Fausseté et Inversion
 

Ecrit par Sechy, le 25-09-2011 01:57

Pages vues : 3700    

Favoris : 399

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Église, Esprit, Europe, Goulag, Homéopathie, Inquisition, Justice, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Yokaï

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
 
Fausseté et Inversion
 
 
 
Les deux SUPER CONVENTIONS de l’Occident.

Héliocentrisme : du grecque hêlios « soleil ». Qui est mesuré, considéré par rapport au centre du Soleil.
Système HÉLIOCENTRIQUE de Copernic : considéré par rapport au centre du soleil. *Échelle*

Géocentrisme : Le Soleil tourne autour de la Terre dans le Géocentrisme. SATURNE / ÇA TOURNE, ROTATION, ROTAS // SATOR > SATURNE. La Terre est le centre.
Système GÉOCENTRIQUE de Ptolémée : considéré par rapport à la Terre, qui est centre (symbolique) de l’Univers.
 
 
INVERSION - Dogme de l’OPINION - ENFER de l’Existentialisme.

- Chez Ptolémée les Terriens se considéraient comme SACRÉS, puisque au centre de l’Univers ; ce qui ne devait pas empêcher les Anciens de savoir que la Terre tournait autour du Soleil ! Surtout avec la science de l’astronomie des Anciens Égyptiens qui alignaient savamment leurs constructions ; de même pour les alignements mégalithiques un peut partout sur Terre. Il est impensable que les Anciens ignoraient d’où ils venaient, et surtout ils devaient bien se douter de la pluralités des mondes... qui est vieille comme notre monde !!!
À l’origine chacun était le Soi, le Centrum Centri (Le Royaume des Cieux est en vous, écrit la Bible). La Terre servait de mesure de toute chose. L’être humain était HUMBLE. On peut classer dans le Géocentrisme la possibilité d’un nombre indéfini d’univers. Notre Univers est seulement la pointe visible, c’est-à-dire simplement le résultat d’un courant de vie qui a dévié, suite à un accident cosmique : une inversion, un détournement de quelque chose. Donc notre Univers n’est pas à la place parmi le champ d’autres Univers qui n’ont pas chutés mais qui ont tous leur originalité et leur propres lois naturelles. Et c’est pour cela que beaucoup de terriens se croient seuls dans l’Univers, justement à cause de la CHUTE. Une fois la CHUTE résolue, nous pourrons enfin avoir des relations avec nos frères et sœurs de l’Espace. Pas Avant. Et le temps ou espace-spatio-temporel n’entre pas en jeux.

- Chez Copernic et sa révolution les Terriens se considèrent comme des UTILISATEURS de leur planète. Bien entendu il entre là-dedans la théorie du Big Bang ! Divers killers partirent à la conquête de « nouvelles terres » pour tuer de nombreux peuples au nom de leur nouvelle religion chrétienne toute puissante. Nous entrions dans l’enfer de l’Humanisme de l’époque de la Renaissance qui allait remettre à la mode l’idéal républicain de Rome et d’Athènes, pour déboucher chez les philosophistes genre Descartes et compagnie et autres francs-maçons ; et nous donner un peu plus tard le républicanisme et le communisme. L’homme sert de mesure (et se prend pour Dieu ainsi il y a perte du sacré), ainsi apparaît le libre arbitre ou OPINION. Par exemple « si l’un pense « Je suis ceci », un autre pensera « Je suis cela » et ainsi de suite. Il se produit des conflits de pensées et tant de religions en résultent. La vérité reste ce qu’elle est, elle n’est affectée par aucune déclaration, conflictuelle ou autre », (entretient 248 de Ramana Maharshi).
L’être humain veut PÉTER PLUS HAUT QUE SON CUL. Nous sommes dans l’ANTHROPIQUE (fait par l’homme). On peut classer dans le Géocentrisme la possibilité d’un Univers unique, non pas créé par une sorte de Père Noël à barbe blanche, mais crée par une « intelligence » en un Alpha et Oméga à la Teilhard de Chardin. Un Univers clôt, où un type a décrété qu’on ne pouvait pas dépasser la vitesse de la lumière... Aucune loi humaine ne peut se dire « constante », encore moins « universelle », et les machins de Monsieur Albert Einstein en font parti.
L’être humain qui veut péter plus haut que son cul était le bourgeois et le franc-maçon qui voulurent être le calife à la place du roi, le firent décapiter, et prirent le pouvoir ; ensuite Napoléon Bonaparte vendit la France aux banquiers en pleine croissance. Le tout fut fabriqué avec l’appui de l’Église romaine toujours très présente avec sa morale puante des « biens pensants ». Le Dieu FRIC prenait le pouvoir, qui se retrouva tragiquement jusque dans les bagnes pour enfants. Le Dieu FRIC aura son Église dirigée bien-sûr par la tribut Rothschild (Banque de France), puis ses chapelles avec les Antoine Seillière, les Bernard-Henry Botul-Lévy, les Bettencourt, et autres Couilles en Or, etc.
La révolution copernicienne a bien-sûr donné le protestantisme avec ses Luther etc., et la révolution de la langue grâce à l’outil imprimerie. Le protestantisme donnera des familles de Couilles en Or.
Et il faut contrôler cette république, ainsi dès 1789 naîtra la « carte d’identité », qui entre bien dans le dogme de l’égalité puisque c’est plutôt une « carte de non-identité ». « La carte d’identité qui n’assure de la personne que pour autant qu’elle la présente comme différente de toute autre, non identique à quelque autre personne que ce soit, garantissant ainsi son « identité » particulière par l’exhibition d’une certificat général de « non-identité ». (Clément Rosset, L’école du Réel).

L’ère moderne ouverte par Copernic, et un peu avant par le 13è siècle, donnera la création des francs-maçons spéculatifs en Angleterre en 1717 puis le dogme de l’égalité et les « sans culottes », entendre : les sans culte. Nous en voyons tous les jours le résultat !!! Les incultes. Une porcherie laïque... Le ventre et le sexe ! Richesse collective et pauvreté personnelle, ce qui donne le communisme ou le DORG, qui rappel l’oligarchie athénienne et plus près de nous l’oligarchie soviétique !
Un autre Napoléon vendit à nouveau la France, le Napoléon III, bien appuyé par la franc-maçonnerie qui voulu cependant le renverser mais n’en eut pas le temps, et qui deviendra le plus ferme soutient de la troisième république... (John Gilpin, Œuvres décryptées, vol.2, Grasset d’Orcet)
Cette civilisation développée depuis Copernic et son héliocentrisme n’amène que des choses tordues, à l’envers, doublées de conventions emboitées les unes dans les autres à la manières des poupées russes. Nous tentons d’aller du visible vers l’invisible alors que c’est l’inverse qu’il faut faire. Comme les chimistes actuels qui travaillent sur des cadavres, la matière est déjà cadavre, elle est née et par conséquence doit mourir. Sa vraie vie est situé bien avant, dans la Pré-matière. Rudolph Hauschka disait que « ce qui est vivant peut mourir, mais rien de vivant n’est créé à partir de la mort », or c’est ce que font tous les chimistes de Big Pharma et autres Monsanto. Hauschka fit nombre d’expériences prouvant que des plantes pouvaient créer de la matière à partir d’une sphère immatérielle, mais pouvaient aussi « l’éthériser en retour à partir du créé, vu l’émergence et la disparition de la matière en alternance rythmique, souvent en conjonction avec les phases de la Lune ». (Cité dans : La vie secrète des plantes, de P. Tompkins et C. Bird).

- Évolutionnisme, pyramide ou degrés, ou DORG (Demain On Rase Gratis) : croissance et libéralisme mégalopole technologie = No limit = désastre, même soupe pour tous et perte de la planète entre tous dans le Géocentrisme.

À notre époque, notamment grâce à la technologie, tout, absolument tout est récupéré, manipulé et tordu. C’est là qu’il faut être constamment en éveil. Tout est faussé, on le sent à la vision du moindre machin hollywoodien genre « Avatar » qui idéalise une Nature de studio et de fast-food ou de « biens pensants » ; et dans Avatar la manipulation consiste à faire croire que les « biens pensants » sont ceux qui ont un « os dans le nez », genre « bons sauvages » et les Blancs sont les méchants, plein pot dans le New Age. Mais là c’est l’exemple facile.

Dans l’Héliocentrisme de Copernic la prison est vaste : le révolté, l’anarchiste ne sortent pas du circuit. Comme tout est récupéré, la seule solution est de SORTIR de la même soupe pour tous. La diversité est la loi du monde ; mais une Unité parcourt la diversité. Le Soi est le même pour tous, disait Ramana Maharshi (ent.507)(1). Dans cette soupe se trouve le croyant, l’athée, le riche et son pauvre, le sage et le fou, le génie et le chercheur, le prince et le roturier, les nouvelles couches sociales. Tous sont dans la vibration du TRÉPASSÉ : naissance, vie, mort. Tous sont dans l’Alpha et l’Oméga ou évolutionnisme genre ascension (2). Comme le Tout est plus et autre chose que la somme des parties, il faut donc trouver la Source, l’instant, le Soi. Aussi faut-il fuir le dogme ou tyrannie du bien et de l’attrape-couillons style « paix » ou « amour inconditionnel », qui eux aussi sont récupérés.

- Évolutionnisme ou DORG (Demain On Rase Gratis) : croissance et libéralisme mégalopole technologie = No limit = désastre, même soupe pour tous et perte de la planète entre dans le Géocentrisme. Développer son « potentiel vital » ou ses « pouvoirs naturels » pour obtenir une « performance » est encore de la récupération et manipulation. Tout cela donne le mondialisme ou Gouvernance mondiale. Ce sera bien pratique pour l’oligarchie au pouvoir, qui grâce à la suppression des frontières, grâce à une juridiction unique, une police mondiale unique, plus personne ne pourra échapper à une quelconque police, à un quelconque fisc ! Plus personne ne pourra protester contre un abus technologique ou une manipulation scientifique puisque la loi sera la même partout. On appelle ça « le meilleur des mondes ».


Notes.
1. Le SOI est aussi le TAO : « Le Tao est l’ultime souverain de ce qui est-ainsi-de-par-soi-même (le spontané). Au centre de la profondeur de non-être se créa la Caverne Vide. Cette Caverne Vide est L’UN VÉRITABLE. Il n’est ni être, ni non-être. A partir de ce souffle unique se produisent les Trois Souffles... », cité par Kristofer Schipper, dans : Le Corps Taoïste.

Le Soi, l’Instant c’est le BLANC : « la Lumière intérieur, une non-connaissance (toutes les couleurs se retrouvent dans le Blanc et donc les oppositions s’abolissent) qui se situe parmi les préalables à l’état physique du « garder le noir ». La lumière - le miroir spirituel - n’est qu’une émanation de la source de l’être, à travers laquelle on perçoit l’obscure du chaos. « Garder le noir » - ce qui vient après l’illumination - correspond  « nourrir ce que le savoir n’arrive pas à connaître », c’est-à-dire l’autre corps le corps réel ». (Le Corps Taoïste, de K. Schipper).
Le TAO a un caractère inconnu et surtout inconnaissable que l’on garde et nourrit.

2. Maharshi : Un objet peut-il exister sans quelqu’un qui le voit ? [en notre absence on ne peut absolument pas savoir ce que fait un objet, et si on le film avec une caméra de surveillance il faut bien une personne, un récepteur qui analyse l’enregistrement] les expériences peuvent être réelles, mais les objets dépendent de celui qui les voit [d’où la fabrication de la société de consommation]
Question : Un de mes assistants a été tué durant la guerre. Neuf ans plus tard, une photographie fut prise d’un groupe de ses amis. Sa forme apparaît sur la photo. Comment est-ce possible ?
Maharshi : il est possible que ses pensées se soient matérialisées. Allez à la racine de cela.
Question : Comment ?
Maharshi : Si le chemin était extérieur, des indications seraient possibles, mais il est à l’intérieur de vous-même. Cherchez en vous-même. Le Soi est toujours réalisé. Seul quelque chose qui n’a pas encore été réalisé peut être recherché. Mais le Soi est à la portée de votre expérience.
Question : Oui. je me réalise moi-même.
Maharshi : Je me..., dites-vous ? Y a-t-il deux entités - ‘je’ et ‘me’ ?
Question : Ce n’est pas ce que je veux dire.
Maharshi : Qui est celui qui a réalisé ou n’a pas réalisé ?
Question : Il n’y a qu’un Soi.
Maharshi : La question ne peut se poser que s’il en existe deux. Abandonnez la fausse identification du Soi avec le non-Soi.
Question : Je parle du plus haut niveau de conscience.
Maharshi : Il n’y a pas de niveaux [ici c’est pour démolir le dogme actuel de l’évolutionnisme !]
Question : Pourquoi l’homme n’obtient-il pas instantanément l’illumination ?
Maharshi : L’homme est lui-même illumination. Il illumine les autres.
Question : Votre enseignement est-il différent des autres ?
Maharshi : Il n’y a qu’une seule voie et qu’une seule Réalisation.
Question : Mais les gens parlent de beaucoup de méthodes différentes.
Maharshi : Elles dépendent de leur état mental.

Ensuite à propos de la CHUTE :
Question : La Bible enseigne que l’homme est né dans le péché.
Maharshi : Être homme est péché. Ce sentiment d’être homme n’existe que dans le sommeil profond. C’est la pensée du corps qui fait naître l’idée de péché. La naissance de la pensée est en soi péché.
(Extraits de l’entretient 164, du 24 février 1936).

« Le rapport le plus directe de la conscience au réel est ainsi un rapport de pure et simple ignorance ». (Clément Rosset. Cela rejoint le langage du SILENCE.
 
 

Dernière mise à jour : 25-09-2011 03:33

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved