint un des émissaires important et dirigea les affaires du Conseil des commissaires du peuples et créerait la Tchéka (police secrète). On dit aussi que la Tchéka fut placé à sa création sous l'autorité de Félix Dzerjinski, dont on dit qu'il fut aussi un des fondateurs. Avec la tête qu'il avait, il y avait de quoi fuir en courant !
 
Selon la source de Edvard Radzinsky, dans son livre si bien documenté : Raspoutine l'ultime vérité, l'engouement de Bontch-Brouievitch pour Raspoutine vient d'un discours prononcé par Lénine au Deuxième congrès du POSDR, et qui avait été écrit par Bontch-Brouievitch lui-même, et contenait tout un panégyrique des Khlysty ; secte en totale opposition avec ce qui était officiel et du pouvoir en place. Ainsi cette partie de phrase de Lénine : « ... Je suis convaincu qu’au travers d’un rapprochement tactique des révolutionnaires avec les Khlysty, nous pouvons gagner beaucoup d’amis ». Là se situe une partie de la clef qui fait du dogme communiste une RELIGION INVERSÉE, comme je l’ai si souvent écrit ici, et grâce au livre de Jean Coulonval : Synthèse et Temps nouveaux, décrivant parfaitement le système du dogme communiste et de son frère : le système capitaliste. De ce début du 20è siècle viennent les perversions de l’ésotérisme, dont Hitler a profité et abusé. Depuis Raspoutine en passant par Hitler, on a essayé de salir l’ésotérisme, tout comme l’Église chrétienne a essayé de salir le paganisme. Donc pour retrouver la naissance du communisme, il faut aller à la création de cette secte des Khlysty, vers 1645, début du règne de la dynastie des Romanov. Ainsi tout est faussé en 1910 : Bontch-Brouievitch, quand on commence à accuser Raspoutine d’appartenir à la secte des Khlysty, il fait tout pour masquer l’appartenance du starets à cette secte ; il était de son devoir de défendre les « amis » potentiels.
Les choses se troublent, s’embrouillent avec Raspoutine : les familiarités avec le couple impérial, qu’il appelle « papa et maman », ses allés et venus à l’improviste chez le Tsar (chose impensable avant), il se fait baiser les mains par le Tsar et sa femme... lui, un simple moujik ! le monde à l’envers.

Pour moi ces histoires de goulags aux États-Unis : un fois pendant la seconde Guerre Mondiale avec les centaines de milliers de citoyens américains d’origine japonaise, parqués dans des goulags pendant deux ans et forcés de travailler, comme montré dans la vidéo ; puis les « camps » de la FEMA... pour l’instant vides, font que le capitalisme américain n’est ni plus ni moins qu’un système communiste déguisée sous le dieu dollar du matérialisme, et surement d’une partie de Francs-maçons et autres sectes que seul le pouvoir intéresse. Il est donc toujours question d’une RELIGION : Papa et Maman, faites que je m’en mette plein les poches... ou libéralisme ou RELIGION DE LA CONSOMMATION, appuyé par un membre d’une autre célèbre secte : la Golden Dawn, avec le mage Aleister Crowley et son fameux : « Fais ce que Voudras » (mais l’Alchimiste Roger Bacon écrivait que si tout était possible, tout n’était pas permis). Tous ces événements font partie du renouveau de l’ésotérisme après le mesmérisme et la Révolution française de 1789, et dont le sinistre chimiste Lavoisier est en partie responsable, non seulement d’un détournement de l’ésotérisme à cause de son introduction de la chimie et de ses dérives mercantiles vers notre société industrielle, mais surtout d’un coup de pied dans l’hermétisme qui le fit éclater vers des dérives de pouvoirs dont nous connaissons l’une d’elle : la catastrophe de l’époque d’Hitler et du fascisme, tentation d’imposer une religion unique mondiale : le communisme. pour l’instant c’est plutôt l’autre facette qui est bénit comme le « fruit de nos entrailles » : le capitalisme... cette MERDE des gros besoins de nos entrailles. Ne pas oublier le nombre importants de sectes et les viols et enlèvements d’enfants aux États-Unis...

Mais c’est sans compter sur ce « nouveau pays » : Israël ! qui se targue de pouvoir, celui d’être apte à détruire n’importe quelle capitale européenne, volant le trône de l’Empire américain. En attendant, ce « pays » veut déporter tous les Palestiniens dans des goulags : « Les Palestiniens doivent être tous expulsés ». L’ancien Ministre israélien de la Défense Nationale, Moshe Dayan, qui avait déclaré « Qu’Israël devait être comme un chien enragé, trop dangereux pour qu’on le contrôle ».
Professeur militaire israélien Martin Van Crevel : « Nos forces armées ne sont pas au trentième rang, mais aux deuxième ou troisième rang mondial. Nous avons la capacité de détruire le Monde avec nous. Et je peux vous assurer que cela arrivera avant qu’Israël ne disparaisse ».
C’est toujours la sentence style « peuple élu ».


[ La photo du haut représente un des nombreux romans de Henri Vernes avec son héros : le beau Bob Morane, ici dans la couverture du Masque de Jade, illustré magnifiquement par Pierre Joubert, qui à fait la même école que moi, les Arts Appliqués, rue Dupetit-Thouars à Paris. Ce dessin de Pierre Joubert avec le cruel supplice chinois du carcan pesant ici au moins 30 kilos rappel un peu les flagellants Khlysty, et puis il y a le masque vert du personnage. Le carcan rappelle aussi la secte dans son aspect négatif ]

M.R.
 
 
carcan.jpg
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 15-03-2010 22:44

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved