GRÉGARISME = MANIPULATION MAXIMALE
 

Ecrit par Sechy, le 03-02-2015 21:04

Pages vues : 2975    

Favoris : 508

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Cinéma, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Humain, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
serpentvigie_alertegregarisme.jpg
 
 
GRÉGARISME = MANIPULATION MAXIMALE
surtout chez les jeunes manipulés
par le Saint consumérisme,
alors que dire des crèches !!!
SOCIAL = GRÉGARISME
 
 
FOI (FAUSSE) CROYANCE-CRÉDIT-CRÉDO-ARGENT = GRÉGARISME ou religion du Saint Fric ou rituel de la consommation. Un grégarisme nommé : « social » socialisme : LE TROUPEAU de consommateurs.

LE PREMIER PIRATE C’EST L’ÉTAT : rapt de l’âme dès le berceau, soumettre, formater la personne par le subterfuge (en cachette comme la pratique de cette judéo-maçonnerie spéculative) dans quelque contexte que ce soit et par le langage courant.
LE PLAGIAT DE L’ÉTAT DIT DÉMOCRATIQUE : contraire de création : s’approprier, garder, faire commerce d’un homme libre ou d’un esclave (salarié) (langage juridique du 3è siècle avant notre ère, chrono. Scaliger). Pousser au Djihad, à la laïcité, à la dévotion, est un plagiat. Oui, la laïcité à la française est une agression contre la personne. S’enrichir au dépens du prochain est une agression. Le « droit d’auteur » est une agression.
PLAGIAT = BLESSURE.
 
Nous sommes tous conditionné : par la naissance, l’hérédité et les parents, par l’école, par la « culture » et les médias, les religions et les philosophies, l'armée, par la société étatique dite « civilisation » et sa laïcité et son obligation de travailler pour engrosser les Couilles en Or de la City de Londres.
Le grégarisme commence quand on est bébé : contagion émotionnelle (dans les maternités on observe que si un bébé se met à pleurer, les autres l’imiteront). L’enfant imite ses semblables (« il fait comme tout le monde ») ; il imite les personnes vues à la télévision. Il commence naturellement ou inconsciemment par imiter sa mère : un échange répété, où la mère lit les émotions de l’enfant dans sa mimique, et les lui rend en l’imitant avec des connotations supplémentaires : l’enfant les reconnaît et ainsi commence une construction de géométrie du mental. Bref, l’enfant a-prend, donc tout n’est pas lumière philosophale. Ensuite à l’âge adulte, il tendre à trouver plus sympa celui qui le reflète (l’imite) le plus. D’autre part, l’EMPATHIE est anti-grégarisme : elle ne fonctionne qu’avec de petits groupes ne dépassant pas 20 à 30 personnes, donc anti-social (au sens du mondialisme).
Le mondialisme est anti-empathie, donc égoïste. Banques, multinationales, pouvoir public ou institutions, FMI, OTAN, OMC, FED, Églises, partis, tous sont impersonnels ; ce sont des organisations de décideurs ou Couilles en Or obsédés par les chiffres de leur rendement et compétitivité, donc sans aucune place pour l’empathie ni la gratuité, donc SANS CONSCIENCE MORALE, SANS VALEUR RÉPUBLICAINE.

Tout petit, j’ai pris conscience du conditionnement opéré par la dérive des groupes, ayant notamment subit malgré moi l’embrigadement dans le scoutisme à la  Baden-Powell chez les curées de la Salésienne de Paris (avant Vatican II). Un grégarisme ou esprit grégaire, dans des opinions de religions, de modes (à l’école primaire), de goûts, d’intérêts. Je fus surpris de voir des personnes capables de jugements originaux et rationnels glisser dans la dérive grégaire (qui peut être du genre « régression » correspondant à une « remise à zéro » en vu de reprogrammer).

Comme déjà écrit de nombreuses fois, se protéger du grégarisme et des manipulations de l’État passe par ÊTRE SOI : la spontanéité : le ici et maintenant, il n’y a que CELA ; le mental ne servant uniquement comme « objectif de pointer » ou voir, afin de dompter l’ego ou mental (le corps).
Être soi, dans l’Instant, c’est être SPONTANÉ, DONC SANS AUCUNE RÈGLE. Par exemple chacun utilise l’électricité pour allumer une ampoule électrique, et n’a nullement besoin de se projeter dans le futur pour savoir comment et pourquoi l’ampoule s’allume !


D’autre part nous savons que ce monde ne va pas bien, surtout ici en France, mais il est dans notre tête. Si je suis assis dans une pièce à parler avec une autre personne, il n’y a rien d’autre dont je sois conscient à par la lumière qui entre par la fenêtre, les bruits dans la rue, l’odeur du parfum de la personne, etc. C’est le ici et maintenant. Rien d’autre n’existe, même si on est conscient qu’il y a des guerres dans ce monde. Quand nous sommes le plus spontanés possible, là se passe des choses extraordinaires, qui portent le nom de LIBERTÉ, là se trouve la VRAIE PAIX, et pas celle de l’étatisme et de ses règles et de ses « services d’ordres » ne créant que du désordre, terrorisme et de la fausse paix.


Quelques moyens de se protéger du grégarisme aidé de la police de la pensée, laquelle existe obligatoirement dans les pays dits « libres » (au départ de la création de l’URSS ce pays se disait « le pays le plus libre du monde »).

- Fuir ceux qui pour des « bénéfices » manipulent les autres « pour leur bien », ou « pour leur sécurité », comme par exemple peuvent le faire un éducateur, un professeur, un psychothérapeute.
- Fuir les malades égocentriques qui manipulent les autres uniquement à leur avantage (comme on achète un paquet de lessive à tarif économique) comme les vendeurs, les fraudeurs, les exploiteurs.
- Fuir les malveillants ou destructeurs comme l’étatisme qui manipulent autrui sournoisement, en dissimulant, souvent motivé par la perversion, afin de détruire (comme tout colonialisme au nom de la 'civilisation').

LE MANIPULATEUR (policier, employeur, banquier, etc.) :
- Parle de façon indirecte, par allusions, n’est pas clair dans la communication.
- Il brandit des menaces de punition de la part de tierces personnes, ou de conséquence naturelles ou surnaturelles qui frapperont ceux qui n’obéissent pas.
- Il ne déclare pas les sources de sa connaissance (qu’il affirme) ; fonde ses « connaissances » sur Dieu, le Bien, l’honneur, la Patrie, le Dharma, les religions du Livre.
- Il nie ses erreurs.
- Il essaye de rendre autrui dépendant de lui.
- Il ne sait pas écouter.
Etc. La liste est très longue.

- Se protéger du grégarisme essentiellement en évitant les énergies émotives de groupe ou de masse.
- Se protéger des messages gouvernementaux qui dogmatisent (comme les 'valeurs'), conjointement à des musiques liées au système étatique de type suggestif et qui ont un effet sur ses propres émotions.
- NE JAMAIS DONNER D’ARGENT À AUCUNE ORGANISATION, SURTOUT À L’APPROCHE DES FÊTES DE FIN D’ANNÉE, car toutes les organisations sont en cheville avec l’étatisme : il n’existe pas d’association sans but lucratif, même si celle-ci l’affiche dans son logo, elle ment.
- N’acceptez en aucun cas que l’on vous impose à renoncer à « pirater », à renoncer à des sources d’information interdites, à la fréquentation d’amis, de parents, de professionnels, de consultants (les éviter si vous les jugez dangereux).

- Fuir quiconque essaye d’augmenter votre dépendance affective, informative, économique, sociale (réseaux quel qu’ils soient). Fuir les dépendances « spirituelles », qu’il s’agissent d’individus ou d’organisations.
- Fuir quiconque vous indique des titres irrationnels genre actuelle judéo-franc-maçonnerie spéculative.
- Fuir quiconque tend à augmenter sa dépendance vis-à-vis de lui ou à  encourager en vous la culpabilité.
- Refusez de signer et d’assumer un quelconque engagement et de faire quelque déclaration que ce soit.
- SAVOIR DIRE NON (ce qui n’est pas du tout évident !)

Apprendre à être DIRECTE ou SPONTANÉ : même crus et obscène si nécessaire, car exprimés spontanément des propos peuvent déconcerter et stopper le manipulateur.
Apprendre un minimum de violence et de défense physique pour repousser le manipulateur qui insiste trop, et qui finira pas déclarer forfait.

TRÈS IMPORTANT : FUIR le plus possible LE CONFORT qui engrosse les Couilles en Or, car une industrie verra la fameuse « croissance » remplir ses coffres grâce à ceux qui sont disposés à payer pour acheter quelque chose dont on se sent protégé ; cette industrie contraindra les acheteurs par des techniques manipulatrices pour racheter toujours du nouveau, parce que « l’ancien » sera déjà tombé dans l’anti-manipulation, d’où d’ailleurs la technique de l’obsolescence programmée. Et il y a maintenant pire : comment lutter contre les particules ultrafines et les nanoachines ?!

La Source de la manipulation mondiale est LA CITY DE LONDRES, qui a ses Vatican : à Rome, Jérusalem, Wall Street, la FED, la Mecque, le Kremlin, l’Union européenne, le Vatican, et des loges judéo-maçonniques spéculatives comme le Grand Orient en France et le B’nai B’rith aux USA.

Évidemment en vivant l’Instant et en supprimant la dualité sujet-objet, la Source énumérée ci-dessus n’existe pas. Si par exemple 1 seul million de personne vivent la non-dualité, alors la Source va commencer à se tarir naturellement, y compris l’avatar « Shoah » ! Peu importe le « temps » que cela peu prendre, sinon on retombe dans l’évolutionnisme du système (The Box) fonctionnant depuis au moins 10.000 ans.

L’Union européenne est une parfaite manipulatrice en sournoiseries, en forme de laïcité : car ce serait le Graal du « vivre ensemble » que cette organisation auto-proclamée, non démocratique et basée sur la religion du Saint FRIC. Ainsi comme la laïcité, elle est censé être reconnue par tous, alors il est illégitime de la critiquer. L’euroscepticisme devient une « faute morale », une faute de laïcité. C’est un indice de mauvaise foi, une hérésie condamnable. L’Union européenne comme la laïcité serait un bien pour tous ; donc rien de plus nécessaire pour les cancéreux du pouvoir : les Couilles en Or.


Qui va s’opposer à la super arnaque de « lutte contre le terrorisme » ? puisque c’est censé nous « protéger » au même titre que les caméras de surveillance, pardon, de protection, les lois, etc. ? Qui va s’opposer à la « démocratie » censée nous offrir la « liberté » ? Par exemple l’occupation de l’Irak, la « libération » de la Libye, son montré comme hautement positive en terme de « lutte contre le terrorisme » ou le renversement du « méchant dictateur » et le rétablissement de « l’ordre public contre les rebelles locaux », c’est-à-dire toutes « valeurs républicaines » indiscutables : sécurité donc confort, lutte contre le terrorisme, le génocide, la civilisation. Une fois que les cancéreux du pouvoir auront fait avaler leur daube, tout message qui se présentera contraire à ces « valeurs » sera délégitimé et comme immoral, et en France passible de poursuites judiciaires comme de remettre en cause les Gaz Chambers.
Ces mêmes cancéreux du pouvoir qui sous prétexte de « paix » sont des prédateurs d’autres peuples en envoyant mourir en guerre des jeunes gens.
Même drame avec la suppression en douceur des services publics afin d’engrosser les Couilles en Or (les marchés), sous prétexte de « bien-être », en réduisant les prix et tarifs ; alors quiconque s’oppose à la « libéralisation » sera un « ennemi de la liberté » et ne voudra pas le bien des gens et défend les intérêts des corporations. Tout cela sert à manipuler et à empêcher la contestation et la compréhension. Le libéralisme ne fait que produire l’Enfer sur Terre : cartel, opacité, marché non libre, augmentation des prix, monopoles, violences et embrouilles.

Qui va s’opposer à une république « universelle », nommée ainsi par cette nouvelle judéo-maçonnerie ? transformant cette république en une religion, puisque le mot universel ne peut concerner QU’UNE SEULE CHOSE : L’UNITÉ, donc le divin ? Ainsi, toute contestation de cette république sera une hérésie, une attaque contre « ses valeurs ».
La république ne peut pas être universelle car par définition elle est anti empathie, soit UNE UNIVERSALITÉ À L’ENVERS (sans empathie, sans altruisme).

RAPPEL : peur et haine sont liées à des instincts de survie, et sont donc « naturelles », car inculquées de longue date. Pour tout pouvoir, il est plus facile d’entretenir la peur et la haine que d’entretenir l’amour et l’altruisme ! encore la solution de confort.
Le peur, la terreur (comme en 1789, 1917) et la haine sont des moteurs fondamentaux des campagnes électorales en républicanisme et aussi dans la gestion de son pouvoir (voir le Goulag en URSS, l’autorisation de la torture par Bush et son Congrès, etc.)
Les thèmes favoris du républicanisme (ses valeurs) sont : le sécuritaire ou confort, le terrorisme ou « l’ennemi extérieur », la criminalité et l’insécurité interne, le pouvoir d'achat et sa croissance, les mensonges, les affaires et escroqueries, les stéréotypes (que ce républicanisme fabrique et impose lui-même), son dogme judéo-maçonnique de égalité-liberté-fraternité, son langage du politiquement correct, sa tyrannie de l’opinion ou « liberté de pensée » notamment en forme de
« liberté d'expression », de « laïcité positive » : de l’air de dire qu’elle protège et permet tous les cultes, ça fait plus socialiste (comme plus de séparation de l’Église et de l’État). On retrouve ce même merdier républicain dans une forme de rétablissement des provinces de l’Ancien Régime (les communautés) : Musulmans, Juifs, Antillais, Africains, Roms, etc. ; bref, « une égalité diverse » genre "United Color off Barattin", ou qui n’ose pas affirmer son vrai sens mais que tout le monde dont accepter sans broncher, ce qui est typiquement le syndrome de cette laïcité à la française : une extrême complexité provenant de cette nouvelle judéo-maçonnerie spéculative genre Grand Orient de France.

ENFIN : la solution à nos maux viendra lorsque les religions du Livre et leurs « civilisations » et leurs habitants des cités, les citoyens, seront réconciliés avec les Païens ou habitants de la Campagne : les Païens et la spiritualité avec le Tout, et pas seulement le Dieu des Yahvistes. Donc mettons les villes à la campagne, au VERT…




[En référence à  : Neuro-Esclaves, de Marco Della Luna et Paolo Cioni]
 
 

Dernière mise à jour : 03-02-2015 21:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved