Choisir sa sexualité comme choisir sa bagnole
 

Ecrit par Sechy, le 22-06-2016 21:28

Pages vues : 2270    

Favoris : 397

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
frise_rnd1.gif
 
 
Choisir sa sexualité comme choisir sa bagnole
voilà où en est rendue cette
civilisation occidentale capitalo-socialiste

L’Homo Religiosus et son Anneau au Cul, ou « ailleurs ».
 
 
Anneau nuptial-anus esclave PROUVANT LA NON-DUALITÉ. Aussi, ambivalence de l’anneau relie en même temps qu’il isole, ce qui évoque immanquablement la relation maître-esclave. Soumission à la religion et à Dieu (extérieur), ou soumission à la laïcité ou système de la City !! Échanger ses anneaux ou son sang : chacun des « conjoints » devient ainsi maître et esclave de l’autre !!! Cela évoque immanquablement la Ceinture, le Cercle en magie opératoire, qui emprisonne, protège, ou conserve un secret. S’emparer d’un anneau, c’est comme pour un cambrioleur forcer une porte. Se mettre un anneau ou l’imposer au doigt d’un autre, c’est se réserver soi-même ou accepter le don d’un autre, comme une exclusivité et une réciprocité.
Un anneau porteur d’un sceau symbolise le cancer du pouvoir : spirituel ou matériel. Idem pour « l’anneau du pêcheur », à la fois symbole de cancer du pouvoir et d’esclavage ou soumission spirituelle. Voir l’anneau des Nibelungen symbole à certains moments du cancer du pouvoir quand l’humain prétend « dominer la nature » alors qu’il ne se domine pas lui-même !
Échange de sang, anneaux, sceaux = moyen de reconnaissance et de fidélité.
Dans l’anneau Pi et de Jade en Chine, le diamètre de l’ouverture est égal à la largeur de l’anneau, ou souvent à la moitié de cette largeur. Jade : symbole de perfection et de puissance. Le Pi rond est symbole du Ciel, opposé au Jade ts’ong, carré, symbole de Terre. Le trou central de l’anneau est le réceptacle, ou le lieu de passage, de l’influence céleste. Il est à la verticale de la Grande Ourse et de la Polaire. Les Celtes utilisaient de très beaux anneaux de Jade ; un de ces anneaux a été trouvé en Bretagne associé à une hache, dont la point marquait le centre de l’anneau. Hache = Foudre, soit le Ciel. Le trou central est encore de l’anneau est encore l’Essence unique, le Soi ou Stargate, et est aussi le VIDE DU MOYEU QUI FAIT TOURNER LA ROUE : il montre clairement la vacuité au centre de l’être, le Vide attirant naturellement le Plein (le Ciel).
Dans le christianisme l’anneau symbolise l’attachement, la fidélité « librement acceptée ».

Le 13 juin 2016, François Hollande diffuse un Tweet : « L’effroyable tuerie homophobe d’Orlando a frappé l’Amérique et la liberté. La liberté de choisir son orientation sexuelle et son mode de vie ». Ainsi on choisit son « orientation physique » comme on choisit sa bagnole ou son vêtement. D’un autre côté « tomber amoureux » est du même ordre, en moins mercantile toutefois, mais tombant aussi sous domination du mental.
« À qui appartiennent ces pensées sexuelles qui apparaissent ? Posez-vous la question et vous verrez ces pensées prendre la fuite », pour faire référence à l’entretien 545 de Ramana Maharshi.

- Question : Comment déraciner les pulsions sexuelles ?
- Maharshi : En déracinant la fausse idée que le corps est le Soi. Dans le Soi, il n’y a pas de sexe.
(Entretien 169)

Cependant, étant de plus en plus dans notre société de consommation, il est parfaitement logique que « l’homosexualité » deviennent à la mode MAIS D’UNE FAÇON MERCANTILE DANS LA RELIGION DE L’ARGENT DE LA CITY DE LONDRES : « l’homosexuel » ne se déplace pas dans le monde avec une identité constante, il est comme un caméléon, ce qui me fait écrire que les bons comédiens sont souvent gays. Les gestes, les attitudes, la façon d’entrer en relation avec autrui chez « l’homosexuel » changent selon les circonstances. Il peut paraître « hétérosexuel » au bureau, et asexué dans sa famille, et exprimer son « orientation sexuelle » seulement en présence de quelques amis. Se rappeler que depuis plus de 1000 ans l’hétérosexuel a été formaté pour l’être. Ce n’est nullement le cas pour « l’homosexuel » qui très souvent ne prend conscience de son « orientation » qu’au cours de l’adolescence ou plus tard. Ainsi il n’a pas été formaté pour être « homosexuel » et en devient plus libre.

Comme de nos jours, le fait de « normaliser l’homosexualité », dans les pratiques et ses dynamiques, l’a réduite à ses aspects les plus simples, ce qui constitue encore un rejet de cette « orientation ». Chacun est différent, ET PAS SIMILAIRE COMME L’ACTUEL « UNITED COLORS OF BENISSON » ou « unité dans la diversité » façon « vivre ensemble », cet infâme Super Grégarisme en laïcité de Nouvel Ordre Mondial.
Avant 1789 il y avait des « actes homosexuels », après 1789 et son individualisme forcené il y a des « homosexuels » et donc des médecins et autres pour les condamner tout au long du 19è siècle et jusque dans l’avant 1968. Ainsi va se développer tout une culture et une communauté gay, surtout dans les grandes villes…
TOUTE CLASSIFICATION FONDÉE SUR LA SEXUALITÉ EST DE LA RÉPRESSION. Et dans certains pays du Moyen-Orient très patriarcal, seul est « homosexuel » celui qui est pénétré. C’est encore pire qu’en Occident… Et ici en Occident dans la maladie de l’égalitarisme, l’homophobie sert à banaliser l’homosexualité ; ce qui correspond à ajouter de l’huile sur le feu : de plus en plus de rejet de celui qui est pas à la norme hétéro. À coups de stéréotypes et de singeries l’homophobie caricature l’homosexualité et la transforme en une singerie de la sexualité « naturelle » et de « l’amour véritable ». Cet égalitarisme ou banalisation sert à adorer l’unité dans la diversité qui peut se résumer par le slogan « United Colors of Benitruc », soit une SOUPE identique pour tous et une société fourmilière. Un bon exemple de cette soupe est donné par le film français : La cage aux folles, bien dans le « circulez ya rien à voir » ; bref, « ça ne mange pas de pain » et ça fait du business pour certains.

L’autre sexe [ou le même] et la relation à lui ne sont que des concept mentaux. Dans une Upanishad, il est dit que tous les êtres sont chers parce que le Soi est aimé de tous (BAU II.4,5). Le bonheur est intérieur ; l’amour ne vient que du Soi. Il est à l’intérieur de chacun ; ne pensez pas qu’il est à l’extérieur : alors toute différenciation cessera. (Ramana Maharshi, entretien 335).

Le TROU : symbole de l’inconnu. Le Trou, comme le trou du Zéro est nettement plus riche que le simple mot « vide ». Le Trou est comme la Porte, et tous Passages (on dit d’ailleurs dans le monde gays « sortir du placard », donc celui qui en sort crie sur les toits qu’il est gay). Je dirais que ce Trou est l’équivalent d’un PONTIF : accouchement naturel d’une idée. Notre actuel binaire informatique fait de zéros ou trous et de uns ou axes illustre bien la VIRTUALITÉ, L’I-D.
Par un Trou, ou une Porte, on pénètre mais aussi on s’échappe. Le disque de Jade Pi symbole du Ciel est une Stargate débouchant sur d’autres dimensions. Le Trou comme la Porte est double : immanence et transcendance, il ouvre l’intérieur et l’extérieur, il ouvre l’extérieur à l’AUTRE.
Le Trou du Trouvère : « voir le Trou », donc voir la Non-Dualité.

Prière de la peur de la « confusion des genres ».
Oh Petit Jésus, faites que je ne cesse pas d’être un homme et que je ne devienne pas une femme, ou un homme, ou les deux à la fois !!!
Même prière adaptée pour une femme.
Bref, un homme qui se laisse pénétrer par l’anneau par un autre homme reste toujours un homme !


L’oligarchie ou cancéreux du pouvoir de cette civilisation du capitalo-socialisme sait parfaitement le POUVOIR DES MOTS/MAUX. Aussi elle fait tout pour que ces mots/maux deviennent de plus en plus incompréhensibles : LE POUVOIR DU MOT PAR SES MUSIQUES EST D’AUTANT PLUS FORT QUE LE MENTAL NE LE COMPREND PAS, d’où l’intérêt de la Novlangue et autres manipulations verbales de propagande du républicanisme pour formater les psychismes à la mode capitalo-socialisme et à la « paix », ce monde malade qui beugle qu’il « fait la guerre au terrorisme ».

« La Vérité est UNE ou n’est pas ; c’est un jugement de sens commun, l’a-priori des a-priori. 2+2=4. Personne n’est libre de dire que ça fait 3 ou 5. Pour l’Absolu, je pensais que c’était kif-kif. L’emmerdant dans l’affaire, c’est que l’Absolu ne peut être quelque chose qui s’imagine, puisqu’on ne peut imaginer qu’à partir du vécu, du sensible, des limitations du contingent, et que le Tout ne peut être engendré par les parties (c’est encore un a-priori). C’est pourtant ce que font ceux qui ont des « opinions », y compris les « opinions religieuses », c’est-à-dire à la limite autant d’absolus que d’individus. C’est pour cela que tout va si bien ! Hélas ! hélas ! hélas ! etc.
Le problème était donc insoluble mais je n’y pouvais rien. la vie n’avait pas de sens. Mais le dire était encore une opinion, c’est-à-dire une croyance en moi-même », écrit Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux, dans une lettre du 17 mars 1974 à Emmaüs.

 
 

Dernière mise à jour : 22-06-2016 21:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved