NOUS, unité digitalisée, partie 2
 

Ecrit par Sechy, le 02-08-2016 00:15

Pages vues : 2341    

Favoris : 463

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
vermeerselfie.jpg
 
 
NOUS, unité digitalisée, partie 2

Vous n’appartenez pas à vous-même,
mais au système capitalo-socialiste, à sa république.
 
 
 
Bienvenue dans le monde républicaniste qui vend sa nouvelle religion sentimentaliste : « liberté-égalité-fraternité », qui nous vend son opinion et son « pas d’amalgame » de dentisterie d’origine arabe. Ah oui, cette civilisation est tellement cariée qu’il en faut des tonnes d’amalgame !!!

LA JÉRUSALEM CÉLESTE : CONSOMMEZ-CONSUMEZ EN ARTIFICE ILLIMITÉ POUR ALIMENTER LE DÉSIR QUI VA CONSUMER LA VIE SOCIALE. Le plaisir de consommer sera la religion reliant les humains, mais seulement en renouvelant perpétuellement l’accomplissement dans le consommable, donc dans LA COMMUNION DE « L’HOSTIE » (automobile par exemple), sinon le consommateur sera en manque et ne sera plus social. Ce monde exige que tout être soit social, inséré, « compter » (digitalisé) dans le corps social. Mais Jésus a dit : Qui perd sa vie la gagne ; évidemment ce n’est plus le confort moderne et l’éclairage électrique ! MAIS IL FAUDRA BIEN UN JOUR QUE CE NE SOIT PLUS VRAI, QUE L’ÉNERGIE SERA RÉELLEMENT GRATUITE ET ILLIMITÉE. Alors il y aura une nouvelle Terre et un nouveau règne dans le Minéral, le Végétal, l’Animal-Humain.
 
Ce monde actuel est mort, parce qu’il est construit sur la thermodynamique et L’ÉVOLUTIONNISME : la VIOLENCE, L’EFFORT OU TRAVAIL ET LA POLLUTION. Son énergie quand elle ne dépend pas de l’huile de pierre dépend de la saloperie nucléaire et ses déchets invraisemblables.

À partir de 1789, place uniquement au monde physique, donc à la survie de l’espèce monétaire, seule « réalité » à l’opinion des républicanistes. Place à l’ego ou corps et à son activité cérébrale : la « raison » LE CALCUL. Plus aucun agent supranaturel tel un terroriste ne doit apparaître. Il n’y a plus qu’un seul dogme : LA TECHNIQUE (que de nos jours certains persistent à appeler « science », qui elle, forme un ensemble de spiritualité, d’art de vivre et de connaissance et en dernier de technique).
La mécanisation des âmes commence à la Renaissance avec « le monde papier » (grâce à l’imprimerie), qui va devenir LE MONDE OPINION : les théories, les modèles et autres compas-équerres artefacts à l’aide desquels nous pensons et que nous prenons pour « la réalité », en fait un super égrégore qui va devenir une institution comme la Royal Society de Londres où le « discours scientifique » doit être « neutre » ou « objectif » !!! Alors que par exemple au Moyen-Âge la liberté était effective puisque le discours médiéval avait un locuteur disant une chose de telle manière qu’on pouvait en comprendre une autre (idem pour les chapiteaux sculptés sur les églises, ou l’art pictural en général) ; la tyrannie de l’opinion n’était pas encore effective, LA PENSÉE UNIQUE N'EXERÇAIT PAS ENCORE SA TYRANNIE. Avec la Renaissance les choses deviennent photographiques, en 3D : voyez l’art hollandais : on est déjà en Re-présentation actuelle, en SPECTACLE, EN SELFIE (voir un Vermeer de Delft). Hollywood est déjà latent, 1789 n’a rien inventé mais devient le court-circuit mondial !
La mécanisation des âmes humaines se prolonge considérablement et jusqu’à nos jours au cours du 19è siècle en Europe avec la montée en puissance de la laïcité et de l’athéisme. Les laïcisés ou les athées du 21è siècle prennent leurs opinions pour des « faits scientifiques » ! L’approche mécaniste de l’après 1789 tombe dans le fer/faire en expliquant le tout par les parties !!! (Voyez la diarrhée des molécules et autres machins « atome » et autres Large Hadron Collider mixeur à particules).

L’étonnant depuis la voie des 10.000 ans de l’Agriculture, et surtout depuis l’apparition du langage écrit, SEULS LES HUMAINS ONT DES LOIS, DONC DES OPINIONS QUI VONT FOUTRE LA MERDE PARTOUT, parce que la personne ne sera jamais la personne, ne sera jamais elle-même, mais sera fabriqué par cette loi !!! Une « loi naturelle » ne peut qu’être diarrhée de l’ego (anthropocentrisme) et le monothéisme n’y échappe pas : un patriarcat ministre de la justice économique et donc énergétique ! Une opinion nommée par certains judéo-maçons de l’après 1717 : Grand Architecte De L’Univers (GADLU). La croyance en des lois éternelles n’est qu’une croyance ou opinion et rien de plus, et certainement pas une « constante » des fixistes. S’il existe une « constante », elle ne pourrait être que le Vide, qui lui-même n’est qu’un pauvre Nom-la Forme production de l’ego ou « raison ».
Tout est dans le mental : l’Univers entier. Le temps qui coule ou chronologie n’est qu’une production mentale : il faut quelqu’un pour observer l’ombre de l’aiguille « bouger » sur un cadran solaire, idem pour voir le sable couler dans un sablier et indiquer un « délais ». Si personne ne l’observe, alors pas de temps ! LE MONDE ET SA MATIÈRE (MA-TERRE) EST MENTAL.
TEMPS = DUALITÉ SUJET-OBJET, DONC ALIÉNATION : ÊTRE HORS DE SOI-MÊME.

Tourné vers l’extérieur, donc vers le spectre-spectacle, l’individu ne sera jamais dans le SOI, il sera toujours dans l’ego déformé par l’extérieur, par la « loi générale » ou grégarisme.

L’être humain pensant, je ne vois pas ce qui pourrait interdire que TOUT MATIÈRE PENSE AUSSI, MÊME UN PETIT CAILLOU SUR UN SENTIER DE CAMPAGNE, MÊME UN « ATOME » PENSE. UN EST LE TOUT. TOUTE CHOSE EST ET EST SANS POURQUOI ET N’A SOUCI QUE D’ELLE-MÊME ET NE DÉSIRE ÊTRE VUE : Ramana Maharshi dit bien à l’entretien 479 : « Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles » ; et à l’entretien 63 : « L’homme, qui n’est qu’un grain de poussière dans le monde, veut en obtenir davantage et récolte ainsi les ennuis ».

TOUTE CHOSE EST, ET EST SANS POURQUOI ET N’A SOUCI QUE D’ELLE-MÊME ET NE DÉSIRE ÊTRE VUE. De nos jours de culte du narcissisme et de l’ego nous faisons le contraire : il faut se montrer : LE LOOK, L’IMAGE, LE MOI-JE, LE BRUIT, LE VERBIAGE, LA VITESSE, LA QUANTITÉ.
La civilisation actuelle NE PEUT QUE DIVISER TOUT EN SINGEANT L’UNITÉ (mondialisme et « unité dans la diversité »), et l’unité montrée ne peut que laisser voir la division, pour preuve, la propagande du « vivre ensemble » et de la « fraternité » suite au démarrage des attentats outils de la City de Londres. Il n’y a d’ailleurs jamais eux autant de « spécialistes » que de nos jours pour « dévoiler » toutes choses dans le poste….

DÉMOCRATIE = CAPITALISME, parce que les deux sont infaisables sans la complicité des masses démocratisés.

L’URSS se disait « le pays le plus démocratique du monde », avec une classe dominante en forme de propriété privée chloroformée et remplacée par un sous-produit amoindri, moins diversifié, concentré en propriété collective façon technologie bureaucratique ou fonctionnarisée. La mécanisation des âmes était à l’œuvre. Dans les 74 ans de capitalo-socialisme, la mécanisation des âmes a effectivement transformé les gens, devenus étrangers à eux-mêmes.

Plus les meneurs ou têtes d’œufs cancérisés par le pouvoir montent en phase terminale, et plus les meneurs affirmeront que nous sommes toujours en « démocratie », qu’il n’y a aucun complot ou aucune dictature. Parasitant tout, la force des meneurs, de l’oligarchie, sa bureaucratie mécanisée et informatisée se doit d’être aussi invisible que celle de la judéo-maçonnerie spéculative de l’après 1717 genre Grand Orient de France ; voyez la mécanique anti-démocratie de l’Union européenne ! Ainsi c’est toute la vie sociale qui devient des aliénés en déambulation dans les rues, privés de leur personne. L’organisation sociale sera alors un total mensonge, comme le « vivre ensemble », comme le sentimentalisme après des attentats à partir du 11 septembre 2001 et surtout avec l’assassinat d’un prêtre catholique en son église et en plein office religieux en juillet 2016.

CE QUI EST FAUX NE POURRA S’IMPOSER AUX AUTRES QUE PAR LA TERREUR ABSOLUE OU LA FORCE. (La manipulation c'est la même chose). Louis Cattiaux écrivait : « Celui qui est dans l’erreur essaie de l’imposer aux autres. Celui qui possède la vérité s’efforce de l’appliqué à lui-même. C’est la marque qui ne trompe pas » (bien qu’on ne « possède » pas la Vérité, sinon c’est une vulgaire opinion… Mais le sens est bien celui du « Connaître toi-même par toi-même » avant de « s’occuper » des autres). Comme c’est le règne du faux, la moindre poussière de « vérité » risque de se perdre, alors il faut absolutiser. Ainsi dans les 74 ans de l’URSS la moindre chefferie au pouvoir n’avait pas droit au ‘je’, mais seulement au ‘nous’ (Soi inversé), au nom du « peuple », et en tant que participant vedette à un mensonge fondamental : il faut donc qu’il joue à l’ouvrier dirigeant une société socialisée. Mais la participation à ce système de mensonges se doit d’être déguisé en une participation véridique ! Aucun chef ne peut se revendiquer « chef » selon le principe égalitariste, il ne peut pas prouver ou affirmer qu’il est un chef puisque le dogme officiel dit qu’il n’y a plus de chef, que tous sont égaux. Ainsi, chaque chefferie ou bureaucrate est sous la dépendance absolue d’une opinion grégarisée, qui reconnaît une participation collective à son crédo socialiste. Bref, seul en URSS Staline avait droit au ‘Je’, au Soi, et décidait qui devais vivre ou mourir (ceux qui étaient du côté de Wall Street et de la City, qui pourtant était un gros acteur de l'URSS) ; il était le prolétaire absolu, l’ouvrier en chef, le démiurge mensonger. Il n’est plus étonnant que les Staline et Hitler et Mussolini étaient des passionnés de cinéma et de l’entertainment et de la pompe en général (hypnose des masses)… Le mensonge généralisé en URSS se nommait au Goulag « Toufta » (fraude du système et stratégie de survie à cette fraude).

Le bureaucratie ou Union européenne ne peut que singer le capitalisme qu’elle dénonce sous étiquette « socialisme » ou « union » et avec sa palanquée de « diversité dans l’unité » comme ces nouvelles chapelles : les supermarchés, regorgeant de ces mêmes diversités à l’image du système « United Colors of … ».


Quand vous rentrez dans un supermarché : QUEL SPECTACLE, QUELLE ABONDANCE (quantitatif) ; et dans les régions « sous-développées », le spectacle d’un distributeur de Caca-Cola bancal raconte tout un film ou histoire. Donc ABONDANCE OU PRODUCTION, BANALISATION-UNIFORMISATION = SPECTACLE-IMAGE. Et selon le modèle évolutionnisme c’est la multiplication des uniformités sous label « United Colors of Nebitton » ou « unité dans la diversité ». Multiplication, amplification : TOUT DEVIENT UNE MARCHANDISE, LA FRATERNITÉ, L’INSATISFACTION, etc. TOUT DEVIENT IMAM-IMAGE INVERSÉE : I-ma-ge : engendrement de l’unité (la City) depuis la matrice (la City) qui assure la Manifestation (la vie de la planète, sa Re-présentation). Nous sommes dans LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS ET L’ANTI-CRÉATION.
I-MA-ge : générescence de la matrice Axe permettant le retour au I Origine, puis à la Vraie Création et manifestation DIRECTE (A-G-E), comme les points d’acupuncture « réveillant » les méridiens (Mère-I-d’I ou Source, Unité). De nos jours le sens du mot Image est bien à l’envers.

Depuis 1789, ce qui était absolu devient historique : il coule comme le temps passe, l’évolution. La seule véritable Histoire possible est la Réalisation du Soi-Instant ; le JE SUIS, comme le Réalisé Ptah : né de lui-même, comme le Scarabée des Anciens Égyptiens et sa Boule Point Focal.
Le dilemme politique ou social des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture : Individualisme-Collectivisme est identique à savoir si le cerveau est une vulgaire machine qui « stocke tout », ou si « l’Univers est dans le cerveau ». Bref, JE SUIS, EST la Connaissance.
« L’Univers n’est qu’un objet créé par le mental [l’Univers n’est qu’un nom-la forme] et qui a son existence dans le mental. Il ne peut être mesuré comme le serait une entité extérieure. Il faut le Soi, pour atteindre l’Univers ». (Ramana Maharshi, entretien 485).
« Quand je cherche le Soi et demeure comme le Soi, il n’y a plus de monde à voir. Seul celui qui voit est réel, et certainement pas le monde » (entretien 442).

« Si on cherche l’individu, on ne le trouve nulle part. Il en est ainsi avec le guru ; il en fut ainsi avec Dakshinâmûrti [une des manifestations de Shiva]. Que faisait-il ? Il demeurait silencieux ; les disciples apparaissaient devant lui, il gardait le silence ; les doutes des disciples se dissipaient et ils perdaient leur identité individuelle [leur ego]. C’est cela le jnâna [Connaissance, Sagesse] et non pas tout le verbiage qui lui est habituellement associé » (Ramana Maharshi, entretien 398).
Et à propos de SILENCE : SEULE MÉDITATION [ET VRAIE TÉLÉPATHIE] EST NOTRE NATURE VÉRITABLE (Ramana Maharshi, entretien 310). Si on l’appelle « méditation », donc le nom-la forme, c’est à cause du vagabondage mental qui fatigue et demande ainsi la méditation, LA VACANCE, LA VACATION. Quand il n’y a plus de pensée, C’EST LA LIBERTÉ NOTRE VRAIE NATURE. « Vous appelez maintenant « méditation » le fait de tenir éloignées d’autres pensées. mais quand la pratique deviendra stable, il se révélera que votre nature réelle est la vraie méditation [donc aussi la Vraie Télépathie]. Dès que vous essayez de méditer, d’autres pensées vous assaillent avec plus de force ». (Entretien 310) Les pensées remontent dans la méditation parce qu’elles étaient cachées : « Comment les pensées pourraient-elles être détruites si elles ne se manifestaient pas ? Elles surgissent donc spontanément pour être détruites en temps voulu ; et pour fortifier le mental ».
 
L’être qui a oublié le Soi conçoit les objets comme étant le non-Soi, lequel n’est en fait rien d’autre que lui-même (seul le Centrum Centri est réel).

 
 
 
Un exemple de thermodynamique.
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-08-2016 01:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved