Chute du Paradis
 

Ecrit par Sechy, le 06-09-2011 22:12

Pages vues : 3995    

Favoris : 435

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Chute du Paradis

et de l’humain

ou monde luciférien à fond


et ça fait des millénaires que ça dur !
 
 
 
Et après on s’étonne que des extraterrestres viennent nous visiter sous formes de « soucoupes volantes » à chaque fois que la folie de l’être humain se réalise : manipulations nucléaires surtout. Tant que les humains se détruisent entre-eux, ont les laissent faire, ça régule la Nature ; mais quand ils exportent malgré eux leurs radiations, alors non, ce n’est plus possible !
 
Jeu de « grandes personnes », attaques de : l'Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan, l’Iran (vidéo ci-dessous).
Les gouvernements successifs des États-Unis sont plus ou moins notre Timour Leng.


Nouvel Ordre Mondial
« Le perpétuel prend le masque de l’éternel, le général celui de l’universel, le psychologique celui de l’universel. Et c’est logique pour le communisme qui dot que dans le principe était la matière, et non le Verbe, se condamnant ainsi à ne concevoir comme mode d’intellection que l’opinion qui se construit dans le temps vécu, par évolution dialectique qui se déroule entre un commencement, que l’imagination peut reculer indéfiniment dans le passé, et un futur également indéfini [style Alpha et Oméga]. C’est cette horizontalité du temps que doit se réaliser, selon la dialectique matérialiste et historique [travailleurs du chapeau], une transposition dans la fluidité continue du temps du « discours absolu » de Hegel dans l’instantanéité de la vision synthétique, une synthèse pour les lendemains qui chantent : le DORG (Demain On Rase Gratis) de tout ce qui est pensable et en conséquence la satisfaction de tous les besoins inscrits dans la nature ontologique de l’homme, et donc aussi de tout l’existant puisque l’homme est en son essence un résumé de tout l’existant, de tout le créé.
Le communisme prétend dont être tout à la fois une physique, une métaphysique et une religion, mais ne peut le faire qu’avec des masques ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 06-09-2011 22:22

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved